L'1visible n°20 novembre 2011
L'1visible n°20 novembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de novembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Prodeo

  • Format : (219 x 288) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 14,2 Mo

  • Dans ce numéro : Notre-Dame de Montligeon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 CARNET DE VOYAGE xw n°20 novembre 2011 Chacun dans sa vie est en marche sur les chemins d’éternité. La Chapelle-Montligeon Fenêtre sur ciel Dans l’Orne, on la surnomme « la cathédrale dans les champs ». La basilique de Montligeon s’illustre depuis cent ans par un pèlerinage d’avenir. Un pèlerin Notre-Dame lit un recueil de de Montligeon. prièress. Adossé à la forêt de Réno-Valdieu, Montligeon est une terrasse sur le Perche. Dans cette ancienne province historique, collines et forêts séculaires se succèdent ponctuées d’étangs piscicoles. Routes tranquilles, vallons champêtres, manoirs et anciens corps de ferme, l’Orne vire à l’or. L’automne rouille cette campagne. À mi-chemin entre Paris et le Mont Saint-Michel, Montligeon s’élève dans cette dorure. Ce village vaut le détour. Ici débute le fabuleux destin de la prière pour les défunts. TOUS LES CONTINENTS Au XIX e siècle, la Chapelle-Montligeon est un village exsangue menacé par l’exode rural. Son curé, un peu visionnaire et bigrement entrepreneur, fait construire un bassin pour alimenter le bourg en eau potable et projette de créer une ligne de tramway. L’abbé Buguet nourrit mille et un projets pour fournir du travail à ses villageois. Lorsqu’un drame personnel influe le cours de cette existence inventive. Texte : Magali Michel Photos : Norbert Jung, Esprit Photo Après la mort brutale de son frère et de ses nièces, le curé est préoccupé par le sort des défunts. L’idée de créer une œuvre pour leur délivrance germe dans son esprit. Elle va devenir réalité. Pariant sur un renvoi d’ascenseur entre ciel et terre, l’abbé normand cherche à « faire prier pour les âmes délaissées et en retour à obtenir par elles le moyen de faire vivre l’ouvrier ». Il fonde une Œuvre expiatoire en 1884. La partie visible de cette œuvre originale culmine aujourd’hui encore dans les deux flèches aériennes d’une basilique néo-gothique en surplombdu village. Sa partie immergée se ramifie partout. En effet, dix ans après son intuition, l’abbé Buguet, devenu « commis-voyageur des âmes défuntes », a rallié six millions d’associés. Aujourd’hui encore le renom de Notre-Dame de Montligeon s’étend sur tous les continents. Au fin fond de la campagne normande, le sanctuaire est le rendez-vous de plusieurs pèlerinages annuels. Le mois de novembre, traditionnellement consacré à la prière pour les morts, y est particulièrement festif. On y accourt cette année, à l’occasion du centenaire de la première messe célébrée dans la basilique tout juste achevée en 1911. PRIÈRE POUR LES ÂMES Cette basilique de pierre calcaire est construite à flanc de coteau. On y pénètre avec soulagement. On déambule agréablement dans cette curiosité dédiée à la prière pour les âmes des morts. Parées de vitraux du XX e siècle, les fenêtres laissent entrevoir dans tous les tons l’amour estival de Dieu. À travers cette coloration chaleureuse, l’hiver est décidément bien passager. Dehors, on s’échappe dans la brume humide. Le bocage normand dénudé par les frimas se taille la part du lion. On emprunte l’un des sentiers de randonnée au départ du village. À pied, à VTT ou sur la croupe du fameux Percheron, cheval de trait de la région, le parc naturel régional du Perche a un air de paradis. a
n°20 novembre 2011 xw CARNET DE VOYAGE 21 Aujourd’hui encore le renom de Notre-Dame de Montligon s’étend sur tous les continents. Les églises de Lalibela sont Ici taillées débute dans le fabuleux tuff volcanique destin de la dans prière lequel des défunts. sont les INSOLITE Avant la lettre ! Don Camillo ornais, l’abbé Buguet achète en 1888 sa première presse pour fournir sur place du travail aux habitants de La-Chapelle-Montligeon. L’imprimerie emploie d’abord deux salariés. Très vite se met en place un système social en avance sur son temps. En 1922, une prime à la naissance, puis trois mois de salaire pour la jeune mère ouvrière. En 1928, les congés payés et la participation aux bénéfices. Ce n’est pas sans nostalgie que les 150 salariés actuels évoquent ce passé doré sur tranche. À DÉCOUVRIR PUR JUS ! Le 6 novembre, c’est la journée de l’arbre et du cidre. Brassage du cidre du prieuré au pressoir avec manège de chevaux percherons, ateliers sur le bocage... une occasion rêvée de découvrir la fabrication du cidre à l’ancienne. PERCHE À LA LIGNE On aimera aussi les truites des étangs et cours d’eau de ce parc naturel protégé. POUR EN SAVOIR+ www.montligeon.org Toutes les infos sur www.parc-naturelperche.fr ou en passant à la Maison du Parc, au manoir de Courboyer, à Nocé. Tél. 02 33 25 70 10. AGENDA DU JUBILÉ 30 octobre : messe télévisée sur France 2. 2 novembre : journée de prière. 13 novembre : grand pèlerinage de prière pour les défunts. INFOS PRATIQUES Basilique Notre-Damede-Montligeon 61400 La Chapelle- Montligeon Tél. : 02 33 85 17 00 Norbert Jung Norbert Jung DR INTERVIEW « 20 000 lettres par an » À côté de la basilique, l’Ermitage. Là, le père Jean-Marie Le Gall et son équipe accueillent toute l’année 80 000 visiteurs. Montligeon est un phénomène sans précédent ? Dans l’Église, la tradition de prier pour les défunts est très ancienne. Quand le père Buguet a lancé son affaire, il ne s’attendait probablement pas à un tel succès pourtant aujourd’hui encore nous recevons 20 000 lettres par an du monde entier. Pourquoi prier pour les défunts ? Pour les accompagner dans leur cheminement vers Dieu. On n’imagine pas combien une fois là-haut les âmes ont hâte de voir Dieu ! L’éternité, a-t-on besoin d’y penser déjà ? Si cette vie terrestre est la préface du livre de la vie éternelle que nous sommes appelés à écrire, Montligeon est un B.A.-BA pour apprendre une autre manière de vivre. Car malgré les apparences, nous sommes faits pour une vie éternelle. a « Malgré les apparences, nous sommes faits pour une vie éternelle » pub l'1visible_Mise en page 1 10/10/11 17:23 Page1 Esprit-Photo -DIOCÈSE DE PARIS- Claude Abron/Diocèse de Nanterre « Le prêtre n’est pas pour lui. Il est pour vous. » Saint Jean Marie Vianney, Curé d’Ars Soutenez la formation des séminaristes des diocèses de Créteil, Nanterre, Paris et Saint-Denis. Envoyez vos dons à l’Oeuvre des Vocations 15 rue des Ursins - 75004 Paris ou faites un don en ligne sur www.mavocation.org Œuvre des Vocations 15 rue des Ursins - 75004 Paris



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :