L'1visible n°17 jui/aoû 2011
L'1visible n°17 jui/aoû 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Prodeo

  • Format : (219 x 288) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,3 Mo

  • Dans ce numéro : Saint-Guilhem, la perle du Languedoc.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 PSYCHOLOGIE xw n°17 juillet-août 2011 Le bonheur est dans mes pieds DR Bien vivre. Contrôler ses émotions, ses angoisses, retrouver le sommeil, apprendre à se concentrer, à discerner, à gérer son temps, etc. Les bienfaits de la méthode thérapeutique Vittoz sont nombreux. Découverte. Geneviève Esmenjaud Cette praticienne Vittoz enseigne la Tout commence par une Sorte de gymnastique du cerveau, ils méthode du docteur Vittoz à Paris sensation pure. Marcher, l’entraînent à alterner concentration et depuis 1975. sentir une fleur, se lever, repos mental. En effet, les gens oublient Volonté s’asseoir, se laver les mains, que leur cerveau a besoin de plages de repos, autant que leur corps. C’est donc progressivement, grâce à ces multiples actes conscients quotidiens et à ces exercices mentaux, que nous apprenons le bon fonctionnement de notre cerveau. Ainsi, ce sont de moins en moins les pensées qui nous dominent mais nous qui reprenons le contrôle de nos pensées. Et retrouvons notre liberté. Nous ne sommes plus soumis à des angoisses, des pensées de peur, de tristesse, etc. Nous les contrôlons au contraire et les éliminons, grâce aux exercices de réceptivité. Nous redevenons conscients de nos émotions. Quand elles surviennent, nous savons les dénouer. PAROLE DE SAGESSE « Les aveugles voient, les boiteux marchent, (…) les sourds entendent, (…) et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres. » (Mat 11, 5) Dans l’Évangile, la bonne nouvelle passe aussi par le corps. Toutes nos sensations sont fondamentales. Le christianisme est aussi un art de vivre. a contempler un paysage, fermer une porte : autant d’actions très simples qui nous permettent, à l’instant où nous les accomplissons, d’être totalement dans le ressenti d’un contact, une odeur, une couleur, un son, etc. C’est ce que la méthode Vittoz nomme les « actes conscients » : ils sont l’âme de cette thérapie, fondée par le médecin suisse Roger Vittoz, au XX e siècle. Une méthode basée sur l’apprivoisement de nos cinq sens, trop souvent sous-développés et inutilisés. « Avoir conscience d’un acte, ce n’est pas le penser mais le sentir », résumait le docteur Vittoz. Et de nous indiquer comment y parvenir, très simplement, dans notre vie quotidienne : « Regardez comme l’enfant au réveil ! » Difficile de faire plus simple. C’est ce que le thérapeuthe suisse nommait la réceptivité : « La réceptivité, c’est être en contact avec tout ce qui nous entoure », expliquait-il. Apprendre à devenir ainsi réceptif aux plus petites sensations de la vie, est donc la première étape de sa méthode. Ces actes conscients doivent peu à peu devenir des habitudes : « (Ils) doivent arriver à vous être tout naturels, à faire partie de vous-même et votre réceptivité s’en augmente peu à peu. » Ce sont eux qui permettent progressivement de reprendre contact avec la réalité : être présent à soi-même et au monde, ainsi qu’à ce grand souffle de vie en laissant s’épanouir l’inspire et l’expire de la respiration. Les exercices de la méthode Vittoz se pratiquent aussi avec des graphiques. ÉTAT DE CALME Ce contrôle cérébral, fruit d’un patient travail, permet un double mouvement : mettre le cerveau en état de calme quand la personne est dans l’agitation et, à l’inverse, en état d’émissivité quand elle veut retrouver son énergie. Chaque idée, impression, sensation peut être contrôlée par la raison, le jugement, la volonté. Cette méthode permet ainsi de « reprendre vraiment la maîtrise du fonctionnement du cerveau, comme le cavalier fait le dressage de sa monture », expliquait le docteur Vittoz. Cette liberté intérieure nous permet de retrouver notre joie de vivre dans le présent. Roger Vittoz allait jusqu’à assurer : « Quand vous serez devenu réceptif, vous jouirez bien plus de la vie. Tout vous intéressera. » La méthode Vittoz s’adresse à tout le LEXIQUE « La volonté n’est pas un sentiment qui vient s’ajouter à une idée, c’est une énergie qui est en nous, indépendante de l’idée ; une énergie libre, indépendante et intelligente ; énergie que nous déclenchons par une décision. Cette force est en nous, indestructible, elle nous assure une liberté qui ne finit qu’avec la vie. La volonté n’est donc pas un effort, une tension : c’est l’épanouissement d’une énergie qui est en nous. L’intention n’est pas ce déclenchement d’énergie ; ce n’est qu’une sensation cérébrale de courte durée : elle satisfait en partie la conscience, et c’est tout. » Roger Vittoz. monde, des enfants aux personnes âgées. C’est sa simplicité qui fait son efficacité. Ses fruits sont nombreux et attestés par près d’un siècle de pratique. Elle transforme notamment ma relation aux autres : je ne suis plus envahi par mon émotivité. Je peux me laisser toucher, sans être entamé. L’autre ne me laisse pas indifférent mais mon intégrité reste la même. Je reste dans mon axe, je suis solide : je peux accueillir les émotions sans qu’elles me mettent à terre. Cela m’aide à discerner quelles relations sont bonnes pour moi, me font grandir ou au contraire me détruisent. La méthode, en m’apportant
n°17 juillet-août 2011 xw PSYCHOLOGIE 11 La méthode Vittoz nous remet en contact avec nos sensations à l’état pur "Avoir conscience d’un acte, ce n’est pas le penser mais le sentir", expliquait le docteur Vittoz à ses patients. la liberté d’être moi, me délivre des jugements de valeur. Cela offre une justesse dans la relation à soi, à l’autre, aux événements de notre vie. Et permet la sincérité avec les autres tout en étant fidèle à soi-même : je ne suis pas obligé d’avoir les mêmes points de vue que l’autre, il n’y a pas de confusion entre nous. La méthode Vittoz aide par ailleurs à développer la concentration, en m’ancrant dans le présent. RESTER DANS LE RÉEL Autre bienfait : en apprenant à mettre le cerveau au repos, en le débarrassant des images, des pensées, des émotions qui l’encombrent, en le ramenant dans un état de calme, elle favorise aussi le retour du sommeil. Elle contribue à économiser de l’énergie, grâce à l’alternance entre le repos et la concentration. Elle favorise le discernement : dans les situations confuses, elle aide à ne pas a a a TÉMOIGNAGE « Je vis dans le réel » Jacqueline est mariée et maman de cinq enfants adoptés. Elle pratique la méthode Vittoz au quotidien. Entraînée par une enseignante experte dans la méthode Vittoz, j’apprends à voir, à sentir, à vivre les choses dans le réel. J’apprends à sentir mes pas sur le sol, le déroulement de mes pieds, mon corps qui bouge, le rythme de ma respiration ; j’apprends à écouter les oiseaux, les voitures, les enfants. Je goûte une cerise, je sens l’odeur du café ; je vois ce qui est devant et autour de moi ; je sens la douceur de mon pull… Tout cela sans penser, en accueillant là où je suis, là où j’en suis. Par tous ces petits exercices de sensation, par la respiration, je m’apaise, j’apprends à ne pas me laisser envahir par les événements. De ce fait, mon cerveau est plus reposé, mes idées sont plus claires pour décider. Je décide de faire des courses : est-ce que c’est précis, est-ce possible, est-ce que je veux les faire maintenant ? Ma réponse sera nette et j’y trouve l’énergie pour le faire. Le téléphone sonne : je sens le téléphone, je respire avant de décrocher. Un enfant vient me parler : je sens mes points d’appuis, je respire, je cadre le temps, j’accueille, j’écoute… Au cours d’un repas professionnel, je peux prendre quelques minutes pour aller me laver les mains, sentir l’eau fraîche sur mes mains, souffler, regarder autour de moi… Par la méthode Vittoz, j’ai trouvé une harmonie, un espace de liberté, une juste place, une bulle d’oxygène. a andia



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :