L'1visible n°14 avril 2011
L'1visible n°14 avril 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de avril 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Prodeo

  • Format : (219 x 288) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,7 Mo

  • Dans ce numéro : 24 heures avec les Bâtisseurs d'espérance.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 CARNET DE VOYAGE xw n°14 avril 2011 La cathédrale de Phat Diem, inspirée des pagodes du pays, a été achevée en 1899. Vietnam De pagode en clocher Néogothique, locale ou fantaisiste, l’architecture catholique du Vietnam témoigne de la vitalité de son Église. Sainte-Famille asiatique. Avec ses flèches parallèles et sa façade de brique, on jurerait l’église d’une petite ville du Sud de la France. La sortie des paroissiens me tire de ma rêverie : cette Notre-Dame-là est celle de… Saigon. « La cathédrale de l’ancienne capitale de la Cochinchine fut édifiée par les Français avec des briques de Toulouse », me serine mon guide. Tout s’explique. Au-delà de Saigon, changement de décor. Dans la province de Dong Nai, peuplée de catholiques ayant fui le Nord, en 1954, les églises poussent comme des champignons. Énormes et meringuées, ces réinterprétations de Saint-Pierre de Rome sentent la démonstration de force. Pour l’Église du Vietnam étroitement surveillée par le gouvernement, la visibilité de ses lieux de culte est un enjeu crucial. Et leur nombre traduit, aux deux sens du terme, une volonté d’occuper le terrain. Après huit heures de car, je fais halte sur les Hauts-Plateaux, L’église typique de Kontum. région de minorités ethniques. Ici, le style local domine. Les églises des Jaraï et des Banhar doivent leur étrange forme de hutte aux « maisons communes » où se rassemblent les villageois. Quant aux sculptures de la Sainte-Famille, elles empruntent aux habitants leurs traits et leurs habits traditionnels. Pas de doute, le mystère de l’incarnation a porté ses fruits… Texte et photos : Geoffroy Caillet, rédacteur en chef d'Enfants du Mékong Magazine. TRÉSOR PERDU Toujours plus au nord. Blotti dans la campagne à 120 kilomètres de Hanoi, le fleuron de l’architecture catholique vietnamienne fait l’effet d’un trésor perdu. Inspirée des pagodes du pays, la cathédrale de Phat Diem porte haut sa radieuse bizarrerie. Église, chapelles, portique et calvaire : deux séminaristes me guident fièrement dans ce vaste ensemble, achevé en 1899. Une œuvre de bois et de pierre sortie des mains du père Six, un prêtre vietnamien qui sua sang et eau pour remplir de tonnes de gravats les marais sous-jacents. Alentour, une multitude d’humbles églises posées au milieu des rizières vertes et eau donnent au paysage un air de France du XIX e siècle. Un décor du passé ? Je reste songeur. Et s’il visait plutôt à rappeler à la fille aînée de l’Église et à sa sœur vietnamienne l’actualité de leur rôle missionnaire sur les deux continents ? a
n°14 avril 2011 xw CARNET DE VOYAGE 17 À DÉCOUVRIR Églises d’Asie L’agence d’information des Missions étrangères de Paris est la spécialiste des questions religieuses asiatiques. Une information complète, fiable et souvent inédite pour donner la parole aux chrétiens de ce continent. eglasie.mepasie.org LE VIETNAM EN CHIFFRES 87 millions d’habitants dont 8% de catholiques. 26 diocèses POUR EN SAVOIR+ Notre-Dame de Saigon, construite par les Français. Les églises dans le style de Saint-Pierre de Rome, nombreuses au Nord du Vietnam. QUELQUES DATES 1627 : arrivée du jésuite Alexandre de Rhodes, suivi de prêtres des Missions étrangères de Paris. XVII e -XIX e siècles : vagues de persécutions qui font 130 000 victimes. 1988 : canonisation de 117 martyrs du Vietnam. 2008 : manifestations à Hanoï pour récupérer des terrains confisqués à l’Église en 1954. www.l visible.com INFOS PRATIQUES Saint-Joseph de Hanoï Avec ses tours jumelles et son style néogothique, la cathédrale de Hanoï s’inspire très largement de Notre-Dame de Paris. Ouverte au culte à Noël 1886, elle fut bâtie en seulement deux ans. Principal pôle religieux de la capitale, elle est devenue aussi le centre d’un quartier typique, très apprécié des jeunes qui aiment venir boire un verre dans les cafés autour de la place. Le dimanche, la messe y est célébrée en français à 11 heures. INTERVIEW « Je ne crains rien » Le père Tran fait construire une nouvelle église paroissiale dans son village du Sud du Vietnam. D’où proviennent les dons ? Des parents et amis qui vivent aux États- Unis m’ont aidé. Mais la plus grande partie de l’argent vient des paroissiens. Ici, il n’y a pas de riches. Et pourtant tout le monde donne. Les plus pauvres mettent leurs bras à disposition pour les travaux de maçonnerie et de peinture, ou leur savoir-faire pour l’électricité. Pourquoi une nouvelle église ? L’ancienne était devenue vétuste et trop petite. Le toit était percé, il pleuvait dedans ! C’était pire que la grotte de la Nativité… La nouvelle permettra d’accueillir les paroissiens dans de meilleures conditions. Quelle est l’attitude des autorités locales ? Elles surveillent la construction de près. Mais je ne crains rien : le véritable chef de chantier, c’est le Christ ! a « Ici, il n’y a pas de riches. Et pourtant tout le monde donne. »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :