L'1visible n°110 janvier 2020
L'1visible n°110 janvier 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°110 de janvier 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Prodeo

  • Format : (225 x 302) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 8,2 Mo

  • Dans ce numéro : interview de Stéphane Bern.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 N°110/JANVIER 2020/6 vivre en harmonie LE VESTIAIRE POUR DÉCROCHER UN EMPLOI Au Mans, dans la Sarthe, les bénévoles de La cravate solidaire préparent les demandeurs d’emploi aux entretiens d’embauche et leur offrent des vêtements adaptés à leur parcours de réinsertion professionnelle. PAR EYOUM NGANGUÈ POUR INITIATIVE SOLIDAIRE Ail y a quelques mois encore, Rachel, 54 ans, avait le moral au ras des chaussettes. « Je sortais de dix ans d’une vie chaotique, entre missions d’intérim et périodes de chômage », se souvient-elle. Aiguillée vers l’association La cravate solidaire, c’est sans grande conviction qu’elle pousse leur porte. « Dès le seuil franchi, je suis tombée sur des bénévoles qui ne m’ont pas jugée et m’ont donné la force de me battre. » Résultat ? Après une décennie de précarité, Rachel a obtenu un CDI. SUR LA BASE DU VOLONTARIAT Comme Rachel, des dizaines de personnes, après une perte d’emploi, des problèmes familiaux, un séjour en prison ou à la rue, spontanément ou recommandés par un organisme (Mission locale, Pôle emploi, association d’insertion, etc.), viennent à des ateliers « coups de pouce ». « La participation à ces séances se fait sur la base du volontariat. Chaque bénéficiaire doit exprimer sa volonté de s’en sortir », explique Blandine Landoas, coordinatrice bénévole de l’association. Dans les bureaux, près de la gare du Mans, chacun est accueilli avec un café et des gâteaux, avant d’être pris en charge par des conseillers en image. « Une première étape nécessaire, car ces personnes fragiles socialement ignorent parfois les codes les plus élémentaires de la vie en entreprise, explique Wilfried Adikpeto, coprésident, avec Aurélie Pérot, de La cravate. Nous les conseillons sur les gestes, postures, attitudes, ton à adopter devant un recruteur. » Le bénéficiaire est ensuite conduit au vestiaire. Il découvre une véritable caverne d’Ali Baba. Soigneusement rangés s’alignent chaussures, parkas, chemises, pantalons, vestes, tailleurs, de toutes les tailles, ainsi que foulards, écharpes, ceintures, kits de maquillage et… cravates. Sur les conseils du coach vestimentaire, en tenant compte de l’emploi auquel il aspire et sans négliger ses goûts personnels, le demandeur d’emploi choisit la tenue qui convient le mieux. Le coach vestimentaire tient aussi compte des goûts personnels du demandeur d’emploi. ILS SONT TRANSFIGURÉS « Après s’être changés, et de retour au rez-de-chaussée, ils sont comme transfigurés », observe Blandine Landoas. Ils sont prêts pour une simulation d’entretien d’embauche. « Nous les écoutons, avant de leur indiquer comment mettre en avant leurs qualités », insiste Xavier, bénévole, conseiller en ressources humaines. La session est immortalisée par une séance photo qui permet au bénéficiaire d’avoir un cliché de professionnel à joindre à son CV. « À l’issue des deux heures d’atelier, ils repartent requinqués moralement et mieux armés pour affronter le monde du travail », se félicite François, 67 ans. Ce retraité, ancien formateur, a choisi d’offrir du temps à La cravate solidaire, parce que l’objectif est concret. « Il ne s’agit pas d’assistanat, martèle-t-il, mais de remettre le pied à l’étrier à des personnes que la vie n’a pas gâtées ». Recevant des subventions du Mans, de sa Métropole et de la politique de PRATIQUE PRÈS DE CHEZ VOUS Le Pèlerin n°7092 - @Adobe Stock L’ACTU À VISAGE HUMAIN 1 Neuf antennes en France La cravate solidaire a été créée en 2012 par trois étudiants pour lutter contre les discriminations à l’embauche. Des antennes indépendantes existent à Lille, Lyon, Rouen, Dijon, Pau, Clermont-Ferrand, Caen, Le Mans et Paris que vous pouvez rejoindre comme bénévole. Vous pouvez aussi rassembler des bonnes volontés pour en monter une. N’hésitez pas à prendre conseil auprès de l’association. La cravate solidaire du Mans, Tél.  : 06 62 52 94 87, et www.lacravatesolidaire.org 2 Donner des vêtements Chemises, costumes, tailleurs, escarpins, cravates, etc. de qualité et en parfait état dorment dans votre placard ? Vous pouvez leur donner une seconde vie en les offrant – après nettoyage – à La cravate solidaire, qui en fera profiter un demandeur d’emploi. Les dons en numéraire, qui ouvrent droit à un abattement fiscal de 60%, sont également les bienvenus. Rens.  : dons@lacravatesolidaire.org 3 Offrir un véhicule Une autre manière de faciliter l’insertion professionnelle  : donner une voiture ou un deux-roues dont vous n’avez plus l’usage à l’association Les autos du cœur. Elle le remet en état et le vend pour un prix symbolique à une personne qui en a grandement besoin pour trouver ou garder un emploi. Rens.  : www.lesautosducoeur.fr la ville, l’association s’approvisionne grâce à des collectes auprès des salariés des entreprises locales. Les particuliers peuvent aussi faire des dons. « Les vêtements inadaptés à un usage professionnel sont remis à d’autres associations caritatives », souligne Blandine Landoas. Opérations de collecte et tri ont besoin de bras. Quelques anciens bénéficiaires reconnaissants n’hésitent pas à donner un coup de main, comme Dexter, 26 ans. « C’est pour moi le meilleur moyen de remercier une association qui m’a aidé à rebondir et qui est devenue une seconde famille. » – WWW.LEPELERIN.COM
/JANVIER 2020/N°110 vivre en harmonie L’AMOUR MODE D’EMPLOI HOME MADE La canne des rois mages Venu d'Amérique, ce sucre d'orge en forme de crosse de pasteur, blanc (couleur mariale) et rouge comme la Passion, fera la joie des petits et des grands. Le confiturier royal de 1751 recommandait de faire bouillir de l’orge dans de l’eau. Nous nous contenterons d'un peu de vinaigre ! Ajoutez le sucre cristal, portez à ébulition jusqu'au sirop. Séparez le mélange en deux, ajoutez les colorants alimentaires de votre choix et versez sur un marbre ou une plaque en silicone. À mesure que le sucre refroidit et se durcit, formez des bâtons, entrelacez-les et coupez à la longueur voulue. L’AMOUR, ÇA SE FÊTE ! Fêter un anniversaire, c’est dire  : « Comme il est bon que tu existes ! » L’amour conjugal aussi a besoin d’être honoré. Beaucoup de couples célèbrent l’anniversaire de leur première rencontre ou du jour de leur engagement  : une occasion de se faire un bon resto en tête à tête, danser jusqu’à pas d’heures, se remercier des beaux moments passés ensemble, de faire le point, s’ajuster, se projeter vers l’avenir désiré, en un mot  : se rechoisir. Ces temps forts nous rappellent que l’amour se fête aussi au quotidien, par ces mille et un petits signes d'attention  : préparer un café avant de partir, un sms tout doux, un petit temps rien qu’à deux, un geste de tendresse et plus si affinité ! L’étreinte n’est-elle pas le plus haut langage non seulement du corps, mais aussi de l’âme, véritable liturgie intime dans laquelle l’humain et le divin se cherchent et s’entremêlent sans se confondre ? De quelle façon allons-nous fêter notre amour ? Autant de questions à échanger en couple pour honorer comme il se doit le lien qui nous unit. NATHALIE LOEVENBRUCK (CABINET DYAPASON, CONSEIL CONJUGAL ET FAMILIAL. CONTACT  : 07 81 41 79 51 – WWW.DYAPASON.ORG) VOTRE BELLE HISTOIRE L'1visible, pour faire de belles rencontres... « J'ai découvert L'1visible il y a sept ans grâce à un sans-abri qui les distribuait contre une petite pièce dans la ville où je travaillais. C'était l'occasion d'échanger quelques mots  : ce fut doublement une belle rencontre ! J'ai tout de suite accroché, je prends souvent en note les idées de lectures, de films, de sorties ou de cuisine ! Plus tard, j'en prenais toujours un ou deux exemplaires à la paroisse pour le faire découvrir à mes proches et à celui qui est devenu mon mari. Puisse l'aventure continuer encore longtemps ! Merci à toute l'équipe. » JOSÉPHINE Vous souhaitez nous raconter votre belle histoire avec L’1visible ? Écrivez-nous à redaction@l1visible.com ou à L’1visible, 89 bd Blanqui 75013 Paris B O N P L A N SANTÉ LE BOUILLON Bon pour la digestion, il soigne les rhumes, grippes, allergies, asthmes et même l'arthrose et l'arthrite, à la condition d'être riche en gélatine. Oubliez les cubes et envoyez carcasses, os, pattes, légumes, herbes, aromates, un verre de vin blanc, de l'eau et laissez mijoter... longtemps ! À SHOPPER Mys'tic pour découvrir les saints Après l’histoire de France et la mythologie grecque (plus de 11 000 jeux vendus), la série de jeux de cartes familiaux MYS'TIC, conçus pour aimer et comprendre notre culture, s'étoffe d'une nouveauté cette année  : les Saints de la Légende Dorée. Ou comment découvrir l'histoire fascinante de vingt grands saints des premiers siècles en s'amusant... Jeu de mistigri, 39 cartes illustrées, 15  € , à partir de 6 ans. À commander sur  : fr.ulule.com/legende-doree/Un savoir-faire au service de l’Eglise depuis Entreprise au service de l’Eglise depuis 1736, nous proposons plus de 3000 références sélectionnées qui répondent aux besoins de la liturgie et du particulier. Retrouvez notre catalogue en ligne sur www.ciergerie.com Ou bien contactez-nous au +334 71 09 16 81 - contact@cse.com 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :