L'1visible n°109 décembre 2019
L'1visible n°109 décembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°109 de décembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Prodeo

  • Format : (225 x 302) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,1 Mo

  • Dans ce numéro : interview de l'acteur allemand August Diehl.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 l’âme à vif N°109/DÉCEMBRE 2019/UNE VIE QUI BASCULE BRIGITTE « LE SEIGNEUR M'A COMBLÉE » Bisexualité, haine de soi, drogue, histoires d'un soir, pulsions suicidaires ; Brigitte aurait pu se détruire, elle aurait dû succomber. La rencontre d'un moine va changer le cours si chaotique de son existence... PROPOS RECUEILLIS PAR ALEXANDRE MEYER POUR DÉCOUVRIR DIEU - KTO Àl'âge de 11 ans je fumai mes premières cigarettes. Quelques années plus tard je me mettais au haschisch et à la marijuana. Les champignons hallucinogènes et le LSD ont suivi, puis la cocaïne. Je n’ai réussi à arrêter les drogues dures que des années plus tard. Je collectionnais les amants, je me suis mariée complètement ivre, je ne me rappelle rien mais je me suis mariée. Trois mois plus tard je tombai amoureuse d’un autre et divorçai, continuant à enchaîner les histoires d’un soir. « JÉSUS ÉTAIT LOIN, TRÈS LOIN » Un jour un ami m’a entraînée dans une réunion de cocaïnomanes anonymes. J’y suis allée sans conviction, surtout parce que je ne voulais pas finir la soirée seule. J’étais en pleine dépendance affective. Finir une soirée seule, c’était mourir. Peu à peu je me suis reconnue dans les témoignages des toxicomanes qui étaient là. Ma vie a changé, mais j’ai replongé. J’ai eu ma période New Age, aussi. Jésus était loin, très loin. Il était à mes yeux une sorte de Che Guevara  : un révolutionnaire qui s’est fait prendre et qui est mort, c’est tout. J’étais féministe radicale et l’Église était l’ennemie numéro un. L’ennemie numéro deux, c’était la famille. Les deux piliers de l’oppression des femmes étaient la religion et la famille. Pour moi, les détruire, c’était libérer la femme. J’ai tenté ensuite des aventures homosexuelles. J’ai obéi à toutes mes pulsions et je me suis demandé si tout ne venait pas de là  : si je changeais si souvent de petit ami, c’est peut-être parce que je n’étais pas faite pour vivre avec un homme. J’ai été bisexuelle pendant huit ans sans parvenir à me D.R. « Il s'est levé et m'a imposé les mains en priant. Une chaleur intense m'a envahie. » RETROUVEZ D’AUTRES TÉMOIGNAGES SUR DECOUVRIR-DIEU.COM ÉGALEMENT SUR KTO, CHAQUE DIMANCHE À 20 H 30 connaître, à être heureuse. Je me lassais et passais de l’un à l’autre sexe sans trouver de satisfaction. J’ai fini par arrêter la cigarette et mon émotivité d’adolescente a explosé. J’ai tout plaqué. Plus d’amis, plus rien. Le terreau parfait pour le Seigneur. « C'ÉTAIT ÇA OU LE SUICIDE » Un membre de mon groupe de parole m’a glissé un jour un papier avec l’adresse de l’abbaye Saint-Benoît-du- Lac, à deux heures de Montréal, pour accomplir les étapes 4 et 5 sur les douze du parcours des cocaïnomanes anonymes, consistant à dresser l’inventaire moral de sa vie, puis à avouer à soi, à quelqu’un d’autre et à Dieu la nature exacte de ses torts. Une confession générale en somme. Je n’avais plus le choix  : c’était ça ou le suicide. J’ai parlé avec un moine chaque jour pendant plusieurs heures. Jamais je n’avais été écoutée ni accueillie comme il l’a fait. Il m’écoutait sans rien dire. Il est resté tellement silencieux que je me suis mise en colère  : j’accusais la religion, j’accusais Dieu d’être la source de tous mes malheurs. Il n’a rien dit, il est resté calme, tout au long de ces trois jours. « TU VAS ALLER DANSER TA VIE » À la fin de nos entretiens, il m’a dit  : « Brigitte, si tu savais le don de Dieu ! » J’en suis restée muette d’étonnement. Il s’est levé et m’a imposé les mains en priant silencieusement. Une chaleur intense m’a envahie jusqu’à me brûler de l’intérieur. J’ai compris en une seconde que Dieu était vivant  : c’était Jésus, mort et ressuscité pour nous, pour moi. Je me suis levée étonnée et je lui ai dit  : « C’est vrai, toute cette histoire ? – Oui, Brigitte, c’est vrai. Tu vas enterrer tout ce que tu as vécu et tu vas aller danser ta vie, à présent. » Mon chemin de conversion a commencé là. Aujourd’hui je suis disciple de Jésus Christ. Je vis désormais dans le plan de Dieu. J’ai rencontré l’homme de ma vie en 2005, je me suis mariée en 2006 et j’ai accueilli mon troisième enfant, une petite fille, en 2007. Le Seigneur m’a entendue et il m’a comblée. U Vous pouvez retrouver le témoignage de Brigitte en vidéo et le contacter en vous connectant sur decouvrir-dieu.com
/DÉCEMBRE 2019/N°109 vivre en harmonie L’AMOUR MODE D’EMPLOI HOME MADE Les couteaux de mer Vendus en fagot le jour-même de leur pêche, comptez 6 (entrée) à 10 (plat) couteaux par personne et préparez-les sans tarder ! Laissez dégorger 2 heures dans de l'eau fraîche très salée. Changez l'eau en cours de route. Rincez et poêlez dans un faitout jusqu'à ce qu'ils s'ouvrent. Déglacez d'un trait de vin blanc. Ajoutez des échalottes, de l'huile d'olive, du persil haché, une gousse d'ail en chemise et faites revenir quelques minutes en tournant bien. Servez et dégustez vos couteaux avec un verre de muscadet ou de petit chablis. ON SURFE ! belleseglises.com Créés par Louis-Bertrand Raffour, un retraité passionné de nouvelles technologies et de patrimoine religieux, le site et son application gratuite recensent déjà près de 200 églises pouvant être visitées virtuellement grâce à des photographies, l’histoire du lieu, des tableaux, des vitraux… mais aussi « en vrai », à l'aide des renseignements pratiques qui sont proposés. L’AMOUR AU LONG COURS... Regarder vivre un couple qui a passé sa vie à s’aimer est toujours émouvant. Face à l'avenir si incertain, aux forces qui faiblissent, le grand âge appelle sécurité, soutien et amour. Comme le vin se bonifie en vieillissant, l’âge donne un enracinement, une force particulière à l’amour conjugal  : cette plénitude d’avoir tant vécu ensemble, de se connaitre par (le) cœur, riches de ce chemin parcouru à deux, où joies, souffrances, tendresse, blessures et pardons s’entremêlent. Mais l’amour a besoin de se renouveler chaque jour pour ne pas « vieillir », pour faire face à l’asphyxie d’un quotidien répétitif et à l’inquiétude de sentir le corps « rouiller » 1. Tant de choses se disent encore quand, plein de tendresse, le regard porté sur l'autre devient contemplatif ; quand de petites attentions toutes simples rythment un quotidien ralenti ! Les couples âgés qui s’aiment portent le témoignage d'un amour conjugal qui ne passe pas, et se fait chaleur du et pour le cœur. Là est leur fécondité. NATHALIE LOEVENBRUCK (CABINET DYAPASON, CONSEIL CONJUGAL ET FAMILIAL. CONTACT  : 07 81 41 79 51 – WWW.DYAPASON.ORG) 1. Marie de Hennezel, La chaleur du cœur empêche nos corps de rouiller, Pocket, 2010. B O N P L A N SANTÉ LE CHOCOLAT. Le roi du réveillon a des vertus épatantes ! Riche en magnésium (relaxant, bon pour la tension artérielle et le fonctionnement musculaire), en antioxydants (contre le vieillissement cellulaire), et en vitamine B3 (pour les artères). Préférer le chocolat noir le plus riche en cacao, moins gras et moins sucré. À SHOPPER Quando la Bible - Quando les Saints Quando est un jeu qui vous met au défi de recréer une frise chronologique en plaçant vos cartes correctement l'une par rapport à l'autre. Une approche biblique et/ou historique avec l'objectif de réussir à replacer dans l'ordre les personnages dans la Bible ou les saints dans l'histoire. De nombreuses variantes existent afin d'adapter le jeu en fonction des âges. Un bon moyen d'apprendre en s'amusant ! Illustré par Florian Thouret. Deux niveaux de jeu sont disponibles  : un niveau débutant pour les 8-12 ans, un niveau confirmé pour les 13 ans et plus. 2 à 8 joueurs. 13,90  € . Site et infos  : www.mameeditions.com 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :