L'1visible n°108 novembre 2019
L'1visible n°108 novembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°108 de novembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Prodeo

  • Format : (225 x 302) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'euthanasie, un progrès ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 respirer inspiré N°108/NOVEMBRE 2019/HISTOIRE POUR LE TRÉSOR EST DANS LE CHAMP PAR ALBAN GAUTIER, PROFESSEUR D’HISTOIRE MÉDIÉVALE À L’UNIVERSITÉ DE CAEN WIKICOMMONS En Angleterre, un particulier a découvert un trésor du VII e siècle riche de 3 500 éléments de parure militaire. Un témoignage sur le royaume de la Mercie. Un prospecteur, armé de son seul détecteur de métaux, a découvert plus de 3 500 pièces d'orfèvererie, enfouies dans le champ d'une ferme anglaise. Le 5 juillet 2009, un prospecteur amateur muni d’un détecteur de métaux exhume des fragments d’or sur les terres d’une ferme anglaise. La législation britannique autorise les particuliers à se livrer à cette activité, à condition d’adhérer à une structure qui encadre la pratique et de faire connaître aux autorités le produit de leurs découvertes. Dans les mois et les années qui suivent, plus de 3 500 objets sont retrouvés. Il s’agit surtout d’éléments de parure militaire en or ou en argent  : des pommeaux, montures et gardes d’épées (plus de 300), un casque somptueusement décoré, mais aussi des croix et une bande ornée d’un verset du livre des Nombres qui appelle le Dieu des chrétiens à chasser les ennemis. Il pourrait s’agir de trophées arrachés aux guerriers d’une armée vaincue. Toutefois, la vétusté du matériel laisse plutôt supposer que ce dépôt était destiné à la refonte. Ces artefacts datent du VII e siècle, période où de nombreux royaumes s’affrontent dans l’île de Grande-Bretagne et où certains d’entre eux adoptent la religion chrétienne. Le site de la découverte, près de la ville de Lichfield, dans le comté du Staffordshire, correspond au cœur de la Mercie, devenue le royaume dominant dans le dernier tiers du VII e siècle. Il n’est pas impossible que le roi des Merciens soit à l’origine de l’assemblage. Il avait les moyens de faire appel aux services d’un orfèvre et de lui fournir une telle masse métallique. Mais on ignorera toujours comment et pourquoi ce trésor s’est retrouvé enterré dans un champ, où on l’a retrouvé plus de treize siècles plus tard. Aujourd’hui, la plupart des pièces sont exposées au musée de Birmingham. « Les Barbares, des grandes invasions au baptême de Clovis ». Un dossier dirigé par Bruno Dumézil Codex n°13. www.revue-codex.fr CODEX RETROUVEZ LA REVUE SUR REVUE-CODEX.FR histoire archéologie culture patrimoine revue-codex.fr Octobre 2019 trimestriel #13 codex 2000 ans d’aventure chrétienne les Barbares Des granDes invasions au baptême De Clovis Les historiens à l’assaut des idées reçues cahier pédagogique Hongrie Au royaume des brodeuses Guerre d’Algérie Peut-on l’enseigner sans tabous ? Anniversaire La CFTC  : 100 ans de luttes pour la justice AGENDA EN NOVEMBRE Etty Hillesum, une vie bouleversée. Journal et lettres de Westerbork Seule en scène, Héléna Sadowy incarne Etty Hillesum délivrant son journal, rédigé entre 1941 et 1943. Une immersion dans la vie d’une jeune femme, juive, éprise de liberté, saisie dans l’enfer de la Shoah. Plus d'infos sur  : www.hautlescoeurs.org JUSQU'AU 23 NOVEMBRE Exposition photo consacrée aux « Témoins de l’Espérance » L’Aide à l'Église en détresse (AED), menant plus de 5 300 projets par an dans 150 pays, a lancé un concours photo adressé aux jeunes, en partenariat avec les Missions étrangères de Paris, l’agence CIRIC et le magazine Famille chrétienne. Près de 200 photos ont été reçues, dont 3 primées par le jury et 35 retenues pour figurer dans une exposition aux Missions étrangères de Paris, 128 rue du Bac, 75007. Plus d'infos sur  : www.aed-france.org 19 NOVEMBRE Le territoire Boucle nord de Seine organise la cathédrale des métiers En référence à l’incendie de Notre-Dame et aux activités artisanales du bâtiment, une journée consacrée à la promotion des métiers de l’artisanat d’art se conclura par une conférence-débat dans les salons de la mairie de Bois-Colombes à 20h. Elle offrira la possibilité aux enfants de troisième et de seconde d’échanger avec les artisans et d’assister à des démonstration. Plus d'infos sur  : www.bouclenorddeseine.fr LE DVD Samson Un film de Bruce MacDonald, Saje Distributon, 2019, 19,99 € Samson, jeune Hébreu doté d’une force surnaturelle, doit répondre à l’appel de Dieu pour sortir son peuple de l’esclavage. Après avoir perdu l’amour de sa vie par la faute d’un cruel prince philistin, il va entrer en guerre, prêt à tout sacrifier pour venger son amour, son peuple et son Dieu. LIVRES La voie de la fragilité Jean-Christophe Parisot, Philippe de Lachapelle Mame 2019, 160 p., 14,90 € . L’un vit le handicap dans sa chair, l’autre a engagé toute sa vie professionnelle au service des personnes fragiles et de leurs familles. Ces deux hommes de la même génération échangent sur leur itinéraire respectif, la bioéthique, la place des personnes handicapées dans la cité et dans l’Église, et esquissent une spiritualité de la fragilité qui peut tous nous rejoindre  : elle est la marque de fabrique de l’humain. Elle nous rapproche de notre source première  : Dieu. Éclats de vie Blanche Streb, Éditions Emmanuel, 2019, 288 p., 18 € . À la suite d’une erreur médicale, l’expérience de la maternité se transforme pour Blanche en un parcours du combattant. La force de ce témoignage réside dans l’humour, la volonté de toujours choisir la vie, l’espérance indéfectible qui ne la quittent jamais et qu’elle partage à son lecteur avec une plume particulièrement juste et sensible. Une lecture dont on ressort bouleversé, illuminé.
MÉDITATION/NOVEMBRE 2019/N°108 respirer inspiré 19 « VOUS SEREZ DETESTÉS DE TOUS, À CAUSE DE MON NOM. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie. » (Lc 21, 17-19.) L’atmosphère morose va-t-elle nous pousser à écouter ces paroles du Christ ou nous en détourner ? Vivre l’Évangile et l’annoncer s’apparente de nos jours aux exploits d’un funambule sur un câble tendu au-dessus d’une fosse aux lions. Faut-il se rappeler sans cesse que nous mourrons – ce dont personne ne doute – et que ce monde finira ? Si cela ne servait qu’à nous priver de toute joie, ce serait d’un pessimisme dissuasif. Si c’est pour mettre dans chacun de nos actes quelque chose d’assez vrai et d’assez généreux pour lui donner une portée jusque dans l’éternité, cela a du sens. Derrière les événements mêlés de lumière et d’obscurité, envisageons nos vies chrétiennes avec ce regard de foi réaliste qui tourne le dos aux horizons moroses, construit notre avenir et celui de nos contemporains. Quitte à être détestés de tous, dit l’Évangile, c’est-à-dire à les déranger en les aimant comme Dieu les aime. Source  : Évangile du dimanche 17 novembre. Homélie de Dom Samuel, abbé trapiste de Nový Dvůr en Tchéquie DR ÇA VA ÊTRE SA FÊTE ! « Je vous en donne ma parole, je le répète, si vous vous recommandez souvent à Dieu en disant du fond du cœur  : « Mon Jésus, miséricorde ! » vous ne pécherez plus, et vous vous sauverez. » Saint Léonard de Port-Maurice. L'ARRESTATION DU CHRIST, LE CARAVAGE, 1602 SAINT LÉONARD DE PORT-MAURICE Fêté le 26 novembre En 1676, vient au monde à Port-Maurice, dans le nord de l’Italie, un garçon nommé Paul-Jérôme. Dès sa jeunesse, il lit les écrits de saint François de Sales. Les Jésuites et les Oratoriens l’aident à développer sa vie spirituelle. En 1697, il entre chez les Franciscains et prend le nom de frère Léonard. Il fait l’édification de tous par sa fidélité aux observances, même celles qui paraissent les plus insignifiantes. Après son ordination sacerdotale, il est nommé professeur de philosophie. Mais il tombe gravement malade. Il supplie alors la Vierge Marie de le guérir et de lui obtenir une santé robuste ; sa prière est exaucée. En 1708, le père Léonard prêche sa première « mission populaire », série de prédications données au sein d’une paroisse. Il prend pour thème la nécessité de se convertir au Seigneur pour mener une vie vraiment chrétienne en vue du salut de son âme. Le père Léonard fustige le mal, mais il donne aussi le remède  : se laisser gagner par le Seigneur qui offre à tous sa miséricorde. Il se fait le propagateur de la dévotion aux trois Ave Maria, à réciter matin et soir en l’honneur des privilèges de Marie. Il propage également la courte invocation  : « Mon Jésus, miséricorde ! » Grâce à lui, la pratique du Chemin de la Croix s’étend à toute l’Église. Ses prédications ont lieu dans toute l’Italie et en Corse où il parvient à réconcilier des familles touchées par des vengeances sans fin. En 1715, le père Léonard est nommé supérieur du couvent de Florence, où il établit la plus grande régularité. Après avoir prêché de nombreuses missions, il meurt le 26 novembre 1751. UN MOINE DE L’ABBAYE SAINT-JOSEPH DE CLAIRVAL WWW.CLAIRVAL.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :