Kostar n°48 déc 15/jan 2016
Kostar n°48 déc 15/jan 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de déc 15/jan 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Médias Côte Ouest

  • Format : (168 x 230) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 50 Mo

  • Dans ce numéro : le K de Kostar;..

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
K S T R UNE VILLE VUE PAR UN ARTISTE ¡ Independiente ! Guanajuato est la ville natale de Miguel Hidalgo, le père de l’indépendance du Mexique. C’est de là, au XIX e siècle, que partit le soulèvement contre le pouvoir de Joseph Bonaparte. Deux siècles plus tard, la ville cultive son esprit d’indépendance. Et la culture y joue un rôle important. Y ALLER À 300 km au sud-est de Guanajuato, Mexico est la porte d’entrée la plus simple. Le vol Iberia, au départ de Nantes, fait escale à Madrid. Au départ de Paris, avec AeroMexico, on gagne un peu de temps mais c’est plus cher. Compter environ 800 € aller/retour. Y SÉJOURNER Hotel, posada, pensión  : la ville accueille des touristes en nombre et dispose d‘un large choix d’hébergements. Selon la catégorie et le confort, on trouve des chambres à partir d’une soixantaine d’euros. On privilégiera un hôtel proche du centre historique  : Guanajuato est une ville qui se découvre à pied. Damien Arnaud Opticienrateur PAGE 064 KOSTAR SAISON 10/NUMÉRO 48 DÉCEMBRE 2015-JANVIER 2016 CIRCUIT KOSTAR Ce sont les mines d’argent qui ont fait la fortune de la ville et… des Anglais qui en possédaient la concession. Et c’est à cette prospérité que Guanajuato, ville inscrite au patrimoine de l’humanité, doit la richesse de son patrimoine. On peut commencer par une visite à la Valenciana, la plus ancienne et la plus riche des mines d’argent, et à l’église San Cayetano, bel exemple du baroque mexicain. n La cathédrale Notre-Dame et, tout proches, les superbes bâtiments de style néoclassique de l’université (ouverte par les Jésuites dès le XVIIIe siècle) côtoient un ancien palais aujourd’hui transformé en Musée des arts. Déambuler dans les rues et ruelles colorées est un vrai bonheur. Les amoureux ne manqueront pas la Callejón del Beso, passage si étroit qu’il est encore possible de s’embrasser d’un balcon à l’autre ! n Capitale étudiante, Guanajuato est (aussi) une ville underground, au sens premier du terme. Il y a en effet une autre ville sous la ville, un dédale d’anciennes galeries aujourd’hui réservé, pour l’essentiel aux voitures et au stationnement. Dépaysement garanti. n Jumelée avec Avignon, Guanajuato vit, en octobre, au rythme de Cervantino, « son » festival d’arts vivants. L’occasion de découvrir le Théâtre Juárez ou le Théâtre Cervantes avant de s’encanailler dans l’un des nombreux bars autour du Jardín Unión ou, rue Alonso, au Guanajuato grill. n
*VERSO er.".1"." 11ffl111.Mifflifflur I ine fr VinureviEw VERSO PHOTO EfTNTEera-7 MATTHIEU CHAUVEAU POUR KOSTAR -11Fmm7-17.1MIMMI ffly." Votre personnage de Cowboys n'est pas du genre à la fermer. Pas trop dur après le rôle peu loquace dans La Famille Bélier ? IB Non. Le pire pour un acteur, c'est justement d'avoir l'impression de faire quelque chose qu'il a déjà fait. Un acteur qui se répète, c'est un peu le serpent qui se mord la queue. Votre fameux double adepte de la caméra cachée, François l'embrouille, aurait-Il sa place dans une manifestation country ? IR Tout à fait. Mais il serait plutôt du côté du bar, à raconter des blagues, que sur scène à chanter. Je vois très bien quelles conneries il pourrait faire. Où que je sois, François l'embrouille n'est jamais bien loin Dans la vie, vous êtes plutôt François l'embrouille qu'Alain le cowboy ? U Je me sens proche des deux. Je suis capable d'être sérieux pendant 10 minutes, et de passer d'un seul coup une demi-heure à déconner. C'est un peu déstabilisant pour mon entourage. Pour moi aussi d'ailleurs. LES 10 ANS Les Nouvelles Collections JEAN-FRANÇOIS REY & HARRY LARY’S Jeudi 3 décembre de 11.00 à 19.00 Votre cowboy et votre western préférés ? N'importe quel cowboy d'Il était une fois dans l'Ouest. Mais je vais vous faire une confidence  : je n'ai jamais vu de western l Je vais peu au cinéma. Je n'aime pas trop regarder les films, et encore moins ceux dans lesquels je joue. ABONNEZ-VOUS et recevez le magazine chez vous dès sa sortie 5 NUMÉROS POUR 30 € VOTRE ABONNEMENT COMMENCERA DÈS LE PROCHAIN NUMÉRO Envoyez un chèque à l'ordre de Médias Côte Ouest, accompagné de vos Nom + Prénom (et/ou société) + Adresse complète à MCO médias, 2 ter rue des Olivettes, CS33221, 44032 NANTES CEDEX 1 Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant. SHOWROOM 1, rue de la Fosse 44000 Nantes Tél. 02 40 74 81 04 Et votre entourage, il regarde vos films ? Il Oui. Mais tout l'art, c'est d'essayer qu'il ne me reconnaisse pas. Anciens numéros en vente à la rédaction Qu'est-ce qu'un vrai cowboy ? U Quelqu'un qui ne recule pas, qui fonce. Quelqu'un qui ne se met jamais de dos. Alors cette pose verso pour Kostar, elle n'était pas trop compliquée ? Si, mais heureusement, vous n'étiez armé que d'un appareil photo l



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 1Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 2-3Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 4-5Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 6-7Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 8-9Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 10-11Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 12-13Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 14-15Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 16-17Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 18-19Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 20-21Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 22-23Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 24-25Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 26-27Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 28-29Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 30-31Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 32-33Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 34-35Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 36-37Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 38-39Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 40-41Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 42-43Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 44-45Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 46-47Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 48-49Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 50-51Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 52-53Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 54-55Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 56-57Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 58-59Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 60-61Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 62-63Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 64-65Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 66-67Kostar numéro 48 déc 15/jan 2016 Page 68