Koikispass n°148 mai 2018
Koikispass n°148 mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°148 de mai 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Koikispass SARL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : start-up dans la Nièvre, décollage imminent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
START-UP DE LA NIÈVRE, DÉCOLLAGE IMMINENT Le principe de l'incubateur Parfois appelés « pépinières », les incubateurs sont des lieux hébergeant de petites entreprises en phase de création ou de démarrage. Objectif  : leur offrir les locaux et les infrastructures de communication nécessaires à leurs premiers pas. Largement déployés en région parisienne mais également présents en régions, ces incubateurs accueillent au maximum quelques dizaines d’entreprises. Outre la possibilité d’être abritées et de disposer sur place de premiers moyens matériels intéressants, les incubateurs offrent également aux entrepreneurs un environnement professionnel stimulant. Entourés d’autres entreprises innovantes, ils peuvent en effet échanger, travailler et signer entre eux de premiers partenariats et contrats. L’incubateur le plus important de France est installé à Paris, il s’agit de Station F, lancée par Xavier Niel, le fondateur de Free. Il héberge aujourd'hui plusieurs centaines de start-up. 60% des start-up françaises ne survivent pas plus de 4 ans… 20 KOIKISPASS MAI 2018 fotoinfot Dans toute la Nièvre, des innovations Mais l’innovation ne se limite pas seulement à l’Inkub et la Nièvre compte ailleurs d’autres acteurs très actifs en matières de technologies, parmi lesquels l’Agence de développement économique du Bassin de Cosnes plus couramment appelée l’Adeb Cosne. Aujourd’hui, cette structure vient en aide aux porteurs de projets situés sur son territoire. « Nous sommes un médecin généraliste du développement économique, sourit son directeur Claude Martin. Notre mission  : diagnostiquer le porteur de projet, qu’il soit créateur, développeur d’existant ou repreneur, avant de l’accompagner dans ses démarches, sur le plan administratif ou encore dans la recherche de partenaires. » Au final, un coup d’œil attentif permet de déceler nombre de projets intéressants à travers toute la Nièvre. Qu’ils soient à Nevers, à Cosne, sur le Pôle Performance de Nevers Magny-Cours ou encore à Guérigny avec KLS Numérique. « Si la Nièvre n’est bien sûr pas au niveau de Paris, de Grenoble ou encore de Lyon, on y trouve malgré tout une belle dynamique, confirme Pierre-Alain Truan, délégué innovation à BPI France Bourgogne Franche-Comté qui soutient un certain nombre de projets innovants. Il y a dans ce département un vrai désir de soutenir les jeunes pousses, la proximité de la capitale et des conditions de vie moins frénétiques étant deux atouts que ce département peut valoriser. » Parfois, l'échec... Attention cependant, toutes les start-up ne réussissent pas, loin de là. Ainsi la 2e société à s’installer à l’Inkub, Oxom, a-t-elle mis la clé sous la porte début février, laissant ses 11 salariés repartir chacun de leur côté. « Nous avons un peu mis la charrue avant les bœufs, regrette le fondateur Emmanuel Lepage. Notre technologie, mature aux Etats- Unis, n’a pas totalement pris en France, et nous avons perdu un très gros client, Iconosquare, que nous n’avons pas su compenser... Tout cela fait partie de la vie des sociétés. » Une alerte qui rappelle tout de même que selon les statistiques, 60% des start-up françaises ne survivent pas plus de 4 ans…
DR En 2015, Emmanuel Macron alors ministre de l'Economie avait rendu visite à Romain Ravaud (à gauche), Nivernais fondateur de Whylot. 05. La croissance La start-up compte parmi les acteurs solides de son secteur. Elle peut chercher de nouveaux financements, adapter sa stratégie, recruter, etc. 04. Les nouveaux financements La start-up est rentable. Les recrutements vont s’accélérer. C’est l’heure de trouver de nouveaux investisseurs ! 03. Le décollage C’est l’entrée dans le grand bain, avec un produit mieux finalisé et une entreprise pleinement opérationnelle pour travailler à son rythme de croisière. START-UP DE LA NIÈVRE, DÉCOLLAGE IMMINENT Parfois, bien loin de Nevers Et pourquoi pas un petit clin d’œil à certains Nivernais partis entreprendre ailleurs ? C’est par exemple le cas de Romain Ravaud, parti en 2011 dans le Lot pour y fonder la société « Whylot »  : cette société transforme et miniaturise des moteurs électriques pour en faire des merveilles technologiques économes en énergie, moins chères et tout aussi efficaces. Positionnée sur un marché en pleine croissance, cette start-up est appelée à devenir ce qui se fait de mieux en termes technologiques et recherche de nombreux jeunes talents… Nul doute que de jeunes Nivernais y auraient leur chance… Une start-up comment ça marche ? Le cycle de vie d'une start-up peut se diviser en plusieurs étapes clés. 01. L'amorçage C’est la phase de l’idée, l’entrepreneur a eu l’illumination, il va alors consolider sa réflexion et ficeler son business plan. 02. Le démarrage Le produit ou le service sont prêts, il ne reste plus qu’à les lancer commercialement. Q KOIKISPASS MAI 2018 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :