Koikispass n°146 mars 2018
Koikispass n°146 mars 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°146 de mars 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Koikispass SARL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 13,3 Mo

  • Dans ce numéro : la Nièvre passé à la loupe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
p LA NIÈVRE PASSÉE À LA LOUPE T’as de beaux œufs, tu sais ! C’est un institution du Mont-Saint-Michel  : la « mère Poulard ». Mais les gogos touristes qui payent un bras pour sa célèbre omelette savent-ils que la mère en question, Anne Boutiaut, était Nivernaise ? Fille d’un maraîcher du Mouësse, servante du non moins célèbre Viollet Le Duc, architecte-restaurateur (de monuments) elle le suivit jusqu’au Mont où elle épousa un autre restaurateur, expert en bouffe celui-là, l’aubergiste Victor Poulard. L'ange Noir Fine lame 12 13 Née à Neuvy sur Loire, Violette Nozières, 18 ans, assassina son père qui abusait d’elle. Condamnée à mort, sa peine fut commuée en travaux forcés. Sa réhabilitation peu avant sa mort en 1966 établit donc qu’elle et faux-col n’avait pas assassiné M.Nozières, qui ne ressuscita pas pour autant. On ne saura jamais si Robert Fabre avait assassiné et volé parce qu’il avait perdu la tête. En revanche, c’est bien le 11 juillet 1914 devant la prison de Nevers que la star de la guillotine Anatole Deibler (395 têtes à son cheptel) la lui décolla. Ce fut la dernière tête tombée à Nevers. Chie dans y'eau Les bateliers et flotteurs du Canal du Nivernais étaient appelés affectueusement les « Chie dans y’eau ». Une déclinaison argotique du « chie dans l’eau », une constante chez les marins qui a finit par désigner les matelots. Une petite baignade ? 16 KOIKISPASS MARS 2018 11 DR 14 Des affiches 15 MYTHIQUES DR Si Charles Loupot (1892-1961) dessina les célèbres affiches Peugeot, Vichy Celestins, Air liquide et Saint-Raphaël qui lui permirent de devenir la référence de l’affichisme, c’est peut-être d’avoir été longtemps Nivernais et d’avoir rêvé de Côte d’Azur, puisqu’il vécut longtemps près de Chevroches... DR DR
L'inventeur du ciment EST NIVERNAIS ! CHAMPAGNE MERCIER EPEH1AY 17 Le jeune ingénieur neversois Louis Vicat (1786-1861), inventeur en 1818 de la chaux hydraulique et du ciment artificiel, n’en déposa jamais les brevets et passa à côté du pactole. Ballot ? Non, altruiste. Le Baron Thénard qui admirait ses travaux salua en lui « celui qui préféra la gloire d’être utile à celui d’être riche », c’est beau comme de l’antique. L’opportuniste Joseph Aspdin, entrepreneur britannique, aura moins de scrupules à déposer un brevet sur la base du procédé de fabrication énoncé par Louis Vicat pour un produit qu’il nomme commercialement  : Ciment « Portland ». L’Etat et l’Académie des Sciences reconnurent malgré tout au Nivernais la paternité de l’innovation et lui attribuèrent une rente de 6 000 francs or en 1845. Un jeune Cosnois de 21 ans, Roger Bricoux, violoncelliste de son état, nageait en plein bonheur quand il fut intégré le 12 avril 1912 au sein d’un orchestre prestigieux… celui du paquebot Le Titanic. Cette nuit-là, son projet de carrière prit l’eau. DR Paris, DES BULLES, DES BOEUFS 16 1889  : le plus grand tonneau du monde (16 années de construction, 20 000 kilos !) contenant 1 600 hectolitres de champagne Mercier, est tracté depuis Epernay par 24 bœufs menés par des galvachers nivernais jusqu’à Paris. Pub phénoménale pour la maison Mercier, ce « foudre » (c’est son nom exact) obtint le 2ème prix de l’Exposition universelle derrière… la Tour Eiffel. Champagne ! 18 Niversois OU NEVERNAIS ? Vous habitez Nevers ? vous êtes donc des Nivernais. Même si le terme de Neversois est aujourd’hui courant, il n’est en rien officiel  : il a été inventé par le Journal du Centre en 1949. Le Larousse le reconnait cependant depuis 1990. 19 20 Symphonie Le Roi passe (OU PAS) aquatique DR DR LA NIÈVRE PASSÉE À LA LOUPE À Nevers, La chapelle Saint- Sébastien, anciennement Place du Marché-au-blé, fut détruite en même temps que plusieurs maisons en 1759 pour laisser, dit-on, place au carrosse du roi Louis XV qui ne vint jamais. Et on en trouve encore qui râlent sur la Révolution ! KOIKISPASS MARS 2018 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :