Koikispass n°143 novembre 2017
Koikispass n°143 novembre 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°143 de novembre 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Koikispass SARL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 7,5 Mo

  • Dans ce numéro : la chasse dans la Nièvre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
LA CHASSE DANS LE VISEUR Ah la chasse ! Comme la corrida ou le mariage pour tous, elle est dans le top ten des sujets qui fâchent. « Tradition » ou « barbarie », voilà un loisir qui suscite des débats passionnés entre adeptes et opposants. Une chasse ? Non, « des » chasses ! Si l’homme nomade du Paléolithique doit sa survie à la trilogie chasse-pêchecueillette, si le seigneur médiéval chasse pour ne pas perdre la main entre deux batailles, de nos jours le chasseur s’équipe pour respirer le bon air, faire travailler le chien et retrouver les copains  : la chasse est exclusivement un loisir. Organisées en équipes par secteur sur domaines privés ou publics (territoires communaux ou domaniaux)  : chasses associatives ou privées. Vendue comme prestation par des entreprises, inscrites au registre du commerce (chasse à la journée), sur des terrains ouverts ou clos  : chasse commerciale. Battues administratives gérées par l’ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) pour éliminer des animaux jugés en surnombre  : chasse de régulation. 18 KOIKISPASS NOVEMBRE 2017 Qui chasse ? Loisir populaire  : 1,1 million de chasseurs Deuxième loisir en France en nombre de pratiquants après le football eI I ille 97,8% d’hommes 55% ont - de 55 ans 40% sont issus du monde ouvrier 43% sont des ruraux 60% chassent par amour d’un loisir de pleine nature 51% chassent par tradition familiale Nomad Soul
LES CHIFFRES DANS LA NIÈVRE Le saviezvous ? Triste tableau de chasse Le petit gibier sauvage, surtout oiseaux, a été éradiqué à 95% par les pratiques agricoles (arrachage des haies, intrants, mécanisation…), les prédateurs (renards...) et certaines années par une météo déplorable qui ne favorise pas les couvaisons. Pour Florent Ortu, directeur de la Fédération départementale de la chasse, « vouloir chasser du petit gibier exclusivement sauvage est une utopie ». Les oiseaux (perdrix, faisans…) sont donc ultra majoritairement issus de lâchers  : des animaux d’élevage relâchés environ 1 mois et demi avant le début de la chasse. LA CHASSE DANS LE VISEUR La chasse, ça rapporte ? 1,6 ‰ du PIB régional 1 400 emplois directs ou induits. 1976 € Par an en moyenne dépensé par un chasseur nivernais 43% en droits de chasse et bracelets 44% pour sa pratique (arme, équipement…) 13% pour l’exercice de la chasse (faux-frais). Source  : Impact Economique, Social et environnemental de la Filière Chasse, BIPE, 2016 Vouloir chasser du petit gibier exclusivement sauvage est une utopie Florent Ortu, directeur de la Fédération départementale de la chasse KOIKISPASS NOVEMBRE 2017 19 Voren



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :