Koikispass n°140 jui/aoû 2017
Koikispass n°140 jui/aoû 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°140 de jui/aoû 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Koikispass SARL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 22,2 Mo

  • Dans ce numéro : évadez-vous, 8 adresses insolites dans la Nièvre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
EVADEZ-VOUS ! 8 ADRESSES INSOLITES DANS LA NIÈVRE UN PETIT COIN DE PARADIS Quand on cherche Gégé, c’est « celui qui a mis des tapis sur la route » car à l’écluse numéro 6 qu’il connaît bien pour avoir passé 35 ans à VNF comme éclusier, on circule sur la Véloroute mais surtout, sur 50 mètres, on traverse son territoire  : « Quand j’ai peint l’écluse en rose, ça a fait tout un ramdam, maintenant tout le monde l’a fait ». Devant la maison, quelque chose qui ressemble à un joyeux bric à brac est en fait un art de vivre  : des sculptures, un micro-onde transformé en boîte aux lettres et une barque à fond plat où résonne, à notre arrivée, du Mickael Jackson sur des enceintes à faire danser les poissons. 20 KOIKISPASS ÉTÉ 2017 DR DR La Collancelle L'écluse n°6, une écluse pas banale L’écluse numéro 6 sur le Canal du Nivernais est un endroit insolite où l’espace temps se transforme. C’est le territoire de Gérard Mazières, un gars avec une tête d’Indien et un accent de Dordogne. Et sur ce territoire, un truc insolite  : il faut trois heures pour avancer de cinquante mètres. « Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre » aurait pu être la devise de Gérard Mazières si elle n’avait été déjà prise par Patrick MacGoohan dans la série The Prisoner, car si lui aussi porte le « Number six », le personnage que tout le monde connaît sous le nom de Gégé vit au rythme du Canal du Nivernais. « Il y a 37 ans que je vis ici, et tous les matins, je regarde dehors avec le même ébahissement ». Gérard Mazières, l'homme qui arrête le temps Passionné par l’Iran et le Maroc, Gégé profite des mois d’hiver pour aller photographier des endroits parfois inconnus qu’il expose dans sa petite maison d’éclusier  : « Je suis allé à Safi, où personne ne va parce qu’il y a des mines de phosphates ; c’est un des plus beaux endroits que j’ai vu ! ». Cinquante mètres durant lesquels ont peut découvrir un univers mais aussi s’asseoir à sa table et boire un coup, manger une crêpe, une glace ou acheter du miel produit par le propriétaire, visiter l’Iran et le Maroc. Et ça, que l’on descende d’un bateau, d’un vélo où que l’on soit de passage. Voilà pourquoi il faut trois heures… DR DR
Cosne-Cours-sur-Loire UN PARC 100% DÉCONNECTÉ Pour conclure EVADEZ-VOUS ! 8 ADRESSES INSOLITES DANS LA NIÈVRE Ô parc, Un parc d'attraction pour petits et grands Marne-la-Vallée a son Eurodisney, Cosne-sur-Loire aussi, mais sans Mickey. Depuis le 10 juin, un drôle de parc d’attractions s’est ouvert sur les rives de la Loire, tout près des Terrasses de l’île et du Camping municipal, le Ô Parc. Tu n’y croiseras pas Dingo, Pluto et autres représentants du consumérisme américain, mais Steeve, Charles et Guillaume, les trois créateurs de ce parc d’attraction qui remet au goût du jour des jeux qui pourront amuser à la fois tes enfants mais aussi ta grand-mère et la renvoyer vers ses souvenirs de jeunesse du temps où la machine à laver était manuelle et où les gosses respectaient leurs instituteurs. Car ici, pas de Big Mountain, de Phantom Manor mais des bonnes vieilles courses de sacs, karts à pédales pour enfants et adultes, twister géant, chaises volantes, tyroliennes pour les plus téméraires, baby-zone pour les plus petits et châteaux gonflables. Installés à Cosne jusqu’en septembre, ces trois vendeurs de bonne humeur sont des habitués du genre puisque la famille est dans le loisir depuis plusieurs années. Le Ô Parc et ses 25 attractions éphémères qui reviendront l’an prochain dès les vacances de Pâques sont leur plus grand projet  : « Ce que l’on veut, explique Guillaume, c’est proposer des jeux qui peuvent intéresser toute la famille, c’est aussi une façon de faire des choses ensemble ». Alors pourquoi te rendre au Ô Parc avec tes enfants ? Pour leur apprendre à décoller le pouce de leur tablette, à découvrir que l’on peut s’amuser sans manette et leur montrer qu’avant l’invention de la console de jeux, les enfants savaient déjà rire… Steeveet Guillaume, vous font sortir de votre train-train Et voilà cher Koikispassien, tu l’as ta Nièvre qui envoie mieux que du rêve ! Donc, si ton cousin vient te les briser à la fin août et te gâcher le dernier apéro de l’été avec ses photos de son escapade all inclusive aux Antilles, tu pourras lui dire que oui, toi aussi, t’es parti en vacances et que t’as même pas vidé le Livret A histoire de te barrer à la neige à Noël ! Sur ce, bonnes vacances... On se retrouve en septembre ! DR DR DR DR ? KOIKISPASS ÉTÉ 2017 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :