Koikispass n°132 octobre 2016
Koikispass n°132 octobre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°132 de octobre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Koikispass SARL

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 20,6 Mo

  • Dans ce numéro : reportage sur Nevers d'aujourd'hui et d'hier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
NEVERS, D’AUJOURD’HUI ET D’HIER LA GARE DE NEVERS Anciennement Place du Marché-au-blé, elle fut l’emplacement d’une chapelle à l’histoire particulièrement rocambolesque qui débute en 1469  : le bourgeois neversois Simon Carimantran lègue à sa mort la somme nécessaire à sa construction pour que chaque jour une messe soit dite en sa mémoire par sept prêtres différents. Bénie en 1526, la chapelle prit probablement le nom de Saint-Sébastien entre 1550 et 1584 suite à la croyance selon laquelle la peste ne cesserait pas tant qu’un autel ne serait pas élevé en l’honneur du saint supplicié. Elle fut détruite en même temps que plusieurs maisons en 1759, pour laisser, dit-on, place au carrosse du roi Louis XV qui ne vint jamais… 16 KOIKISPASS OCTOBRE 2016 1 a Plaie $aiar-Selha.r.on — Saint—Sebaerian Phare. — LL Mise en service le 5 octobre 1850, elle fut exploitée par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO) jusqu’à sa fusion en 1938 pour créer la SNCF. Bombardée par les Alliés lors du raid du 16 juillet 1944, elle acquit sa physionomie actuelle en février 1986, quand elle fut inaugurée par François Mitterrand, Président de la République et Pierre Bérégovoy, maire de Nevers et ministre de l’Economie. LA PLACE SAINT-SÉBASTIEN
LES BORDS DE LOIRE Avant la construction de la déviation, de la Maison de la culture, Nevers était bordée par son fleuve et sa rivière la Nièvre jusqu’en 1961 qui vit la destruction du quartier des Pâtis. A gauche, la présence d’un bateau-lavoir NEVERS, D’AUJOURD’HUI ET D’HIER LA CHAPELLE DES MARINIERS Trop discrète la chapelle des mariniers ? Sans doute puisque lors des travaux de destruction du quartier des Pâtis en 1961, ce lieu cultuel fut détruit par un bulldozer « par inadvertance ». KOIKISPASS OCTOBRE 2016 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :