Journal du Golf n°84 mars 2013
Journal du Golf n°84 mars 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°84 de mars 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Journal du Golf SAS

  • Format : (260 x 360) mm

  • Nombre de pages : 128

  • Taille du fichier PDF : 37,9 Mo

  • Dans ce numéro :

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
Architecture LES MÉTHODES PEU DÉMOCRATIQUES DU ROYAL & ANCIENT Pour autant, aucun parcours ne peut rester figé à jamais et il ne s’agit pas d’interdire tout projet d’amélioration. Pour des terrains de grande importance historique, la prudence exige de ne rien entreprendre sans certitude de bien faire, mais même les plus fervents défenseurs de l’immobilisme admettent que modifier l’Old Course n’est pas inacceptable si une vraie concertation a eu lieu en amont. En toute logique, messieurs Dawson et Hawtree auraient dû a minima exposer leurs plans à un comité d’experts. Mais rien de tout cela n’a eu lieu et aujourd’hui leurs méthodes leur sont autant reprochées que leurs actes. Étrange coïncidence tout de même que le communiqué annonçant les travaux ait été émis précisément le même jour que celui tant attendu sur la réglementation des belly putters. Difficile de ne pas suspecter une manœuvre habile pour détourner l’attention de la presse ! Étonnant également que la plupart des membres du R&A, d’après ce que l’on sait, n’aient pas été avertis des projets concernant leur parcours et qu’ils n’aient pas été invités à donner leur avis. Surprenant enfin que les travaux les plus sensibles (au 11 et au 17) aient débuté si vite, soit au premier jour ouvré suivant leur annonce. Une précipitation et des cachotteries qui ne font pas honneur aux artisans des changements et qui révèlent une surprenante réticence au dialogue. On dit que Peter Dawson redoute qu’un joueur score 59 sur l’Old Course. Il ne fait là que récolter le fruit de vingt années d’aveuglement et d’inaction quant aux progrès du matériel, et nous n’en serions pas là si le R&A (et l’USGA) avaient pris en temps voulu les mesures tant espérées contre la longueur des balles et la puissance des drivers. Mais ce point mis à part, un links sans vent est toujours un parcours facile et à moins d’une préparation sadique (fairways étroits, roughs épais, etc.), le niveau de jeu exceptionnel de nos pros leur permet de viser des scores très bas. De surcroît, Saint Andrews arrive en dernier des parcours de l’Open sur le plan de la difficulté, et sauf à le dénaturer complètement, il serait vain de chercher à le muscler au niveau de Carnoustie ou de Sandwich. Faut-il alors supprimer l’Old Course de la liste des hôtes du British ? D’autres grands parcours comme Prestwick, Portrush ou Cinque Ports ont déjà connu cette disgrâce et l’idée n’est pas si absurde si on admet que la préservation de ce tracé historique est bien plus importante pour le monde du golf que sa conversion quinquennale en terrain de l’Open. Mais pour le R&A, une telle décision aurait d’importantes conséquences financières : l’organisation du Majeur britannique est en effet sa principale source de revenus et les éditions à Saint Andrews attirent toujours des foules record. L’ARCHITECTURE DE GOLF DOIT ÊTRE PROTÉGÉE Saint Andrews est un symbole fort. Ce qui s’y déroule en ce moment signale un vide jurisprudentiel inquiétant concernant la protection des grands parcours. Si on peut toucher à cette terre sainte du golf, alors n’importe quel parcours peut être modifié en toute impunité. Par expérience, on sait que l’engrenage des petites altérations s’avère toujours ravageur. Si aucun tracé n’est sacré, c’est qu’on ne comprend rien à l’architecture de golf, une science difficile où se mêlent l’art, la technique et le jeu. Tous les parcours sont perfectibles y compris les plus célèbres, mais seule la fidélité à la vision du créateur peut garantir l’excellence architecturale. Certes, il est regrettable que la gauche du green du 11 ne puisse plus accueillir de drapeaux, mais fallait-il pour autant la balayer d’un coup de bulldozer ? Nos vieilles églises sont froides, humides et inconfortables mais nous ne les détruisons pas parce qu’elles sont belles et qu’elles ont abrité tant d’instants précieux de nos vies ! De la même manière, les appartements haussmanniens restent encore très prisés alors qu’ils ne sont plus adaptés au mode de vie des familles modernes. Le green de l’Eden hole porte en lui tant de mémoire que sa valeur patrimoniale aurait dû primer sur sa valeur d’usage. À partir du XIXe siècle, de nombreux pays ont appris à protéger les bâtiments les plus emblématiques de leur histoire et de leur culture au titre des monuments historiques. De manière similaire, le monde du golf aurait tout intérêt à sauvegarder son patrimoine architectural. Les questions qui se posent aujourd’hui pour le golf entrent d’ailleurs en résonance étroite avec celles que les défenseurs du patrimoine eurent à résoudre : conciliation de la fonctionnalité d’un site avec les contraintes de la sauvegarde, encouragement des propriétaires privés à faire classer leur bien, établissement d’une autorité compétente reconnue, financement de son action, etc. De toute évidence le chemin sera long et difficile, mais il n’est jamais trop tard pour bien faire car, si de nombreux chefs-d’œuvre ont déjà été dénaturés, d’autres méritent encore d’être préservés. Dans les vieilles nations du golf dotées d’une grande culture golfique et de fédérations puissantes (Grande-Bretagne et États-Unis), on peut rêver que ce projet prenne forme assez rapidement. Pour un pays comme la France en revanche, la priorité reste l’éducation des joueurs et des propriétaires de parcours. Une tâche compliquée mais indispensable pour notre futur golfique. Pour contacter Patrice Boissonnas : pb@patriceboissonnas.com Patrice Boissonnas 80
passion equinoxe du 1 er avril 2013 au 22 septembre 2013 Offre Hôtel & Golf * 115 € semaine 125 € weekend les évènements séminaire mariage osez plus qu’un golf Offre restaurant & Golf ** 85 € semaine 95 € weekend la boutique proshop le club house lounge design : fred@fredgraphiste.com le restaurant le Séquoia l’hôtel le Gingko Offre hôtel & restaurant *** 146 € semaine 119 € weekend renseignements et réservations au 02 37 630 630 ou contact@legolfparc.com 28260 La Chaussée d’Ivry golf parc robert hersant www.legolfparc.com *1 nuit en chambre double standard - 1 petit déjeuner, formule continentale - 1 jour de golf avec voiturette GPS. Prix par personne, sur réservation et selon disponibilités. Offre valable sur la base de 2 personnes en chambre twin ou double standard. ** 1 parcours 18 trou avec voiturette GPS - 1 déjeuner entrée, plat et dessert au choix dans le menu à 25 € hors boissons. *** 1 nuit en chambre double standard, 1 petit déjeuner formule continentale, 1 dîner ou 1 déjeuner entrée, plat dessert au choix dans le menu à 25 € hors boissons. de golf le parcours



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 1Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 2-3Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 4-5Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 6-7Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 8-9Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 10-11Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 12-13Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 14-15Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 16-17Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 18-19Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 20-21Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 22-23Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 24-25Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 26-27Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 28-29Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 30-31Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 32-33Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 34-35Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 36-37Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 38-39Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 40-41Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 42-43Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 44-45Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 46-47Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 48-49Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 50-51Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 52-53Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 54-55Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 56-57Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 58-59Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 60-61Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 62-63Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 64-65Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 66-67Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 68-69Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 70-71Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 72-73Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 74-75Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 76-77Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 78-79Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 80-81Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 82-83Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 84-85Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 86-87Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 88-89Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 90-91Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 92-93Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 94-95Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 96-97Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 98-99Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 100-101Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 102-103Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 104-105Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 106-107Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 108-109Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 110-111Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 112-113Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 114-115Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 116-117Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 118-119Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 120-121Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 122-123Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 124-125Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 126-127Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 128