Journal du Golf n°84 mars 2013
Journal du Golf n°84 mars 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°84 de mars 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Journal du Golf SAS

  • Format : (260 x 360) mm

  • Nombre de pages : 128

  • Taille du fichier PDF : 37,9 Mo

  • Dans ce numéro :

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
Tonnerre de golf ! Les ruptures qui ont transformé le jeu LE GOLF A FAILLI DISPARAÎTRE Texte de andré-jean lafaurie - Photo DR Le premier big bang fut l’écriture de règles pour tous. Avant, c’était le charivari. Après, ce fut le golf. Sauvé de justesse. Le golf n’est pas un sport, mais beaucoup mieux. C’est un art. La preuve : dès qu’il y eut dictature, il fut censuré ou interdit maintes fois de même que le furent théâtre, littérature, peinture. Sous les régimes autoritaires, jamais les jeux du sport ne sont châtiés, au contraire. CQFD. Donc le golf est un survivant. À peine né, il faillit disparaître. Si l’on se souvient bien, en 1297 (certains disent : en 1304, mais pas sûr que ce fut un mardi après-midi) fut disputé, dit-on, le premier match de « colf », ou « gouff ». C’était à Loenen aan de Vecht, bourgade aérée proche d’Utrecht. Pourquoi s’agissait-il de vrai golf, pas seulement de jouer à balle-et-bâton comme partout dans le monde depuis l’Antiquité ? Parce qu’il fut décidé cette première fois de relier un départ à une arrivée (le parcours), avec des étapes (les trous), en comptant le nombre de coups (le score). Il s’agissait de reconstituer le trajet emprunté un an plus tôt par l’assassin du comte local. Il avait cherché à échapper aux hallebardiers, se réfugiant ici dans une chapelle, là dans une auberge, plus loin chez l’habitant. Le soir à la brasserie, on fêta celui qui avait réussi ce trajet commémoratif en tapant le plus petit nombre de coups dans une balle en bois avec une crosse. La première remise des prix fut ainsi célébrée. On notera que le comte assassiné se nommait Kronenbourg. Ainsi, le premier sponsor était également né. L’affaire se développa. Les inventeurs hollandais franchirent la mer du Nord, allèrent en face : en Écosse. Dès 1457, la répression commença. Un acte du parlement interdisait la pratique du « gowf ». Réitérée plusieurs fois, cette interdiction ne fut levée qu’en 1502. Les Écossais et les Anglais venaient de faire la paix, tout s’explique. Mais en 1659, c’est à Albany que le golf fut derechef interdit sur les lieux publics. Albany ? Oui, à côté de New York. Telle est la plus ancienne référence au jeu en Amérique. Les premiers immigrants écossais avaient emporté leurs clubs sur le bateau. Soyons honnêtes, on y jouait n’importe comment. Dès que deux golfeurs décidaient d’envoyer la balle vers ce rond plus clair que les moutons avaient tondu en paissant (ce furent les premiers greens), ils inventaient leurs propres règles. Sur un autre champ, où d’autres moutons se blottissaient du vent et créaient ainsi les premiers bunkers, trois autres joueurs s’accordaient sur d’autres règles. Très franchement, le golf était un grand charivari. Le premier big bang qui le sauva fut donc l’accord sur des règles communes. Déjà, les golfeurs du même village avaient scellé deux concepts majeurs du jeu : le 19e trou (voir plus haut la brasserie d’Utrecht) et le défi aux golfeurs plus lointains. La guerre des clochers s’était donc installée dans le jeu. Elle dure encore. Le problème supplémentaire à l’époque était que personne n’était d’accord sur la façon de jouer, de compter. Quand on constate les actuels crêpages de chignon pour le moindre free drop, alors que les règles sont les mêmes dans le monde entier, on imagine les joies du raffut entre McGregor et McIntosh qui étaient arrivés au départ chacun avec ses propres règles. Des bagarres homériques sont racontées dans les grimoires. L’auberge de Baillie’s Glass à Saint Andrews eut souvent ses vitres cassées. Au point que le tenancier somma les golfers de se mettre d’accord ou de payer les dégâts. Le « compte ouvert » au club-house venait aussi d’être inventé. C’est en face de Saint Andrews, sur la côte opposée du Firth of Forth, qu’un maître franc-maçon du nom de William St Clair de Roslin réunit donc l’Honourable Company of Edinburgh Golfers un soir de 1744. Ils rédigent les 13 premières règles. Elles demeurent quasi inchangées de nos jours. D’emblée, elles s’appliquent à tous les clubs organisant des matches entre eux. Gagné : le golf a un langage commun. Dix ans plus tard, en 1754, ceux de Saint Andrews les rédigent à nouveau car ceux d’Edinburgh déménageant sans cesse (Leith, Musselburgh, Muirfield…), on a perdu le manuscrit original. Le Royal & Ancient de Saint Andrews devenant la référence reconnue par tous les clubs qui allaient s’ouvrir dans le monde à grande vitesse, rien ne changera plus. Le golf avait failli disparaître. Cette fois, il est ancré. Mais il faudra encore cent ans avant que le jeu sorte des étroites frontières de l’est de l’Écosse. Un bout de caoutchouc rapporté des Indes allait provoquer le deuxième big bang, celui de la balle bon marché. Depuis les règles enfin admises par tous, rien n’était plus comme avant. Avec le gutta percha, rien ne serait plus comme avant. Un parchemin et de la gomme venaient de sauver le golf. 74



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 1Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 2-3Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 4-5Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 6-7Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 8-9Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 10-11Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 12-13Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 14-15Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 16-17Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 18-19Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 20-21Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 22-23Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 24-25Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 26-27Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 28-29Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 30-31Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 32-33Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 34-35Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 36-37Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 38-39Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 40-41Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 42-43Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 44-45Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 46-47Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 48-49Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 50-51Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 52-53Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 54-55Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 56-57Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 58-59Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 60-61Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 62-63Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 64-65Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 66-67Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 68-69Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 70-71Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 72-73Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 74-75Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 76-77Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 78-79Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 80-81Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 82-83Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 84-85Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 86-87Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 88-89Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 90-91Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 92-93Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 94-95Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 96-97Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 98-99Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 100-101Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 102-103Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 104-105Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 106-107Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 108-109Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 110-111Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 112-113Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 114-115Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 116-117Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 118-119Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 120-121Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 122-123Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 124-125Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 126-127Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 128