Journal du Golf n°84 mars 2013
Journal du Golf n°84 mars 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°84 de mars 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Journal du Golf SAS

  • Format : (260 x 360) mm

  • Nombre de pages : 128

  • Taille du fichier PDF : 37,9 Mo

  • Dans ce numéro :

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Portrait ON N’ARRIVE PAS À CE POINT DE NON-RETOUR GOLFIQUE SANS UN GRAND MANQUE DE CONFIANCE EN SOI ! FRANÇOIS DELAMONTAGNE techniques. Sans la moindre pression sur le club, je dégrippais complètement en haut du backswing. Inconsciemment, je savais que mon club était mal placé et mon cerveau ne savait plus comment ramener correctement la canne. On a travaillé là-dessus et du coup, mes peurs ont disparu. Depuis quelques semaines, on affine le reste du jeu et les progrès sont notables. Il fallait simplement que j’aille à l’opposé du passé, avec un discours d’un ancien joueur pour justement revenir au jeu, avec moins d’exercices au practice. Je suis vraiment content de ces six premiers mois avec Benoît. » Psy « J’allais voir un psychologue, malheureusement décédé il y a deux mois. J’ai beaucoup appris sur moi-même, moi qui ne fonctionne pas comme tout le monde. En fait, il me faut beaucoup de créativité à l’entraînement, sans trop de répétition. C’est pareil dans la vie de tous les jours. Ce n’est pas que je sois feignant, comme je peux l’entendre depuis mon enfance, c’est juste qu’il me faut du ludique. Voilà comment j’ai pu mettre plus de quantité à l’entraînement. M’en savoir capable m’a fait du bien. J’ai pu aller au bout d’une réflexion sur moi-même et désormais, j’ai des armes qui me rendent plus fort. Je n’ai maintenant plus qu’à bosser. » Confiance en soi « Sur le Tour, les journalistes de Sky me surnommaient « IceMan ». Mes proches le savent, cette image n’était qu’une façade. On n’arrive pas à ce point de non-retour golfique sans un grand manque de confiance en soi. Ne pas pouvoir taper un coup de drive sur un tee, c’est quand même sérieux… Après, je n’ai jamais douté pour autant de mon potentiel. J’ai juste besoin d’enchaîner les bons coups, pour prouver de quoi je suis vraiment capable, en tant qu’homme et en tant que joueur. En fait, je voudrais prendre plus du plaisir à jouer. Tenter des coups, plaisanter avec le public et lui rendre cette joie prise. J’ai toujours voulu être ce type de golfeur, mais je ne l’ai jamais vraiment réalisé durant ma carrière. Ce « vrai » François, je veux le montrer en tournois. Cela passe sûrement par plus d’audace sur le parcours, cet état d’esprit offensif que j’avais en fin de carrière amateur. En retapant ces drives par-dessus les arbres directement vers les greens, plutôt que de jouer des petits fers 2 assurés… » » > Patrice Amadieu : « Se reconstruire sur des scores » « François, je l’ai connu à ses 16 ans, nous avons vécu une superbe aventure humaine et sportive. Avec son jeu d’attaque, on a forcément eu beaucoup d’espoirs et de désillusions. Sur ces quinze années de collaboration, peut-être aurais-je dû plus insister sur la rigueur, dès le début. Il bossait à sa manière, en pensant faire ce qui était bien pour lui. J’aurai dû l’avertir des dangers qui le guettaient, car il était évident que tout allait être de plus en plus dur pour lui. Je n’ai jamais osé lui rentrer dedans, c’est mon seul regret. François et sa femme sont mes amis, ça ne facilitait pas cette démarche… Il est pour un jeu spectaculaire et une image sympathique, mais peu à peu, il s’est enfermé dans un autre jeu. Il a perdu cette flamme de l’Open de France 2005, du Delamontagne offensif, habillé en chaussures et pantalon mauve clinquant. Le Tour est un milieu dur où tout peut se jouer à un ou deux coups. Cela s’est peut-être joué à plus de préparation physique, plus d’hygiène, sans compter ce lourd problème de phobies sur le tee. Au niveau mécanique et mental, cela nous a fait perdre des heures ! Et quand tu cherches si loin au fond de toi, c’est dur de produire du golf instinctif. Mais j’ai confiance en lui. Après tout, il n’est pas plus bas que ne l’était Nicolas Colsaerts il y a cinq ans. Il ne doit juste plus négliger d’aller gagner des petits tournois. À l’époque, cela ne l’intéressait pas. Je pense donc qu’il doit reprendre d’en bas, une reprise en gagnant. D’abord sur des petits tournois, puis des moyens, etc. Il doit se reconstruire sur des scores. Son golf n’est pas si loin : l’hiver dernier à l’entraînement, il balançait entre -4 et -8 à chaque partie ! Il lui reste juste un nœud au fond de lui, mais cette arrogance intérieure, chère à Bob Rotella, elle est encore en lui. François peut être important pour le golf français, comme joueur créatif, qui tape fort, pouvant exploser tout type de parcours. Et j’ai toute confiance en Benoît Ducoulombier pour l’aider à se relever. » 38
LA NOUVELLE SERIE G25. UN CLUB POUR CHAQUE COUP DANS VOTRE SAC FER G25 Positionnement du centre de gravité pour des vols de balles plus hauts et pour des résultats plus tolérants et plus constants. La tête Mid Size possède un profil plus affiné et des largeurs progressives des semelles, ce qui permet des longs fers plus faciles et des petits fers plus contrôlés et plus précis. Les barres situées dans la cavité de la tête retransmettent des sensations solides et un meilleur contrôle des distances. DISPONIBLE, PW, UW, SW, LW SHAFTS Nouveau graphite TFC 189i (Soft R, R, S) Acier CFS (Soft R, R, S, X) DRIVER G25 Doté d’un profil plus long, il possède un moment d’inertie plus important et permet l’ajustabilité du loft de ± ½ degré afin d’optimiser le spin, l’angle de lancement et la vitesse de la balle pour des coups plus longs et plus droits. Finition gris foncé satinée LOFTS DISPONIBLES.° |.° |.° | ° SHAFTS DISPONIBLES Nouveau TFC 189i (Soft R, R, S, Tour S et Tour X) HYBRIDES G25 Hybrides de forme traditionnelle qui possèdent un centre de gravité progressif en fonction des lofts pour des vols de balles plus hauts et plus consistants. LOFTS DISPONIBLES ° | ° | ° | ° | ° SHAFTS DISPONIBLES Nouveau TFC 189H (Soft R, R, S, Tour S et Tour X) BOIS DE PARCOURS G25 Têtes profilées et tolérantes qui permettent des vols de balles plus hauts pour un gain de distance. Finition gris foncé satinée. LOFTS DISPONIBLES | | | SHAFTS DISPONIBLES Nouveau TFC 189F (Soft R, R, S, Tour S et Tour X) Pour plus de details sur la serie G25, rendez vous chez un revendeur specialiste PING ou sur ping.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 1Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 2-3Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 4-5Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 6-7Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 8-9Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 10-11Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 12-13Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 14-15Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 16-17Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 18-19Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 20-21Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 22-23Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 24-25Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 26-27Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 28-29Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 30-31Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 32-33Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 34-35Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 36-37Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 38-39Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 40-41Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 42-43Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 44-45Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 46-47Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 48-49Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 50-51Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 52-53Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 54-55Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 56-57Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 58-59Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 60-61Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 62-63Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 64-65Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 66-67Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 68-69Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 70-71Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 72-73Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 74-75Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 76-77Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 78-79Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 80-81Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 82-83Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 84-85Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 86-87Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 88-89Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 90-91Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 92-93Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 94-95Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 96-97Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 98-99Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 100-101Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 102-103Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 104-105Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 106-107Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 108-109Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 110-111Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 112-113Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 114-115Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 116-117Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 118-119Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 120-121Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 122-123Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 124-125Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 126-127Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 128