Journal du Golf n°84 mars 2013
Journal du Golf n°84 mars 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°84 de mars 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Journal du Golf SAS

  • Format : (260 x 360) mm

  • Nombre de pages : 128

  • Taille du fichier PDF : 37,9 Mo

  • Dans ce numéro :

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 122 - 123  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
122 123
Évasions Texte de Dominique Pourrias - Photos DR Maroc, le ravissement des sens Véritable palette de couleurs, de découvertes culturelles et de plaisirs balnéaires, le Maroc, hospitalier et plein de charme, séduit par l’originalité et l’authenticité de ses mille attraits. Al Maaden Golf Club Maroc Au Maroc, l’hospitalité se décline en sourires, attentions, émotions. Et l’éblouissement des sens est sans cesse renouvelé. Les Marocains sont pudiques et accueillants ; ils aimeront vous faire partager toutes les subtilités de leur vie quotidienne ; vous faire découvrir les splendeurs des villes impériales, les majestueux paysages de l’Atlas, la magie du désert, la douceur de vivre des stations balnéaires, d’Agadir à Essaouira, de Mohammedia à Tanger… Marrakech, l’extraordinaire ville spectacle Ancienne halte pour les caravanes sahariennes en route vers Tombouctou, Marrakech s’inscrit dans la longue histoire des hommes et des déserts. À l’intérieur de la médina de cette extraordinaire ville impériale, tout converge vers la fameuse place Jemaa El Fna où s’agitent saltimbanques et diseuses de bonne aventure, conteurs et bateleurs, sous le haut minaret de la mosquée de la Koutoubia. Dans les souks enivrants de couleurs et de senteurs épicées, la médersa Ben Youssef éblouit par la délicatesse de ses décors. Après la vie grouillante des souks, le jardin Majorelle enchante par le charme et la poésie qui se dégagent de cette oasis de fraîcheur. Où jouer au golf à Marrakech ? Royal Golf : ce parcours offre 27 trous dans un merveilleux paysage. Les trois 9 trous plantés de cyprès, d’eucalyptus et d’arbres fruitiers se combinent à l’envi. Palmeraie Golf Club : au cœur de la palmeraie, ce 18 trous allie technicité et beauté. Le parcours de type américain ponctué de sept lacs bordés de palmiers crée de saisissants contrastes avec le décor désertique. Sur le ciel chauffé à blanc se détachent les murs ocre et les tuiles vertes du magnifique club-house mauresque. Golf d’Amelkis : combinant des parcours de style californien ornés de lacs et une palmeraie plantée de papyrus, c’est un 27 trous difficile et technique ; l’aller est vallonné tandis que le retour joue avec des obstacles d’eau disséminés. Les vastes bunkers en terre rouge pilée sont très… accueillants ! Samanah Country Club : ce parcours 18 trous est un golf de désert, planté de cactus et de palmiers et agrémenté de bunkers blancs. Signé Nicklaus ! Al Maaden Golf Club : là, les 18 trous du parcours se dévoilent dans un ensemble de vallons boisés bordés de villas. Départs en surplomb, fairways ondulés, plans d’eau carrés, greens surélevés, là, le design adopte le parti pris de la fantaisie… géométrique. Splendeur des autres villes impériales Découvrir les villes impériales, vivantes et fascinantes, permet d’approcher au plus près l’âme du Maroc. À Fès, les ruelles de la médina Fès El Bali font battre le cœur de la cité qui abrite de très beaux monuments religieux comme la médersa Bou Inania, la médersa Attarine et l’imposante mosquée Karaouiyine. Rabat domine de ses remparts l’oued Bou Regreg et l’océan Atlantique. Ici, l’histoire imprègne chaque pierre de la kasbah des Oudaïa. Une belle promenade vous mènera de la tour Hassan au mausolée de MohamedV en passant par Dâr al-Makhzen, le palais royal. Le musée Archéologique abrite les trouvailles des fouilles de Volubilis, le plus vaste site romain du Maroc. À Meknès, le « Versailles marocain », vous découvrirez l’une des plus belles villes marocaines avec ses remparts percés de grandioses portes ouvragées. Le palais Jamaï qui abrite le musée des Arts marocains, la médersa Bou Inania, chef-d’œuvre hispanomauresque, la mosquée Nejjarine, les terrasses ombragées et les jardins font de Meknès une étape éblouissante. Où jouer au golf à Rabat ? Royal Golf Dar Es-Salam : à 15 kilomètres de Rabat au cœur d’une forêt de chêneslièges, ce 45 trous réalisé se classe parmi les plus prestigieux parcours. Le Rouge, long et technique, représente un défi à relever une fois dans sa vie. Le Bleu cache ses greens rapides dans les ondulations du terrain. Le 9 trous Vert se veut varié et distrayant, pour un agréable moment entre amis. 122
journaldugolf.fr mars 2013 OÙ SE RENSEIGNER ? Office de Tourisme du Maroc www.visitmorocco.com Golf Les Dunes Club Med : à dix minutes d’Agadir, ce 27 trous dessiné présente trois parcours 9 trous sur un terrain vallonné planté d’eucalyptus et ponctué de grands lacs. Essaouira, l’ancienne Mogador Située au bord de l’océan Atlantique et ceinturée de fortifications ocre, Essaouira, évoque le charme et l’atmosphère de l’ancienne Mogador. Avec sa médina, toute de blanc et bleu revêtue, Essaouira envoûte par ses secrets bien gardés, ses plages sans limites et ses spots qui enthousiasment les surfeurs du monde entier. Où jouer au golf à Essaouira ? Golf de Mogador : avec deux 18 trous, le parcours Nord qui se caractérise par des greens rapides protégés par des bunkers habilement placés ; et le parcours Sud, plus en hauteur dans la pinède, qui à chaque regard magnifie des vues fabuleuses sur l’océan Atlantique. El Jadida, secrète Mazagan Baptisée Mazagan par les Portugais qui en firent au XVIe siècle un magnifique bastion face à l’océan Atlantique, El Jadida est une charmante cité qui attire les amateurs de plaisirs balnéaires et de vieilles pierres. Ne pas manquer la Natfia, cette étonnante citerne souterraine qui faisait partie du château fort construit en 1514. Où jouer au golf à Fès ? Royal Golf : dans une oliveraie, avec le Moyen-Atlas en arrière-plan, le tracé de ce parcours 18 trous, hérissé de pièges défensifs traîtres et variés, ondule et sinue autour des nombreux lacs. Où jouer au golf près de Meknès ? Golf Royal de Benslimane : entre Meknès et Casablanca, ce 27 trous se déploie sur un terrain luxuriant planté de chênes-lièges, de sapins et d’eucalyptus, agrémenté de cinq lacs. Un parcours technique placé sous le signe de l’eau. Agadir, la perle blanche Des kilomètres de plage et 300 jours d’ensoleillement par an ! Agadir offre de multiples plaisirs. En ville, le musée du patrimoine Amazigh présente des objets de la vie quotidienne des habitants du Souss et, bien que modestes, les ruines de la kasbah offrent un beau panorama sur la baie et les pics enneigés de l’Anti-Atlas. Enfin, la vallée des Oiseaux fait vivre un musée ornithologique planté d’essences exotiques. Où jouer au golf à Agadir ? Royal Golf Club : ce parcours propose 18 trous aux fairways fleuris de mimosa et plantés de cyprès, de palmiers et de cactus. Les vastes greens sont bien défendus par de profonds bunkers. Golf du Soleil : il décline trois parcours, entre le 9 trous Jaune, de style floridien, qui se caractérise par son lac ; le 9 trous Rouge qui offre des départs surélevés et des pièces d’eau ; et le Bleu, un 18 trous technique et varié, qui convient aux joueurs d’un bon niveau. Golf de l’Océan : à 7 kilomètres d’Agadir dans les dunes de sable de la forêt de Bensergao, il se compose de trois 9 trous bordés par l’oued Souss et agrémentés de quatre lacs. Ses 27 trous proposent des greens bien défendus et des fairways étroits. Où jouer au golf à El Jadida ? Mazagan Golf Club : le parcours 18 trous étire ses fairways le long du littoral, épousant le relief des dunes. Telle une citadelle du désert face à l’océan, le club-house offre des vues saisissantes (voir page précédente). Royal Golf d’El Jadida : ce 18 trous se niche au creux de la baie. Considéré comme l’une des plus belles réussites du Maroc, ce golf à l’architecture variée n’est que sensations sans cesse renouvelées, dans une belle végétation d’araucarias et de tamaris. Tanger, la porte de l’Afrique Tanger la métisse est une ville carrefour, une cité cosmopolite dont de nombreux artistes ont célébré la lumière. Dâr al-Makhzen, ancien palais du XVIIe siècle, abrite le musée des Arts marocains et le musée des Antiquités. Pour sonder le cœur de la ville, rendez-vous sur la place du Grand Socco ou au café Hafa, près du musée Forbes. Accroché à la colline, ce café de légende mérite une halte pour découvrir une vue féerique sur la baie de Tanger. Où jouer au golf à Tanger ? Royal Golf : inauguré en 1917, ce parcours 18 trous ondule parmi les cyprès, les pins et les eucalyptus. Royal Golf de Cabo Negro (Tétouan) : ce superbe 18 trous se love sur les flancs du massif du Rif, sur la côte méditerranéenne. D’épais buissons fleurissent dans les dunes qui bordent les fairways larges et accueillants. Demandez le programme ! Trophée Hassan II et Coupe Lalla Meryem, du 25 au 31 mars 2013 à Agadir. www.hassan2golftrophy.com 10e anniversaire du tournoi open Active Golf & Thalasso Travel, du 17 au 24 novembre 2013, au Sofitel Mogador Essaouira*****. www.activegolf.be » > 123



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 1Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 2-3Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 4-5Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 6-7Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 8-9Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 10-11Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 12-13Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 14-15Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 16-17Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 18-19Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 20-21Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 22-23Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 24-25Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 26-27Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 28-29Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 30-31Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 32-33Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 34-35Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 36-37Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 38-39Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 40-41Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 42-43Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 44-45Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 46-47Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 48-49Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 50-51Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 52-53Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 54-55Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 56-57Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 58-59Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 60-61Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 62-63Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 64-65Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 66-67Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 68-69Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 70-71Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 72-73Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 74-75Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 76-77Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 78-79Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 80-81Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 82-83Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 84-85Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 86-87Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 88-89Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 90-91Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 92-93Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 94-95Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 96-97Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 98-99Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 100-101Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 102-103Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 104-105Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 106-107Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 108-109Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 110-111Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 112-113Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 114-115Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 116-117Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 118-119Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 120-121Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 122-123Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 124-125Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 126-127Journal du Golf numéro 84 mars 2013 Page 128