Journal du Golf n°82 novembre 2012
Journal du Golf n°82 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°82 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Journal du Golf SAS

  • Format : (260 x 360) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 27,6 Mo

  • Dans ce numéro : tout sur la Ryder Cup.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 1 9 Le haut niveau nous démontre continuellement qu’il y beaucoup de manières pour être performant. Il y a autant de « secrets » qu’il y a de bon joueurs. La qualité indispensable pour performer est la répétitivité, la régularité. Pour cela les éléments qui constituent votre technique de swing ont une exigence de compatibilité. Ian Poulter s’est construit un enchaînement fidèle à sa vision du jeu et logique dans son élaboration. Poulter est un formidable joueur de Ryder Cup ! Il est chirurgical en dessous de 140 mètres et diabolique sur les greens. Son driving reste dans la même ligne, très efficace et plutôt droit que long. Ça ne dérange pas l’Anglais de prendre un club de plus que la plupart des joueurs en attaque de green, du moment qu’il trouve le fairway. Ian Poulter swingue les mains dans un plan vertical parce qu’il a décidé de driver avec une action orientée « fers » pour justement faire primer la direction sur la distance. On peut constater un angle d’attaque très vertical (photos 8, 9, 10, 11), son bras gauche est loin du corps et la tête du driver vient tôt dans l’axe de la balle. Ces deux caractéristiques donneraient ce genre de données sur un launch monitor (radar qui mesure la trajectoire de la balle) : beaucoup de backspin (plus de 3000 tours/minutes), un angle de lancement près du sol, une trajectoire basse au début et soudainement très verticale… Ce type d’action donne une balle qui pitche et ne roule pas beaucoup en tombée de drive. Poulter a proportionnellement de longues jambes. En se plaçant relativement près de la balle sans trop fléchir les genoux, Ian encourage ce plan de swing vertical. De plus Swing séquence IAN POULTER : plutôt droit que long 2 10 3 11 il swingue avec une cadence soutenue, mais ce grand dynamisme ne se transmet pas dans la balle. Il n’a pas un rendement optimal entre l’énergie dépensé et celle transmise dans la balle. Ce point est l’aspect dominant de mon enseignement. Il part d’un point vu plus « sport » que spécifiquement golfique. L’enseignement golfique ne profite à mon sens que trop peu des développements autour de l’efficacité et du rendement des mouvements venant d’autres sports. Pour être vraiment efficace au driver, il faut parvenir à cumuler un angle de lancement haut et peu de backspin (moins de 2600 t/mn). La balle monte alors progressivement et donne même l’impression de voler un moment à l’horizontale. À l’atterrissage, la balle rebondit vers l’avant. S’il le souhaite, Poulter pourrait optimaliser les performances de son driving en s’éloignant du club à l’adresse pour produire un swing plus circulaire, plus rond (photos 1, 2, 3, 4). Ceci lui permettrait de rentrer le club dans la balle par un chemin plus près du sol et intérieur. À souligner, comme excellente source d’inspiration : Le bon équilibre entre le mouvement du corps (angle de rotation) et le mouvement des bras. Un swing compatible avec votre morphologie optimise la combinaison entre l’horizontal (corps) et le vertical (bras). La belle indépendance dans le changement de direction entre l’épaule droite et les bras. Dans tout bon swing, l’espace entre l’épaule droite et les mains s’agrandit lors de la transition. Le timing avec l’accélération du club à travers l’impact pour aboutir à un finish complet. 4
Par Michel Vanmeerbeek - vanmeerbeek.michel@gmail.com Le_Journal_du_Golf260x90mm_PRINT_(FRA).ai 1 30.04.12 12:20 Photos VisionSInGolf Pictures 8



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 1Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 2-3Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 4-5Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 6-7Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 8-9Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 10-11Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 12-13Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 14-15Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 16-17Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 18-19Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 20-21Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 22-23Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 24-25Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 26-27Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 28-29Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 30-31Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 32-33Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 34-35Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 36-37Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 38-39Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 40-41Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 42-43Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 44-45Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 46-47Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 48-49Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 50-51Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 52-53Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 54-55Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 56-57Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 58-59Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 60-61Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 62-63Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 64-65Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 66-67Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 68-69Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 70-71Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 72-73Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 74-75Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 76-77Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 78-79Journal du Golf numéro 82 novembre 2012 Page 80