Journal du Golf n°81 octobre 2012
Journal du Golf n°81 octobre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81 de octobre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Journal du Golf SAS

  • Format : (260 x 360) mm

  • Nombre de pages : 82

  • Taille du fichier PDF : 16,7 Mo

  • Dans ce numéro : Arriba Ochoa, spécial Ryder Cup.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
46 1 9 PROFIL L’ancienne numéro 1 mondiale, et ce pendant 157 semaines d’affilée, sera au départ du Lacoste Ladies Open de France (tournoi du Ladies European Tour), qui se jouera au golf de Chantaco du 4 au 7 octobre. Ce sera l’occasion d’admirer cette joueuse exceptionnelle qui, en l’espace de huit ans chez les professionnelles, aura remporté 27 victoires, dont deux Majeurs. Le swing de Lorena a plusieurs caractéristiques : Comme Fred Couples, Lorena Ochoa joue sans gant. Comme lui, c’est une joueuse très relâchée, dont le feeling paraît d’abord venir des mains. La pression sur le grip est légère. En posture, on note son parfait équilibre, et sa spécificité est la distance qui sépare le corps de ses mains, bien plus éloignées que l’aplombdu menton (photo 1). Le démarrage se fait tout en douceur, avec une parfaite coordination des mains et des épaules. Le club reste alors à l’extérieur des mains (photos 2 et 3). Le backswing se poursuit par une rotation continue des épaules sans recherche de résistance du bas du corps, la hanche droite s’efface tout naturellement. Lorena laisse complètement le club swinguer. Celui-ci se pose au sommet du backswing un peu plus loin que la parallèle au sol – du fait de la grande rotation des épaules et de l’ensemble du dos au sommet du backswing (photos 4, 5, 6). La photo 7 est la particularité de Lorena Ochoa. Alors que le bas du corps, les jambes puis les hanches se repositionnent vers la cible, la tête, elle, s’oriente à l’opposé. Ceci a Swing séquence LORENA OCHOA : relâchement, rythme, 2 3 4 10 11 12 pour effet d’accentuer le différentiel entre la torsion du haut et du bas, et ce juste avant la traversée. Le club revient alors dans un plan plus horizontal qu’à la montée, ce qui donne l’impression d’une boucle. Le retard des épaules par rapport aux hanches explique le retard du club, et donc en grande partie la vitesse du club dans la traversée (photos 8, 9, 10), et le fait qu’avec 265 yards (240 mètres) de moyenne au drive, Lorena faisait partie des 10 plus longues frappeuses de la LPGA. Le poids est alors en grande partie sur le pied gauche, qui reste collé au sol. La rotation des hanches libère un très grand espace pour les bras qui sont tout naturellement en extension vers la cible (photo 11). La traversée se fait avec beaucoup de relâchement. La vitesse est alors maximale, les bras et le corps finissent ensemble, autour d’une jambe gauche stable. L’équilibre final est parfait (photos 12, 13, 14). Ce que l’on peut retenir avec le swing de Lorena est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un physique hors norme pour être puissant ou puissante. Son relâchement, sa souplesse et la qualité de l’action de son bas du corps (sur lequel elle mettait l’accent quand elle travaillait physiquement) lui permettent d’obtenir un swing très fluide et très performant. Et le mieux est de venir la voir jouer à l’Open de France pour s’imprégner de son rythme.
vitesse 5 6 7 8 13 14 Ce que vous devez retenir : Une pression légère et constante sur le grip (qu’elle placerait à 3 sur une échelle de 1 à 5) ; apprenez à swinguer avec le bas plutôt qu à taper avec le haut. Le_Journal_du_Golf260x90mm_PRINT_(FRA).ai 1 30.04.12 12:20 Par Florence Rossary- Le Jacques Professeur au Paris Country Club florence.rossary@wanadoo.fr Photos VisionSInGolf Pictures Entraîneur pour la Ligue de Paris ex-coach de Morgane Bazin de Jessey (numéro 1 amateur en 2007) et de Marine Monnet (numéro 3 sur le Tour européen en 2002)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 1Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 2-3Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 4-5Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 6-7Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 8-9Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 10-11Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 12-13Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 14-15Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 16-17Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 18-19Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 20-21Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 22-23Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 24-25Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 26-27Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 28-29Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 30-31Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 32-33Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 34-35Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 36-37Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 38-39Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 40-41Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 42-43Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 44-45Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 46-47Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 48-49Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 50-51Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 52-53Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 54-55Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 56-57Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 58-59Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 60-61Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 62-63Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 64-65Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 66-67Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 68-69Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 70-71Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 72-73Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 74-75Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 76-77Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 78-79Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 80-81Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 82