Journal du Golf n°81 octobre 2012
Journal du Golf n°81 octobre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81 de octobre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Journal du Golf SAS

  • Format : (260 x 360) mm

  • Nombre de pages : 82

  • Taille du fichier PDF : 16,7 Mo

  • Dans ce numéro : Arriba Ochoa, spécial Ryder Cup.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
36 AMBASSADRICES ET JOUEUSES Beaucoup de supporters fidèles devraient accompagner le retour de Lorena Ochoa à Chantaco qui, après sa maternité et à seulement 30 ans, fera son come-back à la compétition internationale. Ambassadrice de la marque Lacoste, elle honore ainsi son partenariat pour le bonheur de tous ses fans en se rendant en terre basque… d’où sont originaires ses ancêtres partis de Biscaye pour le Mexique. « Je sais que mon nom basque veut dire « loup » et un jour, je chercherai à en savoir davantage sur mes origines », nous avait-elle déclaré à son dernier Evian Masters. Autre ambassadrice, Patricia Meunier- Lebouc qui vit aujourd’hui en Floride avec sa famille a gagné le Kraft Nabisco en 2003, cinq ans après avoir remporté l’Open d’Irlande et trois ans après sa victoire aux Open de France et d’Autriche. Patricia sera présente à Chantaco sans jouer cependant. Les 78 joueuses, dont trois amateurs qui disputeront la 25e édition de l’Open de France, seront réunies grâce à un partenariat avec Lacoste dont la stratégie de développement dans le golf s’appuie sur les femmes : la célèbre marque joue ainsi un rôle important aussi bien dans des épreuves comme l’Evian Masters, le Lorena Ochoa Invitational ou l’Open de France que dans l’accompagnement de joueuses telles Yani Tseng, la numéro 1 mondiale, ou l’Américaine Cristie Kerr. Et pour pousser la cohérence (et l’émotion) jusqu’au bout, l’Open de France – dorénavant Lacoste Ladies Open – se jouera pour les trois ans à venir dans le fief de la famille, à Chantaco au Pays basque. Une famille très tournée vers le golf puisque Simone Thion de la Chaume, épouse de René Lacoste, et sa petitefille Catherine Lacoste ont brillé au firmament du golf mondial, celle-ci remportant Lacoste Ladies Open de France L’Open chante à CHANTACO Texte et photos de roland machenaud L’Open de France féminin, qui fêtera ses 25 ans cette année et qui porte désormais le nom de Lacoste Ladies Open de France, se déroulera au golf de Chantaco pour ses trois prochaines éditions. Au cœur même de ce qui fut le berceau basque de la marque au crocodile. notamment l’US Open à 19 ans en 1967 alors qu’elle n’était qu’amateur. SOLIDARITÉ BASQUE DES GREEN-KEEPERS Pour ASO, directeur du tournoi, la logique est respectée : « C’est une chance pour nous d’avoir Lacoste comme partenaire, souligne Stéphane Andriolo, directeur marketing : sa force et son énergie permettent d’avoir un champ élevé de championnes et de s’assurer d’une couverture médiatique importante. » Et sur place, à Saint-Jean-de-Luz, au pied de la Rhune et à une portée de drive de l’océan Atlantique, la préparation a été bien menée sous la houlette de la présidente du club, Camille Lacoste : « Un Open de cette ampleur se prépare de longue haleine. Il faut savoir que la première réunion a eu lieu il y a plus d’un an : des représentants du LET sont venus valider le choix du parcours puis ont envoyé un agronome d’origine irlandaise chargé d’établir un audit. Il convient de signaler le formidable élan de solidarité de tous les green-keepers de la région comme Patrice Bernard (Biarritz), Patxi Ithurry (Chiberta), Christophe Luro (La Nivelle) et d’autres venus naturellement aider Guillaume Sallaberry : ceci nous a permis de faire face à un cahier des charges que nous avons appliqué à la règle. Le parcours sera impeccable malgré les fortes chaleurs estivales qui nous ont donné du souci. » Yvonne Cassidy, directrice du tournoi pour le LET, a vérifié en avril les équipements sportifs, et un agronome espagnol a corrigé en juin la tonte des fairways et des greens. Tout est prêt. Avec cependant un gros changement pour ce parcours dessiné en 1927 par Harry Colt : les neuf derniers trous seront les premiers ! Le 10 actuel devient le
journaldugolf.fr octobre 2012 Maison de famille Chantaco, c’est la maison de famille des Lacoste. Dans le club-house si reconnaissable à sa couleur terre rouge choisie par l’architecte Jean Walter, le touriste de passage déguste, en compagnie d’un ami basque… un Chantaco (oran ge+pamplemousse+citron+grenadine). On y retrouve aussi les champions Jean Garaïalde, qui vient de fêter ses 70 ans de golf, Bernard Pascassio, André-Jean Lafaurie, l’écrivain journaliste fou amoureux de golf, ainsi que de nombreuses célébrités à la recherche d’une discrétion ici protégée. Au pied de la Rhune (900 mètres), montagne mythique du pays, le projet de parcours se concrétisa en 1927, grâce à l’architecte Harry Colt. La partie d’inauguration réunit Arnaud Massy, encore aujourd’hui seul Français à avoir gagné l’Open britannique, et Jean Gassiat face aux frères Boomer. Chantaco, c’est aussi un vallonnement découpé en vert pâle, soutenus ou noirs d’où l’on découvre des chênes d’Amérique, des tulipiers de Virginie, des pins Douglas ou Norman, des cèdres, des séquoïas, des azalées, des rhododendrons, des lauriers roses… Chantaco, c’est enfin un formidable parcours avec des trous qui restent en mémoire : le 2 – qui sera le 11 lors de l’Open – avec un dernier bunker piège et un green aux pentes surprenantes, un trou 5 qui mérite son handicap 1 où il est prudent de s’appuyer à gauche, le 9 – qui sera donc le trou final – sublime vision sur l’architecture du club-house et de la montagne qui ne devra pas distraire les sliceurs. Le trou 12 est un joli par 3 avec beaucoup d’eau en jeu : birdie ou double bogey sont courants chez les amateurs ! Enfin, les deux derniers trous ont pour cadre les typiques barthes de La Nivelle face à la montagne basque. trou n°1. Raisons premières : la sécurité – cela évitera au public suivant les derniers trous de traverser la route –, une transmission TV plus intéressante et la présence du recording près du trou final. En termes sportifs, cela rendra certainement le parcours plus difficile avec un passage aller comportant trois par 3 tactiques (ex. 10, 12 et 14) et un retour avec un enchaînement de trous (ex. 2, 3, 4, 5) compliqués à négocier si la fatigue se fait sentir. 5 575 MÈTRES, PAR 70 Jean-Ignace Mouhica, directeur de Chantaco, ajoute : « La majorité des départs se fera des boules blanches actuelles : le parcours final aura 5 575 mètres pour un par restant à 70. » Autres chiffres à citer : la dotation globale est de 250 000 euros, 5 arbitres et 95 commissaires veilleront au confort des joueuses, un village VIP recevra les invités des sponsors (Citroën, Generali, Novotel, Amundi, Schweppes et Nespresso). Et 300 jeunes des écoles de golf de la région ont été invités par le comité départemental à suivre et rencontrer les championnes. Et Stéphane Andriolo de conclure : « Avec le Lacoste Ladies Open de France, on ne peut pas rêver de partenariat plus positif, de cadre plus convivial et de plateau aussi relevé. Je suis sûr que le spectacle, la convivialité et les chants basques convaincront chacun de revenir encore plus nombreux l’an prochain. » 37 We keep you warmwhen it’s cold We keep you dry when it’s wet We keep you cool when it’s hot * abacus_LeJournalDuGolf_W125xH180mm.indd 1 18/09/2012 14:40:37 www.abacussportswear.com *



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 1Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 2-3Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 4-5Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 6-7Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 8-9Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 10-11Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 12-13Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 14-15Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 16-17Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 18-19Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 20-21Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 22-23Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 24-25Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 26-27Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 28-29Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 30-31Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 32-33Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 34-35Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 36-37Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 38-39Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 40-41Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 42-43Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 44-45Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 46-47Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 48-49Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 50-51Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 52-53Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 54-55Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 56-57Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 58-59Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 60-61Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 62-63Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 64-65Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 66-67Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 68-69Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 70-71Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 72-73Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 74-75Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 76-77Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 78-79Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 80-81Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 82