Journal du Golf n°81 octobre 2012
Journal du Golf n°81 octobre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81 de octobre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Journal du Golf SAS

  • Format : (260 x 360) mm

  • Nombre de pages : 82

  • Taille du fichier PDF : 16,7 Mo

  • Dans ce numéro : Arriba Ochoa, spécial Ryder Cup.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
18 Télévision Par Sébastien Audoux - Photo DR fedexcup : une grande victoire Les play-offs, phase finale de la FedexCup, se sont terminés le 23 septembre aux États-Unis. Retour sur ces tournois avec Sébastien Audoux, le spécialiste du circuit américain sur Golf+ et Canal+. Je trouve que c’est de loin la meilleure édition disputée depuis les débuts en 2007. Les tournois ont eu lieu sur de très grands parcours, notamment sur le Bethpage Black (New York) et le Crooked Stick (Indiana). Deux parcours de Majeurs, et même si le Crooked Stick a eu des problèmes avec la pluie, ça l’a finalement rendu encore plus spectaculaire. Quant aux scénarios, on a eu ce qu’on espérait tous. Tiger Woods et Rory McIlroy qui jouent ensemble semaine après semaine, c’est ce que tout le monde veut voir. C’est aussi l’avantage des parties qui sont fixées en fonction de l’ordre du classement : les meilleurs peuvent s’affronter en direct. La seule « fausse note » est venue de Nick Watney : il n’a pas fait une saison terrible, et il n’a pas non plus confirmé après sa victoire au Barclays. Seul événement inattendu lors du Tour Championship : Brandt Snedeker est venu mettre son grain de sel alors qu’on ne l’attendait pas. Mais rien d’étonnant après sa fantastique performance au putting, qui est venue illuminer un parcours d’East Lake comme on ne l’avait jamais vu : des fairways un peu humides, des greens très fermes, et des joueurs à la peine. On sait maintenant qu’East Lake est un grand parcours où alternaient birdies et bogeys, et où il se passait toujours quelque chose, surtout quand on craignait que ça devienne ennuyeux. Beaucoup de fans ne comprendront pas que Rory McIlroy n’ait pas été sacré malgré ses deux victoires en quatre tournois. Il est vrai que le concept de play-off n’est pas facile à adapter au golf, mais en dépit d’un système de points un peu compliqué, je l’ai trouvé assez fair-play. Par exemple, Tiger Woods n’a pas gagné lors des trois premières épreuves des play-offs, mais il pouvait quand même décrocher la FedExCup en remportant le Tour Championship. Et McIlroy était quasiment sûr de l’emporter si un joueur du top 5 ne gagnait pas le Tour Championship… Certains diront que le succès de cette FedExCup était surtout dépendant du suspense et des stars à la bagarre, mais c’est toujours comme ça en golf, de toute façon. C’est comme en Majeur : si un inconnu fait la semaine de sa vie, on ne regarde pas le tournoi de la même façon que si Woods et McIrloy se disputent le trophée. Qu’aurait-on dit de l’US Open 2012, par exemple, si Michael Thompson, finalement 2e, l’avait emporté ? En Majeur, on attend que les meilleurs s’affrontent, mais c’est rarement le cas. Alors qu’en FedExCup, c’est le cas semaine après semaine. Cette épreuve est à mon sens une grande victoire de Tim Finchem (le directeur exécutif du PGA Tour,ndlr). Cette année, seuls Jason Dufner et Sergio Garcia ont fait l’impasse sur l’un des quatre tournois, et ils l’ont regretté. Sinon, tous les favoris ont joué l’ensemble des épreuves, alors que le règlement ne les y oblige pas. Et si on veut prêcher par l’absurde, imaginons que la FedExCup n’existe plus. On reviendrait alors à la situation du début des années 2000, où l’US PGA marquait la fin de la saison, et où on attendait ensuite péniblement la Ryder Cup, une année sur deux. Le Tour Championship était d’une tristesse absolue et, en 2006, ni Woods ni Mickelson n’avaient même daigné y participer. C’était limite un tournoi exhibition. Alors que cette année, il y avait une ambiance de folie… Même les plus réfractaires, tel Lee Westwood, ont changé d’avis. Et tous les joueurs se sont approprié le système de points. Au début, tout le monde était perplexe, et même persuadé que Fedex ne renouvellerait pas son engagement. Alors que là, ça semble parti pour se poursuivre longtemps. On peut aujourd’hui dire que le PGA Tour a traversé la crise de façon invraisemblable. Peu de tournois ont disparu, et certains sont devenus plus forts, tels le Greenbrier Classic ou le Canadian Open. Tim Finchem, a fait très fort. Et ça risque de devenir de plus en plus compliqué pour le Tour européen.
5 ÈME PRO-AM ACTIVE GOLF TRAVEL À ST-ANDREWS DU 8 AU 12 AVRIL 2013 Vol au départ de Paris CDG (24 sièges) ou Bruxelles (50 sièges) Sac de golf compris, Transferts aéroport-hôtel-aéroport Drink de bienvenue et présentation des équipes 4 nuits Old course hotel 5* (Le long du trou 17), Petits déjeuners 3 jours de compétition en formule Pro-am (3 amateurs + 1 pro) sur les parcours suivants : KINGSBARNS, THE CASTLE COURSE, THE OLD COURSE T-off à partir de 9h, T-gift, Cocktail et remise de prix Dîner de clôture boissons comprises, Souvenirs photos 2498Gppen chambre double Sup. single : 400G WELCOME TO OUR WORLD Informations & reservations info@activegolf.be• www.activegolf.be• Tél : +32.2.511.85.70• Fax : +32.2.514.40.35• Lic.A 6007



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 1Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 2-3Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 4-5Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 6-7Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 8-9Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 10-11Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 12-13Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 14-15Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 16-17Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 18-19Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 20-21Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 22-23Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 24-25Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 26-27Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 28-29Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 30-31Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 32-33Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 34-35Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 36-37Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 38-39Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 40-41Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 42-43Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 44-45Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 46-47Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 48-49Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 50-51Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 52-53Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 54-55Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 56-57Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 58-59Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 60-61Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 62-63Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 64-65Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 66-67Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 68-69Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 70-71Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 72-73Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 74-75Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 76-77Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 78-79Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 80-81Journal du Golf numéro 81 octobre 2012 Page 82