Jour de France n°26 mai 2013
Jour de France n°26 mai 2013
  • Prix facial : 2,90 €

  • Parution : n°26 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 54,2 Mo

  • Dans ce numéro : Daniela Lumbroso, la secrète.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
60 Le mois de Paul-Loup Sulitzer Vive l’action et la prospérité ! « J’oublie le pessimisme ambian et Luc Besson qui change le cou Nikos et Sandrine Quétier. Paul-Loup aux côtés de Nikos Aliagas et Michel de Maegd, le présentateur du JT de RTL. En revenant de Nouméa, Paul-Loup découvre une France avec un climat lourd, où les « affaires » s’accumulent et le chômage augmente. Mais résolument positif, il espère un signal fort du redressement français. Je suis de retour après un voyage de deux mois et demi à vingt mille kilomètres dans le Pacifique. Le recul aidant, je retrouve une France morose, inquiète où même les intempéries s’ajoutent à un climat déjà lourd. Les affaires successives : démission du ministre du Budget Jérôme Cahuzac sur fond de suspicion de fraude fiscale entre rumeurs nauséabondes de comptes en Suisse et de virement à Singapour. Exit le ministre, pièce maîtresse du gouvernement Hollande, sacrifié sur l’autel de la rumeur lancée par le célèbre site Mediapart. Et comme si cela ne suffisait pas, retoquée la taxe de soixante-quinze pour cent, promesse phare des présidentielles jugée confiscatoire sur le plan constitutionnel. Et la droite n’est pas en manque dans ce joyeux palmarès du printemps ! Voici l’ancien Président de la République mis en examen pour abus de faiblesse dans la célèbre affaire Bettencourt. Le mois de mars a été aussi marqué par le retour sur la scène du dynamique Bernard Tapie, la perquisition chez l’ex-ministre Christine Lagarde, actuelle Présidente du FMI, succédant à Dominique Strauss-Kahn encore persécuté par l’affaire dite du Carlton à Lille, suivi des perquisitions dans le cadre de l’arbitrage du même Bernard Tapie chez l’exministre de l’Intérieur Claude Guéant. Ajouter à tout cela des rumeurs encore de scandales sur la Lybie. À propos de Karachi, les déclarations de Ziad Takieddine (à lire mon entretien dans le magazine Entreprendre), le célèbre intermédiaire franco-libanais encore interrogé par le juge Van Ruymbeke. Les affaires, et notamment la mise en examen de Nicolas Sarkozy, donnent de la France une image troublée à l’étranger. Puis suivent les chiffres en hausse permanente du chômage, des nouveaux licenciements entraînant une baisse dans les sondages de François Hollande. Seule bonne nouvelle, un achat massif d’Airbus par une compagnie low cost indonésienne. Je me refuse à rejoindre la cohorte des ultras pessimistes bien que la situation soit très grave et l’environnement européen en vraie Bernard Tapie en patron de presse.
t avec Nikos au grand cœurrs du cinéma » crise avec la situation de la Chypre en prime. La France reste un grand pays mais il ne suffit pas de le dire, il faut agir. Le gouvernement doit prendre le taureau par les cornes. Un cancer n’est ni de droite et de gauche, c’est un cancer tout court. Il existe encore, malgré les nombreux départs vers d’autres cieux plus cléments, de nombreux créateurs et entrepreneurs qui aiment leur pays et désirent se battre et agir. À noter également de nombreux artistes, ingénieurs et fonctionnaires qui aiment leur pays. C’est pour cela qu’il faut un véritable New Deal comme l’a fait le Président Roosevelt lors de la crise de 1929. La banlieue bouge aussi avec de nouveaux entrepreneurs de toutes origines à Saint-Denis par exemple où des nouveaux sièges de sociétés éclosent de toute part. Le génial projet de Luc Besson, la Cité du Cinéma qui marque un tournant face à la prédominance des studios américains. Alors restons positif. En dehors de tout personnage providentiel, la crise franco-européenne sera, je l’espère, un signal fort du redressement français qui se fait tant attendre. Nous ne sommes pas plus bêtes que nos voisins allemands. Les syndicalistes français aiment leur pays. Le savoir-faire français existe réellement dans ces milliers de PME à travers les entrepreneurs. Laissons-les vivre et faire leur Miss Belgique, les frères Bogdanoff, Alexandre Bodart Pinto et Paul-Loup. métier et notre France, pays le plus visité au monde, ne sera plus un parc de loisirs et un musée pour touristes internationaux. Pour changer un peu de ce sujet brûlant, je me suis rendu à Bruxelles à l’invitation du lancement de la fondation Wheeling Around the World lancée par Alexandre Bodart Pinto devenu paraplégique à l’âge de seize ans des suites d’un accident de moto jadis comme l’a fait Erich Segall, romancier et handicapé qui s’est lancé dans un long voyage à travers le monde en fauteuil roulant. Alexandre n’a pas accepté cette fatalité et pris comme slogan de vie : rien est impossible à celui qui marche dans sa tête. Je suis donc arrivé au lancement de cette fondation en compagnie de Nikos Aliagas, mon ami grec au JOUR DE FRANCE Luc Besson et Angelina Jolie. grand cœur, célèbre présentateur sur TF1 de 50 minutes inside, émission grand public à laquelle j’ai participé plusieurs fois. Nous avons retrouvé les frères Bogdanoff, l’incontournable Massimo Gargia, Miss Belgique 2013, Noémie Happart, et Philippe Croizon, ce nageur incroyable qui, malgré son handicap a nagé sur cinq continents accompagné de Joachim Gérard, athlète paralympique, 8 ème joueur mondial de tennis en chaise. Une soirée placée sous le signe de la gaité et de l’espoir. Alexandre Bodart Pinto lancera officiellement sa fondation en France à Cannes pendant le Festival de Cannes le 20 mai à l’hôtel Majestic avec dîner et conférence sur la place des handicapés dans le cinéma. Rendons hommage au courageux Alexandre à qui j’adresse tous mes vœux de succès dans sa généreuse fondation. Je suivrai l’événement à Cannes lors du festival. D’ici là, souhaitons que l’intelligence et un certain bons sens amènent nos dirigeants à briser l’ambiance délétère qui règne dans notre ex douce France, qui a pourtant un potentiel exceptionnel. Ne baissons pas les bras. Paul-Loup Sulitzer 61



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 1Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 2-3Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 4-5Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 6-7Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 8-9Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 10-11Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 12-13Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 14-15Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 16-17Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 18-19Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 20-21Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 22-23Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 24-25Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 26-27Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 28-29Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 30-31Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 32-33Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 34-35Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 36-37Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 38-39Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 40-41Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 42-43Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 44-45Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 46-47Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 48-49Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 50-51Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 52-53Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 54-55Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 56-57Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 58-59Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 60-61Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 62-63Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 64-65Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 66-67Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 68-69Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 70-71Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 72-73Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 74-75Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 76-77Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 78-79Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 80-81Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 82-83Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 84-85Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 86-87Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 88-89Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 90-91Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 92-93Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 94-95Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 96-97Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 98-99Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 100