Jour de France n°26 mai 2013
Jour de France n°26 mai 2013
  • Prix facial : 2,90 €

  • Parution : n°26 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 54,2 Mo

  • Dans ce numéro : Daniela Lumbroso, la secrète.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
50 Le film a dépassé la barre du million de spectateurs en une semaine. Nous sommes allé à la rencontre de celui sans lequel rien ne serait arrivé, son dresseur Mario Luraschi. Jappeloup l’audience au galop ! 0 0 d
AVEC LA SORTIE DE DEUX FILMS ÉVÉNEMENTS, TURF, ET JAPPELOUP, L’ÉQUITATION EST À L’HONNEUR AU 7 ème ART ET C’EST LE TRAVAIL D’UN DRESSEUR DE CHEVAUX, INCONTOURNABLE DANS LE CINÉMA, QUI EST MIS EN VALEUR : CELUI DE MARIO LURASCHI QUI A QUELQUES 400 FILMS À SON ACTIF. Rien ne prédestinait Mario Luraschi à devenir l’illustre dresseur de chevaux que l’on sait. A ces débuts, son père a bien tenté de le raisonner : « Mon fils, tu vas devoir faire autre chose. Trouve un vrai métier ! » Mario va vite démontrer qu’il a trouvé sa voie qui se révélera… royale ! Avec plus de 470 films pour lesquels il a dressé et monté des chevaux, il a bâti sa légende en France et hors de nos frontières, devenant le dresseur de chevaux incontournable du cinéma français et international. Les plus grands réalisateurs ont fait appel à ses talents et son nom figure aux génériques des plus grands succès populaires : Les James Bond, La Soupe aux choux, La Folie des Grandeurs, Jeanne d’Arc, Les Visiteurs, Farinelli, Vatel, L’Ours, etc... La liste ne saurait être exhaustive. Enfant, Mario se passionnait pour les Indiens d’Amérique. Il tomba littéralement Mario Luraschi « Je demande à mes chevaux d‘être prêts à affronter toutes les situations en m’obéissant aveuglément » Guillaume Canet dans Jappeloup. amoureux des partenaires privilégiés des Comanches et des Sioux. Il a consacré sa vie à ses montures et, avec elles et grâce à elles, il a relevé tous les défis : voler dans les airs, descendre les marches de Bercy ou encore recevoir le prix Prix Henri-Langlois Arts et Techniques du Cinéma sur son cheval Quijote, dans les salons de l'hôtel de Ville de Vincennes. Pour son extraordinaire parcours, Mario Luraschi a raflé un nombre impressionnant de récompenses même si, faute de place, sa cheminée ne peut plus les accueillir. Mario est ainsi l’un des rares Français à avoir reçu un Oscar à Hollywood. Dans la pure tradition des mythiques Baucher, Choiseul ou REPORTAGE Newcastle, Mario Luraschi a été élève de Paco Yanez et de Luis Valencia ! Le saltimbanque est aussi et surtout un extraordinaire technicien. La passion illumine le regard de ce cavalier atypique quand il évoque les grands écuyers : La Guérinière ou Faverot de Kerbrech. « Ce que l’on appelle aujourd’hui la haute école et que l’on pratique, par exemple, à Saumur, servait autrefois de base pour former ce qui aller devenir le destrier, incroyable machine de guerre à qui l’officier allait confier sa vie sur le champ de bataille ». Des Indiens et la Cour de Versailles, Mario est intarissable sur l’art équestre. « Ce que je demande à mes chevaux ? D’être des destriers prêts à affronter toutes les situations en m’obéissant aveuglément ». Galoper sur un ponton au triple galop avant de sauter dans le vide pour atterrir sur le pont d’un bateau, passer d’un toit à un autre en affrontant 20 mètres de vide sur des planches de moins d’un mètre de large, c’est, au-delà de la cascade et de la performance, une question de dressage avant tout ! Pour incarner Jappeloup, le célèbre cheval dont le film éponyme emmené par l’acteur Guillaume Canet est actuellement dans les salles, Mario Luraschi a fait travailler une douzaine de chevaux de course et quatre chevaux andalous. Un vrai défi pour ressembler au plus près à ce petit cheval noir atypique qui a remporté les plus prestigieuses récompenses. Parce que l’équitation est une passion familiale, c’est même Marco Luraschi, le fils de Mario, qui interprète Pierre Durand (le cavalier de Jappeloup) et réalise une chute impressionnante au début du film. Le cinéma peut en être fier. Henry Marin 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 1Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 2-3Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 4-5Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 6-7Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 8-9Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 10-11Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 12-13Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 14-15Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 16-17Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 18-19Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 20-21Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 22-23Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 24-25Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 26-27Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 28-29Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 30-31Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 32-33Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 34-35Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 36-37Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 38-39Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 40-41Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 42-43Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 44-45Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 46-47Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 48-49Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 50-51Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 52-53Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 54-55Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 56-57Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 58-59Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 60-61Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 62-63Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 64-65Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 66-67Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 68-69Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 70-71Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 72-73Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 74-75Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 76-77Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 78-79Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 80-81Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 82-83Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 84-85Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 86-87Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 88-89Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 90-91Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 92-93Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 94-95Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 96-97Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 98-99Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 100