Jour de France n°26 mai 2013
Jour de France n°26 mai 2013
  • Prix facial : 2,90 €

  • Parution : n°26 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 54,2 Mo

  • Dans ce numéro : Daniela Lumbroso, la secrète.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
44 Gérard Lanvin, l’acteur nature se livre et n L’un de ses plus beaux succès dans le film Camping de Fabien Onteniente avec Franck Dubosc en 2006. Tout le monde l’aime, même si il a pris l'habitude de dire ce qu’il a sur le cœur et sans ménagement. Après Amitiés sincères, Gérard Lanvin s’affichera à la rentrée dans Colt 45 aux côtés de Joey Starr et d’Alice Taglioni. L’acteur alterne entre comédies et thrillers au gré de ses coups de cœur. Mais ce petit-fils de forain ne mise pas uniquement sur le cinéma. Depuis bientôt quarante ans, Gérard promène sa belle gueule sur grand écran. Avec quelques francs succès au compteur, Marche à l'Ombre, Les spécialistes, Le fils préféré, qui lui vaut le César du meilleur acteur, Les Lyonnais, il a conquis tous les publics. Les femmes en pincent pour ce beau gosse un brin rebelle. Les gamins l'adorent quand il double Manny, le mammouth de la saga L'Âge de glace. Et les hommes le voudraient comme ami. Pour vivre une amitié sincère, comme dans le premier film de Stephan Archiatre et François Prévôt-Leygonie. Ce qui différencie Lanvin des autres acteurs, c'est son côté cash ! Tout est sincère chez lui, les coups de cœur comme les coups de gueule. C’est sans doute son authenticité légendaire qui a attiré les coréalisateurs d’Amitiés sincères. « Nous avons tout de suite eu la volonté de confier à Gérard le rôle de Walter, un bourru au grand cœur. Nous voulions que ce soit un tournage heureux. Ne pas travailler en se prenant trop au sérieux. En résumé, "Soyons carrés, mais marronsnous". Nous avons essayé de réunir une équipe sympa, composée de gens gentils, ce n'est pas si courant dans ce milieu... » Tout est dit ! 
 « Je suis et reste un homme libre » Mais n'allez surtout pas dire à Gérard Lanvin qu'il est « bankable » ! Il pourrait alors se transformer en tonton flingueur. Il ne cède ni aux chants des sirènes ni aux dictats du box-office. « Je suis un homme libre ». Il l'a prouvé à maintes reprises, notamment en s'éloignant des plateaux quand les propositions de films ne le séduisaient pas. « Quitte à ouvrir un bar pour bouffer », à La Baule, loin des mondanités hypocrites ! D'ailleurs, il n'y a pas que le cinéma dans la vie de Gérard Lanvin. Sa philosophie, ses valeurs s'expliquent certainement par ses origines. « Mon grand-père n’était ni gitan ni manouche mais il fréquentait le milieu forain. Grâce à lui, j’ai eu la chance de vivre parmi les flonflons, dans ce monde à part et sublime ! » Les souvenirs d'enfance de l'acteur sont faits de sons, d’arômes et de lumières. « L’odeur de la barbe à papa, le bruit du haut-parleur qui harangue la foule avant de faire partir les auto-tamponneuses, celui de la
ous dit ce qu’il a sur le cœur ! musique qui sonne le départ du manège... Tout cela, c’est précieux, ce patrimoine populaire est à protéger. Grâce à Marcel Campion, le patron des forains, c’est possible ! » Pour Gérard Lanvin, la fête foraine procure toutes les émotions qui jalonnent une vie : « Le plaisir, la joie, la surprise, l’émerveillement, la peur. Toute cette palette de sentiments, vous vous rendez compte ! Je me désespère qu’aucun politique n’ait vraiment compris ça ! Ils nous répètent qu’ils veulent nous faire exister mais ils veulent surtout exister ! Il n’y a qu’à regarder leur tronche, après quelques mois au pouvoir, ils ont pris vingt piges ! » 
 Bien avant de devenir une valeur sûre du 7 ème art, Gérard Lanvin a eu une patente aux Puces de Saint-Ouen ; il vendait de la fripe made in USA. Le comédien met volontiers en parallèle ces univers de saltimbanques : « Travailler sur un marché, tenir un manège ou jouer la comédie, c’est attirer l’attention de nouvelles personnes et en peu de temps ! On sait d’un « Ma vie de forain m’a aidé dans mon métier d’acteur » Exclusif Il « Les politiques nous répètent qu’ils veulent nous faire exister mais ils veulent surtout exister ! » rapide coup d’œil si les gens vous aiment ou pas. On s'expose au regard de l’autre. Ce n’est plus un handicap mais une force et cela m’a aidé dans mon métier d'acteur ». Lanvin tient un discours cohérent et veille à rester connecté avec la réalité. « Le succès, la gloire vous éloignent des autres, des vrais gens », confie-t-il. Très impliqué dans l’Association Toiles enchantées, il préfère mettre les autres en avant : Gisèle Tsobamian, la fondatrice qui, depuis bientôt vingt ans, tente d'adoucir le quotidien des enfants hospitalisés, et le Comité de La Foire du Trône qui, pour son 50 ème anniversaire, a décidé d'offrir la recette de la journée d'inauguration du 29 mars. « On peut rendre hommage à la générosité des forains », souligne-t-il. Bénévoles et artistes ont permis à l'association d'enchanter 15 000 enfants dans 110 établissements hospitaliers. « Il faut savoir qu'une projection coûte environ 1000 €, précise Gérard. Le jour où les petits malades visionnent un film, on ne parle plus de la maladie mais d’autre chose, on sort tous de notre contexte et tout le monde s’évade. Je vous garantis que l’émotion est là ! Et pas seulement pour les mômes ! » À 63 ans, Gérard Lanvin ne se veut ni héros ni donneur de leçons. Il n'usurpe pas sa place d'homme de cœur dans une société peu altruiste. « J’aime ce proverbe qui dit Assied-toi à ta place et personne ne te fera lever ». Ça fait plaisir d'avoir encore des acteurs de cette trempe et qui osent dire ce qu'ils pensent. Merci Gérard, ne change rien ! Propos recueillis par Isabelle Gaudron Gérard Lanvin et Ana Girardot dans le film Amitiés sincères.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 1Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 2-3Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 4-5Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 6-7Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 8-9Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 10-11Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 12-13Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 14-15Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 16-17Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 18-19Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 20-21Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 22-23Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 24-25Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 26-27Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 28-29Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 30-31Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 32-33Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 34-35Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 36-37Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 38-39Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 40-41Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 42-43Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 44-45Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 46-47Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 48-49Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 50-51Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 52-53Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 54-55Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 56-57Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 58-59Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 60-61Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 62-63Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 64-65Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 66-67Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 68-69Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 70-71Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 72-73Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 74-75Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 76-77Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 78-79Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 80-81Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 82-83Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 84-85Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 86-87Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 88-89Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 90-91Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 92-93Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 94-95Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 96-97Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 98-99Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 100