Jour de France n°26 mai 2013
Jour de France n°26 mai 2013
  • Prix facial : 2,90 €

  • Parution : n°26 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 54,2 Mo

  • Dans ce numéro : Daniela Lumbroso, la secrète.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
Dernière chance pour Pippa Middleton d'écouler les tonnes de copies de son premier livre, Celebrate, dont l'éditeur Penguin peine dramatiquement à se débarrasser, quelques mois après lui avoir offert un à valoir avoisinant les 500 000 euros, croyant tenir la poule aux œufs d'or. Et puisque les Britanniques ne semblent pas partis pour faire de ce guide pratique du parfait petit « party planner » 42 ROYAUTÉ La souriante Pippa, ici avec un ami, garde la bonne humeur, malgré l'échec de son livre. Pippa Middleton À livre ouvert SI LA SŒUR DE LA DUCHESSE DE CAMBRIDGE NE MÉNAGE PAS SES EFFORTS, FORCE EST DE CONSTATER QUE SON PREMIER LIVRE EST UN ÉCHEC COMMERCIAL. QU’À CELA NE TIENNE, LA BELLE PIPPA PRÉFÈRE EN RIRE ET CONTINUE SA TOURNÉE PROMOTIONNELLE AVEC LE SOURIRE. leur idée cadeau de secours universelle, Pippa tente le coup à l'étranger. Mi décembre, un mois et demi après le lancement (le 25 octobre) de l'ouvrage au Royaume-Uni, en grande pompe et en famille, la sœur de la duchesse de Cambridge tentait de séduire le public néerlandais, lors d'une séance de dédicaces dans une libraire de Harleem, à quelques kilomètres d'Amsterdam, avant de prendre part à un cocktail de Noël privé en compagnie de libraires. Pour l'occasion, Pippa Middleton, 29 ans, avait joué la carte gourmande et so british : c'est dans une robe violette dans le plus fidèle ton Cadbury, voire dans le parfait style du Purple Big One, fameux chocolat aux noisettes des sucreries Quality Street, qu'elle s'affichait, radieuse, pour faire saliver les potentiels lecteurs bataves. À défaut de critiques favorables concernant le contenu de Celebrate, traduit en néerlandais, en italien et en français, et également commercialisé aux États-Unis, Pippa soigne les apparences. Évidemment attendue au tournant avec cette première publication, la socialite en a pris pour son grade : en Grande-Bretagne, on a abondamment moqué la vanité de ses recettes, trucs et astuces pour faire de chaque événement festif une réussite. Recettes quelconques, conseils basiques, tours de main connus, l'accueil a été peu chaleureux... Des débuts d'auteure difficiles et une contre-performance commerciale (les détaillants britanniques ont commencé à brader Celebrate, vendu initialement 31 euros, à moitié prix au bout de deux semaines, et jusqu'à 75% de rabais maintenant sur le site Amazon notamment) que l'intéressée n'ignore pas : à Amsterdam, elle a d'ailleurs choisi de faire contre mauvaise fortune bon cœur, et de rire de ses mésaventures. « Peut-être devrais-je écrire une suite intitulée Cul sec, dans ce cas-là, ça pourrait faire un best-seller », écrit-elle ainsi dans une tribune que lui a offerte l'hebdomadaire batave haut de gamme Th e Spectator. « J'ai été beaucoup raillée, quant à mon livre. Nombre de journalistes disent que mes conseils sont d'une aveuglante évidence. Un compte Twitter parodique nommé @pippatips publie des perles telles que "boire un bon verre d'eau en prenant un verre propre et en y versant de l'eau d'un robinet ou d'une bouteille". » Sa réponse à ses détracteurs ? Il faut bien commencer par les bases. « Si je devais écrire un manuel de cuisine, par exemple, je serais bien obligée de dire que pour faire une omelette, il faut casser au moins un œuf. En vérité, ce n'est pas idiot », note-telle. Et de tenter de jouer à l'arroseur arrosé, en reprenant des suggestions du compte Twitter @ pippatips : « Voici, inspirés par @pippatips, mes petits trucs qui sautent le plus atrocement aux yeux pour des divertissements de fête pour la circonstance », écrit-elle, citant notamment le choix de la dinde pour un menu spécial Noël, dans cet article humoristique et bien intentionné qu'elle a dit par la suite assumer complètement. Elle y revient aussi, comme dans Celebrate, sur des moments de la vie de famille des Middleton à Bucklebery, comme lorsque son père Michael s'est glissé dans un accoutrement de sumo gonflable pour un précédent Noël. Elle en profite également pour mettre à nouveau en exergue sa passion pour le sport, parlant de triathlon en Nouvelle-Zélande, de son admiration pour Roger Federer, qui « dégage tant de grâce et de beauté ». Bien loin des tracas de sa sœur Kate Middleton, qui connaît un début de grossesse difficile et marqué par le décès d'une infirmière victime d'un canular, Pippa, qui signe ses dédicaces de son seul prénom, a décidément d'autres préoccupations. « Au bout du compte, j'ai réussi à parfaire ma signature. Ça demande des heures de travail. » La jeune femme est d'ailleurs bien vite passée à autre chose. Le 14 mars dernier, on a ainsi pu l'apercevoir tout sourire pour assister à une course de chevaux au Festival de Cheltenham aux côtés de son ami Tom Kingston, diplômé de Bristol et travaillant dans la finance. Tom n'est cependant pas le petit-ami officiel de Pippa, ce dernier étant un certain Nico Jackson...
Gérard Lanvin Exclusif « Le succès éloigne des vrais gens » il a une belle gueule, il a aussi une grande gueule. pour JoUr De FrAnce, gérard lanvin ne mÂche pas ses moTs. 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 1Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 2-3Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 4-5Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 6-7Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 8-9Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 10-11Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 12-13Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 14-15Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 16-17Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 18-19Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 20-21Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 22-23Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 24-25Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 26-27Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 28-29Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 30-31Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 32-33Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 34-35Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 36-37Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 38-39Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 40-41Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 42-43Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 44-45Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 46-47Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 48-49Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 50-51Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 52-53Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 54-55Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 56-57Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 58-59Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 60-61Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 62-63Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 64-65Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 66-67Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 68-69Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 70-71Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 72-73Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 74-75Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 76-77Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 78-79Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 80-81Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 82-83Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 84-85Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 86-87Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 88-89Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 90-91Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 92-93Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 94-95Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 96-97Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 98-99Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 100