Jour de France n°26 mai 2013
Jour de France n°26 mai 2013
  • Prix facial : 2,90 €

  • Parution : n°26 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 54,2 Mo

  • Dans ce numéro : Daniela Lumbroso, la secrète.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Du temps de sa jeunesse triomphante, avec son fils encore bébé en 1968. 38 JOUR DE FRANCE
La nouvelle est tombée telle un coup de tonnerre le 28 janvier dernier, alors que des millions de Hollandais s’apprêtaient à passer à table pour dîner : leur monarque depuis 33 ans, la très populaire reine Beatrix, a annoncé son intention d’abdiquer en faveur de son fils, le prince Willem-Alexander, qui lui succédera le 30 avril prochain au cours d’une brève allocution télévisée diffusée depuis le palais Noordeinde, sa résidence officielle, et retransmise par toutes les télévisions néerlandaises : « C’est avec la plus grande des confiances que je passerai le trône à mon fils Willem-Alexander, prince d’Orange que le 30 avril de cette année je remettrai la couronne à mon fils le prince d’Orange. Lui et la princesse Maxima sont tout à fait prêts pour leurs tâches futures », a déclaré la monarque. Willem-Alexander, fils aîné de Beatrix, deviendra à 45 ans le premier roi depuis Willem III, qui régna jusqu’à sa mort en 1890 et à qui succédèrent une régente et trois reines. Une décision mûrement réfléchie, et prise dans l’intérêt de la nation, sa première source de préoccupation. « Je ne me retire pas car ma fonction m’est trop lourde, mais parce que je suis convaincue que la responsabilité de notre pays se trouve dans les mains d’une nouvelle génération », a ainsi expliqué Beatrix, qui portera à partir du 30 avril le titre de princesse, tandis que Willem- Alexander et son épouse Maxima Zorreguieta deviendront légitimement roi et reine. « Cela semble être un bon moment pour prendre cette décision à laquelle je pense depuis plusieurs années », a poursuivi la reine, justifiant son choix de l’année 2013 en raison de son 75e anniversaire (célébré le 31 janvier dernier) et du 200e anniversaire du royaume. Véritable VRP de son petit pays, Beatrix s’est beaucoup impliquée tout au long de son règne dans la vie des Pays-Bas. La monarque avait continué à remplir ses fonctions avec rigueur après la mort de son époux Claus en 2002, et depuis le tragique accident de ski de Johan Friso, deuxième de ses trois fils, l’an passé. Elle était évidemment apparue très affectée, et la situation de son cadet, dans le coma depuis, l’a peut-être poussée à prendre sa décision. Une décision bien comprise « Beatrix choisit le moment idéal », titrait ainsi au lendemain de cette annonce le quotidien néerlandais Trouw, reprenant les deux arguments de la reine : « Elle en a l’âge, et le royaume fête cette année ses deux cents ans. » Tout en s’abstenant donc, selon le journaliste, de citer plusieurs autres éléments : son état de santé – or « il est clair que trente-trois années de règne laissent des traces », la situation politique – enfin calme après des années de turbulence –, mais aussi son désir de s’occuper de ses petits-enfants et de Johan Friso et sa famille, son épouse Mabel et leurs petites filles, Luana et Zaria. Des arguments un peu tirés par les cheveux, selon le petit monde du gotha, pour qui cette décision était une surprise complète. L’annonce de la reine ce 28 janvier était « totalement inattendue », a assuré à la télévision publique néerlandaise la spécialiste de la famille royale Reinildis van Ditzhuyzen : « Une abdication demande Les adieux à la reine beaucoup de préparations », a-t-elle souligné. Néanmoins, la rumeur de son abdication courait depuis quelques années. La date du 30 avril 2009 avait même déjà été évoquée mais le possible projet de renoncement au trône avait été reporté sine die, en raison du drame survenu lors de la tentative d’attaque du convoi royal au cours des festivités de 2009. Ce jour-là, à Apeldoorn aux Pays-Bas, un homme de 38 ans, Karst Tates, avait lancé sa voiture contre le cortège royal, tuant sept personnes, dans la foule venue assister à la fête, blessant dix autres. Il avait lui-même succombé à ses blessures. Beatrix, une icône néerlandaise Suite à cette annonce, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a pour sa part salué le règne de la monarque. « Elle a toujours fait de son mieux pour la société néerlandaise, en étant visible et extrêmement énergique ». Elle jouit d’une grande popularité auprès des Néerlandais. Dès son intronisation en 1980, Beatrix avait souhaité s’impliquer dans la vie de son pays, à l’opposé du style effacé de sa mère Juliana. Elle a notamment choisi de transformer en « palais de travail » un palais de La Haye, ville où siègent le gouvernement et le parlement. Surnommée « chef de l’entreprise Pays-Bas », elle y a fréquemment reçu ministres, ambassadeurs et représentants de la société civile. « Elle est devenue une icône néerlandaise », a ajouté Mark Rutte, rendant également hommage à son héritier, Willem-Alexander : « Lui et la princesse Maxima sont pleinement préparés à cette tâche, ils serviront notre pays avec dévouement ». Il a en outre confié espérer que le 30 avril de cette année serait une fête énorme, « à la hauteur de nos émotions d’aujourd’hui ». Un conseil des ministres 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 1Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 2-3Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 4-5Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 6-7Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 8-9Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 10-11Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 12-13Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 14-15Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 16-17Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 18-19Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 20-21Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 22-23Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 24-25Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 26-27Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 28-29Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 30-31Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 32-33Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 34-35Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 36-37Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 38-39Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 40-41Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 42-43Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 44-45Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 46-47Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 48-49Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 50-51Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 52-53Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 54-55Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 56-57Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 58-59Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 60-61Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 62-63Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 64-65Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 66-67Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 68-69Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 70-71Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 72-73Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 74-75Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 76-77Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 78-79Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 80-81Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 82-83Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 84-85Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 86-87Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 88-89Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 90-91Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 92-93Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 94-95Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 96-97Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 98-99Jour de France numéro 26 mai 2013 Page 100