Je Sais Tout n°50 mars 1909
Je Sais Tout n°50 mars 1909
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°50 de mars 1909

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 190

  • Taille du fichier PDF : 128 Mo

  • Dans ce numéro : un hors texte en trois couleurs.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 98 - 99  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
98 99
Je sais tout - - Variétés Combien, parmi ceux qui, le 21 jander 1793, applaudirent à l'exécution de Louis XVI, avaient crié « Vive le Roi ! » lors des revues passées à la plaine des Sablons ou au Champ-de-Mars ! Cette revue de la plaine des Sablons, dont Moreau le Jeune et Saint-Aubin nous ont laissé de si précieuses reproductions, se faisait dans les vastes espaces compris entre le parc de Neuilly et la barrière actuelle ; le roi à cheval, voyait y défiler ses beaux bataillons, tambours et trompettes en tête, étendards claquant au vent... Toute la Cour, toute la maison militaire escortaient le souverain ; le plaine tout entière était prise d'assaut par « un peuple considérable venu de Paris, ainsi que des carrosses ». Partout où le roi passait on l'acclamait et les gazettes de Paris déclaraient gravement, le lendemain, que jamais la fête n'avait paru plus belle ! Les bons bourgeois, qui ne savent ni ne veulent rien prévoir, croyaient en leurs gazettes et se bouchaient les oreilles pour ne pas entendre les craquements avant-coureurs présageant la débâcle prochaine de la monarchie à son déclin ; et la Révolution les trouva aussi surpris qu'ahuris et désorientés ! PRÈS LA ((CARMAGNOLE)) ET LE ((ÇA IRA)) , A LES VIOLONS JOUENT A NOUVEAU DES AIRS DE DANSE Durant la Terreur, plus de fêtes populaires... sauf la fête de la Déesse Raison. Ce jour-là, 8 juin 1794, Robespierre, président révéré de lit Convention, put se croire au comble de la popularité. Jamais soleil d'été ne brilla d'un éclat plus pur. Tout Paris semblait en joie, les maisons étaient pavoisées de guirlandes et de branches d'arbres ; « les mères portaient des bouquets de roses, les filles des corbeilles remplies de fleurs, les hommes des branches de chêne ». On avait dissimulé sous de riches tentures le hideux échafaud... « On se rapprochait sans se connaître, on s'embrassait sans se nommer », écrivait Ch. Nodier, qui fut témoin de cette fête sans lendemain. Les Conventionnels, panache au chapeau, ceinture tricolore au flanc semblaient escorter Robespierre. Tous tenaient en main le bouquet symbolique composé d'épis de blé, de fleurs et de fruits... puis, soudain, un grand souffle de haine passa sur cette foule frémissante ; des mots de révolte furent prononcés. Cette halte dans le sang avait souligné les angoisses présentes, 202 on s'était repris à espérer des heures moins féroces... Robespierre ne s'y trompa pas ; le soir en rentrant dans sa demeure il se sentit le coeur oppressé, l'esprit voilé de troublantes pensées. Les Duplay — ses hôtes — qu'il avait quittés si joyeux le matin même, devinèrent ses angoisses ! « Vous ne me verrez plus longtemps », leur dit-il. Moins de deux mois plus tard, sa tête tombait sous le couperet de la guillotine. Alors Paris respire ; partout des fêtes, partout des bals, et la joie si longtemps contenue et terrorisée se donne enfin libre cours. Les « Élégants », les « Merveilleuses », les « Incroyables », les « Aimées » dansent en escarpins vernis, les bourgeoises en souliers cirés, les dames de la Halle, les revendeuses et les écaillères se trémoussent en sabots. A chacun ses plaisirs, à chacun son heure de joie et d'oubli. L'essentiel est de s'amuser... le reste ne compte plus. « Allons, les crincrins, joueznous des airs de danse, la Fricassée, les valses etles rigodons ; pendant trop longtemps nous n'avons entendu que la Carmagnole et le Ça ira... » et ceux qui ne dansent plus vont voir les autres danser. C'est que le Parisien n'est pas seulement né malin, comme le proclame un vers célèbre, il est né badaud, musard, curieux... il adore le spectacle sous toutes ses formes, dans la rue, sur la place publique, au théâtre ou dans les salles de bal, et quand la Comédie lui semble languissante ou ennuyeuse, il se charge d'égayer le dialogue et, de spectateur, devient bien vite et bien facilement acteur. Du même coeur dont il avait acclamé — le 9 août 1792 — les sans-culottes vainqueurs des Suisses, le titi parisien applaudit les grognards de Napoléon Ier, défilant la parade dans la cour du Carrousel sous les yeux de l'Empereur, des gardes du corps de Louis XVIII, se bat pour emplir un broc, ou, faute de mieux, son sabot, aux fontaines de vin dressées le jour de la fête (lu Roi, aux Chanips-Elysées, manifeste à I enterrement du général Lamarque, crie « Vive la Charte », conspue Polignac, s'essouffle à griffonner des poires gigantesques et symboliques, — caricatures du visage de Louis-Philippe, — sur tous les murs de Paris et fait, pendant des heures, queue aux portes des théâtres les jours de représentation gratuite. En hiver il s'en va regarder les élégantes de la Cour du Roi- Citoyen patiner et glisser au bassin de la Villette. Et ce n'est pas seulement le ga-
tl. (', a ; F. Tableaux Parisiens d'Autrefois 3 t 3 r t e- $ ION Xif 1. Glt.:t.âT.,) ; b 1:"t'1t.t.A l'Itf1}` ‘:  : t, ; l)Ai x }'F.1i.AVI[)I : ; {... M/er. vYcltIex't'A lits l'l':ri ttl'`fi 6A.14tr3utse, ATue., *p,./* UNE PROCESSION SOUS LA LIGUE Quand ces troupes de carnaval paradaient, les pauvres badauds parisiens, oubliant leur misère, acclamaient la Ligue ! vroche de Paris qui se rue à ces divertissements variés, c'est l'apprenti, c'est l'ouvrier, c'est le petit boutiquier, c'est le tourlourou en permission.et M. Joseph Prudhomme, badaud impénitent et solennel, ne rougit pas d'y conduire « sa dame et sa demoiselle 1 » Jusqu'à la fin, lu petit peuple aura ses LES FÛTES EN L'HONNEUR DE L'ENTRÉE A PARIS DE LA REINE ISABEAU DE BAVIèRR (I 3£9) L'entrée Cl Paris de la Reine Isabeau de Ba,'ière fut l'occasion de joute ; et de réjouissances nombreuses. 2u3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 1Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 2-3Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 4-5Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 6-7Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 8-9Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 10-11Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 12-13Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 14-15Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 16-17Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 18-19Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 20-21Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 22-23Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 24-25Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 26-27Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 28-29Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 30-31Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 32-33Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 34-35Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 36-37Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 38-39Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 40-41Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 42-43Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 44-45Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 46-47Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 48-49Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 50-51Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 52-53Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 54-55Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 56-57Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 58-59Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 60-61Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 62-63Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 64-65Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 66-67Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 68-69Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 70-71Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 72-73Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 74-75Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 76-77Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 78-79Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 80-81Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 82-83Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 84-85Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 86-87Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 88-89Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 90-91Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 92-93Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 94-95Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 96-97Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 98-99Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 100-101Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 102-103Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 104-105Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 106-107Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 108-109Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 110-111Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 112-113Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 114-115Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 116-117Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 118-119Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 120-121Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 122-123Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 124-125Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 126-127Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 128-129Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 130-131Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 132-133Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 134-135Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 136-137Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 138-139Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 140-141Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 142-143Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 144-145Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 146-147Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 148-149Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 150-151Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 152-153Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 154-155Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 156-157Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 158-159Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 160-161Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 162-163Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 164-165Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 166-167Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 168-169Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 170-171Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 172-173Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 174-175Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 176-177Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 178-179Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 180-181Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 182-183Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 184-185Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 186-187Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 188-189Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 190