Je Sais Tout n°50 mars 1909
Je Sais Tout n°50 mars 1909
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°50 de mars 1909

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 190

  • Taille du fichier PDF : 128 Mo

  • Dans ce numéro : un hors texte en trois couleurs.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
Je sais tout fonds à l'aîné. Coquelin allait au théâtre, il apprenait par coeur d'énormes morceaux, prose ou vers, tout était bon à son féroce et juvénile appétit. Il les récitait à son frère extasié. Le théâtre de Boulogne-sur- Mer n'offrait pas à ses auditeurs des ragoûts artistiques bien délicats ; le répertoire de Bouchardy en faisait à peu près tous les frais. Bouchardy enthousiasmait le jeune Coquelin et l'on peut y voir la cause de l'amour que l'artiste célèbre gardait pour le vieux mélo du répertoire. Il y avait pleuré enfant. Un soir, Coquelin entendit et applaudit Rachel. La tragédienne joua Adrienne Lecouvreur. Ce fut la grande révélation, l'éclair brusque qui décide d'une vocation. enflammée. Il s'en ouvrit franchement à son père. — Dans ce cas, mon enfant, dit le père Coquelin qui était brave homme et adorait son fils, il faut aller à Paris. Va voir M. Ponchard, l'inspecteur de librairie. Son frère est artiste à l'Opéra-Comique ; il pourra sans doute t'être utile. M. Ponchard, consulté, écrivit une lettre de recommandation à l'adresse de Régnier, qui était l'oracle et le dieu de la Comédie- Française, et voilà Coquelin à Paris. — Monsieur, dit-il à Régnier, je veux faire du théâtre... — Oh ! oh 1 fait Régnier, stupéfait d'une telle audace, et qu'un adolescent ose lui parler de la sorte. — Et, ajouta Coquelin, je n'ai pas l'intention de moisir dans les petits rôles  : Si vous jugez que je n'ai pas d'avenir, eh bien 1 je retournerai vendre du pain et des gâteaux dans la boutique de mon père. Régnier sourit  : On peut toujours essayer 1 Le débutant a de la fougue et de l'esprit. Le maître lui conseille de se présenter au concours d'admission du Conservatoire. L'essai manque d'être funeste au futur triomphateur. — Voyez-vous ce garçon ! fait avec une moue Augustine Brohan qui siège parmi les jurés ; qu'il est laid, avec son nez en trompette ! — Et il s'en sert comme d'une trompette, ajoute Auber, le directeur du Conservatoire. Coquelin va échouer. Régnier le sauve et le prend dans sa classe. Ce nez, auquel l'artiste devait plus tard une partie de sa célébrité, avait failli le perdre au début de sa carrière. Coquelin, Coq comme disaient ses amis dans l'intimité, contait souvent cette anecdote, et il en riait, non sans quelque 156 — Théâtre mélancolie ; il avait joué Cyrano de Bergerac au naturel. Et il se défendait ainsi de toute coquetterie  : — Je n'ai jamais joué que les rôles que je pouvais jouer. M'a-t-on vu faire les amoureux ? Jamais. Jean Dacier est un caractère. Le luthier de Crémone est-il un amoureux ? Mais on ne l'aime pas  : il est bossu. Et Chamillac ? C'est un original, une espèce d'apôtre à moustaches qui expie un moment de folie en relevant des assassins et qu'on n'aime, lui aussi, qu'au dénouement. Un rôle de tenue et de diction, non de passion et d'emportement. Et Gringoire, le malheureux poète promis à la potence, est-il un amoureux ? Mais le premier mot qu'il recueille, au premier regard de la jeune fille, c'est  : « Il n'est pas beau. » J'y suis donc en situation et, si je me fais aimer ensuite, c'est que la poésie et la pitié s'en mêlent. C'est que je chante, c'est que je me transforme... aux yeux de la belle, s'entend. COQUELIN, EN DIGNE FILS DE BOULANGER, ((PÉTRISSAIT SES RÔLES » Aussi, lorsque Dumas fils lut à Perrin sa comédie L'Etrangère et que l'administrateur lui demanda  : — A qui allons-nous distribuer le rôle du duc de Septmonts ? — Eh ! parbleu, répliqua Dumas, à Coquelin. — A Coquelin ? s'exclama Perrin, mais il manquera d'aristocratie ! — Allons donc, il aura mieux que de l'aristocratie, il aura du talent et vous verrez ce qu'il fera du bonhomme... il le fera vivre... Le succès fut rapide pour lui, et foudroyant. Il l'accueillit avec une joie saine et robuste. Ce grand artiste était un grand bourgeois. Thiron, son camarade, disait de lui  : « Coquelin est fils de boulanger, ça se voit ; il a gardé le souvenir de son ancien métier. Ainsi, il ne se contente pas d'étudier un rôle, il le « pétrit » comme de la pâte, il lui donne sa forme, il ne le sert que quand il est bien cuit. » Il débute à vingt ans et il est, à vingt ans, le merveilleux Mascarille, l'admirable, l'inégalable valet de Molière. Au cours d'une interview sur le théâtre et le peuple, il parla de ce frémissement qu'il connaissait si bien et qui le mettait en contact avec son public depuis les loges jusqu'au poulailler qui l'adorait. Ces gens sentaient que toute la vie de leur acteur favori se déroulait là,
Grand Comédien, Grand Philanthrope (Photos Bert et Walerv) COQUELIN AINE DANS SES PRINCIPAUX RÔLES 1. Un des premiers rôles du Grand Acteur. 2. Fan fan la Tulipe. — 3, 5, 10. Plus que reine.- 4. L'Aiglon. — 6. Cyrano de Bergerac. — 7, 14 et 15. Quelques rôles du répertoire. — 8. Les Enfants de la République. — 9. La Montansier. — 11. Jean-Bart. — 12. L'Affaire des Poisons. — 13. L'Avare.— 16. Nos bons villageois.-17. Le Malade imaginaire.— 18. Coquelin disant un monologue.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 1Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 2-3Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 4-5Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 6-7Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 8-9Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 10-11Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 12-13Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 14-15Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 16-17Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 18-19Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 20-21Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 22-23Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 24-25Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 26-27Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 28-29Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 30-31Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 32-33Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 34-35Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 36-37Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 38-39Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 40-41Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 42-43Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 44-45Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 46-47Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 48-49Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 50-51Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 52-53Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 54-55Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 56-57Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 58-59Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 60-61Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 62-63Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 64-65Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 66-67Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 68-69Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 70-71Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 72-73Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 74-75Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 76-77Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 78-79Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 80-81Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 82-83Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 84-85Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 86-87Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 88-89Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 90-91Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 92-93Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 94-95Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 96-97Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 98-99Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 100-101Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 102-103Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 104-105Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 106-107Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 108-109Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 110-111Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 112-113Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 114-115Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 116-117Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 118-119Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 120-121Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 122-123Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 124-125Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 126-127Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 128-129Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 130-131Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 132-133Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 134-135Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 136-137Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 138-139Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 140-141Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 142-143Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 144-145Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 146-147Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 148-149Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 150-151Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 152-153Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 154-155Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 156-157Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 158-159Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 160-161Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 162-163Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 164-165Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 166-167Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 168-169Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 170-171Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 172-173Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 174-175Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 176-177Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 178-179Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 180-181Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 182-183Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 184-185Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 186-187Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 188-189Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 190