Je Sais Tout n°50 mars 1909
Je Sais Tout n°50 mars 1909
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°50 de mars 1909

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 190

  • Taille du fichier PDF : 128 Mo

  • Dans ce numéro : un hors texte en trois couleurs.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 156 - 157  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
156 157
Je sais tout - Nature celui-ci renonça à prolonger (les relations qui, à la longue, avaient perdu tout leur charme. Il relégua au grenier les ossements vénérables de l'illustre Teutobocchus. C'est là que, cent ans plus tard, d'autres savants les trouvèrent et les reconnurent pour l'ossature d'un mammouth, sorte d'éléphant géant et poilu qui vivait à la fin de la période tertiaire. Je vous entends dire que ça se passait il y a bien longtemps, que les méthodes scientifiques actuelles sont autrement précises et scrupuleuses. Mais est-ce que je sais si les arguments fournis par ce fantaisiste Mazurier ne parurent pas extrêmement solides et péremptoires à son époque ? Et qui me dit que les considérations et les interprétations de nos modernes sàvants, pour fondées en logique qu'elles semblent aujourd'hui, ne paraîtront pas plus tard aussi ridiculement caduques que celles du médecin dauphinois ? Alors, soyons prudents et ne nous emballons pas sur le Pithecanthropus erectus (homme-singe à station droite) que M. Dubois a extrait, à Trinil, des alluvions tertiaires du fleuve Bengawan. D'abord, le pithecanthropus se compose en tout et pour tout d'une calotte crânienne, de deux dents et d'un fémur maintenant exposés au musée de Haarlem, en Hollande. M. Dubois y voit l'anneau manquant jusqu'ici dans la chaîne interrompue du transformisme. Alors que la capacité crânienne de l'homme actuel (homo sapiens, homme intelligent !) est de 1.000 à 1.500 centimètres cubes et que celle des singes anthropoïdes les plus proches de l'homme est de 500 à 600 centimètres cubes, celle du pithecanthrope est évaluée de 900 à 1.000. Il tiendrait donc bien le rang intermédiaire et la chaîne serait continue. Aussi M. Dubois fit-il établir une statue reconstituant par déduction notre aïeul tel qu'il devait être. Cette statue, qu'on put voir à l'Exposition de 1900 dans la section des Indes néerlandaises, ne fait pas de ce grand-parent un portrait très flatteur pour nous (mais après tout, sommes-nous déjà si jolis ?). Il a le nez fortement épaté et les narines à l'évent, le front déprimé, les oreilles pointues, la bouche lippue et les mâchoires proéminentes, la poitrine velue et les pieds prenants. Cela s'accorderait assez avec le portrait que Darwin nous en avait fait « de chic », comme disent les peintres, sauf que l'auteur de La. Descendance de l'Homme lui accordait en plus la mobilité des oreilles, une toison complète, une queue mue par des muscles spéciaux et gratifiait indistinctement les deux sexes d'une barbe abondante. Cependant, si les conjectures de M. Dubois sont extrêmement respectables, les quatre ossements qu'il nous présente comme les seuls restes du Pithecanthropus furent, ne l'oublions pas, trouvés en plusieurs fois, le fémur à un mètre de la calotte crânienne, et les dents à quelques quinze mètres de là. Tout cela appartenait-il seulement à un même individu ? Rien (le moins certain. Sur vingt et un savants consultés, il y en eut quatre pour attribuer les dents à un homme ordinaire, six à un singe antropoïde, huit à l'intermédiaire cherché, trois qui se refusèrent à toute attribution. De même, pour le crâne, six y virent le crâne d'un singe actuel, six un crâne humain, huit le crâne d'un antropopithèque ; un douta. Le fémur, très analogue à celui d'un homme de un mètre soixante-dix, appartenait certainement à un être se tenant debout et marchant sur ses membres postérieurs, peutêtre bien un homme tout simplement. En somme, jusqu'à ces temps derniers, l'existence de l'homme tertiaire n'était pas plus sûre qu'il y a trente ans. Les découvertes faites constamment, dans des terrains tertiaires, de pierres taillées intentionnellement et, parfois, d'ossements, ne prouvaient absolument rien, puisque, nous l'avons vu, des fragments d'un étage peuvent se trouver amenés dans un plus ancien par le jeu de l'écorce terrestre. Il n'y a pas si longtemps qu'en Amérique on prit sérieusement pour une sépulture tertiaire, un tombeau de notre époque qui se trouvait creusé dans ce terrain. Errare scientificum est.'ANTHROPOPITHÈQUE, ANCÊTRE DE L'HOMME ? Cependant, la majorité des'savants était d'avis que l'homme ou un ancêtre très proche de l'homme, l'anthropopithèque, avait dû exister au moins à la fin de la période tertiaire. Quelques-uns ne voulaient rien admettre avant le commencement de la quaternaire. Mais M. Quinton, l'illustre physiologiste auquel on doit la découverte si importante de la Loi de constance du milieu marin originel (1), vint tout bousculer en affirmant que l'homme existait très probablement dès le début de la période tertiaire et que le fait (1)'Voir Je sais fout, 15 décembre 1907  : Le corps humain aquarium marin. 2C0 -
La Naissance de l'Homme LA FEMME PRIMITIVE (Composition de M. ORAZI Cc dessin nous montre des lemmes de la fin de l'époque tertiaire que les travaux du professeur Hieckel ont permis à notre dessinateur de présenter à nos lecteurs.'ANN. 1"SE\IESTI ; I:. II. - 16 261



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 1Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 2-3Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 4-5Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 6-7Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 8-9Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 10-11Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 12-13Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 14-15Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 16-17Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 18-19Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 20-21Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 22-23Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 24-25Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 26-27Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 28-29Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 30-31Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 32-33Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 34-35Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 36-37Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 38-39Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 40-41Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 42-43Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 44-45Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 46-47Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 48-49Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 50-51Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 52-53Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 54-55Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 56-57Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 58-59Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 60-61Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 62-63Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 64-65Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 66-67Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 68-69Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 70-71Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 72-73Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 74-75Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 76-77Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 78-79Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 80-81Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 82-83Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 84-85Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 86-87Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 88-89Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 90-91Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 92-93Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 94-95Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 96-97Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 98-99Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 100-101Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 102-103Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 104-105Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 106-107Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 108-109Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 110-111Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 112-113Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 114-115Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 116-117Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 118-119Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 120-121Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 122-123Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 124-125Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 126-127Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 128-129Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 130-131Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 132-133Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 134-135Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 136-137Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 138-139Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 140-141Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 142-143Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 144-145Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 146-147Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 148-149Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 150-151Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 152-153Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 154-155Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 156-157Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 158-159Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 160-161Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 162-163Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 164-165Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 166-167Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 168-169Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 170-171Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 172-173Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 174-175Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 176-177Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 178-179Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 180-181Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 182-183Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 184-185Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 186-187Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 188-189Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 190