Je Sais Tout n°50 mars 1909
Je Sais Tout n°50 mars 1909
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°50 de mars 1909

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 190

  • Taille du fichier PDF : 128 Mo

  • Dans ce numéro : un hors texte en trois couleurs.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 124 - 125  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
124 125
-,- - Les Éternels Errants - - (yeux blancs), sont, parait-il, des compositeurs très remarquables. Il est impossible de traiter ces tziganes en hommes libres. De leur propre mouvement, ils élisent un chef dont l'insigne de commandement est un fouet en sautoir. Il nous faut, disent-ils, un chef pour nous rosse. Et, pour peu que le chef ne se montre pas suffisamment sévère et brutal, toute la tribu se révolte contre lui, le dépose et lui nomme un remplaçant. LIBERTÉ, LIBERTÉ CHÉRIE... L'une de leurs grandes routes migratrices vient du Caucase, passe par Kharkov et Leipzig pour entrer en France par la Thiérache, qui est chez nous le grand passage de ces nomades et la région qu'ils favorisent le plus volontiers de leurs soins. On estime qu'ils sont environ 6(1).000 errants. Chaque pays leur donne un nom différent mais également détesté et les gouvernements, ardemment désireux de se débarrasser de ces hôtes incommodes, se les renvoient comme des volants. Entre la France, la Suisse et l'Allemagne, la partie est chaude et dernièrement, toute une tribu resta campée entre les frontières suisse et française, bloquée par les gendarmes des deux pays qui les surveillaient jour et nuit pour défendre leurs territoires respectifs. Le pays qui semble s'être montré le plus favorable aux Romani, c'est l'Angleterre. Leur race s'y est développée et, tout aussi belle qu'ailleurs, est devenue plus grande et plus forte. La reine Victoria ne dédaigna pas de se rencontrer, incognito PAUL VILLERS. L'HEURE r E LA SIESTE Tandis que les hommes sont ci la maraude, la mèrr, qui a gardé aupris d'elle son plus jeune enfant gothe le plaisir du repos en plein air. 228 s'entend, avec la reine des gypsies. Il en est aussi beaucoup en Ecosse. Quelque part du côté de Perth, il advint naguère qu un grand seigneur écossais, devenu éperdument amoureux d'une jeune nomade d'une grande beauté, Mona, fille de Zingara-Macroumi, finit par l'épouser. Ne sachant que faire de ses sauvages beauxfrères ni de son fantaisiste beau-père, il les promut gardes-chasses. Hélas ! jamais on ne vit pareils braconniers. Tout le voisinage se plaignait, quand, prise de la nostalgie de la Belle Etoile, Lady Mona, femme du baronnet de B... prit une nuit la clef des champs et, à la suite d'une troupe de gypsies reprit sa chère vie errante, laissant là mari, fortune et honneurs. Une particularité peu connue de l'existence de ce peuple mystérieux, c'est le pèlerinage qu'une quantité d'entre eux fait, chaque 25 mai, en Camargue, à l'étrange église fortifiée des Saintes-Mariesde-la-Mer, sur le tombeau de leur sainte Sara, qui fut servante des trois Maries. On y voit arriver en leurs roulottes d'interminables caravanes de romanichels venus de tous les coins de l'Europe. Sous les regards hostiles des gens du pays, ils pénètrent par une porte quasiment dérobée dans la crypte de l'église, qui leur est abandonnée et où ils restent enfermés deux jours durant sans que personne sache au juste ce qu'ils y font au milieu d'une fournaise de cierges allumés. On dit que c'est là que, tous les cinq ans, ils élisent leur Grand Cocsre. La cérémonie faite, ils regagnent leurs roulottes, le curé les bénit et la vie errante et rapace reprend au long des haies.
ti tir r1.. _., LETTRES. 15 Janvier - 15 Février 1909 (ca. 1)oi a.ll. Catulle Aienctés cet son/ils Priniice en 1902. L'enterrement du poète. MORT DE CATULLE MENDÈS. Un stupide accident de chemin de fer a causé la mort du renommé poète, le 8 février. La nouvelle causa un grand émoi dans Paris où Catulle Mendès était populaire, et ses obsèques ont été suivies par tout le monde littéraire et artistique. (On aperçoit ici, tenant les cordons du poêle, de gauche à droite, Jean Richepin, Ad. Brisson, Fasquelle, G. Lecomte.) Né à Bordeaux en 1841,C. Mendès débuta en 1863 par le Roman d'une Nuit. Il excella dans tous les genres. Ses romans les plus célèbres sont  : Zo'har et Mephistophela ; poésies  : la Grève des Vignes, les Braises du Cendrier ; sas pièces  : la Reine Fiammetle, Brisés, Scarron, Glatigny ; ses critiques dramatiques du Journal ont été réunies en volumes. M. J.-H. ROSNY AINI, signe seul, pour la première fois, un livre  : M. RENL BOYLESVE, l'auteur (le l'En- Mart heBaraquin,romanmoderne rant à la balustrade et de Mon amour, et - sauvage -qui met en.scène'publie le Meilleur anti, roman écrit la barbarie contemporaine. Gros dans la même note d'émotion et de succès. f'h Vemin.. grilce, uni est la manièreile ('et écrivain. M. MARCEL BOULENGER, l'auteur du Page et de Couplées, fait paraître les Doigts de fée, un délicieux roman, où l'on retrouve ses qualités de pureté et de raffinement. (Ph Fe,nina. M. HI:NnI l'oiNCAHÉ, le celèbre_mathemuticien, ne Elt 1 sT- 1m%, ‘ ILUESI31RCCH, lé poeteet -auteùr dra-'a Nancy  : en 1854,a été reçu le 28 janvier à l'Académiematique allemand (en compagnie de sa femme), est Française, où M. Frédéric Masson l'a accueilli tout mort le.15 janvier, au moment où le Th. Sarah-Bern= û fait spirituellement. L'éloge de Sully-Prudhomme hardt mettait à la scène, traduit par.M. Remonet Mme par M. Poincaré, `fut très goûté. Très belle séance. N. Valentin, sa célèbre pièce, la Fille de Rabenstéin. 229 5* ANN., SEMESTRE, H. — 14.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 1Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 2-3Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 4-5Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 6-7Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 8-9Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 10-11Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 12-13Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 14-15Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 16-17Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 18-19Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 20-21Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 22-23Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 24-25Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 26-27Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 28-29Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 30-31Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 32-33Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 34-35Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 36-37Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 38-39Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 40-41Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 42-43Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 44-45Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 46-47Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 48-49Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 50-51Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 52-53Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 54-55Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 56-57Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 58-59Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 60-61Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 62-63Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 64-65Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 66-67Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 68-69Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 70-71Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 72-73Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 74-75Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 76-77Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 78-79Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 80-81Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 82-83Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 84-85Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 86-87Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 88-89Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 90-91Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 92-93Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 94-95Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 96-97Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 98-99Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 100-101Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 102-103Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 104-105Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 106-107Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 108-109Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 110-111Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 112-113Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 114-115Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 116-117Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 118-119Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 120-121Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 122-123Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 124-125Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 126-127Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 128-129Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 130-131Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 132-133Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 134-135Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 136-137Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 138-139Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 140-141Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 142-143Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 144-145Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 146-147Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 148-149Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 150-151Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 152-153Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 154-155Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 156-157Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 158-159Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 160-161Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 162-163Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 164-165Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 166-167Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 168-169Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 170-171Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 172-173Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 174-175Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 176-177Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 178-179Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 180-181Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 182-183Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 184-185Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 186-187Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 188-189Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 190