Je Sais Tout n°50 mars 1909
Je Sais Tout n°50 mars 1909
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°50 de mars 1909

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 190

  • Taille du fichier PDF : 128 Mo

  • Dans ce numéro : un hors texte en trois couleurs.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 106 - 107  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
106 107
nèrent par une véritable débâcle et le gouvernement dut interdire les transactions afin de rétablir un état financier plus normal. Quand je séjournai à Haarlem, patrie de Franz Hals, de Coste et aussi de la dynastie Krelage connue des collectionneurs du monde entier, j'eus l'occasion de visiter la bibliothèque de M. Krelage, illustre amateur de tulipes, comme ses ancêtres. Il y a là une collection inouïe de pamphlets, de livres et de gravures relatifs à la tulipomanie ; on se fait ainsi une idée de cette époque où toute la population hollandaise jouait sur les tulipes comme on spéculait à Paris, du temps de Law, sur les mines de la Louisiane ! NE FORTUNE POUR UNE FLEUR Les tulipes qui furent les objets de cette spéculation effrénée appartenaient à la section des tulipes tardives panachées dont nous reproduisons quelques exemples pris dans les anciennes planches coloriées de M. Krelage. Voici le célèbre Viseroy vendu 4.200 florins (environ 8.400 francs), le Gonda vendu 1.500 florins (3.000 francs), le Brondenburgher (3.600 francs), le Blanc et le Rouge bordé (4.000 francs) et enfin le Semper augustus considéré comme la plus belle. tulipe existante et dont le prix s'élève à la somme fabuleuse, pour une fleur, de 16.000 francs. Ce qu'on recherchait le plus, pendant la période héroïque de la tulipomanie, c'étaient les variétés tardives appartenant à la division des roses.Les bizarres, à fond jaune, étaient négligées ; d'ailleurs il n'était pas encore question d'une culture régulière d'oignons à fleurs pour l'exportation. Celle-ci ne commença qu'à la fin du xvIIe siècle, lorsque les horticulteurs de Haarlem eurent acquis une réputation méritée hors de la Hollande. A partir de 1750, la culture et le commerce d'oignons à fleurs paraissent sérieusement établis aux Pays-Bas et depuis quelques années ce commerce a pris des proportions énormes, à ce point que pour l'année 1905,1a Hollande a exporté 11.654.700 kilogrammes de tubercules ; à douze oignons en moyenne Nature 21 a par kilogramme, cela représente un joli champ de tulipes ! il D'après la statistique la plus récente, on peut taxer la superficie de terre hollandaise en culture pour les oignons à fleurs, à plus de 2.000 hectares. Que 1 on se figure, au début de l'année, cette immense plaine de fleurs à travers les pâturages et les canaux ; c'est un enchan-'tement, une véritable symphonie de Oit couleurs. M. J.-H. Krelage, l'ancêtre, fut un précurseur ; son portrait, qui figure au musée de Haarlem, est un don des membres des Sociétés de bulbiculture placées sous la protection de la reine et de la reine-mère des Pays-Bas. Dans tous les pays et dans tous les jardins, on peut avoir des tulipes, mais les terrains sablonneux, les dunes intérieures de la Hollande, fournissent la terre idéale pour la culture des oignons à fleurs. Cette étroite partie du pays dont le centre est Haarlem et qui s'étend des îles du Nord de la Hollande septentrionale jusque dans la province de Zélande au Sud, offre tous les éléments combinés indispensables à la culture  : composition de terrains, drainage, climat, conditions naturelles auxquelles s'ajoute l'expérience transmise de génération en génération. Les règles dédiées aux amateurs de tulipes de nos rays sont les suivantes  : le terrain doit se composer de sable presque pur, copieusement fécondé par du fumier vieux de vache. Tout comme pour le blé, on ne doit pas cultiver deux années de suite les oignons à fleurs dans le même terrain. La multiplication se fait d'une façon naturelle ; on doit se contenter des caïeux produits selon le bon vouloir de chaque bulbe ! Pour les jacinthes, on pratique des incisions ou des excavations dans les bulbes, ce qui provoque une irritation de leurs tissus ; les produits naissent comme les boutons sur la peau quand on se gratte fortement ! Dans ces deux cas,les enfants ressemblent exactement à leurs ancêtres ; en deux ou trois ans, ils deviennent aussi beaux. Pour les variétés nouvelles que l'on s'efforce constamment d'obtenir afin de satisfaire la mode et le désir de chan-
fij tieee La Reine sans Parfum LA RÉCOLTE DES OIGNONS A FLEURS gement, il n'en va pas de même  : on sait que les graines des plantes proviennent de la fécondation du pistil par le pollen des étamines et qu'en général la nature tâche d'éviter la fécondation d'une fleur par son propre pollen. Il faut donc, pour obtenir de nouvelles formes de plantes, croiser deux espèces différentes dont on désire combiner les caractères. Cela nécessite des soins infinis. Les lois formelles de l'hérédité dans le croisement des fleurs sont d'ailleurs à trouver ; les savants ignorent quelle bulbe, ('mâle ou femelle, donne la couleur et la forme. Des congrès spéciaux ont eu lieu à Londres ou à New-York pour tenter d'élucider cette importante question. Il sera peut-être possible, un jour, de - 211 créer exactement la plante qu'on désire. Vers le milieu du siècle dernier, les jacinthes avaient pris en Hollande le premier rang parmi les oignons à fleurs, mais elles ont dû céder le pas à la grâce élégante des tulipes. Celles-ci offrent entre elles des différences qui échappent souvent au Français, lequel ne vit que la tulipe vulgaire  : il en est en forme d'oeuf, d'autres à pétales recourbés comme un calice de lis, d'autres encore à fleurs déchiquetées et monstrueuses. La période de floraison diffère également beaucoup ; cela permet d'en orner plus longtemps les jardins. Les variétés les plus précieuses appartenant à la race si populaire dite « du duc de Moll », fleurissent déjà au commence-



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 1Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 2-3Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 4-5Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 6-7Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 8-9Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 10-11Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 12-13Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 14-15Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 16-17Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 18-19Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 20-21Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 22-23Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 24-25Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 26-27Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 28-29Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 30-31Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 32-33Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 34-35Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 36-37Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 38-39Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 40-41Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 42-43Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 44-45Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 46-47Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 48-49Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 50-51Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 52-53Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 54-55Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 56-57Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 58-59Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 60-61Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 62-63Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 64-65Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 66-67Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 68-69Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 70-71Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 72-73Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 74-75Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 76-77Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 78-79Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 80-81Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 82-83Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 84-85Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 86-87Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 88-89Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 90-91Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 92-93Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 94-95Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 96-97Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 98-99Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 100-101Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 102-103Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 104-105Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 106-107Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 108-109Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 110-111Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 112-113Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 114-115Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 116-117Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 118-119Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 120-121Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 122-123Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 124-125Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 126-127Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 128-129Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 130-131Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 132-133Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 134-135Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 136-137Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 138-139Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 140-141Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 142-143Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 144-145Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 146-147Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 148-149Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 150-151Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 152-153Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 154-155Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 156-157Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 158-159Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 160-161Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 162-163Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 164-165Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 166-167Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 168-169Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 170-171Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 172-173Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 174-175Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 176-177Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 178-179Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 180-181Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 182-183Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 184-185Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 186-187Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 188-189Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 190