Je Sais Tout n°50 janvier 1906
Je Sais Tout n°50 janvier 1906
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°50 de janvier 1906

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 204

  • Taille du fichier PDF : 138 Mo

  • Dans ce numéro : l'évasion d'Arsène Lupin.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
On eût dit qu'il n'avait pas entendu la question qu'on lui posait. Deux fois elle lui fut répétée. Alors il leva les yeux, parut réfléchir, puis, faisant un effort violent, murmura  : — Baudru, Désiré. Le Président se mit à rire  : — Je ne me rends pas un compte exact du système On eût de dit défense qu'il n'avait que pas vous entendu avez adopté, la question Arsène qu'on Lupin. lui posait. Si c'est Deux de jouer fois les elle imbéciles lui fut et répétée. les irresponsables, Alors il leva libre les yeux, à vous. parut Quant réfléchir, moi, puis, j'irai faisant droit au un but effort sans violent, me soucier murmura de  : à vos — fantaisies. Baudru, Désiré. Le Et il Président entra dans se lé mit détail à rire des  : vols, escroqueries et Je faux ne me reprochés rends pas à un Lupin.compte Parfois exact il interrogeait de l'accusé. défense Celui-ci que vous poussait avez adopté, un gro- du système gnement Arsène Lupin. ou ne Si répondait c'est de pas. jouer les imbéciles et Le les défilé irresponsables, de témoins libre commença. à vous. 11 Quant y eut à moi, plusieurs j'irai dépositions droit au but insignifiantes, sans me soucier mais de l'inspecteur vos fantaisies. principal Ganimard fut introduit, Et il et entra l'intérêt dans se lé réveilla. détail des vols, escroqueries Dès et faux le début, reprochés toutefois, à Lupin. le vieux Parfois policier il interrogeait une l'accusé. certaine Celui-ci déception. poussait Il avait un l'air, gro- causa gnement non pas ou intimidé ne répondait — il pas. en avait vu bien d'autres Le défilé — de mais témoins inquiet, commença. mal à l'aise. 11 y Plu- eut plusieurs fois, dépositions il tourna les insignifiantes, veux vers l'accusé mais avec l'inspecteur une gêne principal visible. Cependant, Ganimard fut les introduit, mains et appuyées l'intérêt se à réveilla. la barre, il racontait les deux, incidents. Dès le début, auxquels toutefois, il avait été le vieux mêlé, sa policier poursuite causa à une travers certaine l'Europe, déception. son arrivée Il avait en Amérique. pas Et on intimidé l'écoulait — avec il en avidité, avait comme vu bien on l'air, non écouterait d'autres — le mais récit inquiet, des plus mal passionnantes à l'aise. Plusieurs fois, Mais, il tourna vers les la fin, veux à deux vers reprises, l'accusé aventures. ayant avec une fait gêne allusion visible. à ses Cependant, entretiens avec les deux, Arsène mains Lupin, appuyées il s'arrêta, à la barre, distrait, il indécis. racontait les incidents Il était clair auxquels qu'une il avait autre été pensée mêlé, l'obsédait. sa poursuite Le président à travers lui l'Europe, dit  : son arrivée en Amérique. — Si Et vous on l'écoulait êtes souffrant, avec avidité, il comme vaudrait on écouterait mieux interrompre le récit votre des plus témoignage. passionnantes aventures. — Non, non, Mais, seulement... vers la fin, à deux reprises, ayant Il se fait tut, allusion regarda l'accusé à ses entretiens longuement, avec pro- Arsène fondément, Lupin, puis il s'arrêta, il dit  : distrait, indécis. — Il était Je demande clair qu'une l'autorisation autre pensée d'examiner l'obsédait. l'accusé Le président plus lui dit près.  : Il y a là un mystère qu'il — faut Si vous que j'éclaircisse. êtes souffrant, il vaudrait mieux Il s'approcha, interrompre le considéra votre témoignage. plus longuement encore, — Non, de non, toute seulement... son attention concentrée, puis Il se il retourna tut, regarda à la l'accusé barre. Et longuement, là, d'un ton pro- un peu fondément, solennel, puis il prononça il dit :  : — Je Monsieur demande le l'autorisation président, j'affirme d'examiner que l'homme l'accusé de qui plus est ici, près. en face Il y de a là moi, un mystère n'est pas qu'il Arsène faut Lupin. que j'éclaircisse. Il Un s'approcha, grand silence considéra accueillit plus ces longuement paroles. Le encore, président, de interloqué toute son d'abord attention s'écria concentrée,  : puis — il Ah ! retourna çà, que à la dites-vous ! barre. Et là, vous d'un êtes ton fou ? un peu L'inspecteur solennel, il affirma prononça posément :  : — A Monsieur première le vue, président. on peut j'affirme se laisscr que l'homme prendre à qui une est ressemblance, ici, en face de qui moi, existe n'est pas el effet, Arsène je Lupin. l'avoue, mais il suffit d'une seconde d'attention. Un grand Le silence nez, accueillit la bouche, ces les paroles. cheveux, Le président, interloqué d'abord, s'écria  : la couleur de la peau... enfin quoi  : ce n'est pas Arsène Lupin. Et les yeux donc  : a-t-il jamais eu ces yeux d'alcoolique ? — Voyons, voyons, expliquons-nous. Que prétendez-vous, témoin ? — Est-ce que je sais. Il aura mis en son lieu et place un pauvre diable que l'on allait condamner la couleur de en son la peau... lieu et enfin place... quoi A moins  : ce n'est que ce pas ne Arsène soit un Lupin.complice. Et les yeux donc  : a-t-il jamais Des cris, eu ces des yeux rires, d'alcoolique ? des exclamations partaient — Voyons, de tous voyons, côtés dans expliquons-nous. la salle qu'agitait Que ce prétendez-vous, coup théâtre témoin ? inattendu. Le Président fit mander — Est-ce le juge que d'instruction, je sais. Il aura le directeur mis en son de la lieu Santé, et place les gardiens, un pauvre et diable suspendit que l'audience. l'on allait condamner A la reprise, en son M. lieu Bouvier et place... et le A directeur, moins que ce mis ne en soit présence un complice. de l'accusé, déclarèrent qu'il n'y Des avait cris, entre des Arsène rires, des Lupin exclamations et cet homme partaient qu'une de très tous vague côtés similitude dans la de salle traits. qu'agitait ce — coup Mais de alors, théâtre s'écria inattendu. le Président, Le Président quel est fit cet mander homme ? le juge D'où d'instruction, vient-il ? comment le directeur se trouvet-il Santé, entre les mains gardiens, de la et justice ? suspendit l'audience. de la On A la introduisit reprise, M. les deux Bouvier gardiens et le de directeur, la Santé. Contradiction mis en présence stupéfiante, de l'accusé, ils déclarèrent reconnurent qu'il le détenu n'y avait dont entre ils avaient Arsène la Lupin surveillance et cet homme à tour de qu'une rôle très ! Le vague président similitude respira. de traits. — Mais Mais l'un alors, des gardiens s'écria le reprit Président,  : quel est cet homme ? Oui, oui, D'où je crois vient-il ? bien comment que c'est se lui. trouvet-il — entre Comment, les mains vous de la croyez ! justice ? On — Dame, introduisit je les l'ai deux à peine gardiens vu. On de la me Santé. l'a Contradiction livré le soir, et, stupéfiante, depuis deux ils reconnurent mois, il reste le détenu toujours dont couché ils avaient contre la le surveillance mur. à tour de — rôle Mais, ! Le avant président ces deux respira. mois ? Mais — Ah ! l'un avant, des gardiens il n'occupait reprit pas  : la cellule 24. — Nous Oui, oui, sommes je crois donc bien en que présence c'est lui. d'une substitution — Comment, qui se vous serait croyez ! effectuée il y a deux mois. Dame, Comment je l'ai l'expliquez-vous ? à peine vu. On me l'a livré — C'est le soir, impossible. et, depuis deux mois, il reste toujours — Alors ? couché contre le mur. En — Mais, désespoir avant de ces cause, deux le mois ? Président se tourna vers — Ah l'accusé ! avant, et, il n'occupait d'une voix pas engageante la cellule  : 24. — Nous Voyons, sommes accusé, donc pourriez-vous en présence m'expliquer substitution comment qui se et serait depuis effectuée quand il vous y a deux êtes d'une entre mois. les Comment mains de l'expliquez-vous ? la justice ? On — C'est eut dit impossible. que ce ton bienveillant désarmait — la Alors ? méfiance ou stimulait l'entendement de En l'homme. désespoir Il de essaya cause, de le répondre. Président se Enfin, tourna habilement vers l'accusé et doucement et, d'une voix interrogé, engageante il réussit  : à rassembler — Voyons, quelques accusé, pourriez-vous phrases, d'où il m'expliquer ceci comment  : deux mois et depuis auparavant, quand il vous avait êtes été ressortait amené entre Ies au mains dépôt. de Il la y justice ? avait passé une nuit et une On matinée. eut dit que Possesseur ce ton bienveillant d'une somme désarmait la méfiance centimes. ou stimulait il avait l'entendement été relâché. de soixante-quinze de Mais. l'homme.comme il Il traversait essaya de la répondre. cour, deux Enfin, gardes habilement prenaient et par doucement le bras et interrogé, le conduisaient il réussit jusqu'à à rassembler la voiture quelques pénitentiaire. phrases, d'où Depuis, il ressortait vivait ceci dans  : deux la cellule mois auparavant, 24, pas malheureux... il avait été il on amené y mange au dépôt. bien... Il on y avait y dort passé mal... une nuit Aussi et n'avait-il une matinée. pas protesté... Possesseur d'une somme de soixante-quinze Tout cela paraissait centimes, vraisemblable. il avait été relâché. Au mi- Mais, comme il traversait la cour, deux gardes Je sais tout - Roman — Ah ! çà, que dites-vous ! vous êtes fou ? 738 le prenaient par le bras et le conduisaient L'inspecteur affirma posément  : jusqu'à la voiture pénitentiaire. Depuis, il — A première vue, on peut se laisser vivait dans la cellule 24, pas malheureux... prendre à une ressemblance, qui existe el on y mange bien... on y dort pas mal... Aussi effet, je l'avoue, mais il suffit d'une seconde n'avait-il pas protesté... d'attention. Le nez, la bouche, les cheveux, Tout cela paraissait vraisemblable. Au mi- 738
lieu des rires et d'une grande effervescence, le Président renvoya l'affaire à une autre prendre la place d'Arsène Lupin. Mais alors, par quel miracle un tel plan, uniquement session pour supplément d'enquête. fondé sur une série de chances invraisemblables, de rencontres fortuites et d'erreurs L'enquête, tout de suite, établit ce fait consigné sur le registre d'écrou. Huit semaines fabuleuses, avait-il pu réussir ? auparavant, un nommé Baudru Désiré avait On fit passer Désiré Baudru au service La Vie extraordinaire d'Arsène Lupin - couché au dépôt. Libéré le lendemain, il anthropométrique  : il n'y avait point de fiche lieu quittait des le rires dépôt et d'une à deux grande heures effervescence, de l'aprèsmidi. Président Or, ce jour-là, renvoya à deux l'affaire heures, à une interrogé autre par retrouva quel aisément miracle ses un traces. tel plan, A Courbevoie, uniquement à correspondant prendre la place à son d'Arsène signalement. Lupin. Du Mais reste, alors, on le session pour supplément d'enquête. fondé sur une série de chances invraisemblables VJ de rencontres iiev rieVy4N-eyb fortuites et d'erreurs L'enquête, tout de suite, établit ce fait consigné sur le registre d'écrou. Huit semaines fabuleuses, avait-il pu réussir ? ee..)k-41*'`‘—'4e "1-1 4P auparavant, un nommé Baudru Désiré avait On fit passer Désiré Baudru au service couché au dépôt. Libéré le lendemain, il anthropométrique  : il n'y avait point de fiche quittait le dépôt à deux heures de l'aprèsmidi. Or, ce jour-là, à deux heures, interrogé retrouva aisément ses traces. A Courbevoie, correspondant à son signalement. Du reste, on à 7 7 7 t/ ! , ,. JL-'J/L r Lr ♦, , tii., lÀ4'otd. 14r-41) 0-41J 11 1J il.ek411./A41>M1AIIVA, A L'AUDIENCE — Accusé levei-vous, votre nom, prénom, lige et profession ? Ne recevant pas de réponse il répéta  : Votre nom ? Je vous demande votre nom ? Une voix épaisse et fatiguée articula — Baudru Désiré. — (Page 737, col. I.) pour la dernière fois, Arsène Lupin sortait de Asnières, à Levallois, il était connu. Il vivait l'instruction. d'aumônes et couchait dans une de ces cahutes de chiffonniers qui s'entassent près de la barrière des Ternes. Depuis un an cependant — Accusé levet-vous, votre nom, prénom, âge et profession ? Ne il recevant avait disparu. pas de réponse il répéta  : Votre Avait-il été embauché par Arsène Lupin ? Les gardienS avaient-il commis une erreur ? Rien n'autorisait à le croire. Et quand cela pour Trompés la dernière par la ressemblance, fois, Arsène Lupin avaient-ils sortait euxmêmes, dans une minute d'inattention, subs- d'aumônes fuite du prisonnier. et couchait Le prodige dans demeurait une ces le de Asnières, eût été, on à n'en Levallois, eût pas il était su davantage connu. Il vivait sur la l'instruction. titué cet homme à leur prisonnier ? Il eût fallu cahutes même. Des de chiffonniers vingt hypothèses qui s'entassent qui tentaient près vraiment qu'ils y missent une complaisance de la l'expliquer, barrière des aucune Ternes. n'était Depuis satisfaisante. un an cependant L'évasion il seule avait ne disparu. faisait pas de doute, et une que leurs ANIMARD états A de PEUR service D'AVOIR ne permettaient ÉTÉ ROULÉ. pas de supposer. évasion Avait-il incompréhensible, été embauché par impressionnante, Arsène Lupin ? Les La substitution gardiens avaient-il était-elle commis combinée une d'avance erreur ? ? où Rien le public, n'autorisait de même à le croire. que la Et justice, quand sentait cela Trompés Outre que par la la disposition ressemblance, des avaient-ils lieux rendait euxmêmes, chose dans presque une irréalisable, minute d'inattention, il eût été néces- subs- fuite d'actes du merveilleusement prisonnier. Le prodige enchevêtrés demeurait les uns le eût l'effort été, d'une on n'en longue eût préparation, pas su davantage un ensemble sur la la titué saire cet en homme ce cas que à leur Baudru prisonnier ? fût un Il complice, eût fallu dans même. les Des autres, vingt et hypothèses dont le dénouement qui tentaient vraiment et qu'il se qu'ils fût fait y arrêter missent dans une le complaisance but précis de de justifiait l'expliquer, l'orgueilleuse aucune n'était prédiction satisfaisante. d'Arsène que leurs états de service ne permettaient pas L'évasion seule ne faisait pas de doute, et une de supposer. 739 évasion incompréhensible, impressionnante, G A L'AUDIENCE ANIMARD A PEUR D'AVOIR ÉTÉ ROULÉ. nom ? Je vous demande votre nom ? Une voix épaisse et fatiguée articula — Baudru Désiré. — (Page 737, col. I.) La substitution était-elle combinée d'avance ? Outre que la disposition des lieux rendait la chose presque irréalisable, il eût été nécessaire en ce cas que Baudru fût un complice, et qu'il se fût fait arrêter dans le but précis de 739 où le public, de même que la justice, sentait l'effort d'une longue préparation, un ensemble d'actes merveilleusement enchevêtrés les uns dans les autres, et dont le dénouement justifiait l'orgueilleuse prédiction d'Arséne



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 1Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 2-3Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 4-5Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 6-7Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 8-9Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 10-11Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 12-13Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 14-15Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 16-17Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 18-19Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 20-21Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 22-23Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 24-25Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 26-27Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 28-29Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 30-31Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 32-33Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 34-35Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 36-37Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 38-39Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 40-41Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 42-43Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 44-45Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 46-47Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 48-49Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 50-51Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 52-53Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 54-55Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 56-57Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 58-59Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 60-61Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 62-63Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 64-65Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 66-67Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 68-69Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 70-71Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 72-73Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 74-75Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 76-77Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 78-79Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 80-81Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 82-83Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 84-85Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 86-87Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 88-89Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 90-91Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 92-93Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 94-95Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 96-97Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 98-99Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 100-101Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 102-103Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 104-105Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 106-107Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 108-109Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 110-111Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 112-113Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 114-115Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 116-117Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 118-119Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 120-121Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 122-123Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 124-125Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 126-127Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 128-129Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 130-131Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 132-133Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 134-135Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 136-137Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 138-139Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 140-141Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 142-143Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 144-145Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 146-147Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 148-149Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 150-151Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 152-153Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 154-155Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 156-157Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 158-159Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 160-161Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 162-163Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 164-165Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 166-167Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 168-169Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 170-171Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 172-173Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 174-175Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 176-177Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 178-179Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 180-181Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 182-183Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 184-185Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 186-187Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 188-189Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 190-191Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 192-193Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 194-195Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 196-197Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 198-199Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 200-201Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 202-203Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 204