Je Sais Tout n°50 janvier 1906
Je Sais Tout n°50 janvier 1906
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°50 de janvier 1906

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 204

  • Taille du fichier PDF : 138 Mo

  • Dans ce numéro : l'évasion d'Arsène Lupin.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
porte-monnaie. Peut-être mon nom vous est-il assez connu pour que vous me consentiez un crédit de quelques jours  : Arsène Lupin. Le gérant le regarda, croyant à une plaisanterie. Mais Arsène répéta  : — Lupin, détenu à la Santé, actuellement en état d'évasion. l'ose croire que ce nom vous porte-monnaie. inspire toute Peut-être confiance. mon nom vous est-il assez Et il connu s'éloigna, pour au que milieu vous des me consentiez rires, sansque un crédit l'autre de songeât quelques à réclamer. jours  : Arsène Lupin. Il Le traversa gérant le la regarda, rue Soufflot croyant en biais à une et plaisanterie. rue Saint-Jacques. Mais Arsène répéta  : n la suivit paisiblement, prit s'arrêtant — Lupin, aux détenu vitrines à et la fumant Santé, des actuellement cigarettes. en Boulevard état d'évasion. de Port Royal, j'ose croire il s'orienta, que ce se nom renseigna, vous inspire et marcha toute confiance. droit vers la rue de la Santé. Et il s'éloigna, Les hauts au murs milieu moroses des rires, de la sans prison que se l'autre dressèrent songeât bientôt. à réclamer. Les ayant longés, il arriva Il traversa près du la garde rue Soufflot municipal en biais qui et montait prit la la rue faction, Saint Jacques. et retirant Il son la suivit chapeau  : paisiblement, s'arrêtant — C'est aux bien vitrines ici la prison et fumant de la des Santé ? cigarettes. Boulevard — Oui. de Port Royal, il s'orienta, se renseigna, — Je désirerais et marcha regagner droit ma vers cellule. la rue La de voiture m'a Les laissé hauts en murs route moroses et je ne voudrais de la prison pas la Santé. se a bu dressèrent ser... bientôt. Les ayant longés, il arriva Le garde près grogna  : du garde municipal qui montait la — faction, Dites et donc, retirant l'homme, son chapeau  : passez votre che min, — et C'est plus bien vite ici que la ça. prison de la Santé ? — Pardon, Oui. pardon, c'est que mon chemin passe — Je par désirerais cette porte. regagner Et si ma vous cellule. empêchez La voiture m'a Lupin laissé de en la route franchir, et je cela ne voudrais pourrait vous pas Arsène coûter abuser... gros, mon ami. — Le Arsène garde grogna  : Lupin ! qu'est-ce que vous nie chantez — Dites là ! donc, l'homme, passez votre che min, — et je plus regrette vite de que n'avoir ça. pas ma carte, dit Arsène, — Pardon, affectant pardon, de fouiller c'est ses que poches. mon chemin passe Le garde par cette le toisa porte. des pieds Et si à vous la tête, empêchez abasourdi. Arsène Puis, Lupin sans de un la mot, franchir, comme cela malgré pourrait lui, vous il coûter tira une gros, sonnette. mon ami. La porte de fer s'ouvrit. Quelques — Arsène minutes Lupin ! après, qu'est-ce le directeur que vous accourut jusqu'au là ! greffe, gesticulant et feignant nie chantez une — colère Je regrette violente. de Arsène n'avoir sourit pas ma  : carte, dit Arsène, — Allons, affectant M. de le fouiller directeur, ses poches. ne jouez pas au Le plus garde fin le avec toisa moi. des pieds Comment ! à la tête, abasourdi. précaution Puis, sans de me un ramener mot, comme seul dans malgré la voiture, lui, il on a la tira on prépare une sonnette. un bon La petit porte encombrement, de fer s'ouvrit. et l'on Quelques s'imagine minutes que je après, vais prendre le directeur nies jambes accourut mon jusqu'au cou pour greffe, rejoindre gesticulant mes amis ? et feignant Eh bien, à et une les colère vingt violente. agents de Arsène la Sûreté sourit qui  : nous escortaient — Allons, à pied, M. en le fiacre directeur, et à bicyclette ? ne jouez Non, pas ce au qu'ils plus fin m'auraient avec moi. arrangé Comment ! ! Je n'en on serais a la pas précaution sorti vivant. de me Dites ramener donc, seul M. dans le directeur, la voiture, c'est on prépare peut-être un là-dessus bon petit que encombrement, l'on comptait ? et l'on Il haussa s'imagine les que épaules je vais et ajouta prendre  : nies jambes à mon — Je cou vous pour en prie, rejoindre M. le mes directeur, amis ? Éli qu'on bien, ne s'occupe et les vingt pas agents de moi. de Le la Sûreté jour où qui je nous voudrai escortaient m'échapper, à pied, je n'ai en fiacre besoin et à de bicyclette ? personne. Non, ce Le qu'ils surlendemain m'auraient l'Echo arrangé de France, ! Je n'en qui serais décidément pas sorti devenait vivant. Dites le moniteur donc, M. officiel le directeur, des exploits peut-être d'Arsène Lupin là-dessus — on que disait l'on qu'il comptait ? en était c'est I1 haussa les épaules et ajouta  : un des principaux commanditaires — l'Echo de France publiait les détails les plus complets sur cette tentative d'évasion. Le texte même des billets échangés entre le détenu et sa mystérieuse amie. les moyens employés pour cette correspondance, la complicité de la police, la promenade du boulevard Saint- Michel, un des principaux l'incident du commanditaires café Soufflot, - tout l'Echo était dévoilé. de France On savait publiait que les recherches détails les de plus l'inspecteur Dieuzy sur cette auprès tentative des garçons d'évasion. du restau- Le complets texte rant n'avaient même des donné billets aucun échangés résultat. entre le Et détenu et sa mystérieuse en outre cette amie, chose les stupéfiante, moyens em- qui l'on apprenait ployés montrait pour l'infinie cette correspondance, variété des ressources la complicité dont cet de la homme police, disposait la promenade  : la voiture du boulevard pénitentiaire Saintdans Michel, laquelle l'incident on l'avait du café transporté Soufflot, était tout était une dévoilé. voiture entièrement On savait que truquée, les recherches que sa de bande l'inspecteur substituée Dieuzy auprès à l'une des des garçons six voitures du restau- habi- avait tuelles rant n'avaient qui composent donné aucun le service résultat. des prisons. Et l'on apprenait L'évasion en prochaine outre cette d'Arsène chose stupéfiante, Lupin ne qui fit montrait plus de doute l'infinie pour variété personne. des Lui-même ressources d'ailleurs homme l'annonçait disposait  : en la termes voiture catégoriques, pénitentiaire dont cet dans comme laquelle le prouva on sa l'avait réponse transporté à M. Bouvier, était une au voiture lendemain entièrement de l'incident. truquée, Le juge que raillant sa bande son avait échec, substituée il le regarda à l'une et lui des dit six froidement voitures habituelles qui composent le service des prisons.  : LL'évasion A JUSTICE prochaine S'ÉNERVE d'Arsène ET LUPIN Lupin RESTE ne fit plus de CALME doute pour personne. Lui-même d'ailleurs l'annonçait en ternies catégoriques, comme — Écoutez le prouva bien sa ceci, réponse Monsieur, à M. Bouvier, et croyezm'en lendemain sur parole de l'incident.  : cette tentative Le juge raillant d'évasion son au faisait échec, partie il le regarda de mon et plan lui dit d'évasion.froidement  : — je ne comprends pas, ricana le juge. L— Il est inutile que vous compreniez. Et A comme JUSTICE le juge, S'ÉNERVE au cours ET de LUPIN cet interrogatoire qui parut tout au lông dans les co- RESTE CALME lonnes — Ecoutez de l'Echo bien de ceci, France, Monsieur, comme et croyezm'en sur à parole son instruction,  : cette tentative il s'écria d'évasion d'un air le juge revenait de faisait lassitude partie  : de mon plan d'évasion. — Mon je ne Dieu, comprends mon Dieu, pas, à ricana quoi bon le juge. ! toutes ces — questions li inutile n'ont que aucune vous importance ? compreniez. — Et comme Comment, le juge, aucune au importance. cours de cet interrogatoire — Mais qui non, parut puisque tout au je lông n'assisterai dans les pas colonnes procès. de l'Echo de France, comme le juge à mon revenait — Vous à n'assisterez son instruction, pas... il s'écria d'un air de — lassitude Non, c'est  : une idée fixe, une décision irrévocable. — Mon Dieu, Rien mon ne me Dieu, fera à quoi transiger. bon ! toutes ces Une questions telle assurance, n'ont aucune les indiscrétions importance ? inexplicables — Comment, qui se aucune commettaient importance. chaque jour énervaient — Mais non, et déconcertaient puisque je n'assisterai la justice. pas Il y à avait mon procès. là des secrets qu'Arsène Lupin était seul connaitre, — Vous n'assisterez et dont la pas... divulgation par conséquent — Non, ne c'est pouvait une provenir idée fixe, que une de décision lui. Mais dans irrévocable. quel but Rien les dévoilait-il ne me fera ? transiger. Et comment ? On Une changea telle assurance, Arsène les Lupin indiscrétions de cellule. inexplicables il descendit qui se commettaient à l'étage inférieur. chaque De jour sin Un soir, côté énervaient le juge et boucla déconcertaient son instruction, la justice. et renvoya Il y l'affaire avait là des à la secrets chambre qu'Arsène des mises Lupin en accusation. était seul à connaître, Ce fut le silence. et dont Il la dura divulgation deux mois. par con- Ces deux moi, Arsène les passa étendu sur son Je sais tout - Roman — Je vous en prie, M. le directeur, qu'on ne 736 s'occupe pas de moi. Le jour où je voudrai m'échapper, je n'ai besoin de personne. Le surlendemain l'Echo de France, qui décidément devenait le moniteur officiel des exploits d'Arsène Lupin — on disait qu'il en était 736 séquent ne pouvait provenir que de lui. Mais dans quel but les dévoilait-il ? Et comment ? On changea Arsène Lupin de cellule. Un soir, il descendit à l'étage inférieur. De s:m côté le juge boucla son instruction, et renvoya l'affaire à la chambre des mises en accusation. Ce fut le silence. Il dura deux mois. C es deux mois, Arsène les passa étendu sur son
le mur. Ce changement de cellule semblait l'avoir abattu. Il refusa de recevoir son avocat. A peine échangeait-il quelques mots avec ses gardiens. La curiosité publique cependant ne s'était pas affaiblie. Chaque jour on avait attendu la lit, nouvelle le visage de presque son évasion. toujours On tourné la souhaitait contre le presque, mur. Ce tellement changement le personnage de cellule plaisait semblait à l'avoir foule avec abattu. sa verve, Il refusa sa de gaieté, recevoir sa diversité, son avocat. son A génie peine d'invention échangeait-il et le quelques mystère mots de sa avec vie. ses Arsène gardiens. Lupin devait s'évader. C'était inévitable, La fatal. curiosité On s'étonnait publique même cependant que cela ne s'était tardât si pas longtemps. affaiblie. Chaque Tous les jour matins on avait le attendu préfet de la police nouvelle demandait son à évasion. son secrétaire On la  : souhaitait presque, — Eh bien, tellement il n'est le personnage pas encore parti ? plaisait à la foule — Non, avec Monsieur sa verve, le sa Préfet. gaieté, sa diversité, son — génie Ce sera d'invention donc pour et demain. le mystère de sa vie. Arsène Et, la Lupin veille du devait procès, s'évader. un monsieur C'était inévitable, fatal. dans On les s'étonnait bureaux même du Grand que cela Journal, tardât se présenta demanda si longtemps. le collaborateur Tous les matins judiciaire, le préfet lui jeta de sa police carte demandait au visage, à son et s'éloigna secrétaire rapidement.  : Sur — la Eh carte, bien, ces il n'est mots pas étaient encore inscrits parti ?  : « Arsène — Lupin Non, Monsieur tient toujours le Préfet. ses promesses. » C'est — Ce dans sera donc ces conditions pour demain. que les débats s'ouvrirent. Et, la veille du procès, un monsieur se présenta L'affluence dans les y bureaux fut énorme. du Personne Grand Journal, qui ne voulût demanda voir le collaborateur le fameux Arsène judiciaire, Lupin lui et jeta ne savourât carte au d'avance visage, la et façon s'éloigna dont il rapidement. se jouerait du Sur président. la carte, ces Avocats mots étaient et magistrats, inscrits chroniqueursène Lupin et mondains, tient toujours artistes ses promesses. et femmes » du  : « Ar- monde, C'est dans le Tout-Paris ces conditions se pressa que sur les les débats bancs de s'ouvrirent. l'audience. Il L'affluence pleuvait, dehors y fut énorme. le jour était Personne sombre, qui on ne vit voulût mal Arsène voir le Lupin fameux lorsque Arsène les Lupin gardes et l'eurent introduit. d'avance Cependant la façon son dont  : attitude il se jouerait lourde, ne savourât du la manière président. dont Avocats il se laissa et magistrats, tomber à sa chroniqueurs son immobilité et mondains, indifférente, artistes ne et prévinrent femmes pas du place, en monde, sa faveur. le Tout-Paris Plusieurs se fois pressa son avocat sur les — bancs un des l'audience. secrétaires de M. Danval, celui-ci ayant jugé Il pleuvait, indigne dehors lui le le jour rôle était auquel sombre, il était on vit réduit mal Arsène — plusieurs Lupin lorsque fois son les avocat gardes l'eurent introduit. la parole. Cependant 11 hochait son attitude la tête lourde, et se lui adressa taisait. la manière dont il se laissa tomber à sa place, son Le immobilité greffier lut indifférente, l'acte d'accusation, ne prévinrent puis pas le président sa faveur. prononça Plusieurs  : fois son avocat un des — secrétaires Accusé, levez-vous. de Me Danval, Votre celui-ci nom, prénom, ayant âge jugé et indigne profession de ? lui le rôle auquel il était réduit Ne recevant — plusieurs pas de réponse, fois son il répéta avocat  : lui adressa — Votre la nom ? parole. Je vous 11 hochait demande la votre tête nom ? et se taisait. Une voix épaisse et fatiguée articula  : — Le Baudru, greffier Désiré. lut l'acte d'accusation, puis le président Il y eut prononça des murmures.  : Mais le président repartit — Accusé,  : levez-vous. Votre nom, prénom, âge — et Baudru, profession Désiré ? ? Ah ! bien, un nouvel avatar ! Ne recevant Comme pas c'est de réponse, à peu près il répéta le huitième  : nom — Votre auquel nom vous ? Je prétendez, vous demande et qu'il votre est nom ? sans doute Une aussi voix épaisse imaginaire et fatiguée que les articula autres,  : nous nous — Baudru, en tiendrons, Désiré. si vous le voulez bien, à Il y eut des murmures. Mais le président repartit  : celui d'Arsène Lupin. sous lequel vous êtes plus avantageusement connu. Le président consulta ses notes et reprit  : — Car, malgré toutes les recherches, il a été impossible de reconstituer votre identité. Vous présentez ce cas assez original dans notre société moderne de n'avoir point de celui passé. d'Arsène Nous ne Lupin, savons sous qui lequel vous êtes, vous d'où êtes vous plus avantageusement venez, où s'est écoulée connu. votre enfance, bref, Le président rien. Vous consulta jaillissez ses tout notes d'un et coup, reprit il  : y a trois — Car, ans, malgré on ne sait toutes au juste les recherches, de quel milieu, a été pour impossible vous révéler de reconstituer tout d'un coup votre Arsène identité. Lupin, Vous c'est-à-dire présentez un ce composé cas assez bizarre original d'intelligence notre société et de perversion, moderne de d'immoralité n'avoir point et de dans générosité. passé. Nous Les ne données savons qui que vous nous êtes, avons d'où sur vous avant venez, cette où s'est époque écoulée sont votre plutôt enfance, des suppositions. bref, rien. Il Vous est probable jaillissez que tout le d'un nommé coup, Rostat, a trois qui ans, travailla, on ne il sait y a au huit juste ans, de aux quel côtés milieu, du il y prestidigitateur pour vous révéler Dickson, tout d'un n'était coup autre Arsène qu'Arsènpin, c'est-à-dire Lupin. Il est un probable composé bizarre que l'étudiant d'intel- Luligence russe qui et fréquenta, de perversion, il y a d'immoralité six ans, le laboratoire du docteurAltier, Les données à l'hôpital que nous Saint-Louis, avons sur et de générosité. et vous qui, avant souvent, cette surprit époque le sont maitre plutôt par des l'ingéniositpositions. de ses Il est hypothèses probable que sur la le bactériologie nommé Ros- sup- et tat, la qui hardiesse travailla, de il ses y a expériences huit ans, aux dans côtés les du maladies prestidigitateur de la peau, Dickson, n'était n'était autre autre qu'Arsène qu'Arsène Lupin. Lupin. Arsène Il Lupin, est probable également, que le professeur l'étudiant de russe lutte qui japonaise fréquenta, qui il y s'établit a six ans, à Paris le laboratoire du qu'on docteur ne parlât Altier, du à jiu-Jitsu. l'hôpital Saint-Louis, Arsène Lu- bien avant pin, et qui, croyons-nous, souvent, surprit le coureur le maître cycliste par l'ingéniosité le de Grand ses hypothèses Prix de l'Exposition, sur la bactériologie toucha qui gagna ses et la ro.000 hardiesse francs de et ses ne expériences reparut plus. dans Arsène les Lupin maladies peut-être de la peau, aussi, n'était celui qui autre sauva qu'Arsène tant de gens Lupin. par Arsène la petite Lupin, lucarne également, du Bazar le de professeur la Charité... de lutte et les japonaise dévalisa. qui s'établit à Paris bien avant Et après qu'on une pause, parlât du le président Jiu-Jitsu.Arsène conclut Lupin, — croyons-nous, Telle est cette le époque, coureur qui cycliste semble qui  : n'avoir gagna le été Grand qu'une Prix préparation de l'Exposition, minutieuse toucha à la ses lutte io.000 que francs vous et avez ne reparut entreprise plus. contre Arsène la Société, Lupin peut-être un apprentissage aussi, celui méthodique qui sauva où tant vous de gens portiez par au la plus petite haut lucarne point du votre Bazar force, de la votre Charité... et et les votre dévalisa. adresse. Reconnaissez-vous énergie l'exactitude Et après une de ces pause, faits ? le président conclut  : — Telle est cette époque, qui semble n'avoir U été qu'une préparation minutieuse à NE AFFIRMATION DE GANIMARD. la lutte que vous avez entreprise contre la Société, un apprentissage méthodique où vous portiez Pendant au ce plus discours, haut point l'accusé votre s'était force, balancé votre d'une énergie jambe et votre sur adresse. l'autre, le Reconnaissez-vous dos rond, les bras inertes. l'exactitude Sous de la ces lumière faits ? plus vive, on remarqua son extrême maigreur, ses joues creuses, ses pommettes étrangement saillantes, son visage NE couleur AFFIRMATION de terre, DE GANIMARD. marbré de petites plaques rouges, et encadré d'une barbe inégale Pendant et rare. ce La discours, prison l'avait l'accusé considérablement s'était balancé vieilli d'une jambe et flétri. sur On l'autre, ne reconnaissait le dos rond, les plus bras la silhouette inertes. Sous élégante la lumière et le jeune plus vive, visage on dont remarqua son extrême avaient maigreur, publié si souvent ses joues le creuses, portrait les journaux ses sympathique. pommettes étrangement saillantes, son visage couleur de terre, marbré de petites - La Vie extraordinaire d'Arsène Lupin - 737 plaques rouges, et encadré d'une barbe inégale et rare. La prison l'avait considérablement - Baudru, ann. 2'semestre. Désiré ? vi. — Ah 56. ! bien, un nouvel avatar ! Comme c'est à peu près le huitième vieilli et flétri. On ne reconnaissait plus la nom auquel vous prétendez, et qu'il est sans silhouette élégante et le jeune visage dont les doute aussi imaginaire que les autres, nous journaux avaient publié si souvent le portrait nous en tiendrons, si vous le voulez bien, à sympathique. Ire ann. 2e semestre. vi. — 56. 737



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 1Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 2-3Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 4-5Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 6-7Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 8-9Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 10-11Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 12-13Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 14-15Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 16-17Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 18-19Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 20-21Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 22-23Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 24-25Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 26-27Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 28-29Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 30-31Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 32-33Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 34-35Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 36-37Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 38-39Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 40-41Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 42-43Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 44-45Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 46-47Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 48-49Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 50-51Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 52-53Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 54-55Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 56-57Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 58-59Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 60-61Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 62-63Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 64-65Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 66-67Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 68-69Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 70-71Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 72-73Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 74-75Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 76-77Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 78-79Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 80-81Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 82-83Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 84-85Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 86-87Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 88-89Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 90-91Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 92-93Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 94-95Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 96-97Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 98-99Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 100-101Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 102-103Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 104-105Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 106-107Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 108-109Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 110-111Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 112-113Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 114-115Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 116-117Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 118-119Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 120-121Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 122-123Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 124-125Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 126-127Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 128-129Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 130-131Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 132-133Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 134-135Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 136-137Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 138-139Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 140-141Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 142-143Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 144-145Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 146-147Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 148-149Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 150-151Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 152-153Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 154-155Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 156-157Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 158-159Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 160-161Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 162-163Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 164-165Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 166-167Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 168-169Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 170-171Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 172-173Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 174-175Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 176-177Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 178-179Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 180-181Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 182-183Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 184-185Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 186-187Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 188-189Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 190-191Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 192-193Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 194-195Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 196-197Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 198-199Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 200-201Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 202-203Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 204