Je Sais Tout n°50 janvier 1906
Je Sais Tout n°50 janvier 1906
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°50 de janvier 1906

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 204

  • Taille du fichier PDF : 138 Mo

  • Dans ce numéro : l'évasion d'Arsène Lupin.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
LA VIE SOCIALE 3:1'Décembre 1905 (') L'A TT EN TAT DE LA RUE DE ROHAN pans la nuit du i" décembre, à 1) trois heures du matin le jury de la Seine a rendu un verdict d'acquittement pour les quatre accusés impliqués dans l'affaire de l'attentat contre te Roi d'Espagne. Notre photographie L'T représente T TI:NTAT les accusés IDE encadrés LA RUE de DE gardes ROHAN républicains au moment où ils Venaient d'être ramenés à leurs bancs la nuit du 1" décembre, à pour Dans trois heures du matin le jury entendre la lecture du Verdict. de la Seine a rends ; un verdict En commençant par la gauche ils d'acquittement pour les quatre sont placés dans l'ordre suivant  : Vallina, Haseey,'Male° et Caussanel. accusés impliqués dans l'affaire de l'attentat contre le Roi d'Espagne. L'ACCIDENT Notre photographie  : DE CHARING représente les accusés encadrés de gardes CROSS républicains au moment où ils venaient n terrible d'être ramenés accident à leurs est arrivé bancs U dans l'après-midi du 5 à la pour entendre la lecture du verdict. station de Charing-Cross à Londres. En commençant par la gauche ils Le célèbre acteur Cyril Maude sont placés dans l'ordre suivant  : Vallina, Ha o ey, Malato et Caussanel. faisait reconstruire l'Avenue Theatre, où il devait débuter en janvier. Ce L'ACCIDENT théâtre est contigu - DE CH-TARIN à la station. G On Venait d'y installer un CROSS toit qui portait sur le même mur que le toit n Vitré terrible de la accident gare. Ce est mur arrivé mitoyen U clans l'après-midi du subitement s'écroula, 5 entrainant les deux toits. à la station de Chariilg-Cross à Londres. Le célèbre acteur Sur celui du théâtre Cyril se Maude troufaisait reconstruire l'Avenue Theatre, où il -s'aient plusieurs cahutes de contremaîtres et devait tout débuter autour régnait en janvier. un échafaudag Ce théâtre est où contigu travaillaient à la station. une trentaine On venait d'ouvriers. d'y installer un toit qui portait Six furent sur tués le même sur le mur coup que et tous le les toit autres vitré grièvement de la gare. blessés. Ce mur mitoyen subitement s'écroula, entraînant les dense toits. Sur celui du théâtre se trou- Suaient plusieurs cahutes de contremaîtres et tout autour régnait un échafaudag où travaillaient une trentaine d'ouvriers. Sig furent tués sur le coup et tous les autres grièvement blessés. toiture effrondrée du Médire d Charing-Cross. (Londres 5 décembre) Une des cahutes, en tombant dans une cour de la gare, écrasa plusieurs cabs, blessa quelques Adolphe-Georges Messing qui a gagné le lot de un million..)1 ses cites, sa sieur et son beau-frère. cochers, tua deux chevaux. Un train, heureusement Vide, fut coupé en deux. LES GAGNANTS DU LOT DE Adolphe-Georges Messing UN MILLION qui a gagné le lot dc'un nir'llr'vn.r.'est un ouvrier chaudronnier,./i ses côtés, sa sieur et son beau-f're. Georges Messing, employé à Lille, qui a gagné le lot de un million sorti le r" décembre au tirage cochers, tua deuse chevausc. Un train, heureusement vide, fut coupé de la loterie de la presse. Cet en deuse. heureux gagnant avait acheté le billet LES GAGNANTS de compte à demi DU LOT avec DE son beau-frère, François UN Gelpert, MILLION peintre en bâtiments. Georges Messing a raconté qu'il T'est un ouvrier chaudronnier, Georges Messing, employé à Lille, qui a gagné le lot de un million sorti le 1 décembre au tirage de la loterie de la presse. Clet heureuse _gagnant avait acheté le billet de compte à demi avec son beau-frère, François Gelpert, peintre en bâtiments. Georges Messing a raconté qu'il avait acheté le billet avec sa soeur Sans que son beau-frère en fût averti. a J'avais i o francs, a-t-il dit, j'ai demandé à ma soeur d'en ajouter autant et discrètement, sans en parler à son mari ; nous avons pris le bon numéro. Maintenant, nous Voilà riches ; nous allons rendre notre avait famille acheté heureuse. le billet avec A mes sa soeur trois sans frères que et à son mes beau-frère deux soeurs, en fût je donnerai averti. 3o.000 francs. Il me restera pas, en recevant Georges le sou de Messing mes petits employait auditeurs, sa que journée le lendemain du dimanche je posséderais à faire une jouer fortune pour les immense. enfants » du quartier un petit théâtre de marionnettes qu'il a confectionné lui-même. « LE J'ai MONUMENT joué hier soir, a-t-il SYVETON ajouté, un Branle de ma composition  : Dannic'lo ou Lc'Fils du forçat. Vrai- 1 etc) a été inauguré à Montpar- L nasse le monument Syveton dû ment, je ne supposais pas, en recevant le sou de mes petits auditeurs, au sculpteur Pallez  : sur le socle est gravé un extrait des Chants des Soldats avec la signature de Déroulède. que le lendemain je posséderais une fortune immense. » Plusieurs discours ont été prononcés par l'amiral Bienaimé, MM. LI  : Le MONUMENT Corbeiller, Drumont, S'YVE T Ro- ON LA VIE SOCIALE Décembre 1905 (') Une des cahutes, en tombant dansui e cour de la gare, écrasa plusieurs cabs, blessa quelques.Les accusés de la rue de Itohar  : écoulant la lecture du 9ercbct du i" Décembre d 3h. du matin. (i) L'ensemble des a memanton publids dans chacune de nos rubriques const:tue, en mime temps qu'un aperçu vivant et complet des évinements du mois précédent, une sorte d'encyclopédie permanente qui sera le plus bel ornement de la bibliothèque. On aura, par la suite, mille occasions de s'y reporter. — Ce n'est pas un journal et c'est mieux qu'un livre. La toiture erondrée du Médire c1 Charing-Cross. (Londres 5 décembre) 728 chefort et Marcel Habert. 1 e ro a été inauguré à Montpar- L nasse le monument Syveton dû au sculpteur l'allez  : sur le socle est gravé un esetrait des Chants dc's Soldats avec la signature de Déroulède. Plusieurs discours ont été prononcés par l'amiral Bienaimé, MM. Le Corbeilles, Drumont, Rochefort et Marcel Hubert. oLes accusés de la riic'dc'1`ohan écoutant lalc'rhirc'diil,erclict du 1`r Décembre à 3h. du matin. (1) L'ensemble des a mementton Table s dans chacune de nos rubriques constitue, en mime temps qu'un aperçu vivant et complet des événements du mois précédent, une sorte d'encyclopédie permanente qui sera le plus bel ornement de la bibliothèque. On aura, par la suite, mille occasions de s'y reporter. - Ce n'est pis un journal et c'est mieux qu'un livre.
M. LOUBET ENFANT au grand rabbin de Paris en t 867, qu'on appelle un canoë de 4 mètres lui avait succédé en 1868 et en de long sur o".7o de large, entièrement construit en toile, sur une orsque M. Loubet s'amuse à 1870 avait été nommé grand rabbin L refaire, par la pensée, le chemin de France. solide charpente de membrures en qu'il a parcouru dans la voie des honneurs, i doit se rappeler avec un cer- ÉLECTIONS bois. Sa stabilité est excellente et tain attendrissement l'humble école e 3 décembre, M. Félix Drelons, ses lignes d'eau très fines. Lei Vie L maire Sociale de Châlons-sur-Marne,.n Décembre 1905 primaire de Mersenne (Drôme), où LES ROIS A PARIS radical, a été élu député de la il apprenait 1.'IïOLI  : à lire aux OU environs ALLAIT de 1856. Il était devenu rabbin adj oint par Marne par 7.939 Voix, en rempla- es mer rois que coûtent par les cher canaux, aux contribuables. appelle Le un gouvernement canoë de 4 mètres de est ce 1844. Combien M. LOUBET la petite ENFANT maison au grand rabbin de Paris en 1867, qu'on t noire placée au fond d'une ruelle lui avait succédé en 1868 et en la de République long sur o"7o a en de effet large, demandé entièrement Parlement construit près en de toile, 3.400.000 sur une orsque M. Loubet s'a'nuse à étroite que représente notre photographie, L refaire, par la pensée, le chemin 1870 avait été nommé grand rabbin au est peu de chose comparée de France.francs solide charpente pour les récentes de membrures Conférences bois. Sa et stabilité Visites somptuaires. est excellente et en qu'il a parcouru dans la Voie des honneurs, il doit aux magnifiques maisons d'école qui ÉLEC T IUN S s'élèvent maintenant se rappeler dans aV ec un un certain nombre attendrissement de communes l'humble I école grand e 3 décembre, M. Félie Drelons, ses Réception lignes d'eau du très Shah fines. de Perse et L maire de Châlons-sur-Marne, du Prince de Bulgarie, 40.000 fr. primaire de Marsanne (Drôme), où LES ROIS A PARIS radical, a été élu député de la Réception de marines étrangères, rois 148.00o coûtent francs. cher aux contri- il apprenait LA PÊCHE à lire aux DANS environs LE LAC de Marne par 7.939 Voir, en rempla- 1844. Combien la petite maison D'ENGHIEN L Voyage buables. du Le Président gouvernement de la République la République en Espagne, a en 410.000 effet demandé francs. de noire placée au fond d'une ruelle étroite i'jn a procédé que représente cette année, notre comme photographie, V on le fait est peu tous de les chose cinq comparée ans, au au Réception Parlement du près roi d'Espagne de 3.400.000 en France, francs pour 622.181 les fr. récentes 501— etc. Conférences et Visites somptuaires. curage aux magnifiques du lac d'Enghien, maisons d'école de façon qui à s'élèvent enleVer maintenant les boues dans et les un dépôts grand Une péebe miraculeuse, après le curage qui, à la longue, rendraient malsaine cette belle pièce d'eau. e général Saussier, qui fut une du lac d'Enghien. MORT Réception DE DEUX du Shah GÉNÉRAUX de Perse et nombre de communes ! du Prince de Bulgarie, 40.00o (r. Réception de marines étrangères, 148.000 francs. L'opération, 1,A PÊCHE commencée DANS LE à la LAC fin cament de M. Léon Bourgeois, élu L des figures les plus connues de de novembre, a duré D'ENGHIEN près de trois sénateur. la troisième Republique, est mort Volage du Président de la République en Espagne, 410.000 francs. semaines, et le lac a été presque Le 10 décembre, M. Victor Fort, le 20 décembre, à Luzarches complètement a procédé mis cette a année, sec, sauf comme dans socialiste indépendant, a été élu (Seine-et-Oise), à l'âge de 75 ans. Réception du roi d'Espagne en un O n chenal on le fait qui tous avait les été cinq conservé ans, au d4nité de Lyon par 2.506 Voix, en Il était né à Troyes, et sortit de France, 622.181 fr. 5o !... etc. Plein curage d'eau  : du lac Dans d'Enghien, ce chenal de s'étaient façon ti-aint-Cyr en 1850. Il fit successivement les campagnes de Crimée, réfugiés à enlever tous les les boues poissons, et les perches, dépôts Une per& miraculeuse, après le curage qui, à la longue, rendraient malsaine le cette lac. belle En quelques pièce d'eau. coups de du lac cl'Zngbitn. MORT DE DEUX GÉNÉRAUX anguilles et gardons qui vinent de Kabylie, d'Italie et du Mexique, dans puis, e général en 1870, Saussier, la campagne qui fut contre une filet L'opération, on a retiré commencée 3.400 kilos à la de fin cement de M. Léon Bourgeois, élu l'Allemagne L des figures comme les plus colonel connues du de poissons, de novembre, ce qui a constitue duré près une de assez trois sénateur. 41'la troisième de ligne. Republique, En 1871, il combattit est mort jolie semaines, friture. et le lac a été presque Le 10 décembre, M. Victor Fort, contre le 20 l'insurrection décembre, arabe à Luzarches et commanda (Seine-et-Oise), une colonne à l'âge qui, de d'août 75 ans. à complètement mis a sec, sauf dans socialiste indépendant, a été élu un chenal MORT qui DU réait GRAND été conservé député de Lyon par 2.506 voix, en RABBIN octobre, Il était soutint né à Trc'es, 45 combats. et sortit de plein d'eau. Dans ce chenal s'étaient Saint-C'ir DE FRANCE Il fut un en moment 1850. Il fit député successi- de réfugiés tous les poissons, perches, l'Aube Vement en les 1873, campagnes reçut de er 1881 Crimée, le anguilles Zadoc et Kahn, gardons grand qui rabbin Viéent commandemen Kab'ilie, d'Italie du 6° et du corps Mexique, et fut Mdans. du le lac. Consistoire En quelques central coups des nommé puis, en en 1870, 1884 la gouverneur campagne contre militaire l'Allemagne de Paris.comme colonel du israélites filet on a de retiré France, 3.400 est kilos mort de le 41 poissons, 7 décembre qui à constitue Paris, à une l'âge assez de Le de 21 ligne. est mort En 187 le générali, il combattit FaVerot contre de Kerbrech, l'insurrection général arabe et de com- bri- soixante jolie friture. six ans. M. Zadoc Kahn était né à Momenheim MORT (Bas-Rhin) ; DU GRAND il avait RABBIN com- ses octobre, dernières soutint années,s'était 45 combats. consacré gade manda de une cavalerie, colonne qui, pendant d'août à mencé ses études religieuses DE FRANCE à au Il journalisme fut un moment et s'apprêtait député à publier l'Aube d'intéressants en 1873, reçut Mémoires. el- 1881 le de l'Ecole rabbinique de Metz, en La maison d'école ou M. I,oubet apprit à lin'. V Zadoc Kahn, grand rabbin du Consistoire central des israélites de France, est mort le 7 décembre à Paris, à l'âge de soixante six ans. M. 7_adoc Kahn était né à Momenheim (Bas-Rhin) ; il avait commencé ses études religieuses à l'Ecole rabbinique de Metz, en 31. Zadar Kahn, grand rabbin de France, mort le 7, à l'âge de 66 ans. 1'. ANS. 2° SEMESTRE. VI - 55 JI ?. Zadoe Kabn, grand rabbin de France, mort le 7, à l'age de 66 ans. I re ANN. 2° SEMESTRE. VI - 55 remplacement de M. Augagneur, nommé gouverneur de Madagascar. Le 17 décembre, M. Couderc, radical socialiste, a été élu député de la Haute-Garonne par 6.231.,La voix, maison et M. Lenoir, (l'école socialiste, ou M. Loubet député de la Marne apprit à par lire. 9.048 voix. remplacement DE de SUÉDÉ M. Augagneur, A PARIS nommé gouverneur de EN Madagascar. e 9 novembre est arrivé à As- CANOT 1, Le Mères, 17 décembre, Venant de M. Stockholm, Couclerc, dans radical un socialiste, minuscule a canot été élu de député toile, un de la intrépide Haute-Garonne sportsman par suédois, 6.231 M. Voix, Gustave et M. Nordin. Lenoir, socialiste, député Le de petit la Marne bateau par dans 9.048 lequel Voie. M. Nordin a fait le Voyage, tant DE SUÈDÏ  : A PARIS EN CANOT 729 e 9 novembre est arrivé à As- L Mères, Venant de Stockholm, dans un minuscule canot de toile, un intrépide sportsman suédois, M. Gustave Nordin. Le petit bateau dans lequel M. N ordin a fait le Vo'iage, tant 729 commandemen du 6° corps et fut nommé en 1884 gouverneur militaire de Paris. Le 21 est mort le général Faverot de Kerbrech, général de brigade de cavalerie, qui, pendant ses dernières années,s'était consacré au journalisme et s'apprêtait à publier d'intéresra:its Mémoires. Le général Saussier, mort le 20 décembre, à l'âge de 75 ans. Le général Saussier, mort le 20 décembre, d l'âge de 75 ans.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 1Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 2-3Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 4-5Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 6-7Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 8-9Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 10-11Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 12-13Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 14-15Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 16-17Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 18-19Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 20-21Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 22-23Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 24-25Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 26-27Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 28-29Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 30-31Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 32-33Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 34-35Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 36-37Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 38-39Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 40-41Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 42-43Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 44-45Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 46-47Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 48-49Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 50-51Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 52-53Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 54-55Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 56-57Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 58-59Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 60-61Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 62-63Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 64-65Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 66-67Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 68-69Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 70-71Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 72-73Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 74-75Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 76-77Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 78-79Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 80-81Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 82-83Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 84-85Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 86-87Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 88-89Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 90-91Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 92-93Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 94-95Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 96-97Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 98-99Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 100-101Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 102-103Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 104-105Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 106-107Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 108-109Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 110-111Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 112-113Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 114-115Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 116-117Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 118-119Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 120-121Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 122-123Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 124-125Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 126-127Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 128-129Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 130-131Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 132-133Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 134-135Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 136-137Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 138-139Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 140-141Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 142-143Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 144-145Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 146-147Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 148-149Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 150-151Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 152-153Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 154-155Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 156-157Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 158-159Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 160-161Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 162-163Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 164-165Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 166-167Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 168-169Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 170-171Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 172-173Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 174-175Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 176-177Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 178-179Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 180-181Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 182-183Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 184-185Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 186-187Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 188-189Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 190-191Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 192-193Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 194-195Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 196-197Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 198-199Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 200-201Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 202-203Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 204