Je Sais Tout n°50 janvier 1906
Je Sais Tout n°50 janvier 1906
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°50 de janvier 1906

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 204

  • Taille du fichier PDF : 138 Mo

  • Dans ce numéro : l'évasion d'Arsène Lupin.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
Toutes furent piquées par la mouche académique. Chacune s'entichait d'un candidat, le dressait, le façonnait, le mettait en bonne lumière, puis conviait quelques électeurs influents et la parade commençait. Quand l'âge de l'amour est passé, la femme se révèle mère. Le pauvre janvier Toutes de furent la Motte, piquées dans une par la comédie mouche un académique. lourde, traita de cet aimable sujet  : Mon En- peu finit, Chacune c'était s'entichait le candidat d'un à l'Académie, candidat, le lardé dressait, toutes le façonnait, les qualités le mettait par les en soins bonne de la lumière, bonne de dame puis conviait qui s'était quelques juré de électeurs donner influents à rôtir et la à parade l'Institut.commençait. Quand l'âge de l'amour est De passé, nos la jours femme l'usage se révèle a été mère. maintenu ; Le pauvre _janvier M. Pierre de la Loti Motte, doit dans sa rapide une comédie élévation un peu à lourde, M"" Adam, traita dont de cet le salon aimable du sujet boulevard  : Mon Malesherbes Enfant, au c'était fut le longtemps candidat le à l'Académie, plus recherché lardé des » de salons toutes littéraires. les qualités Ses par amis les soins vont maintenant de la bonne dame la voir qui à l'abbaye s'était juré de Gif. de le donner à rôtir à l'Institut. Chez M""e Buloz fréquentèrent M. Brunetière, De M. nos René jours Bazin, l'usage M"'a Arvède été maintenu ; Barine, M. Victor Pierre Du Loti Bled, doit M. sa de rapide Hérédia, élévation etc. " à Mme Le salon Adam, de dont la comtesse le salon d'Haussonville du boulevard Malesherbes plus important fut longtemps des salons le plus véritablement recherché des est académiques  : salons littéraires. on y Ses voit amis les vont deux maintenant de Vogué, surtout la voir à le l'abbaye vicomte. de Gif. M. Thureau-Dangin, M. Chez Vandal, M11e le Buloz marquis fréquentèrent Costa, M. Deschanel, M. Brunetière, M. Hanotaux, M. René M. Bazin, Bazin ; Mme on y Arvède vit jadis Barine, Ludovic M. Victor Halévy. Du Bled, M. de Hérédia, etc. Le salon de la Mme comtesse de Loynes d'Haussonville est universellement plus important renommé, des M. salons Deschanel véritablement y a mûri. est académiques L'Académie, ; lorsqu'elle on y voit les choisit, deux de crut, Vogué, de surtout bonne foi, le vicomte. voter pour M. le prochain Thureau-Dangin, président de M. la Vandal, République. le marquis Costa, M. Deschanel, M. Emmitouflée Hanotaux, M. Bazin dans un ; on châle, y vit jadis tricotant Ludovic quelque Halévy. lainage, M"'de Luynes, mince et fluette, Le salon assiste, de Mme du fond de Loynes de sa est bergère, universellement oratoires renommé, qu'elle M. guide Deschanel avec tact. y a mûri. A ses aux luttes L'Académie, pieds, somnole lorsqu'elle son chien le favori choisit, ; au mur, crut, un de superbe bonne foi, portrait voter de pour la maitresse le prochain de la président maison de par la Amaury-Duval, République. des toiles de Hébert, de Vollon... Emmitouflée La salle à dans manger un châle, est de style tricotant japonais ; quelque c'est lainage, M. Clémenceau Mme de Loynes, qui en mince suggéra et l'idéefluette, L'évolution assiste, du fond politique de sa bergère, de M. jules aux luttes Lemaitre oratoires eut lieu qu'elle à cet guide endroit avec comme tact. A aussi ses son pieds, retour somnole aux bonnes son chien lettres. favori ; au mur, un superbe On y rencontre portrait de aussi la maîtresse M. Henry de Houssaye, la maison par M. FrançoisCoppée, Amaury-Duval, M. des Grosclau&, toiles de Hébert, M. Robert de Vollon... Mitchell, La Ernest salle Daudet à manger et son est de neveu style Léon. japonais ; Le salon c'est M. de M"" Cl monceau de Caillavet qui en eut suggéra un bref renom. l'idée... Depuis L'évolution l'abstention politique académique de M. jules de Lemaitre M. Anatole eut France, lieu à cet il ne endroit jouit plus comme d'aucune aussi son influence retour à aux l'Institut. bonnes On lettres. y parle surtout de la question On y rencontre sociale qui aussi n'est M. guère Henry acad:mique. Houssaye, M. Pour François mémoire, Coppée, M. nommons Grosclaude, le M. salon Robert de M"" Mitchell, Aubernon Ernest de Daudet Nerville et son où fréquentaient neveu Léon. Caro Le et salon Pailleron de M11e avant de Le Caillavet Moule Où eut l'on un s « ennoie. renom. L'anecdote Depuis l'abstention de Renan et académique des petits pois de bref est M. Anatole classique. France, il ne jouit plus d'aucune influence à l'Institut. On y parle surtout de la question sociale qui n'est guère acad maque. Pour mémoire, nommons le salon de Mlle Aubernon de Nerville où fréquentaient Caro et Pailleron avant Le Monde oit l'on s'ennuie. L'anecdote de Renan et des petits pois est classique. Aux salons de la rive gauche, plus austères, et où l'Académie se fournit d'historiens, s'opposent aujourd'hui deux salons des environs de l'Arc-de-triomphe, le salon de ce charmant poète qu'est M"'de Noailles (dont mon collègue, M. Faguet. n'aime point les livres en prose) et le salon de la baronne Aymery de Aux l'ierrebourg, salons de la ou, rive si vous gauche, le plus préférez, austères, du romancier et où l'Académie Claude Ferval. se fournit d'historiens, s'opposent C'est le aujourd'hui salon de la deux jeune salons Académie. des environs n'y de l'Arc-de-triomphe, parle point, on y le cause, salon de on ce y char- rit, On M. mant Berardi, poète qu'est les Brancovan, Mme de Noailles les Caraman, (dont mon collègue, M. Barrès, M. M. Faguet, Hervieu, n'aime M. Abel point Herment, les livres en M. prose) Fernand et Vanderem, le salon de M. la Paléologue, baronne Aymcry M. Marcel de Pierrebourg, Prévost, les Rostand ou, si vous quand le ils préférez, viennent du à l'anis, romancier le De Claude Pozzi Ferval. y fréquentent. Les dames y sont C'est admises le salon et des de plus la jeune charmantes Académie. et des On plus n'y spirituelles, parle point, M" on Bartet. y cause, M me Strauss, on y rit, Mme M. Berardi, de Saint-Victor, les Brancovan, M"" Laure les Baignières, Caraman, Mme M. Barrès, Marcel M. Ballot, Hervieu, Mrne Jeanniot. M. Abel J'en Herment, oublie. M. On Fernand n'y a Vanderem, pas encore M. fait Paléologue, beaucoup M. d'académicienscel Prévost, Mais les Rostand on songe quand à l'avenir. ils viennent à Mar- Paris, Mme le de Dr Saint-Victor Pozzi y fréquentent. reçoit beaucoup Les dames également admises et l'Académie et des d'aujourd'hui plus charmantes y coudoie et des y sont celle plus spirituelles, de demain. Mme Bartet, Mme Strauss, Mme Notons de Saint-Victor, encore un salon M1i,'Laure qui fera Baignières, parler di lui, M11C celui Marcel de Mn" Ballot, Bultot, Mme alias _Jeanniot. Jacques J'en Vontad oublie. alias On Famina ; n'y a pas c'est encore le salon fait beaucoup dune puissante d'académiciens. Mais on songe à l'avenir. artiste. Q Mme tel de délicieux Saint-Victor rôle reçoit que celui beaucoup de choisir également la et foule l'Académie bariolée d'aujourd'hui des écrivains y celui coudoie qu'il dans convient celle de demain. faire désigner et de gravir avec lui Notons les marches encore de un l'Institut ! salon qui On fera pourrait parler faire d lui, une celui galerie de Mme de ces Bultot, bonnes alias hôtesses, Jacques Vontad de cese, alias marieuses, Fcxmina ; et cela c'est formerait le salon d'une autre puissante Acad artiste. et pas la moins spirituelle, ni la nmins aimable. (bel délicieux rôle que celui de choisi'- dans la foule bariolée des écrivains celui qu'il Lconvient ES VISITES de faire NE SONT désigner PAS et UNE de CORVÉE gravir avec lui les marches de l'Institut ! On pourrait faire une galerie de ces bonnes hôtesses, de ces marieuses, Il ne vous et restera cela formerait bientôt plus une autre qu'à faire Académie trente-neuf et pas la visites. moins spirituelle, Votre aimable ni la protec- moins vos trice aimable. ne peut véritablement s'en charger. C'est alors que les candidats commencent à maudire LE VISITES l'obligation NE SONT qui PAS attache UNE CORVÉE les Immortels aux rives de la Seine. Quand M. Pierre Loti est en Chine, M. Rostand à Cambo, M. Bourget en Il Italie, ne vous Mgr restera Perraud bientôt dans plus son qu'à diocèse, faire vos M. 011ivier trente-neuf a Nice, visites. M. Votre Houssaye aimable en protectrice cela passe ne peut encore. véritablement Mais il s'en y a charger. des mois"u Grèce, l'Académie C'est alors est que tout les entière candidats à Paris.commencent à maudire Ce nombre l'obligation de quarante, qui attache si mince les en Immortelrence, aux lui rivesde parait la tout Seine. à coup Quand fantastique. M. Pierre Pour Loti appa- deux est en académiciens Chi ne, M. Rostand de banlieue. à Cambo, M. Bourget Sullyen Prudhomme Italie, Mgr et M. Perraud André dans Theuriet, son diocèse, dix-sept habitent M. 011ivier la rive a Nice, droite M. et Houssaye dix-huit la en gauche. Grèce, cela Les courses passe encore. les plus Mais longues il y sont a des la rue mois Desbordes-Valmore. l'Académie est tout à Passy, entière où à s'élève Paris. l'hôtel de où Ce nombre de quarante, si mince en apparence, lui parait tout à coup fantastique. Pour deux académiciens de banlieue, M. Sully- Prudhomme et M. André Theuriet, dix-sept habitent la rive droite et dix-huit la gauche. Les courses les plus longues sont la rue Desbordes-Valmore, à Passv, où s'élève l'hôtel de Je sais tout - Lettres Arts 696
Les Coulisses de l'Académie 1.9s CcrdsssPs de l'Académie UN DINER LITTÉRAIRE CHEZ LA BARONNE DE PIERREBOURG Au premier Pan à gauche, M. Birardi, puis de gauche à droite, M.^ niai I, M. Marcel Prévost, M^'Marcel Ballot Le D'Poifi, la baronne de Pierrebourg M. Maurice Barrès, la comtesse de Noailles, M. Paul Hervieu, M. Abe,'Hainaut, M" feanniol. UN DINER L I TTÉRAIRE CH EZ LA B AR ONNE DE PIERREBOURG., N b v E - v, O'Ô, CZ.. ti "w O v O ^.,r, T- J') M i +Z >7. E N N o ^ N b.J Oi V O N ^ v.N N^ N `J 1 "1-4 ` N e ^ ^ J `V T _^ V Oà.s'. N r ; bq ` N h ` ^1` Al



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 1Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 2-3Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 4-5Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 6-7Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 8-9Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 10-11Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 12-13Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 14-15Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 16-17Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 18-19Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 20-21Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 22-23Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 24-25Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 26-27Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 28-29Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 30-31Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 32-33Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 34-35Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 36-37Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 38-39Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 40-41Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 42-43Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 44-45Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 46-47Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 48-49Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 50-51Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 52-53Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 54-55Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 56-57Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 58-59Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 60-61Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 62-63Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 64-65Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 66-67Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 68-69Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 70-71Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 72-73Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 74-75Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 76-77Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 78-79Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 80-81Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 82-83Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 84-85Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 86-87Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 88-89Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 90-91Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 92-93Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 94-95Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 96-97Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 98-99Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 100-101Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 102-103Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 104-105Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 106-107Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 108-109Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 110-111Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 112-113Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 114-115Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 116-117Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 118-119Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 120-121Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 122-123Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 124-125Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 126-127Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 128-129Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 130-131Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 132-133Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 134-135Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 136-137Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 138-139Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 140-141Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 142-143Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 144-145Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 146-147Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 148-149Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 150-151Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 152-153Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 154-155Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 156-157Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 158-159Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 160-161Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 162-163Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 164-165Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 166-167Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 168-169Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 170-171Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 172-173Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 174-175Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 176-177Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 178-179Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 180-181Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 182-183Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 184-185Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 186-187Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 188-189Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 190-191Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 192-193Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 194-195Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 196-197Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 198-199Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 200-201Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 202-203Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 204