Je Sais Tout n°50 janvier 1906
Je Sais Tout n°50 janvier 1906
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°50 de janvier 1906

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 204

  • Taille du fichier PDF : 138 Mo

  • Dans ce numéro : l'évasion d'Arsène Lupin.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
premier président de Dijon qui l'avait complimenté au sujet dune belle fournée  : « Il est vrai que l'Académie se remplit fort de gens de qualité ; il faut pourtant y toujours un nombre de gens de lettres, quand ce Je ne sais serait tout que pour acheva le dictionnaire, et pour l'assiduité que les gens comme nous ne premier sauraient président avoir en de ce Dijon lieu-là. qui » l'avait complimenté L'orgueil au sujet est. parmi d'une belle les vices, fournée celui  : que je « préfère. Il est vrai Il est que irrésistiblement l'Académie se remplit comique. fort Derrière de gens de lui, qualité ; les pantomimes il faut pourtant de la platitude y laisser complètent toujours un nombre le tableau. de gens L'orgueil de lettres, est de quand tous les ce ne temps, serait mais que celui pour achever d'aujourd'hui le dictionnaire, est moins savoureux. et pour l'assiduité Celui de que jadis les s'assaisonnait gens comme nous souvent ne sauraient d'esprit, avoir et puis en il ce y lieu-là. avait le » costume, et la L'orgueil manière, comme est. parmi dit mon les vices, collègue celui Henri que je Lavedan. préfère. Rabutin, Il est irrésistiblement comte de Bussy, comique. est l'auteur Derrière de l'Histoire lui, les pantomimes Amoureuse des de Gaules ; la platitude c'est assez complètent dire que le tableau. sa vanité, L'orgueil pouvait est de avoir tous de les l'agrément. temps, mais Le celui marquis d'aujourd'hui de Dangeau est moins et son fameux savoureux. « journal Celui de « méritaient jadis s'assaisonnait aussi les honneurvent d'esprit, académiques. et puis il y avait le costume, et sou- la Certains manière, n'avaient comme dit que mon leur collègue nom, mais Henri il était Lavedan. fort reluisant Rabutin,  : comte les hommes de Bussy, de est lettres, l'auteur ne de sont l'Histoire pas exempts Aiitottreuse des défauts des Gaules ; de noble c'est qui assez compagnie, dire que ne manquent sa vanité. pas pouvait d'être satisfaits avoir de l'agrément. coudoyer un Le Clermont, marquis de un Dangeau Noailles, et son un Richelieu, fameux « Journal un d'Aumale.s, méritaient aussi les honneurs Parfois. académiques. on les prenait dès le berceau. Aujourd'hui, Certains n'avaient on se récrie que leur sur la nom, jeunesse mais de il tel était ou fort tel élu reluisant lorsqu'il  : les dépasse hommes de peu de lettres, la quarantaine. ne sont M. pas Paul exempts Hervieu, des M. défauts Paul Deschanel, de noble qui compagnie, forent de jeunes manquent académiciens. pas d'être M. Edmond satisfaits de Rostand. coudoyer notre un benjamin, Clermont, est un loin Noailles, de battre un le record Richelieu, de l'adolescence un d'Aumale. académique. Il fut élu à trente-cinq Parfois, on ans, les prenait ce (lui est dès tout le berceau. de même, en notre Aujourd'hui, temps, quoi on qu'il se récrie en pense, sur la exceptionnel. jeunesse de tel Mais ou tel nous élu avons lorsqu'il mieux dépasse dans de nos peu annales. la quarantaine. Mazarini. M. Paul le Hervieu, duc de Nivernais, M. Paul Deschanel, fut, en Un plein i'.:rent xviur de jeunes siècle, académiciens. élu à vingt-sept M. Edmond ans. Il n'avait Rostand, écrit, notre peut-être benjamin, sous est la loin dictée de battre de son le précepteur, record de l'adolescence que de pàles académique. réflexions Il fut sur élu à Horace. trente-cinq Il succédait ans, ce tout qui est bonnement tout de même, à Massillon. notre Le temps, directeur quoi qu'il qui le en reçut pense, explique exceptionnel. ainsi en cette Mais soudaine nous avons élévation mieux  : s, L'Académie dans nos annales. donne Un votre Mazarini, personne le un duc exemple de Nivernais, propre à réveiller fut, en dans plein notre xvIIIe jeune siècle, noblesse, élu à vingt-sept le goût de belleslettres n'avait qui écrit, semble peut-être s'y éteindre sous la peu dictée à peu. de son « ans. Il précepteur, En 1720, le que duc de de Richelieu, pâles réflexions qui devait sur se faire Horace. un renom Il succédait si peu tout enviable, bonnement entra à à Massillon. Le Il directeur avait vingt-quatre qui le reçut explique ans et n'avait ainsi l'Académie. guère cette soudaine écrit que élévation quelques  : « L'Académie billets doux donne aux tilles votre du personne Régent. un Il tint exemple ce qu'il propre avait à réveiller promis. dans Mais notre voici jeune notre noblesse, maitre le a tous, goût un de belleslettres Séguier, qui semble Armand s'y dl éteindre Camboust, peu à marquis peu. » neveu de de En Coislin 1720, qui le duc fut de élu Richelieu, à dix-sept qui ans. devait Il est se heureux faire un renom que ce si précédent peu enviable, ne devienne entra à ras l'Académie. car Il avait la moyenne vingt-quatre de la mortalité ans et n'avait acadé- une mode, guère mique écrit serait que abaissée quelques au point billets de désespérer doux aux tilles du Régent. Il tint ce qu'il avait promis. Mais voici notre maître à tous, un neveu de S'eguier, Armand da Camboust, marquis de Coislin qui fut élu à dix-sept ans. Il est heureux que ce précédent ne devienne pas une mode, car la moyenne de la mortalité académique serait abaissée au point de désespérer les pauvres gens atteints de « coupolite «. si je puis ici créer ce mot. 1 L N'EST GUÈRE DE BONS ÉCRIVAINS QUI AIENT ÉTÉ ÉLUS AU PREMIER SZRUTIN Lettres â Ars On reprocha Rouen à Corneille et son livre à lesl.a pauvres Bruyère. gens lis atteints durent de patienter. « coupol Montesquieu, je puis Voltaire ici créer ce attendirent mot. le bon plaisir de MM. les électeurs. Fontenelle (il est vrai (» ii  : avait L N'EST de la GUÈRE. marge,devant DE BONS vivre ÉCRIVAINS cent ans) QUI frappa AIENT trois ÉTÉ fois. ÉLUS Les trois échecs de Victor Hugo All PREMIER SCRUTIN sont de l'histoire. On La reprocha première Rouen fois. à c'est Corneille M. Dupaty et son livre qui l'emporta. à La Bruyère. Le grand lis durent poète patienter. s'en vengea Montesquieu, joli mot. Voltaire M. Dupaty attendirent avait soixante le bon et plaisir un ans  : de par un « MM. je cn>yais, les électeurs. dit Hugo, Fontenelle qu'on ai'ait (il est à vrai l'Académie par de la le marge,devant pont des Arts vivre ; je me cent trompais. ans) frappa On qu'il avait y trois va par fois. le Les l'ont-Neuf. trois échecs de Victor Hugo sont La seconde l'histoire. fois, c'est l'historien Mignet fut La élu. première Puis ce fut fois, le tour c'est de M. Dupaty Flourens. qui,\u quatrième l'emporta. Le scrutin, grand poète il n'y s'en eut vengea présence par un qu'Ancclot joli mot. M. 12 Dupaty vaudevilliste, avait soixante et l'auteur et un de ans Rut,  : Mas. « Je crova:s, Hugo l'emporta dit Hugo, de qu'on Lieux aPait voix. à l'Académie par quatre le pont fois. des La Arts première ; je me fois trompais. (l ue Messet On Vigny frappa se y va présenta, par le Pont-Neuf. lui préféra » le bibliothécaire dit roi. La l'honnête seconde Vatout. fois, c'est l'historien Mignet fut On élu. n'a Puis pas ce oublié fut le (tue tour Zola de se M. présenta Flourens. vingt Au fois quatrième inutilement. scrutin, S'il il eût n'y v eut'cm en il présence serait sans qu'Ancelot doute le lassé vaudevilliste, ce dédain. et l'auteur Si de Rut's'amuse Blas. Hugo à mettre l'emporta un appendice de creux au voix. 011anuiiii Vigny et unième frappa quatre fiinleuil fois. La d.irsene première Honssave, fois élue Musset il ne se manquera présenta, pas on d'y lui préféra inscrire le le bibliothécaire nom d l'auteur da do roi, Germinal l'honnête Vatout. la suite de coux de Pa, cal. de Saint-Simon, On n'a pas oublié de Diderot, que Zola de Beauniarc'se présenta ais. vingt de Balzac, fois inutilement. d'Alexandre S'il Dumas. eût de vécu, Thé  : il ph se iie serait Gautier, sans de doute Michelet lassé et de de ce Paul d. dain. de Sain.-Victor... Si quelou'un s'amuse Si votre à mettre père en un fut appendice oit votre au once, Qiiaoiliie vous ci'avez unième des fauteuil chances d'Arsène d'être bUn Houssaye, accueitii. il La ne charge manquera d'acatLimicien pas d'y inscrire est souvent le nom héréditaire, de l'auteur comme de Germinal le ta'ent. à la suite de ceux de Pascal, de Saint-Simon, Mais si votre de père l) derot, n'en de fut Beauniarc'pas et que ais, cela de ait Balzac, été remarqué,présentez-vous d'Alexandre Dumas, de Thé (le front phi_e haut Gautier, H. de Lavedan, Michelet M. et Henry de Paul Houssaye, de Saint-Victor... M. Paul  : M. Deschanel Si votre vous père donnent fut ou un votre bel exemple. oncle, vous avez Faites des un chances tout petit d'être livre bien comme accueitii. les TI*0- La 1>b » eç, charge mais d'académicien qu'il soit parfait, est souvent une héréditaire, co:nédie brilantcomme le comme ta ent. Crra io. Plais Mais surtout si votre faites père n'en choix, fut nouvel pas et que ‘Edipe, cela d'une ait été Antigone remarqué,présentez-vous à l'épaule sec(ntrahle.front haut  : M. LH. Lavedan, M. Henry Houssaye, M. Paul ES SALONS ACADÉMIQUES ONT EXISTÉ DE Deschanel vous donnent un bel exemple. Faites TOUT un TEMPS tout petit livre comme les Trophées, mais qu'il soit parfait, ou une comédie brillantI.'ûre ne comme fait rien à l'affaire, ni même C1'raao. parfois Mais la surtout moralité. faites choix, nouvel Œdipe, Ninon de Lenclos d'une Antigone à l'épaule eut de secourable. l'influence:Gresset dut son fauteuil à M"ie de l'inmetl(nir. I.e salon de M.- de Lam ; , cri fut une véri- LES SALONS ACADÉMIQUES ONT EXISTÉ DE TOUT TEMPS 0 12 -, 6. 12 L'âge ne fait rien à l'affaire, ni même parfois la moralité. Ninon de Lenclos eut de l'influence  : Gresset dut son fauteuil à Mme de Pompadour. Le salon de M""de Land ert fut une véri-
MM. Descbanel. Ribot. Hst'o, LA LITTÉRA11.1 ! E ACCUYIL- quieu en est sorti. Marivaux était l'assidu du salon de Mme de Tencin qui appelait familièrement ses hôtes « mes bêtes ». Mme du Deffand fit élire d'Alembert ; M"e de Lespinasse, Condillac et La Harpe. Mme Necker, Mme Récamier, la duchesse de Duras, Les Coulisses de l'Académie table se mêlèrent antichambre souvent de de l'Académie. présenter des Montesquieu en et l'on est sorti. ne peut Marivaux passer était sous l'assidu silence candidats non du salon plus de les Mille noms de de Tencin Mme Ancelot, qui appelait de duchesse familièrement de Broglie, ses hôtes de la « princesse nies bêtes de ». Mme du Deffand fit élire Liéven, d'Alembert ; de Mme Mlle Enfile La de Harpe. Girardin, Mme Nec- de de Lespinasse, Condillac et ker, Mille Récamier, la la duchesse comtesse de de Duras, Merlin, présenter de la comtesse des can- se mêlèrent souvent de didats et l'on ne peut passer d'Agoult, sous de silence la princesse Cm Ancelot,rtori ska de, de la non plus les noms de M111e duchesse de Broglie, Mme de la de princesse Castellane. de Liéven, de Mme Emile de Girardin, de la comtesse de Merlin, de la comtesse d'Agoult, de la princesse Czartoriska,de Mme de Castellane. LANT LA POLIT:QU Dewaju,t.an.  : le Id- kra ire sa loi/de M. I-. I,aIdet ci.-ine de LOl'lleS, ou pourra vIr M. Rilol Ci Al. 1)esd,aue.1, couo'ora Heurr Houssae. Francoisi._. Copi', lutes.i.emaiire, Eri ; esi Robert MM. Deschanel, Mi lebel Ribot, I, N.Fioussaye Groselau,.e. MM. l'mçois Coppe, plus Lemaitre. R. (rrd LA LITTÉRA'I U', E ACCUEIL— LANT LA POLIT:QUi  : Demain,t.'all. ; le l i 1- tc'rall'esaloir de MU.- M. E. Daudet c'cAlle de Loylles, on pourra vrir M. Ribot et M. Deschanel, coudoyant He'llrt'Hollssafc', Francois Coppée, Iules Lemaitre, Ernest Daudet, Robert Mitchell, Grosclan,-'e. MM. François Coppée, Jules Lemaitre. R. Mitchell, Grosclaude e



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 1Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 2-3Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 4-5Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 6-7Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 8-9Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 10-11Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 12-13Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 14-15Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 16-17Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 18-19Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 20-21Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 22-23Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 24-25Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 26-27Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 28-29Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 30-31Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 32-33Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 34-35Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 36-37Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 38-39Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 40-41Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 42-43Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 44-45Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 46-47Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 48-49Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 50-51Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 52-53Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 54-55Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 56-57Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 58-59Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 60-61Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 62-63Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 64-65Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 66-67Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 68-69Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 70-71Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 72-73Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 74-75Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 76-77Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 78-79Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 80-81Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 82-83Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 84-85Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 86-87Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 88-89Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 90-91Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 92-93Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 94-95Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 96-97Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 98-99Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 100-101Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 102-103Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 104-105Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 106-107Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 108-109Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 110-111Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 112-113Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 114-115Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 116-117Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 118-119Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 120-121Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 122-123Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 124-125Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 126-127Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 128-129Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 130-131Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 132-133Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 134-135Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 136-137Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 138-139Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 140-141Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 142-143Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 144-145Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 146-147Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 148-149Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 150-151Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 152-153Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 154-155Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 156-157Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 158-159Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 160-161Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 162-163Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 164-165Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 166-167Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 168-169Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 170-171Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 172-173Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 174-175Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 176-177Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 178-179Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 180-181Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 182-183Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 184-185Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 186-187Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 188-189Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 190-191Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 192-193Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 194-195Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 196-197Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 198-199Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 200-201Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 202-203Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 204