Je Sais Tout n°50 janvier 1906
Je Sais Tout n°50 janvier 1906
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°50 de janvier 1906

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 204

  • Taille du fichier PDF : 138 Mo

  • Dans ce numéro : l'évasion d'Arsène Lupin.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 172 - 173  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
172 173
suffisant pour nourrir rapidement et en quelques bouchées ces pauvres hères que harcèle la famine. « Tu as l'air d'ignorer que cela existe, que ce produit, réel soutien de la vie, se trouve un peu partout, à Londres, notamment, où il est très connu. Et tiens, me dit-il en me prenant le bras, suffisant j'ai une pour demi-heure nourrir rapidement à perdre, et viens quelques » bouchées ces pauvres hères que harcèle avec mol. la le famine. suivis hien volontiers mon vieux camarade. « Tu Chemin as l'air faisant, d'ignorer nous que causions cela existe,  : les sou- que ce produit, réel soutien de la vie, se trouve un peu partout, à Londres, notamment, où il est très connu. Et tiens, me dit-il en me prenant le bras, j'ai une demi-heure à perdre, viens avec moi. le suivis bien volontiers mon vieux cama- Chemin faisant, nous causions  : les sou- PROFESSEUR VIRCHOW, DE BERLIN Je sais tout venirs d'enfance, les projets d'avenir, les succès de mon distingué condisciple furent rapidement énumérés, et je me trouvai dèvant le 12 de la rue Le Peletier, en présence d'une grande boutique d'aspect sérieux et minutieusement propre, PROFESSEUR dans VIRCHOW, laquelle DE le BERLIN docteur me fit entrer. Un monsieur à physionomie vive et venirs intelligente d'enfance, vint au-devant les projets de d'avenir, nous, et les docteur deL... mon me distingué présenta. Nous condisciple étions furent présence rapi- succèdement du directeur, énumérés, M. Loffredo. et je me trouvai devant le 12 En de deux la rue minutes, Le Peletier, but en de présence notre visite d'une fut grande exposé, boutique et M. Loffredo, d'aspect sérieux avec une et minutieusement bonne gràce, propre, nous dans présenta laquelle les produits docteur me de fit sa extrême entrer.. maison. Un Je fus monsieur intéressé à physionomie que je sténographiai vive et ses intelligente paroles. vint au-devant de nous, et le docteur « VousL... me ne présenta. saviez pas. Nous Monsieur, étions en me présence dit-il, du que directeur, les recherches M. Loffredo. des savants pour trouver une En substance deux minutes, d'un le pouvoir but de nutritif notre visite intense fut exposé, sous un très et M. faible Loffredo, volume avec ont été une couronnées extrême de succès, que l'aliment réparateur idéal a été enfin obtenu, et ce très simplement. C'est  : pourtant un fait acquis. Suivez-moi bien. « L'aliment complet, idéal, est le lait, c'est-àdireque l'on petit nourrir un adulte exclusive— ment avec du lait sans qu'il perde rien de son poids ou de sa force. Eh bien, si l'on isole par un procédé de succès, spécial que l'aliment les nucleo-alburnines réparateur idéal du a lait, été c'est-à-dire enfin obtenu, les et parties ce très azotées simplement. renfermant C'es à l'état pourtant naturel un fait les acquis. phosphates Suivez-moi du lait bien.frais, ces sels « L'aliment si indispensables complet, à idéal, l'économie, est le lait, on c'est-a résoud le dire problème que l'on de peut l'alimentation nourrir un adulte idéale. exclusive— ment « Le avec Plasmon du lait est sans donc qu'il le produit perde rien rêvé, de puisqu'on poids ou a tous de sa force. les éléments Eh bien, si nutritifs l'on isole du par lait un son réunis procédé sous spécial un les petit nucleo-albumines volume, sans du avoir lait, c'est-à-dire besoin d'ingérer les parties de grandes azotées quantités renfermant de lait, à ce l'état qui naturel provoque les phosphates toujours de du graves lait frais, troubles ces digestifs. sels si indispensables à l'économie, on résoud le « problème C'est l'aliment de l'alimentation réparateur idéale. par excellence, qui « nourrit Le Plasmon d'une est façon donc certaine, le produit qui rêvé, se digère puisqu'on seul a tous et dont les l'estomac éléments le nutritifs plus difficile du lait ne tout se réunis dégoûte sous jamais, un petit parce volume, que son sans emploi avoir varie besoin à d'ingérer l'infini. de grandes quantités de lait, ce « Nourrissant, qui provoque certes, toujours le Plasmon de graves l'est troubles au premier digestifs. chef, puisqu'il est, en quelque sorte, la quintessence « C'est l'aliment des principes réparateur azotés par excellence, du lait. Ses propriétés qui nourrit nutritives d'une façon sont certaine, telles qui qu'une se digère cuillerée seul à café et dont de Plasmon l'estomac équivaut le plus difficile à un quart ne tout de se livre dégoûte de viande jamais, de parce boeuf. que Ajoutez son emploi que ce produit varie à l'infini. est d'une extrême facilité d'emploi. » « « Nourrissant, Mais, j'interromps, certes, le le Plasmon l'est -il au d'un premier abordable chef, puisqu'il » « Certainement, est, en quelque dit sorte, M. Lof- la prix fredo, quintessence quatre des cuillerées principes de azotés Plasmon, du lait. qui Ses ne coûtent propriétés pas nutritives plus de Io sont centimes, telles qu'une peuvent cuil alimenter lerée à café un homme de Plasmon dune façon équivaut aussi à un efficace quart que de livre s'il avait de viande mangé de une boeuf. livre Ajoutez de viande. que ce produit « Vous est me d'une disiez extrême tout à l'heure facilité que d'emploi. vous vouliez « Mais, connaitre j'interromps, comment le Plasmon avait nourri est-il d'un les » sans-travail prix abordable à Londres ? ? » « Certainement, dit M. Loffredo, » Avec quatre quelques cuillerées légumes de Plasmon, bon marché qui ne et coûtent 4cuillerées pas de plus Plasmon, de Io centimes, les sans-travail peuvent ont alimenter une nourriture un homme aussi dune abondante façon aussi que nutritive, efficace eu que et ne s'il coûtant avait mangé guère plus une de livre 20 de centimes. viande. « Vous « Le Plasmon, me disiez qui tout a été à décou l'heure vert que par vous un voulienent connaître chimiste, comment a intéressé on beaucoup avait nourri le corps les émi- sans-travail médical de tous à Londres ? les pays. « On Avec a reconnu quelques d'abord légumes que bon le marché Plasmon, et donné 4 cuillerées comme de Plasmon, aliment unique, les sans-travail suffisait ont à réparer une nourriture les pertes aussi journalières abondante de l'organisme. que nutritive, eu et ne Citerai-je coûtant le guère professeur plus de Virchow, 20 centimes. de Berlin, qui, « Le après Plasmon, avoir qui expérimenté a été décou sur vert lui-même par un éminent femme, chimiste, la valeur a intéressé nutritive beaucoup du « Plasmon le corps et sa pendant médical de dix-neuf tous les jours, pays. écrit que cet aliment « « est On non a reconnu seulement d'abord plus que digestif le Plasmon, que donné toutes comme les préparations aliment unique, à base suffisait d'albumine, à réparer mais les encore pertes plus journalières digestif que de l'organisme. la viande » ? Et « le Citerai professeur je le professeur A. Gautier, Virchow, membre de Berlin, de qui, l'Académie après avoir de médecine, expérimenté qui sur l'a lui-même présenté au et Corps sa femme, Médical la valeur français nutritive par du un « rapport Plasmon très » bonne gràce, nous présenta les produits de sa pendant dix-neuf jours, écrit que cet aliment X X V III maison. Je fus si intéressé que je sténographiai « est non seulement plus digestif que ses paroles. toutes les préparations à base d'albumine, « Vous ne saviez pas, Monsieur, me dit-il, mais encore plus digestif que la viande » ? que les recherches des savants pour trouver Et le professeur A. Gautier, membre de une substance d'un pouvoir nutritif intense l'Académie de médecine, qui l'a présenté au sous un très faible volume ont été couronnées Corps Médical français par un rapport trés XXVIII -
LE DINER DES SANS-TRAVAIL A LONDRES intéressant dans lequel il est dit que le Plasmon est quatre fois plus nourrissant que la viande et plus digestif ; la viande, laissant toujours de 5 à 20 0/0 de résidus, que les sucs de l'intestin sont impuissants à dissoudre. « Poursuivant LE DINER DES plus SANS-TRAVAIL avant l'expérimentation, A LONDRES on a établi que cet aliment était un adjuvant précieux intéressant dans le lequel traitement il est dit d'un que le grand Plasmon est de quatre maladies fois  : plus tuberculose nourrissant et maladies que consomptives, viande et plus digestif ; maladies la de viande, l'estomac laissant et de nombre l'intestin, toujours de anémie, 5 à 20% neurasthénie, de résidus, que maladies les sucs de nerveuses l'intestin et sont dans impuissants toutes les opérations à dissoudre. abdominales, « Poursuivant etc. plus avant l'expérimentation, on « a Les établi essais que pratiqués cet aliment dans était tous un les adjuvant hôpitaux ont précieux démontré dans que le le traitement Plasmon ne d'un laissait grand pas de nombre déchets de maladies dans l'intestin  : tuberculose et s'assimilait et maladies parfaitement. consomptives, maladies de l'estomac et de l'intestin, « Nous sommes anémie, là neurasthénie, en plein champ maladies d'expériences, nerveuses et et je dans ne veux toutes pas les abuser opérations de votre abdominales, etc.L. peut facilement compléter ces temps ; le Dr quelques « Les essais renseignements. pratiqués dans tous les hôpitaux ont Je démontré tiens essentiellement que le Plasmon à vous ne laissait faire connaître de déchets la manière dans l'intestin de mélanger et s'assimilait le Plasmon par- aux pas aliments. faitement. « Nous Nous descendons sommes là avec en plein M. Loffredo champ au d'expériences, et je ne veux pas abuser de votre labotemps ; le DrL. peut facilement compléter ces quelques renseignements. « je tiens essentiellement à vous faire connaître la manière de mélanger le Plasmon aux aliments. » Nous descendons avec M. Loffredo au labo- UN COIN DZS SOUS-SOLS  : L'EMPAZUETAGL UN COIN DZS SOUS-SOLS  : L'EMPAIUETAG.. avec du Plasmon un délicieux vermicelle au lait, sans lait, et avec des oeufs et une cuillerée de Plasmon battus ensemble, une omelette soufflée à faire venir l'eau à la bouche du fameux Brillat-Savarin. Chose étonnante, avec trois cuillerées de Plasmon dissoutes dans une tasse ratoire ; à déjeuner charmante d'eau et battue jeune fille avec nous un fouet, fait elle avec nous du Plasmon confectionne un délicieux une exquise vermicelle crème au fouettée lait, sans à lait, vanille, et avec des dont oeufs nos et charmantes une cuillerée de Plasmon peuvent battus essayer ensemble, la recette. une Le omelette Plas- lectrices soufflée mon peut à s'incorporer faire venir encore l'eau à à la une bouche foule du de mets, fameux potages, Brillat-Savarin. sauces, Chose entremets étonnante, dont avec les trois recettes cuillerées sont offertes de Plasmon par la dissoutes Compagnie dans une du `tasse Plasmon. à déjeuner d'eau et battue avec un fouet, elle — nous Mais confectionne le Plasmon doit une être exquise un facteur crème d'énergie fouettée à très la vanille, utile à ceux dont qui nos font charmantes du sport ? demandai-je. lectrices peuvent essayer la recette. Le Plasmon — peut Parfaitement. s'incorporer Les encore deux célèbres à une foule profes- de mets, potages, sauces, entremets dont les recettes sont offertes par la Compagnie du Plasmon. — Mais le Plasmon doit être un facteur d'énergie très utile à ceux qui font du sport ? demandai-je. — Parfaitement. Les deux célèbres profes- Le Réel Soutien de la Vie - DANS LE MAGASIN DE VENTE DU PLASMON seurs de culture physique, MM. Desbonnet et Sandow, s'expriment ainsi sur le Plasnion  : « Eugène Sandow écrit  : « En ce qui me concerne personnellement, je puis dire qu'il me serait très pénible d'être prive du Plasmon. » DANS Lt « Et M. Desbonnet MAGASIN DE ; « J'estime VENTE DU que PLASMON le Plasmon est l'alimentation uses sportsmen en général, et seurs de l'athlète de culture en physique, particulier. MM. » Desbonnet et Sandow, « Dernièrement s'expriment nous ainsi avons sur suralimenté le Plasmon les  : athlètes « Eugène du Sandow championnat écrit  : « de En lutte ce qui au me Casino concerne Paris  : personnellement, sur les douze, je neuf puis ont dire été qu'il classés me de serait pour la très poule pénible finale, d'être parmi privé.,du lesquels Plasmon. le kosak » Padoubny « Et M. Desbonnet « qui estime  : « _J'estime que le que Plasmon le Plasmon est l'unique est l'alimentation des du muscle, sportsmen a été en général, déclaré champion et de l'athlète du monde en particulier. ». » « Au Dernièrement point de vue nous commercial avons suralimenté aussi, le Plasmon a fait du ses championnat preuves. De de puissantes lutte au sociétés Casino les athlètes de pour Paris ; son sur exploitation les douze, ont neuf été ont fondées été classés dans les pour principales la poule finale, villes parmi du monde. lesquels Parmi le kosak ces sociétés, Padoubny je « citerai qui estime la Compagnie-mère que le Plasmon (au est capital l'unique de aliment 5.000.000), du muscle, qui est a à été Londres, déclaré champion du monde ». « Au point de vue commercial aussi, le Plasmon a fait ses preuves. De puissantes sociétés pour son exploitation ont été fondées dans les principales villes du monde. Parmi ces sociétés, je citerai la Compagnie-mère (au capital de 5.000.000), qui est à Londres,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 1Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 2-3Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 4-5Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 6-7Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 8-9Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 10-11Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 12-13Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 14-15Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 16-17Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 18-19Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 20-21Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 22-23Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 24-25Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 26-27Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 28-29Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 30-31Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 32-33Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 34-35Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 36-37Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 38-39Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 40-41Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 42-43Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 44-45Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 46-47Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 48-49Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 50-51Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 52-53Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 54-55Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 56-57Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 58-59Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 60-61Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 62-63Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 64-65Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 66-67Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 68-69Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 70-71Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 72-73Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 74-75Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 76-77Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 78-79Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 80-81Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 82-83Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 84-85Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 86-87Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 88-89Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 90-91Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 92-93Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 94-95Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 96-97Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 98-99Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 100-101Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 102-103Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 104-105Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 106-107Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 108-109Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 110-111Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 112-113Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 114-115Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 116-117Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 118-119Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 120-121Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 122-123Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 124-125Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 126-127Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 128-129Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 130-131Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 132-133Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 134-135Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 136-137Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 138-139Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 140-141Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 142-143Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 144-145Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 146-147Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 148-149Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 150-151Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 152-153Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 154-155Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 156-157Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 158-159Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 160-161Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 162-163Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 164-165Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 166-167Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 168-169Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 170-171Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 172-173Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 174-175Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 176-177Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 178-179Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 180-181Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 182-183Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 184-185Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 186-187Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 188-189Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 190-191Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 192-193Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 194-195Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 196-197Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 198-199Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 200-201Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 202-203Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 204