Je Sais Tout n°50 janvier 1906
Je Sais Tout n°50 janvier 1906
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°50 de janvier 1906

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 204

  • Taille du fichier PDF : 138 Mo

  • Dans ce numéro : l'évasion d'Arsène Lupin.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 166 - 167  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
166 167
musquée... Vous êtes chasseur. Tekli. — Cela, ouiL.. Favrolle (lui présentant l'adresse par-dessus le bureau). — Flairez-moi ça 1 Tekli. — Ça ?... Favrolle. — OuiL.. Un rongeur, hein ? Tekli (flairant). — Une femme ! tous les rongeurs se trahissent par une odeur Favrolle. — musquée... Vous C'est êtes ce chasseur. que je dis ! Eh bien I cette odeur subtile qui n'est pour vous que la trace Tekli. d'une jolie Cela, femme oui !... et le parfum de la fleur qui Favrolle passe 1 (lui Si présentant c'était plus l'adresse qu'une par-dessus fleur ; un le poison bureau). ? Et — mieux Flairez-moi qu'une trace ça IL.. une piste ?... Tekli. — Une Ça ?... piste ?... Favrolle. —(baissant Oui !... Un la voix). rongeur, — hein D'une ? espionne TekliL.. (flairant). Une femme ! Favrolle. Tekli (vivement). C'est — ce Dora que ?... je dis ! Eh bien I cette Favrolle. odeur — subtile qui n'est pour vous que la Non 1 Une autre trace d'une jolie femme et le parfum de la fleur qui Tekli. passe — ! Encore Si c'était ? plus qu'une fleur ; un poison Favrolle. ? Et mieux — Ou qu'une plutôt trace ! (Frappé !... une d'une piste idée ?... subite.) Tekli. Et — si Une c'était piste la ?... même !... Tekli. Comment ?... moiL.. Zicka I Tekli. — Zicka ? Favrolle — Et Dora 1 Tekli. — Innocente Favrolle. — Peut-être 1 Tekli (debout). — Dieu vous entende 1... Ex, pliquez-moi 1... Oui Favrolle !... oui (vivement).l... chez André — Oh !... trop comme long 1... chez le moi temps !... Zicka presse ! et il faut agir au vol. Courez vite Tekli. me chercher Zicka ? André, chez son oncle, avenue... Favrolle (à Tekli). — Et Dora 1 Tekli. (vivement, — Innocente remonte). ! — Je sais... Favrolle. — Et Peut-être qu'il vienne ! sur-le-champ 1 Tekli. (debout). — J'y cours — Dieu 1... vous entende !... Ex, pliquez-moi Favrolle (ouvrant !... la porte, ler plan). — Non 1 De Fayolle ce côté, (vivement). pour ne pas — effaroucher Oh ! trop mon long gibier !... le que temps j'attends presse de et l'autre... il faut agir au vol. Courez vite Tekli. me — chercher D'autant André, que voici chez Mme son de oncle, Maurillac. avenue... Tekli Favrolle. (vivement, Tant remonte). mieux !... — Allez Je sais... I... Et d'un trait Favrolle. 1... (Fait — passer Et qu'il Tekli.) vienne sur-le-champ 1 Tekli. — Ah J'y cours ! je croisl... bien 1 (Il sort par la droite, Favrolle second (ouvrant plan.) la porte, ter plan). — Non 1 De ce côté, pour ne pas effaroucher mou gibier que j'attends de l'autre... Tekli. — D'autant que voici Mme de Maurillac. la Princesse, Mion.uise, Favrolle. — Tant mieux !... Allez !... Et d'un servation, trait !... (Fait et, dès passer que Tekli.) paraîtra la comtesse, préviens-nous Tekli. — 1 Ah ! je crois bien 1 (Il sort par la droite, Mien. second — Tout plan.) de suite ! (Elle sort vivement par la gauche.) Favrolle (à Dora). — Répondez seulement à mes questions. Vite ! Quand Tekli vous remit ce portrait à Nice, vous étiez seule ? Dora. — Seule ! servation, Favrolle. et, — dès Vous que en paraîtra êtes sûre la ? comtesse, préviens-nous Dora. — ! Oh ! toute seule ! Zicka n'est venue qu'après.) thon. — Tout de suite ! (Elle sort vivement par Favrolle. la gauche.) — Zicka est donc venue ? Dora. Favrolle — Comme (à Dora). Tekli partait. Répondez seulement à mes Favrolle. questions. — Et Vite vous ! Quand lui aviez Tekli parlé vous de remit lui, du ce portrait ?...* à Nice, vous étiez seule ? Dora. — Oui. Seule ! Favrolie. Favrolle. — Et Vous de son en êtes voyage sûre à ? Corfou ?... Dora. — Aussi. Oh ! toute seule ! Zicka n'est venue qu'après. Favrolle. — Eh 1 bravo... ma piste ! nous brûlons Favrolle. ! nous — brûlons Zicka ! est donc venue ? Dora. Dora, — la Comme Marquise, Tekli la partait. Princesse (voulant interroger). Favrolle. —— Mais Et vous dites lui ?... aviez parlé de lui, du portrait Favrolle ?...(vivement). — Oh non ! non ! pas de commentaires Dora. — Oui. ! vite achevons, ces clefs d'André... Favrolle. hier à — qui Et remises de son ? voyage à Corfou ?... Dora. — A Aussi. moi I Favrolle. — Et Eh par ! bravo... vous données ma piste ? ! nous brûlons La ! Marquise. nous brûlons — A ! moi ! Dora, Favrolle la (à Marquise, la marquise). la Princesse — Pour ? (voulant interroger). La Marquise. — Mais — dites Ouvrir ?... la valise. Favrolle (vivement). (id.). — Et — jamais Oh ! non perdues ! non ! de pas vue. de commentaires ces clefs ? ! vite achevons, ces clefs d'André... La Marquise. hier à remises — Si, oun ? instant, pour aller prendre Dora. — les Amui ! écrins. Favrolle. — Et par pendant vous données ce temps-là ? (En face Je sais tout Favrolle (baissant la voix). — D'une espionne Favroilel... lui-méme, suivant son idée). Tekli (vivement). — Dora ?... Favrolle. — Non 1 Une autre SCÈNE VIII Tekli. — Encore ? Favrolle, Dora, la Marq Favrolle. Ou plutôt ! (Frappé d'une idée subite.) Favroile Et si (à c'était Dora la qui même entre !... la première et cherche Tekli. — des Comment yeux André). ?... — Ah ! madame, accourez Favrolle 1... (à lui-même, suivant son idée). Dora. — André, où est-il ? (Redescend en scène, Favrolle. — Il n'est plus là ! SCÈNE VIII Dora. — Mion l'a vu. Favrolle, Dora, la Marquise, la Princesse, Blion. Favrolle. — Tout à l'heure, mais depuis... Favrolle Dora (douloureusement). (à Dora qui entre — Oh la 1 première il est dans et cette cherche chambre. des yeux (Elle André). se dirige — Ah vers ! madame, la porte premier plan.) !... Il ne veut pas me voir ! accourez Favrolle. Dora. André, — Il est oh est-il ? chez l'amiral, (Redescend je en vous scène, le milieu.) jure. Favrolle. Dora (redescend). — Il n'est — Oh plus ! et là après ? ! Dora.. Favrolle. — Mion. — Après l'a vu. ! je l'attends... remettezvous, Favrolle. de grâce — Tout et croyez à l'heure, en ma mais fidèle depuis... amitié. Tekli Dora part (douloureusement). à l'instant, il le ramène... — Oh ! il et est pour dans lui cette prouver... chambre. (Elle se dirige vers la porte premier Dora. plan.) — Mon Il ne innocence veut pas me ! voir ! Favrolle. (frappé — Il est de chez la franchise l'amiral, de son je vous cri). — le Je jure. l'espère ! (Cris de foie des trois femmes.) Dora. (redescend). — Ah !... vous — Oh avez ! et donc après trouvé... ? vous savez Favrolle. ? — Après ! je l'attends... remettezvous, Favrolle. de gréce — Presque et croyez rien, en un ma indice fidèle à peine. amitié. Tekli part à Dora. — Ah l'instant, 1 si peu il que le ramène... ce soit... et dites... pour lui dites 1... (Elle s'assied à droite, la marquise à prouver... gauche Dora. — et la Mon princesse innocence reste ! debout devant la table.) Favrolle (frappé de la franchise de son cri). — Je Favrolle. l'espère ! —(Cris Plus de tard oie des I les trois minutes femmes.) nous talonnent Dora. 1 —(Au Ah domestique !... vous avez qui donc entre trouvé... par la porte vous savez à droite, ? second plan.) Qu'est-ce ? Favrolle. Le Domestique. — Presque — On rien, téléphone un indice que à peine. la carte est Dora. à la disposition — Ah I si peu de monsieur. que ce soit... dites... dites Favrollel... (Elle (entre s'assied la marquise à droite, et Dora). la marquise — Bien. à gauche (A Mion.) et Toi, la princesse sur la rue, reste par debout le jardin, devant en ob- la d'elles.), La Marquise. personne — ? A moi ! table.) Favrolle. — Plus tard ! les minutes nous ta-81lonnent ! (Au domestique qui entre par la porte à droite, second plan.) Qu'est-ce ? Le Domestique. — On téléphone que la carte est à la disposition de monsieur. Favrolle (entre la marquise et Dora). — Bien. (A Mion.) Toi, sur la rue, par le jardin, en ob- - 8I2 Favrolle (à ta marquise). — Pour ? La Marquise. — Ouvrir la valise. Favrolle l id.). Et jamais perdues de vue. ces clefs ? La Marquise. — Si, oun instant, pour aller prendre les écrins. Favrolle. — Et pendant ce temps-là (En face d'elles.), personne ?
La Marquise. — Zicka ! Favrolle (triomphant). — Encore ! Eh ! allons donc !... Et qui vous a fait écrire la lettre au Baron ?... Zicka ?... pour glisser le papier volé ! Zicka ! Zicka ! toujours Zicka Enfin, nous y voilà 1 Victoire !... c'est elle 1... Dora, la Marquise, la Princesse. — La comtesse !... La Marquise. — Zicka ! Favrolle (remontant un peu pour laisser passer Favrolle la marquise (triomphant). qui va à Dora — Encore avec la ! Eh princesse). ! allons donc — Tout !... ! Et qui vous a fait écrire la lettre au Baron La Marquise, ?... Zicka la ?... Princesse pour glisser (révoltées). le papier — volé Oh ! Zicka ! Zicka ! toujours Dora (debout). — Et me Zicka laisser I... !... Enfin, me faire nous acy voilà ! Victoire !... c'est ellel... cuser !... La Dora, Marquise la Marquise, (la serrant la Princesse. dans ses bras). — La — com- Ah ! tesse ma Nina !... 1 Favrolle La Princesse. (remontant — Mais un elle peu va pour mentir laisser ? passer la marquise qui va à Dora avec la princesse). Dora. — - Et tout nier ! Tout ! Favrolle (au-dessus de la table). Elle La Marquise, la Princesse (révoltées). — Oh ! avouera tout ! Dora (debout). — Et me laisser !... me faire ac- Dora. — A André ? cuser !... Favrolle. — A lui, à nous, à tous 1 La Marquise (la serrant dans ses bras). — Ah ma La Nina Marquise. 1 — Impossible 1 Favrolle. — Nous allons bien voir. La Princesse. — Mais elle va mentir ? Mion Dora.'accourant). — Et tout nier — La ! v'là 1 Favrolle (au-dessus de la table). — Elle avouera tout ! Dora. — A André ? Favrolle. — A lui, à nous, à tous 1 La Marquise. — Impossible ! Far colle. — Nous allons Zicka (souriant). — C'est moi bien voir.  : Mun [accourant). La v'là I Favrolle (jouant la surprise]. — Ah ! mille pardons, comtesse ! (Fermant la lettre.) Nous avons la carte I Zicka. — Ah ! merci 1 Favrolle Ill sonne). — Vous permettez ? Deux L'Espionne SCÈNE IX Favrolle, Zicka. SCÈNE IX Favrolle. — Dans cette chambre, vite ! (Il indique la porte à droite, premier plan.) Dora (prèle à sortir). — Et je vous devrai cela ! Ah ! quelle reconnaissance 1 De tout mon coeur et pour toute ma vie !... (Elle entre dans la chambre avec sa mère.) La Princesse (la suivant). — Et quelle récompense, moi. Favrolle. (vivement). — Dans cette — Ah chambre, !... princesse vite ! (Il indique La Princesse. la porte à — droite, Je vous premier fais ministre plan.) 1... Dora Favrolle. (porte — à Voilà sortir). tout — ?... Et je vous devrai cela ! Ah La ! quelle Princesse. reconnaissance — D'abord... ! De d'abord... tout mon coeur (Elle et sort.) pour toute ma vie !... (Elle entre dans la chambre Mion avec (à sa la mère.) porte) — La v'là, I la v'là 1 La Favrolle. Princesse — Sauve-toi (la suivant). !... — Et quelle récompense, Mien. moi. — C'est fait !... (Elle se sauve par le fond, Favrolle à droite.) (vivement). — Ah !... princessel... La Favrolle Princesse. (seul, — vivement). Je vous fais — ministre un moyen !... ! le meilleur Favrolle. 1 le — seul Voila 1 tout Van ?... der Kraft ! va, debout La à Princesse. son bureau — glisser D'abord... une feuille d'abord... de papier (Elle sort.) blanc dans une enveloppe sur laquelle il fait semblant Mion (à d'écrire la porte). une — adresse La v'là, l sans la v'là paraître 1 remarquer Favrolle. Zicka - Sauve-toi qui entre !... par la gauche. Elle jette Mion. un — coup C'est d'oeil fait autour !... (Elle de se la sauve pièce, par puis le s'avance fond, à droite.) doucement jusqu'à Favrolle et frappe en Favrolle souriant (seul, sur le vivement). bord de la — table, Un pour moyen attirer ! le son meilleur attention.) ! le seul ! Van der Kraft !.Il ta, debout à son bureau glisser une feuille de papier blanc dans une enveloppe sur laquelle il fait semblant d'écrire une adresse sans paraître remarquer Zicka qui entre par la gauche. Elle jette un coup d'ail autour de la pièce, puis s'avance doucement jusqu'à Favrolle et frappe clac en souriant !... c'est sur fait le 1 bord C'est de à cette la table, petite pour chasse attirer domestique son attention.) que j'ai l'honneur de vous convier. Zicka. — Je ne comprends pas ! Favroble (passant derrière elle, et avançant une chaise près du fauteuil de Zicka). — Je m'explique. s'assied tout près d'elle, et en confident.) Hier, une pièce diplomatique importante a disparu du secrétaire de M. de Maurillac, pour se clac retrouver !... c'est chez fait ! le C'est baron à cette Van petite der Kraft chasse ! et domestique laisse que à deviner j'ai l'honneur qui l'on de soupçonnait... vous convier. Zicka. — Je Dora ne ? comprends pas ! je vous Favrolle. Favroble —'passant Vous l'avez derrière dit. elle, Mais et rassurezvous, une chaise l'innocence près du fauteuil de votre de amie Zicka). est — un Je fait m'ex- ac- avançant quis plique. désormais... (Il s'assied tout près d'elle, et en confident.) Zicka I-Iier, (vivement). une pièce — Et diplomatique la coupante importante r a disparu Favrolle du (souriant). secrétaire — de La... M. de vous Maurillac, pensez pour à la souris, se retrouver comtesse chez ? le baron Van der Kraft ! et je vous Zicka. laisse — Ah à deviner ! je dis qui cela l'on ! soupçonnait... Favrolle. Zicka. — Dora — Et ? vous dites bien. (Baissant la voix.) Favrolle. Sans — doute, Vous une l'avez de ces dit. étrangères Mais rassurezvous, du l'innocence baron ! Oui de 1 votre oui ! amie oh 1 très est un suspect fait ac- ce'à la solde monde-là quis désormais... ! Il ne s'agit plus que de découvrir la dame Zicka et ; vivement). j'y travaille. — Et la coupante r Zicka Favrolle (curieusement (souriant). — et La... avec vous inquiétude]. pensez à — la Comment souris, comtesse ?... ? Favrolle. Zicka. — Ah — Mon ! je dis petit cela piège ! que je viens, de tendre Favrolle. à l'instant — Et sous vous vos dites yeux bien. ! ! Baissant la voix.) Zicka. Sans — Ce doute, que vous une écriviez de ces étrangères là ? à la solde Favrolle. du baron — Un ! Oui mot ! à oui Van ! oh der ! très Kraft suspect qui loge ce'en monde-là face  : u ! Nous Il ne avons s'agit plus trouvé que dans de découvrir la lettre que la monsieur dame et j'y le travaille. baron nous a remise hier, la note volée Zicka chez (curieusement M. de Maurillac. et avec Si monsieur inquiétude). le ba — Comment ?... Favrolle, Zicka. mots très pressés ! (Il sonne.) Zicka. — Mais, je vous laisse. Zicka (souriant). — C'est moi ! Favrolle. — Non, non ! j'ai fini Restez donc, Favrolle je vous (jouant prie, la que surprise). je vous — conte Ah ! mille ce qui pardons, passe.comtesse ! (Fermant la lettre.) Nous avons se la carte 1 Zicka. Ce qui se passe ? (Le domestique parait.) Zicka. — Ah ! merci 1 Favrolle Favrolle (à fil Zicka). sonne). — Oui, Vous ceci permettez à faire ? porter, Deux mots et je suis très pressés à vous. ! (Il sonne.) va au domestique et lui parle Zicka. bas — en Mais, lui remettant je vous laisse. lettre.) (Zicka Favrolle. curieuse — Non, et inquiète, non ! j'ai le fini suit !... des Restez yeux.) donc, Favrolle je vous (redescendant prie, que je et vous gaiement conte au-dessus ce qui se d'elle, passe. à gauche). — Vous ne soupçonneriez jamais, Zicka.comtesse, — Ce qui ce se que passe je fais ? (Le là ? domestique parait.) Zicka (gaiement). — Et quoi donc ? Favrolle. (à — Zicka). Je pose — une Oui, souricière. ceci à faire porter, et Zicka. je suis — à Ah vous. !... (Il va au domestique et lui parle Favrolle. bas en — lui Et remettant si mignonne la lettre.) que soit cette jolie (Zicka main, curieuse elle sait et par inquiète, expérience le suit à des quel yeux.) peint c'est Favrolle amusant. (redescendant Une souris s'est et gaiement glissée chez au-dessus vous, d'elle, y ronge à gauche). vos papiers — Vous les ne plus soupçonneriez importants. jamais, la comtesse, prendre ! ce le que piège je fais est là, ? béant ! mais la Il faut petite Zicka bête (gaiement). est bien — fine. Et quoi Entrera-t-elle donc ? ? Voici l'émotion. Favrolle. Enfin — Je 1 pose la curiosité une souricière. ! l'entraînement 1... Elle Zicka. risque — un Ah oeil, !... une patte, un coup de dent 1... Favrolle. Et si mignonne que soit cette jolie main, elle sait par expérience à quel Oint - 813 Favrolle. — Mon petit piège que je viens de c'est amusant. Une souris s'est glissée chez vous, tendre à l'instant sous vos yeux ! elle y ronge vos papiers les plus importants. Il Zicka. — Ce que vous écriviez là ? faut la prendre ! le piège est là, béant ! mais la Favrolle. — Un mot à Van der Kraft qui loge petite bête est bien fine. Entrera-t-elle ? Voici en face  : « Nous avons trouvé dans la lettre que l'émotion. Enfin ! la curiosité ! l'entraînement !... monsieur le baron nous a remise hier, la note Elle risque un oeil, une patte, un coup de dent !... volée chez M. de Maurillac. Si monsieur le ba 813



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 1Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 2-3Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 4-5Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 6-7Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 8-9Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 10-11Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 12-13Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 14-15Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 16-17Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 18-19Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 20-21Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 22-23Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 24-25Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 26-27Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 28-29Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 30-31Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 32-33Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 34-35Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 36-37Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 38-39Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 40-41Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 42-43Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 44-45Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 46-47Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 48-49Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 50-51Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 52-53Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 54-55Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 56-57Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 58-59Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 60-61Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 62-63Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 64-65Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 66-67Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 68-69Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 70-71Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 72-73Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 74-75Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 76-77Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 78-79Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 80-81Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 82-83Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 84-85Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 86-87Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 88-89Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 90-91Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 92-93Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 94-95Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 96-97Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 98-99Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 100-101Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 102-103Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 104-105Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 106-107Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 108-109Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 110-111Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 112-113Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 114-115Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 116-117Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 118-119Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 120-121Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 122-123Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 124-125Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 126-127Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 128-129Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 130-131Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 132-133Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 134-135Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 136-137Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 138-139Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 140-141Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 142-143Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 144-145Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 146-147Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 148-149Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 150-151Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 152-153Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 154-155Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 156-157Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 158-159Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 160-161Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 162-163Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 164-165Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 166-167Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 168-169Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 170-171Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 172-173Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 174-175Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 176-177Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 178-179Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 180-181Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 182-183Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 184-185Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 186-187Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 188-189Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 190-191Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 192-193Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 194-195Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 196-197Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 198-199Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 200-201Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 202-203Je Sais Tout numéro 50 janvier 1906 Page 204