Je Sais Tout n°48 janvier 1909
Je Sais Tout n°48 janvier 1909
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°48 de janvier 1909

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 178

  • Taille du fichier PDF : 117 Mo

  • Dans ce numéro : interview du tsar des Bulgares.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
..-f"..-'...- se puisse trouver. Tout en s'enveloppant de spirales compliquées et inquiétantes, il ne cesse de chanter le refrain d'une chanson des cowboys de là-bas  : Cheyenne, Cheyenne, hop on my pony ! Tous ceux qui ont goûté de la vie magnifique qu'on mène à El Aparejo et qui, pour une raison ou pour tine autre, ont dû y renoncer, n'y pensent qu'avec bien des regrets. Ceux qui l'ont vécue tout entiere n'ont que six mois de plus qu'au jour de leur entrée ; ils y ont gagné des années d'expérience. Ils sont des hommes. Leur teint s'est hâlé, leur poitrine s'est développée. Leur esprit s'est formé et mûri dans cette école de vie normale. Ils ont appris à se servir eux-mêmes, ils ont pris connaissance de leur valeur physique au contact journalier des animaux à peine dressés, ils ont vite acquis l'énergie indomptable, le coup d'oeil et la décision. Forcés (le se passer de tout luxe, ils en ont bien vite reconnu l'inutilité. Ils s'y sont endurci les mains et le corps, mais non le coeur. En conquérant le sentiment de sa dignité, en apprenant le sang-froid, en se faisant homme brave, on se fait le plus souvent brave homme. Ces six mois de belle LE CHAMPION A CHEVAL Celui-ci est passé maitre en celte difficile gymnastique et manie son lasso comme une fillette sa corde. LE BIVOUAC En été, les apprentis cowboys campent dans la plaine et fument en devisant près de leur feu. 755 et saine existence devraient être le complément, le couronnement de toute éducation qu'il s'agisse de faire des citadins ou des cowboys. Peut-être les fondateurs de l'École des cowboys établiront-ils bientôt une succursale en France. Quelle acquisition merveilleuse ce serait là pour notre jeunesse et pour former le personnel de nos colonies. Ah ! si l'on pouvait donner aux Français le goût de cette vie-là ! Oui, cela vaut mieux que la vie malsaine et déprimante des villes et c'est avec mélancolie que je songe à ces belles soirées où, dans la paix de la campagne solitaire, j'entendais s'élever le son de l'impeccable banjo du capitaine Morgan, accompagnant quelque vieil air anglais, quelque nostalgique chanson nègre que la nuit auguste enrichissait d'un monde de significations poétiques et que les voix jeunes et fraîches de tous les élèves cowboys fredonnaient en choeur. Puis,cela s'éloignait, la campagne enténébrée retombait en son silence magique seulement troublé par les aboiements des chiens et là-bas, là-bas, la bonne voix de Welsh répétant son  : Cheyenne, Cheyenne, hop on my pony ! PIERRE LECOMTE DU N o l l l".
A Travers le Globe LA JONQUE DU MISSIONNAIRE EN CHINE C'est surtout en Chine, dans cet empire immense, aux climats multiples, à la foi religieuse très intense, qu'il faut étudier et suivre la vie des missionnaires. Lorsqu'ils sont initiés à toutes les difficultés qu'ils auront à vaincre, ces porte-paroles des vieilles traditions européennes s'en vont, au milieu de mille dangers, faire l'éducation des peuplades encore arriérées. Les Avant = Coureurs de la Civilisation CLES VERNE, dans Cinq Semaines en Ballon, raconte l'histoire de ces voyageurs qui, traversant le Centre de l'Afrique, rencontrent un missionnaire mourant de faim, de fatigue et de douleur, blessé, torturé par les noirs, et attaché au poteau de supplice, lui, misérable, couvert de haillons sanglants, dans un des plus riches gisements d'or du monde. C'est ln une fantaisie (l'écrivain, une trouvaille de romancier, la situation typique montrant le contraste frappant entre tant de richesses et tant de pauvreté. On y trouve pourtant, sans qu'il soit besoin de trop réduire l'aventure, l'expression d'une vérité, la traduction fidèle de faits réels. S'il n'a pas existé tel qu'il nous est présenté, le missionnaire de Jules Verne a existé sous d'autres formes, Nous vivons à une époque où tous les peuples civilisés s'efforcent, ne pouvant espérer de faciles conquêtes au delà de leurs frontières, d'agrandir leur empire colonial. Ils trouvent dans les missionnaires des auxiliaires parfois précieux. C'est la vie de ces hommes que Je sais tout va retracer rapidement pour ses lecteurs _d i en d'autres contrées sauvages, et sa mort glorieuse fut et sera celle de bien de ses pareils. Cependant, un détail est inexact, un détail auquel l'auteur de Cinq Semaines en Ballon n'avait point songé, sans doute, et qui a une importance capitale  : je veux parler du costume. Le missionnaire du roman est revêtu des vêtements de son ordre. Dans la réalité, jamais les missionnaires ne le conservent dès l'instant où ils sont arrivés dans la région où ils auront à exercer leur sacerdoce. Car, pour vivre en paix avec les hommes, il faut vivre comme eux, prendre leurs usages, leurs moeurs, leur langage ; se distraire de ce qui les distrait, s'émouvoir, — ou le paraître tout au moins dans les premiers temps — de ce qui les trouble  : cet ensemble de sentiments compliqués et nombreux se résume, pour un regard 756 - -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 1Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 2-3Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 4-5Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 6-7Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 8-9Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 10-11Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 12-13Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 14-15Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 16-17Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 18-19Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 20-21Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 22-23Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 24-25Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 26-27Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 28-29Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 30-31Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 32-33Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 34-35Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 36-37Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 38-39Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 40-41Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 42-43Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 44-45Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 46-47Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 48-49Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 50-51Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 52-53Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 54-55Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 56-57Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 58-59Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 60-61Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 62-63Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 64-65Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 66-67Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 68-69Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 70-71Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 72-73Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 74-75Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 76-77Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 78-79Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 80-81Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 82-83Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 84-85Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 86-87Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 88-89Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 90-91Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 92-93Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 94-95Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 96-97Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 98-99Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 100-101Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 102-103Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 104-105Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 106-107Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 108-109Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 110-111Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 112-113Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 114-115Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 116-117Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 118-119Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 120-121Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 122-123Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 124-125Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 126-127Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 128-129Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 130-131Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 132-133Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 134-135Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 136-137Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 138-139Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 140-141Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 142-143Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 144-145Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 146-147Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 148-149Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 150-151Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 152-153Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 154-155Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 156-157Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 158-159Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 160-161Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 162-163Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 164-165Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 166-167Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 168-169Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 170-171Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 172-173Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 174-175Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 176-177Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 178