Je Sais Tout n°48 janvier 1909
Je Sais Tout n°48 janvier 1909
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°48 de janvier 1909

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 178

  • Taille du fichier PDF : 117 Mo

  • Dans ce numéro : interview du tsar des Bulgares.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
., " Je sais tout " inter.ietee le Tsar des Bulgares en/.I`.I 1w`-` - r A LA PÊCHE Voici le résultat de la pêche aux kephales, poissons dont la chair rappelle un peu celle du mulet. d'Espagne à la Casa Campo. J'ai chassé avec son père Alphonse XII. Le roi était déjà malade, mais il était alerte et gai tout (le même. Nous arrivons à la photographie (le la famille royale de Portugal. Ici la voix de Ferdinand Ie1 tremble d'émotion. Il désigne son infortunée cousine frappée doublement dans son affection de mère et d'épouse. — Pauvre Amélie ! s'écrie-t-il. Pauvre femme I Pauvre reine ! Et G97 A LA CHASSE En haut, le roi tire une grive ; à gauche, chasse au cormoran. A BORD D'UN TORPILLEUR S. 1I. Ferdinand le'à bord dull torpilleur de la marine bulgare.
Je sais tout Les Grands Faite, voilà le roi, la reine et ce malheureux enfant. Un silence attristé tombe, le roi détourne la conversation en prouvant une fois (le plus sa sollicitude envers ceux (lui l'entourent. C'est ainsi que s'adressant à M. (le Clinchamp très souffrant, le Tsar lui demande s'il a bien pris ses cachets (le quinine, et s'informe s'il croit qu'il pourra venir (&main avec nous. Car le lendemain,à neuf heures,nous inaugurons un canal qui relie la Mer Noire au lac Deveno. Nous montons à bord d'un torpilleur. Le Tsar s'écrie en passant devant chaque unité  : « /,draveité inoi'iatzi (portezvous bien, marins !) » et les marins répondent avec entrain  : « Que Votre Majesté se porte bien. » Je dois ajouter que les torpilleurs ont été construits au Creusot. Not ; débarquons. Un maire turc — car`ans villages bulgares ont (les mail ai  : es — vient présenter (les hommages et des desiderata. Nous déjeunons rustiquement sous un gros noyer. Les villageois apportent (les fleurs. Il est touchant (le voir l'amour filial, le respect ému de ces braves gens pour le nouveau Tsar. Puis nous rentrons. Après le dîner, soirée familiale. Les petites princesses viennent dire bonsoir, et la reine prend un ouvrage au crochet. Le comte (le Clinchamp nous lit un article de M. Gabriel Hanotaux dans la Revue des Deux Mondes. L'article parle du traité (le Berlin. On y voit défiler les figures historiques (le Bismarck, de Salisbury, Gortchakof, Beaconsfield. La lecture dure près de deux heures.Une demoiselle d'honneur,prÉ sente, moins intéressée que nous par ces joutes politiques et diplomatiques, lutte visiblement contre un sommeil envahissant. La lecture prend fin. — Bonsoir tous ! s'écrie gaiement le roi, et à demain ! Espérons qu'il fera beau ! Puis il monte dans son cabinet de travail où il se livrera jusqu'à trois heures du matin à on labeur acharné. Le lendemain, déjeuner intime. Le roi, très occupé, nous fait dire (le ne pas l'attendre. Nous sommes déjà installés dans l'exquise salle à manger, remplie de potiches, d'assiettes, de faïences turques et d'oie l'on découvre un point de vue unique ; quand Ferdinand PT arrive, nous nous levons tous  : — Restez donc assis, s'écrie le roi, je n'aime pas ça !... Bonjour ! Bonjour ! Et dépliant joyeusement sa serviette  : — Mes filles, qu'avez-vous vu et fait depuis ce matin ? 698 Après le déjeuner, le roi se retire pour travailler. Dans le courant de l'après-midi nous partons dans l'intérieur du parc, vers cet adorable endroit que les familiers de la Cour appellent la « presqu'île ».Je m'assieds auprès du Tsar dans la petite voiture de campagne traînée par quatre superbes chevaux norvégiens de nuance café au lait clair. Nous descendons sur les rochers et nous photographions le splendide panorama. UELQUES ANECDOTES SUR LA I1ONTI  : ET LA SENSIBILITÉ DU TS"_R DES BULGARES Q Le roi nie montre dans l'eau limpide des variétés de poissons et de mollusques  : « Vous goûterez de ces cayabaluks, ils sont el11is. s Nous rentrons à hi nuit. Nous faisons une balte de quelques minutes dans un jardin d'essai où les plantes sont entourées de soins maternels grâce au jardinier-chef, un Français, M. Morizet, depuis longtemps au service de Ferdinand Er et qui a sous ses ordres un assez nombreux personnel. Parmi celui-ci, un vieux jardinier semble au roi n'être pas assez couvert. Sa Majesté apprend que, très probablement, le vieil aide jardinier a dépassé les limites de son budget et qu'il ne lui est rien resté pour acheter un vêtement supplémentaire. Le roi, aussitôt, fouille dans ses poches mais, ne trouvant pas ce qu'il cherche, s'adresse à M. de Clinchamp  : — Voulez-vous donner un louis pour moi à ce brave homme. M. de Clinchamp se met en devoir de souscrire au désir du roi, mais à son tour également il s'aperçoit qu'il n'a pas exactement sur lui cette petite somme. J'interviens alors et je remets dix francs à M. de Clinchamp. C'est ainsi, qu'indirectement, j'ai prêté dix francs au Tsar des Bulgares ! J'ai lu, je ne sais où, que l'on pouvait reconnaître le caractère (les gens à la façon dont ils se comportaient vis à vis des bêtes et des fleurs. Ici on aime les plantes et les fleurs, 11011 comme de purs objets d'agrément, mais comme le complément indispensable à la vie. C'est très beau et très touchant. J'ai vu Ferdinand Ict, d'une gaieté si robuste, ne pouvoir se défendre d'une crispation de pitié à la vue d'un arbre magnifique auquel des patres du village où nous passions avaient mis le feu. Le roi (tonna l'ordre d'éteindre ce bloc incandescent. Après le dîner, lecture (1uli intéressant



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 1Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 2-3Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 4-5Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 6-7Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 8-9Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 10-11Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 12-13Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 14-15Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 16-17Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 18-19Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 20-21Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 22-23Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 24-25Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 26-27Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 28-29Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 30-31Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 32-33Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 34-35Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 36-37Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 38-39Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 40-41Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 42-43Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 44-45Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 46-47Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 48-49Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 50-51Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 52-53Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 54-55Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 56-57Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 58-59Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 60-61Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 62-63Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 64-65Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 66-67Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 68-69Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 70-71Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 72-73Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 74-75Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 76-77Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 78-79Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 80-81Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 82-83Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 84-85Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 86-87Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 88-89Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 90-91Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 92-93Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 94-95Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 96-97Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 98-99Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 100-101Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 102-103Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 104-105Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 106-107Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 108-109Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 110-111Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 112-113Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 114-115Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 116-117Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 118-119Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 120-121Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 122-123Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 124-125Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 126-127Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 128-129Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 130-131Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 132-133Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 134-135Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 136-137Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 138-139Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 140-141Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 142-143Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 144-145Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 146-147Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 148-149Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 150-151Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 152-153Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 154-155Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 156-157Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 158-159Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 160-161Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 162-163Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 164-165Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 166-167Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 168-169Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 170-171Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 172-173Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 174-175Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 176-177Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 178