Je Sais Tout n°48 janvier 1909
Je Sais Tout n°48 janvier 1909
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°48 de janvier 1909

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 178

  • Taille du fichier PDF : 117 Mo

  • Dans ce numéro : interview du tsar des Bulgares.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 118 - 119  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
118 119
revues, de cortèges royaux, de processions de toutes sortes, tant d mariages somptueux et d'enterrements à grand orchestre ont défilé sur les pavés de notre ville, que les Parisiens semblent depuis longtemps blasés sur les joies de ces exhibitions. Seuls, les lycéens, à qui ces fêtes procurent de temps en temps Q l'aubaine d'une sortie supplémentaire, bénissent le défunt inespéré ou le souverain voyageur... mais c'est l'exception. Cependant l'époque du carnaval réveille parfois — à coup de trompe — les échos endormis des fracas de jadis. Autrefois, les carnavals, les mascarades étaient fort à la Il y a Cent Ans 781 LES MANIFESTATIONS EXTÉRIEURES DE LA GAITE, IL Y A CENT ANS (ESTAMPES DE L'ÉPOQUE) Les manifestations extérieures de la gaîté, il y a cent ans, débordaient d'un entrain extraordinaire. On s'amusait vraiment à cette époque et, du haut en bas de l'échelle sociale, chacun savait profiler des jours où, touteslcs tolérances étant permises, la rite appartenait complètement aux participants de la fête dujour quis'en donna jeu t à coeur joie. E:i LA DESCENTE DE LA COURTILLE La descente de la Courtine était l'art des spectacles favoris de la foule qui s'amuse. A l'aube, on voyait, en effet, descendre du haut de Belleville et des Buttes- Chaumont, des voitures chargées de déguisés qui regagnaient le centre de Paris après les festins effectués, la nuit, dans les guinguettes des boulevards « extérieurs ». Lord Seymour, dit Mylord l'Arsouille, était un des plus fidèles habitués de ces sortes de fétes. mode  : On se souvient encore de ce fameux bal des Ardents, où furent- brûlés vifs de malheureux courtisans qui accompagnaient — déguisés en hommes sauvages — le roi Charles VI dans une mascarade costumée donnée par la reine Isabeau de Bavière, au faubourg des Gobelins — en l'honneur du
Je sais tout Variétés mariage d'une de ses « Dames Allemandes déjà veuve et qui se remariait ». Les noces de veuves servaient alors de prétexte à des charivaris, à des fêtes folles. Le malheureux roi, désireux de se divertir, s'y rendit déguisé en satyre, accompagné par cinq de ses chevaliers revêtus du même accoutrement d'hommes sauvages, velus comme des boucs. Leurs costumes faits de lin et d'étoupes « étaient attachés avec la poix résine et engraissés pour mieux reluire ». Un brandon de paille maladroitement secoué en guise de torche enflamma l'un de ces costumes. En quelques secondes, ces malheureux — attachés les uns aux autres par des chaînes — « brûlèrent comme flambeaux ardents » et ce fut une chose horrible de voir courir « ces flammes vivantes et hurlantes ». L'un d'eux se jeta en un puits, l'autre se précipita dans la rivière. La jeune duchesse de Berry eut heureusement l'idée d'envelopper le roi de son lourd manteau, si bien qu'aucune étincelle ne tomba sur lui. Les autres brûlèrent une demi-heure et mirent trois jours à mourir Cette horrible aventure porta le dernier coup aux facultés mentales — déjà menacées — de Charles VI et comme il fallut punir quelqu'un de ces stupides folies, il 782 fut ordonné que l'hôtel « où advinrent les choses susdites, serait abattu et démoli ». Le logis d'ancien style qui remplaça l'hôtel de la reine Blanche s'élève aujourd'hui au fond d'une cour, au no 17 de la rue des Gobelins. Ce triste événement modifia, sans l'arrêter, la passion du peuple pour les divertissements. A toutes les époques, les documents anciens nous montrent les bons badauds parisiens se faisant des niches, les jours de fêtes populaires, se pressant aux carrousels, aux processions, aux défilés. C'est en rompant une lance en un tournoi contre le Sire de Montgomery, capitaine de sa garde écossaise, que Henri II fut mortellement blessé le ler juillet 1559. La lance de Montgomery relevant la visière du casque, pénétra dans l'oeil du roi qui, après dix jours d'agonie, mourut en l'hôtel des Tournelles oû il avait été transporté... Les Valois,puisles Bourbons,continuèrent ces traditions qui, depuis longtemps, charmaient Paris. Les estampes de Carnavalet nous montrent les ligueurs faisant mille farces, - du plus mauvais goût, — aux malheureux badauds que leur mauvaise étoile plaçaient sur leur chemin, et les frondeurs ne se contentèrent pas de chanter, ils dansèrent eux aussi. Louis XV eut la passion des ballets et les héritiers



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 1Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 2-3Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 4-5Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 6-7Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 8-9Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 10-11Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 12-13Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 14-15Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 16-17Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 18-19Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 20-21Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 22-23Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 24-25Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 26-27Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 28-29Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 30-31Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 32-33Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 34-35Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 36-37Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 38-39Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 40-41Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 42-43Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 44-45Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 46-47Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 48-49Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 50-51Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 52-53Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 54-55Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 56-57Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 58-59Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 60-61Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 62-63Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 64-65Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 66-67Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 68-69Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 70-71Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 72-73Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 74-75Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 76-77Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 78-79Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 80-81Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 82-83Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 84-85Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 86-87Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 88-89Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 90-91Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 92-93Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 94-95Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 96-97Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 98-99Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 100-101Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 102-103Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 104-105Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 106-107Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 108-109Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 110-111Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 112-113Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 114-115Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 116-117Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 118-119Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 120-121Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 122-123Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 124-125Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 126-127Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 128-129Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 130-131Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 132-133Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 134-135Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 136-137Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 138-139Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 140-141Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 142-143Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 144-145Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 146-147Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 148-149Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 150-151Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 152-153Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 154-155Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 156-157Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 158-159Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 160-161Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 162-163Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 164-165Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 166-167Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 168-169Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 170-171Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 172-173Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 174-175Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 176-177Je Sais Tout numéro 48 janvier 1909 Page 178