Jardin Magazine n°40 mai/jun/jui 2012
Jardin Magazine n°40 mai/jun/jui 2012
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°40 de mai/jun/jui 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 53,9 Mo

  • Dans ce numéro : guide conseil fleurs et jardin.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Entretenir Scène de ménage au jardin Alors que les beaux jours commencent à illuminer Dame Nature, les jardins ont, eux besoin d’un bon nettoyage de printemps. Et le meilleur moyen pour rendre toute sa beauté à un extérieur est de procéder à un désherbage en règle des végétaux jonchant ce paysage terne et morne. Nelly Scott C Entretenir hiendent, pissenlits, trèfles ou encore chardons... Fleurs et les bourgeons ne sont pas les seuls végétaux à revenir à la vie une fois l’hiver terminé, toute une kyrielle de mauvaises herbes s’activent elles aussi, partant à la conquête des jardins. Des envahisseurs qui rompent alors toute l’harmonie d’un extérieur à l’aube de sa vie, nuisant aux diverses plantes entretenues. Particulièrement vivaces au point que certaines résistent 18 l’EssentielduJardin 8 - Jardin magazine n°40 aux longs mois d’hiver, ces mauvaises herbes s’érigent telle une barrière empêchant les bienfaits du soleil, de l’eau et des nutriments d’infiltrer le sol. Et tandis que les fleurs et les arbustes s’asphyxient sous cette couverture nuisible, reste une seule et unique méthode pour préserver un jardin du trépas : le désherbage. À moins que pour éviter de recourir à l’huile de coude, les jardiniers aient tout miser sur la prévention. Mieux vaut prévenir Le paillage naturel, composé de feuilles mortes et de pelouse tondue, constitue de fait la pire bête noire des mauvaises herbes. En recouvrant les pieds des plantes de paille ou de copeaux de bois, chiendents, pissenlits et plantains connaissent alors le même sort que leurs victimes : privés des faveurs de la lumière du soleil, ces végétaux inopportuns ne peuvent sortir de terre. De quoi faire d’une pierre deux coups, quand on sait que ce procédé limite également l’évaporation de l’eau d’arrosage. Certains jardiniers attribuent également des vertus antimauvaises herbes aux œillets et aux roses d’Inde, celles-ci émettraient en effet des substances entravant le développement du chiendent et de la prêle. Autres remparts naturels, les capucines grimpantes, qui en rampant sur le sol, privent le chiendent d’air et de lumière, causant ainsi son trépas. Au naturel Si l’opération prévention a été zappée, reste alors une solution : le désherbage, diverses méthodes pouvant être utilisées par les jardiniers amateurs. Gratuite et écologique, la version naturelle exige une bonne dose d’huile de coude. Dès le mois de mars, un binage de la terre stoppe la prolifération de ces germes dans un massif ou dans un petit potager. Un simple coup de
griffe rapide et superficiel se charge de les déraciner, tandis qu’un grand soleil dessèche leurs plantules évitant leur réenracinement. Si les mauvaises herbes ont bénéficié d’assez de temps pour s’enraciner profondément, l’arrachage des plants doit alors être effectué à la suite de fortes pluies, celles-ci rendant la terre plus molle au point qu’elle libère aisément leurs ramifications. Cuisiner ses propres remèdes Si les bras vous manquent, d’autres méthodes 100% naturelles et écologiques peuvent être mijotées. Semer un peu de moutarde sur la terre d’un potager nouvellement créé permettrait d’étouffer les mauvaises herbes tout en fournissant de l’humus au sol. Attention tout de même à pas oublier de la retourner avant qu’elle ne monte en graines. L’eau bouillante, ayant servi à la cuisson de divers aliments (pâtes, pommes de terre, légumes secs...), s’avérerait également fatale à ces plantes invasives, le sel et le vinaigre étant eux aussi considérés comme de puissants désherbants. Autant de recettes naturelles qui doivent uniquement être répandues sur les mauvaises herbes, pour ne pas risquer d’éliminer du même coup les plantes d’ornement et arbustes fruitiers. Tout feu, tout flamme Tout aussi respectueux de l’environnement, le désherbage thermique est prescrit dans le nettoyage des revêtements durs, comme les dallages ou les pavés, mais aussi du gravier. Une technique qui en plus d’éradiquer les mauvaises herbes préserve le sol. Dans ce cas, une sorte de choc thermique provoque l’éclatement des cellules des plantes invasives : un simple rayon de vapeur ou à infrarouge engendre alors l’évaporation de l’eau qu’elles contiennent ainsi que la coagulation de leurs cellules, conduisant à leur dessèchement progressif. Autre possibilité très populaire parmi les jardiniers amateurs, le désherbage à la flamme qui requiert l’usage d’une canne munie d’un brûleur et connectée à une bouteille de gaz propane. Mais plusieurs précautions doivent alors être prises : le brûlage ne doit pas excéder 2 secondes et s’attaquer uniquement aux chienlits et autres herbes néfastes, les autres végétaux environnants devant, eux, être protégés sous peine sinon de partir littéralement en fumée. En outre, avant et après chaque traitement, le matériel doit être vérifié et nettoyé, l’étanchéité du tuyau devant faire l’objet d’une surveillance accrue. Un ruissellement chimique Pour éviter le moindre effort, reste enfin la méthode chimique. Comme son nom l’indique, ce procédé consiste à recourir à des désherbants chimiques sous forme liquide ou solide (granulés ou poudre que l’on dilue dans l’eau), épandus à même le sol. Mais du fait des risques sanitaires et de pollution de l’environnement inhérents à cette pratique, celle-ci ne peut être utilisée que sur des surfaces de peu d’ampleur. En outre, de multiples précautions s’imposent : aspergez uniquement les mauvaises herbes pour éviter la contamination de tout le sol, respectez scrupuleusement les doses prescrites, ne pas les répandre en cas de vent et de pluie. Et en plus d’un nettoyage des outils, gants, blouse, masque ainsi que bottes doivent protéger les jardiniers de possibles éclaboussures. Mais si leur efficacité s’avère manifeste, au fil du temps, les plantes peuvent « s’habituer » aux principes actifs, subir des mutations génétiques, et réagir moins à ceux-ci. En outre, ce sont des produits chimiques, qui ne s’éliminent pas facilement, leur utilisation contribue donc à la pollution de l’environnement. Un choix qui nécessite peut-être, dans quelques années, une autre forme de nettoyage de printemps. l’EssentielduJardin 19 Jardin magazine n°40- 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 1Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 2-3Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 4-5Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 6-7Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 8-9Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 10-11Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 12-13Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 14-15Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 16-17Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 18-19Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 20-21Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 22-23Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 24-25Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 26-27Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 28-29Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 30-31Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 32-33Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 34-35Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 36-37Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 38-39Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 40-41Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 42-43Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 44-45Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 46-47Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 48-49Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 50-51Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 52-53Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 54-55Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 56-57Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 58-59Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 60-61Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 62-63Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 64-65Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 66-67Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 68-69Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 70-71Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 72-73Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 74-75Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 76-77Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 78-79Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 80-81Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 82-83Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 84-85Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 86-87Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 88-89Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 90-91Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 92-93Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 94-95Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 96-97Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 98-99Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 100-101Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 102-103Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 104-105Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 106-107Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 108-109Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 110-111Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 112-113Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 114-115Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 116-117Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 118-119Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 120-121Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 122-123Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 124-125Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 126-127Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 128-129Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 130-131Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 132