Jardin Magazine n°40 mai/jun/jui 2012
Jardin Magazine n°40 mai/jun/jui 2012
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°40 de mai/jun/jui 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 53,9 Mo

  • Dans ce numéro : guide conseil fleurs et jardin.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
Créer Créer Un jardin à l’anglaise Composé d’allées sinueuses serpentant sous les arbres, entrecoupé de clairières et de bosquets, vous rêvez de vous promener dans un havre de nature, entre ombre et lumière, fleurs colorées et verdure... Welcome ! Maya Réu L e jardin anglais est romantique et libre. Il se caractérise par une abondance de fleurs et de feuillages. Point d’entrave pour les végétaux, on ne cherche pas à les tailler ou à les maîtriser, bien au contraire. Plus les plantes poussent à leur guise Pour bien faire, 800 m² sont un minimum, et de préférence situés à l’écart du sud de la France et de l’altitude montagnarde. Si vous souhaitez réaliser un plan sur papier, ce qui est fortement conseillé, il convient d’y faire apparaître et d’y noter 18 l’EssentielduJardin 78 - Jardin magazine n°40 Bon plan en tout premier lieu les voies de circulation. Elles partent de la maison pour s’entrecroiser, mener aux différents scénettes et contourner les obstacles. Il ne s’agit pas d’entourer votre terrasse de bosquets qui coupent totalement la vue. Pour un terrain quitte à déborder sur les allées, mieux c’est ! Pareil sous les arches fleuries qui disparaissent sous leurs rosiers grimpants. Loin de l’image figée et stricte des flegmes britanniques, cet écrin de verdure est ouvert aux débordements. d’environ 800 m², prévoyez 2 clairières pour accueillir des espaces de détente et jeux. Pour les terrains plus restreints, optez pour une seule. Pour de plus grandes étendues, multipliez les allées, massifs, coins tranquilles, tonnelles, bassins d’eau... À planter : - différents arbres ne dépassant pas 8 m (taille adulte) ; - des massifs d’arbustes en groupe de 1 à 2 met de 3 à 4 m ; - des haies de plante pour ombre ou soleil ; - différents rosiers ; - des plantes grimpantes sur arceau, tonnelle, mur ; - plein de vivaces. Une conception irrégulière Chemins tortueux, végétation luxuriante et d’apparence non domestiquée donnent une impression de joyeux fouillis. On dirait que les végétaux poussent dans le désordre, dans un total enchevêtrement. Si votre terrain est lui-même irrégulier, accidenté (vallons, pentes...), tant mieux ! En effet, la présence d’arbustes, de fourrés et d’éléments architecturaux participent à sa décoration : ruines, rochers, statues, bancs, sièges... À travers ce rassemblement de diverses espèces ornementales, où les formes et les couleurs des végétaux sont variées, les pelouses et les chemins viennent agrémenter votre jardin à l’anglaise. Cela donne vraiment envie de s’y promener, de se reposer sur le banc de pierre, juste, là, sous le vieil arbre. Évidemment, aucun itinéraire balisé ici. On respecte le projet principal : nature, surprise et découverte. Concevoir un tel jardin, c’est créer un véritable paysage, reconstituer un décor. Les massifs Il convient de mettre en place plusieurs types de massifs. Les permanents se composent d’arbustes et de vivaces. Ils réclament peu d’entretien puisqu’ils se renouvellent chaque année sans intervention. C’est typiquement le cas des rosiers. Ceux dits de saison se composent essentiellement de plantes annuelles. Celles-ci sont à renouveler tous les ans, et ce par vos soins. Enfin, les bosquets mixtes mélangent les végétaux de saison et les plantes vivaces. Côté couleur, choisissez de préférence des gammes de pastel. En effet, leur douceur s’intègre plus naturellement dans un espace qui se veut sauvage. Les contraintes créant des contrastes souvent trop violents pour ce type de jardin. Vous pouvez compter sur la prédominance de feuillage et sur ses différentes tonalités de vert pour participer et accentuer l’ambiance naturelle et fraîche.
Conseil de jardinier Veillez à bien équilibrer les formes arrondies et érigées. Variez les hauteurs et les textures pour former une scène qui se transforme tout au long de l’année. L’art de la plate-bande Outre-Manche, on dit mixed border. C’est l’élément incontournable du jardin à l’anglaise et sa mise en place n’est pas aisée pour les non-initiés. Armez-vous de temps, documentez-vous sur les plantes, réfléchissez en termes de couleurs et d’époques de floraison. L’orientation et le climat ont aussi leur rôle à jouer. Mieux vaut dessiner un plan sur papier avec les différentes espèces à planter. Les parterres sont généralement constitués d’arbustes et de plantes vivaces. Ils naissent volontiers contre un mur, une haie ou une barrière en bois. Les vivaces, les annuelles et les graminées doivent être placées au centre du mixed border alors que les plantes de couvre-sol (hostas, asters, iris, pervenches ou les pivoines) prolifèrent en bordure. Il faut apprendre à fonctionner par associations complémentaires. Tel est notamment le cas des fleurs à bulbes (narcisses, tulipes, crocus ou cyclamens de Naples) qui se marient, sans problème, entre elles. Cours de philo Un jardin à l’anglaise, c’est un peu comme une oasis naturelle pour les plantes indigènes et la faune qui en dépend. Entendez par là les papillons, les oiseaux qui adorent eux aussi ce style. Ici, il fait bon vivre et il va vous falloir apprendre à compter sur un système d’autorégulation. C’est en effet grâce à lui que vous éviterez d’utiliser des insecticides. Certaines plantes vont d’ailleurs vous y aider. La clématite vitalba, le lierre, l’aubépine ou encore la symphorine sont des buissonnantes et des rampantes, mais pas que. Elles offrent un véritable festin aux petits animaux. Et pour les yeux, c’est aussi un délice. Régalez-vous ! l’EssentielduJardin 19 Jardin magazine n°40- 79



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 1Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 2-3Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 4-5Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 6-7Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 8-9Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 10-11Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 12-13Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 14-15Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 16-17Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 18-19Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 20-21Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 22-23Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 24-25Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 26-27Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 28-29Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 30-31Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 32-33Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 34-35Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 36-37Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 38-39Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 40-41Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 42-43Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 44-45Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 46-47Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 48-49Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 50-51Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 52-53Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 54-55Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 56-57Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 58-59Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 60-61Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 62-63Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 64-65Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 66-67Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 68-69Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 70-71Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 72-73Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 74-75Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 76-77Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 78-79Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 80-81Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 82-83Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 84-85Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 86-87Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 88-89Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 90-91Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 92-93Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 94-95Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 96-97Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 98-99Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 100-101Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 102-103Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 104-105Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 106-107Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 108-109Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 110-111Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 112-113Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 114-115Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 116-117Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 118-119Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 120-121Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 122-123Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 124-125Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 126-127Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 128-129Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 130-131Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 132