Jardin Magazine n°40 mai/jun/jui 2012
Jardin Magazine n°40 mai/jun/jui 2012
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°40 de mai/jun/jui 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 53,9 Mo

  • Dans ce numéro : guide conseil fleurs et jardin.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
Zoom sur L’ail, la simplicité avant tout Appréciée depuis la plus Haute Antiquité, cette plante potagère à bulbe a toujours été utilisée pour ses vertus aromatiques et nutritives. D’une culture simple et pouvant être facilement conservée, elle est incontournable des potagers. Anne Monceau Née voici bien des millénaires dans les steppes d’Asie centrale, cette gousse miraculeuse a toujours été auréolée de mille vertus. Gravée sur la grande pyramide de Gizeh pour avoir su protéger des maladies les ouvriers constructeurs, elle fut considérée comme une panacée par les plus célèbres médecins grecs. Elle était d’ailleurs utilisée pour soutenir les forces des moissonneurs et des athlètes grecs et les Romains. Les variétés On dénombre un peu plus de 20 variétés sur le marché jardinier amateur. Celles-ci se distinguent par leur précocité, la couleur de leurs bulbes et caïeux, leur saveur, leur aptitude à la conservation. Le choix se fait en fonction de la période de plantation, de la région et de la durée de conservation souhaitée. - L’ail d’automne : il s’agit de l’ail violet (les tuniques du bulbe sont plus ou moins fortement veinées de couleur violette) qui est très précoce et de l’ail blanc qui est également précoce. Cette variété à gros bulbes est capable de germer à partir de la fin novembre. On peut donc la planter d’octobre à mi-décembre. Elle est idéale pour une récolte tôt et pour être consommée verte. On peut également bien la conserver, à condition de la maintenir dans une pièce chaude et sèche, comme la cuisine. Conseil du jardinier Zoom sur... Récolté à surmaturité, l’ail se conserve moins bien. Pour une conservation de longue durée, cueillez-le lorsque la moitié supérieure des feuilles est sèche. 56 l’EssentielduJardin 36 - Jardin magazine n°40 - L’ail de printemps : il s’agit de l’ail rose : la couleur rose ne se révèle souvent qu’après avoir séparé les gousses car seule la peau qui les recouvre est teintée de cette couleur. Il existe des espèces « à bâton » et « sans bâton » : ce bâton est en fait la hampe florale qui s’est développée au cours de la culture et qui persiste, dure et rigide, au centre des caïeux. Ses bulbes sont moins volumineux que ceux de l’ail d’automne et il possède une plus forte dormance, c’est-àdire qu’il n’est capable de germer qu’à partir de décembre. On le plante donc de cette période jusqu’à fin mars. Il n’atteint sa complète maturité qu’à partir de juillet. Dans les régions méridionales, on peut planter cet ail en novembre ou décembre : la récolte sera avancée de 8 à 10 jours. L’ail rose se prête particulièrement bien à une longue conservation. La culture Contrairement à ce que l’on a tendance à imaginer, l’ail ne pousse pas uniquement dans les régions chaudes,
Ail d'automne, il se caractérise par des caïeux (gousses) couleur ivoire. Précoce et très productif, on le cultive essentiellement dans le sud de la France. Ses feuilles sont de taille moyenne à longue, d'une teinte vert moyen à vert foncé. Pas de tige florale. Sa bulbe elliptique, de grande taille, est blanc jaunâtre. Ses caïeux sont de taille moyenne à grande, relativement peu nombreux, à tunique blanc crème et à chair jaunâtre. Il se conserve au maximum jusqu'au mois de janvier suivant la récolte. Cet ail d'automne se distingue par des bulbes couleurs ivoire et rose. Ses feuilles sont de taille moyenne à longue, d'une couleur vert moyen. Pas de tige florale. Sa bulbe arrondie, de grande taille, est blanche. Ses caïeux, de grande taille, sont relativement peu nombreux, à tunique brun crème et à chair jaunâtre. Il se conserve au maximum jusqu'au mois de janvier suivant la récolte. Cette variété offre un bon rendement. on peut le cultiver dans toute la France. Et aussi étonnant soit-il, il peut même être mis en bac sur un balcon ou une terrasse. Il suffit de bien cho isir la précocité de la variété utilisée car toutes ne se plantent pas au même moment. Pour ce qui est de la culture en pleine terre, avant toute chose, il est indispensable de planter l'ail dans un sol qui n'a pas porté, les années précédentes, une plante de la même famille, à savoir de l'échalote, de 1'oignon ou du poireau. Si la culture ne pose pas véritablement de problème, il faut cependant vérifier que le terrain choisi est aéré et non sableux. Bien qu'il se contente des reliquats de fumure des cultures précédentes, une fumure de fond, pourvue en potasse et en soufre mais non azotée, peut néanmoins lui être profitable. Enfin, pour limiter les risques de maladies transmises par la semence, il est recommandé d'utiliser des plants certifiés. Pour ce qui est de l'espèce, sachez que l'ai l rose (rose L autrec, fructidor, printanor) se plante de j anvier à mars, et se récolte en juillet-août, alors que ceux qui sont blancs (messidrome, thermidrome) et violets (germidour) se plantent en novembre-décembre et se récoltent un peu plus tôt que l'ail rose, mais ils se conservent moins bien. Plantation, mode d'emploi Séparez les gousses juste avant la plantation et ne conservez que les plus gros, sains et bien formés. L es petits caïeux du centre de la tête peuvent être utilisés pour la cuisine. Pl antez les caïeux à 3 cm de profondeur, pointes en haut, espacés d'environ JO cm, sur des rangs distants de 30 cm. Dans les terrains qui se ressuient mal, plantez-les D'un gros rendement, cet ail d'automne se reconnaît aisément grâce à la couleur violette de ses gousses. Ses feuilles sont de taille moyenne et vert foncé. Pas de tige florale. Sa bulbe arrondie, de grande taille, est blanche. Ses caïeux, de grande taille, sont moyennement nombreu x, à tunique brune et à chair jaunâtre. Il se conserve au maximum jusqu'au mois de janvier suivant la récolte. sur des billons d'une dizaine de centimètres de hauteur. On peut aussi planter plus serré pour la production d'aillets, dont l'arrachage précoce éclaircira la plantation destinée à une récolte plus tardive. Laissez pousser Côté en tretien, le moins que l'on puisse dire est que l'ail demande un minimum d'effet, quelques binages pour éliminer les mauvaises herbes suffisent. Et si le mois de mai est sec, des arrosages au moment de la formation des bulbes suffisent pour obtenir une culture pleine de vigueur. Récolte et conservation L'ail s'utilisant de mille façons, sa récolte peut être éta lée dans le temps. Ainsi, pour une plantation d'automne, vous pouvez récolter dès av ril. L es j eunes plants arrachés avant la formation du bulbe sont un régal à la croque au sel ou hachés dans les salades, les fromages blancs.. Quant aux feuilles coupées, comme la ciboulette, elles parfument les salades et omelettes. En mai, l'ail récolté est vert et va se f aire au fur et à mesure des besoins de la cuisine. L es plantes bien vertes issues de plants permettent de consommer aussi bien le bulbe que les feuilles. À partir du mois de juin, entamez la récolte à maturité, une opération qui doit être suivie d'un travail de séchage de quelques jours à 1'ombre, avant de confectionner des bottes ou des tresses pour stocker dans les régies la récolte. Jardin magazine n°40- 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 1Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 2-3Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 4-5Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 6-7Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 8-9Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 10-11Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 12-13Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 14-15Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 16-17Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 18-19Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 20-21Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 22-23Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 24-25Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 26-27Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 28-29Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 30-31Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 32-33Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 34-35Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 36-37Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 38-39Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 40-41Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 42-43Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 44-45Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 46-47Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 48-49Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 50-51Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 52-53Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 54-55Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 56-57Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 58-59Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 60-61Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 62-63Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 64-65Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 66-67Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 68-69Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 70-71Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 72-73Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 74-75Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 76-77Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 78-79Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 80-81Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 82-83Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 84-85Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 86-87Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 88-89Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 90-91Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 92-93Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 94-95Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 96-97Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 98-99Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 100-101Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 102-103Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 104-105Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 106-107Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 108-109Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 110-111Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 112-113Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 114-115Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 116-117Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 118-119Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 120-121Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 122-123Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 124-125Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 126-127Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 128-129Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 130-131Jardin Magazine numéro 40 mai/jun/jui 2012 Page 132