Jardin Magazine n°39 fév/mar/avr 2012
Jardin Magazine n°39 fév/mar/avr 2012
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°39 de fév/mar/avr 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 49 Mo

  • Dans ce numéro : 50 conseils spécial printemps.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
Conseil La cloque du pêcher Le champignon responsable de la cloque du pêcher, le taphrina deformans, passe l’hiver à l’état de spores au niveau des écailles des bourgeons ou dans les creux des rameaux. Ce n’est que lorsque la température dépasse les 10°C que les filaments germinatifs des spores traversent la cuticule des jeunes feuilles. Le champignon se répand alors sur la surface de ces dernières et produit un grand nombre de spores levures qui forment une pruine blanche visible à l’œil nu. Les conséquences sont nombreuses : désorganisation cellulaire, altération de la 86 - Jardin magazine n°39 Cette maladie est provoquée par un champignon (taphrina deformans) qui provoque des boursouflures sur les feuilles de vos arbres producteurs de pêches, de brugnons ou de nectarines. Un mal à prévenir dès la tombée du feuillage. Stéphanie Muller chlorophylle et faible développement de la cuticule. Cette maladie est bien connue des villes et des banlieues dans la mesure où elle se développe plus vite dans un milieu pollué. Le taphrina deformans aime les hivers doux et humides suivis de printemps froids qui prolongent la réceptivité de l’arbre à la maladie. En revanche, le champignon stoppe son développement par temps chaud et sec. Dommages et conséquences Surveillez bien votre pêcher car seul un dépistage précoce peut vous permettre de lutter efficacement contre le champignon. Dès le printemps, les feuilles des jeunes pousses commencent par prendre une consistance épaisse et bouffie. Elles se cloquent, s’enroulent sur elles-mêmes et virent du vert chlorosé au roserouge. Vers fin juin, début juillet, le feuillage brunit, se flétri puis tombe de l’arbre. Les rares fruits survivants présentent des lésions sous forme de cavités ou de taches. Des écoulements de gomme à l’endroit où les feuilles sont tombées se produisent fréquemment. En conséquence, les rameaux terminaux dépérissent, l’arbre produit de moins en moins de fruits... La perte répétée des feuilles au printemps peut conduire à la mort de l’arbre après quelques années. Pour éviter ce phénomène, un traitement préventif est indispensable. Comment traiter ? Lorsque la maladie est visible, il est souvent trop tard pour traiter. Le meilleur moyen d’éviter la cloque du pêcher réside dans un sérieux traitement préventif. Les pulvérisations de fongicides effectuées après l’ouverture des bourgeons sont inefficaces. En revanche, vous pouvez retrousser vos manches dès le mois de novembre. À l’automne, lorsque les feuilles commencent à tomber naturellement, pulvérisez un mélange de type bouillie bordelaise sur l’ensemble de la ramure. Renouvelez l’opération au printemps, avant le débourrement des bourgeons. À l’apparition des boutons floraux, traitez cette foisci avec un fongicide organique de synthèse à base de cuivre. Mais le meilleur moyen d’éviter la cloque du pêcher, et toutes les maladies en général, est de bien entretenir votre jardin. Pour cela, ramassez les feuilles tombées au pied de l’arbre et apportez-lui un bon compost. Au moment de la taille, n’ayez pas la main trop lourde car chaque plaie ouverte fragilise le pêcher vis-à-vis des parasites et maladies. Enfin, utilisez toujours des outils propres et bien aiguisés.
Entretenir les orchidées Des couleurs spectaculaires, des formes enthousiasmantes et des fleurs à couper le souffle : l’orchidée, beaucoup plus facile d’entretien qu’on ne le croit, est une plante qui attire l’attention. Stéphanie Muller Il suffit d’un peu d’eau et d’amour, d’un peu de lumière et d’attention pour que l’orchidée s’épanouisse, avec des fleurs qui restent jolies et fraîches pendant des semaines. Parfois, en les oubliant un peu, après plusieurs mois, elles vous surprennent avec de nouveaux boutons. Ces fleurs ne sont comparables à aucune plante en pot en termes d’élégance et de raffinement. L’heure des présentations Avec ses fleurs en forme de petits visages, l’orchidée offre la sensation d’admirer quelque chose d’unique et de parfait. Forte et fragile, exotique et domestique, cette plante sait s’adapter à presque tous les climats et fleurir malgré les difficultés. Naturellement sculpturale, elle souffre souvent du malentendu d’être considérée comme une plante de spécialiste. C’est faux ! Les principales variétés sont très faciles à vivre et demandent peu de soins. Gardez à l’esprit que l’orchidée, en milieu naturel, est une apparition étonnante : une fleur qui pousse aussi bien au milieu des marais qu’en haut des arbres. La plupart des espèces fleurissent pendant des mois, en échange bien entendu de quelques petites attentions. Chaque spécimen a ses habitudes : l’un aime les nuages de vapeur, l’autre préfère les bains, et un autre encore n’est content qu’avec ses racines à l’air. OHF Des soins adaptés Les orchidées sont la plus grande famille de plantes à fleurs au monde, avec plus de 25.000 espèces, et plus de 100.000 hybrides cultivés. Du classique phalaenopsis à la surprenante vamp vanda, chacune exige des soins particuliers. - Princesse phalaenopsis : originaire de l’Asie du Sud-Est et de l’Australie, elle a besoin d’un emplacement éclairé, mais pas en plein soleil, ni dans les courants d’air et éloigné des fruits ou légumes mûrs (le gaz d’éthylène qui s’en échappe entraîne la chute de ses boutons), d’une température à plus de 15°C. Elle demande enfin un bain d’eau tiède tous les 7 à 10 jours, en immergeant simplement son pot dans un peu d’eau pendant quelques minutes. - Dame dendrobium : cette cascade de fleurs nécessite un endroit éclairé et aéré, mais pas en plein soleil, dans une température avoisinant les 18°C. Donnezlui un bain hebdomadaire, puis égouttez bien : les racines sont sensibles à l’humidité. - Vamp vanda : cette variété aux racines aériennes a besoin de lumière sans être en plein soleil, ainsi que d’un bain d’eau tiède 2 à 3 fois par semaine. - Miss miltonia : cette sudaméricaine parfumée réclame de la lumière sans apprécier le plein soleil. Donnez-lui un bain d’eau tiède 1 à 2 fois par semaine en maintenant une humidité constante et modérée. La terre ne doit pas se dessécher. - Oncidium : aussi appelé « orchidée-tigre » parce que sa fleur est souvent jaune et brune, il aime la lumière mais pas le plein soleil. Il demande un bain hebdomadaire ainsi qu’une température comprise entre 16 et 22°C. - Paphiopedilum : ce soliste à l’allure royale originaire d’Asie tropicale doit être placé à l’ombre impérativement et gardé au chaud, entre 20 et 24°C pour les plantes aux feuilles tachetées et entre 17 et 22°C pour celles au feuillage vert. Il nécessite un bain hebdomadaire. L’eau stagnante dans le pot est à proscrire. Jardin magazine n°39 - 87



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 1Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 2-3Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 4-5Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 6-7Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 8-9Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 10-11Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 12-13Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 14-15Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 16-17Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 18-19Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 20-21Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 22-23Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 24-25Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 26-27Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 28-29Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 30-31Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 32-33Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 34-35Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 36-37Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 38-39Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 40-41Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 42-43Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 44-45Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 46-47Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 48-49Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 50-51Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 52-53Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 54-55Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 56-57Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 58-59Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 60-61Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 62-63Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 64-65Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 66-67Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 68-69Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 70-71Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 72-73Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 74-75Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 76-77Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 78-79Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 80-81Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 82-83Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 84-85Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 86-87Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 88-89Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 90-91Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 92-93Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 94-95Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 96-97Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 98-99Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 100-101Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 102-103Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 104-105Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 106-107Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 108-109Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 110-111Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 112-113Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 114-115Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 116-117Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 118-119Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 120-121Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 122-123Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 124-125Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 126-127Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 128-129Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 130-131Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 132