Jardin Magazine n°39 fév/mar/avr 2012
Jardin Magazine n°39 fév/mar/avr 2012
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°39 de fév/mar/avr 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 49 Mo

  • Dans ce numéro : 50 conseils spécial printemps.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
Aménager Le potager d’antan Oubliés, d’autrefois ou de grand-mère, les légumes du passé ressurgissent pour le plus grand bonheur des nostalgiques et des gourmands. C omme dans la mode, notre consommation de fruits et légumes répond à des ten- dances dont nous n’avons pas toujours conscience. Et les étals d’aujourd’hui n’ont plus grand-chose à voir avec les marchés d’hier ! On estime qu’environ 75% des variétés comestibles cultivées il y a 100 ans ont disparu. La faute à l’agriculture intensive qui a éliminé les plantes à faible rendement, à leur look peu glamour ou aux mauvais souvenirs de guerre qu’ils inspirent. Amoureux du goût et de la diversité, vous pouvez retrouver les saveurs d’antan en culti- vant les légumes oubliés, délicieux et souvent productifs même en hiver. Laissés pour compte Certains légumes sont connus et consommés en Europe depuis l’Anti- quité. Ce sont les fèves, les lentilles et les pois, les navets, les choux pom- més, les oignons, les carottes. S’ils ont 72 - Jardin magazine n°39 Nelly Scott traversé les siècles avec succès, on ne peut pas en dire autant des crosnes, cardons, panais, topinambours, tétra- gones, ficoïdes, pissenlits, salicornes, orties sauvages, baies de sureau, pâtis- sons... Parce qu’on ne les trouve pas tous chez le primeur, le plus simple est encore de les faire pousser dans son potager. Entre novembre et janvier, c’est le bon moment pour récolter chicorée, courge, crosne, choux, navet (rutabaga), épinard d’hiver, pâtisson, poti- marron, pissenlit, panais, cardon, topi- nambour, poirée (blette), scorsonère et salsifi. Alors à vos fourches ! Les légumes-racines - Le topinambour : mangé faute de mieux pendant la Seconde Guerre mon- diale, le topinam- bour fut enterré à la Le saviez- vous ? Le panais n’acquiert sa douceur et sa saveur qu’après quelques bonnes gelées. Très résistant au froid, il peut d’ailleurs être laissé en pleine terre tout l’hiver, recouvert d’un bon paillis. Libération. La chair parfumée de ce légume lui permet un retour en grâce. Riche en glucides, il est le champion toutes catégories de la teneur en fibres. - Le panais : cette racine blanche, fruitée comme du céleri rave, est aussi douce que la carotte. Il se prépare rôti, en purée, soupe ou pot au feu. - Les crosnes : c’est un petit rhizome (racine) blanc au goût proche de l’arti- chaut, qui se déguste frit, en ragoût ou en gratin. De la famille de la menthe, il fut introduit en France à la fin du 19 ème siècle dans la petite ville de Crosne en Essonne. - La vitelotte : cette pomme de terre à la chair et à la peau noir-violacé per- met de mettre de la couleur dans vos plats : en chips, en purée, en salade... - Le rutabaga : boudé depuis la Seconde Guerre mondiale car il figurait alors sur les menus de res- triction, le ruta- baga possède un léger goût de noi- sette. Il se cuisine comme un navet. - Le raifort : originaire du sud est de l’Europe, il est apprécié depuis l’Antiquité. Peu consommé en France, il est surtout estimé dans les pays anglo- saxons et germaniques où sa forte saveur se marie aux viandes froides ou chaudes. - Le salsifis : riche en fibres et à
la saveur un peu sucrée, le salsifis était un légume d’accompagnement fréquent dans les cantines. Sa culture est aujourd’hui réservée aux amateurs. - Le scorsonère : longues racines brunes et fermes, sa chair blanche et sa saveur lui a donné le nom de salsifis noir. Feuilles et herbes - Le tétragone, la ficoïde et l’arroche : derrière ces noms savants se cachent des variétés d’épinard, qui se dégustent crues en salade ou cuites avec une pointe de crème. - Le pissenlit : cette plante joue les revenants sans avoir jamais disparue. Ses feuilles se préparent en salade et en soupe, quant à ses fleurs, revenues dans de la graisse d’oie, elles parfument délicatement l’omelette. - L’ortie sauvage : comme les pissenlits, il suffit d’ouvrir les yeux pour en trouver et... de se munir de gants pour la ramasser ! Une fois trempée dans de l’eau bouillante, elle perd son côté urticant et se prépare en potage et en purée. - Le chinedérape : ce sont les feuilles du navet. Délicieuses et nutritives, on les cuisine à l’eau quelques minutes avant de les servir avec du beurre en garniture. - La poirée : La blette ou la poirée est de la même espèce que la betterave, mais ce sont les feuilles cuites qui sont utilisées en cuisine. Les cucurbitacées - Le pâtisson : comme la coloquinte, le potiron, le potimarron et la courgette, il appartient à la grande famille des cucurbitacées. Riches en vitamines et minéraux, pauvres en calories, ces légumes s’apprécient en potage, en purée ou en gratin. À noter : le pâtisson se consomme également froid avec une vinaigrette ou frit. - Le potimarron : cette courge venue de Chine offre une pulpe rouge-orangé, au goût prononcé de marron, idéal pour les desserts, mousses, tartes et gâteaux. Dans la terre Les légumesracines, tiges, tubercules et bulbes sont généralement faciles à cultiver mais ont besoin d’un sol particulier. Une terre finement émiettée et sans cailloux, déchets organiques ou pailles nondécomposées est un terrain idéal pour les planter. En effet, la présence de cailloux ou autres éléments durs dans le sol peut provoquer une déformation considérable de la racine et lui donner un aspect peu esthétique. Il est recommandé d’enrichir la terre à l’aide d’un fumier ou d’un compost bien décomposé. Vous pouvez également avoir recours à du terreau tamisé ou du fumier en poudre déshydraté pour rendre votre terre plus riche. Une fois récoltés, vos carottes, panais, topinambours, panais et salsifis peuvent être conservés de longs mois au cellier. Ne les lavez pas mais coupez les feuilles et placez-les dans un bac à sable au frais, à l’abri de la lumière. Jardin magazine n°39 - 73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 1Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 2-3Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 4-5Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 6-7Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 8-9Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 10-11Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 12-13Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 14-15Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 16-17Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 18-19Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 20-21Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 22-23Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 24-25Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 26-27Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 28-29Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 30-31Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 32-33Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 34-35Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 36-37Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 38-39Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 40-41Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 42-43Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 44-45Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 46-47Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 48-49Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 50-51Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 52-53Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 54-55Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 56-57Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 58-59Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 60-61Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 62-63Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 64-65Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 66-67Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 68-69Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 70-71Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 72-73Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 74-75Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 76-77Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 78-79Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 80-81Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 82-83Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 84-85Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 86-87Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 88-89Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 90-91Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 92-93Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 94-95Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 96-97Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 98-99Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 100-101Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 102-103Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 104-105Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 106-107Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 108-109Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 110-111Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 112-113Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 114-115Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 116-117Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 118-119Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 120-121Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 122-123Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 124-125Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 126-127Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 128-129Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 130-131Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 132