Jardin Magazine n°39 fév/mar/avr 2012
Jardin Magazine n°39 fév/mar/avr 2012
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°39 de fév/mar/avr 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 49 Mo

  • Dans ce numéro : 50 conseils spécial printemps.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
Installer Placer une mangeoire à oiseaux En hiver la recherche de nourriture demande aux oiseaux de gros efforts. Des efforts qui peuvent être soulagés grâce à l’installation de points de « restauration ». L es recherches de nourriture épuisent les oiseaux. En outre, les journées étant beaucoup plus courtes pendant la période hivernale, ils disposent de moins de temps pour trouver de quoi manger. Placez une ou plusieurs mangeoires selon la taille de votre jardin pour leur garantir des repas complets, même au cœur de l’hiver. Choisir l’emplacement Plus que ce que la mangeoire contient, l’emplacement est primordial pour attirer un maximum d’oiseaux. Il faut de préférence placer les récipients dans une zone dégagée, à l’abri du vent. Bien qu’habitués à la présence humaine, il est préférable de les poser à plusieurs dizaines de mètres de l’habitation, sauf si votre jardin ne le permet pas. Dans ce cas-là, faites en sorte de ne pas ouvrir de fenêtre ou de sortir au moment où les volatiles mangent. Palmier d’hiver Sachant que les résidus de graine qui traînent et moi- sissent, de même que l’accumulation d’excréments sur les plateaux, peuvent rendre les oiseaux malades. Il est donc primordial de nettoyer régulièrement les mangeoires. L’idéal est de faire un petit ménage au moins une fois toutes les 2 semaines. Pour cela, lavez-les avec une eau savonneuse, rincez-les ou laissez-les ensuite tremper dans une solution d’eau de Javel et d’eau (une partie d’eau de Javel pour 9 parties d’eau), puis essuyez-les. Il est également important de nettoyer le sol autour de vos mangeoires. La nourriture avariée peut non seule- ment nuire à la santé des volatiles, mais aussi à celle des animaux domestiques. La nourriture laissée au sol risque également d’attirer les rongeurs. S’adapte partout Composée de pièces moulées très robustes, cette mangeoire s’adapte à tous les lieux (poteaux, branches d’arbre) grâce à son accroche ajustable. La peinture brevetée empêche le développement des bactéries. Truffaut, mangeoire, 25 € environ. Modèle stylé Tout en bois, cette mangeoire à suspendre se veut aussi décorative qu’utile. Grâce au petit toit, les oiseaux peuvent venir picorer en toute sérénité. Jardiland, mangeoire Kacamata, 40 € environ. Marie Fronsac es recherches de nourriture épuisent les oiseaux. Modèle adapté 46 - Jardin magazine n°39 Tous les oiseaux ne se nourrissant pas de la même manière, il existe différents types de mangeoires. Les modèles à plateaux leur permettent de se poser et de man- ger comme s’ils étaient au sol. Les perchoirs à réserve de graines sont destinés à ceux qui peuvent festoyer en se perchant. Abrités par le toit, ils peuvent s’alimenter tout en se protégeant et ont accès à une nourriture toujours sèche. Les mangeoires tubulaires en polycarbonate transparent possèdent des ouvertures étroites pour que seuls les petits oiseaux puissent accéder aux graines. Quant à celles à silo, elles distribuent les mélanges de graines tout en les préser- vant des intempéries. Dans la pratique Il va de soi que les mangeoires doivent être installées hors de portée des chats et solidement fixées dans un endroit tranquille et solide, une branche d’arbre ou un tronc, entre 1,8 et 3,5 m de hauteur. Choisissez une orientation à l’est et présentez l’accès à la nourriture du côté opposé aux vents dominants. Si vous ne respectez pas ce dernier point, il risque de pleuvoir à l’intérieur,r, ce qui rendrait la nourri- ture impropre à la consommation. Bonne hygiène
Planter Tout savoir sur le repiquage Les graines de plantes d’ornement ou des légumes doivent, pour s’épanouir comme il se doit, être repiquées.. Technique assez simple, elle demande néanmoins de suivre certaines étapes bien précises. Q semis 1/Évitez de retourner les racines. Elles doivent être disposées en profondeur en creusant un bon trou avec le repiquoir. ir. 2/Laissez le cœur des plantules juste hors sol, bien qu’il soit primordial Anne Monceau ue les graines aient été semées de la transplantation ation de nombreuses à la volée ou en rang, la densité racines qui forment une motte impor- du semis ne permet pas que les tante. Motte qui assurera une parfaite Qplantules plantules restent trop longtemps les reprise. Notez que cette technique pro- unes à coté des autres. Trop serrées, voque un arrêt de la végétation qui les jeunes pousses s’allongent et s’af- allonge la durée de la culture. finent. Elles peuvent même s’abîmer à cause de maladies diverses. Pour évi- ter ce type de désagrément, une seule Les différentes techniques solution : le repiquage. Quel que soit le type de repiquage, il doit s’effectuer le plus tôt possible dès que le jeune plant peut être saisi Le principe entre le pouce et l’index. Après avoir Le repiquage consiste à arracher, retiré la plantule, en la soulevant à puis à replanter des jeunes plantes, soit l’aide d’un repiquoir, vous devez la à leur place définitive, soit à l’empla- replanter sans attendre. Pour le replancement provisoire pour qu’elles se tage, 3 options s’offrent à vous. développent dans de bonnes condi- - le repiquage en pleine terre : les tions avant leur plantation finale. En bisannuelles, les vivaces et les fleurs donnant de la place aux plantules, le annuelles sont souvent repiquées es en repiquage renforce ainsi les jeunes pleine e terre. Prévu principalement ent pousses qui reçoivent plus de lumière. pour les plantes d’extérieur, le travail, Coupant également le pivot du sys- toujours le même, est pratiqué dans tème radiculaire et favorisant l’émer- ce cas directement dans une planche gence de radicelles, les, il offre au moment du jardin ou sous couche. Les plan- Pour un bon repiquage que les premières feuilles soient au niveau de la terre. 3/Arrosez copieusement afin de tasser la terrere autour des radicelles. 4/Maintenez à l’ombre et à l’abri des courants d’air les jeunes plantes repiquées jusqu’à l’apparition de nouvelles feuilles. 5/Durcissez les végétaux en leur donnant, sitôt la reprise assurée, plus de lumière et d’air. tules sont espacées à 10 ou 15 cm les unes des autres. Bien entendu, les jeunes espèces ne sont repiquées que lorsqu’elles sont assez fortes pour résis- ter au choc opératoire ; - le repiquage en caissette : vous devez préparer votre caissette comme pour le semis puis, vous piquerez les plantes, en fonction de leur développe- ment à 2, 3 ou 4 cm les unes des autres. Les caissettes repiquées sont arrosées et placées ensuite en serre, dans le jardin d’hiver ou derrière une fenêtre ; - le repiquage en pot : vous devez remplir les pots de substrat puis y piquer, toujours avec le plantoir, les jeunes pousses. Les récipients sont ensuite déposés côte à côte en caissette ou directement sur une table de culture. Notez que cette méthode comme celle des caissettes sont prévues pour les cultures de plantes délicates qui doivent rester au chaud. Les premiers plantons de légume sont aussi préparés de cette manière. Les différents types - Repiquage flottant : le cœur n’est pas enterré. Ce type de repiquage convient bien aux artichauts, betteraves, car- dons, chicorées, fraisiers, laitues, pis- senlits, poirées... - Repiquage assez profond : ici, la plante est enterrée jusqu’à la base des 2 premières feuilles, les cotylédons sont enterrés. Les résultats sont bons avec les choux, concombres, cornichons, courgettes et melons. - Repiquage profond : les premières feuilles sont enterrées au maximum. Souvent, de nouvelles racines pous- seront sur la portion de tige enterrée. Ce repiquage est recommandé pour les aubergines, piments, poireaux, poi- vrons et tomates. Jardin magazine n°39 - 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 1Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 2-3Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 4-5Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 6-7Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 8-9Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 10-11Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 12-13Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 14-15Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 16-17Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 18-19Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 20-21Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 22-23Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 24-25Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 26-27Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 28-29Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 30-31Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 32-33Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 34-35Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 36-37Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 38-39Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 40-41Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 42-43Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 44-45Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 46-47Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 48-49Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 50-51Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 52-53Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 54-55Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 56-57Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 58-59Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 60-61Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 62-63Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 64-65Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 66-67Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 68-69Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 70-71Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 72-73Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 74-75Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 76-77Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 78-79Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 80-81Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 82-83Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 84-85Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 86-87Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 88-89Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 90-91Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 92-93Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 94-95Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 96-97Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 98-99Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 100-101Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 102-103Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 104-105Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 106-107Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 108-109Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 110-111Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 112-113Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 114-115Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 116-117Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 118-119Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 120-121Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 122-123Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 124-125Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 126-127Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 128-129Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 130-131Jardin Magazine numéro 39 fév/mar/avr 2012 Page 132