Jardin Magazine n°38 nov-déc 11/jan 2012
Jardin Magazine n°38 nov-déc 11/jan 2012
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°38 de nov-déc 11/jan 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 40,3 Mo

  • Dans ce numéro : un magnifique jardin d'hiver.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
Bonifier Bonifier La rotation des cultures Technique ancestrale, l’assolement permet d’éviter d’épuiser la terre tout en la régénérant. Cette méthode héritée du Moyen Âge est ainsi devenue un moyen de faire sans produits chimiques, et donc de cultiver bio. Benjamin Abline Histoire et définition Le terme d’assolement vous parlet-il ? Non ? Pourtant, il s’agit d’un principe de base du jardinage, vieux de milliers d’années. Dans plusieurs régions françaises, la pratique de l’assolement triennal a longtemps constitué le standard du mode d’exploitation des terres. Au Moyen Âge, dans le cadre de cette rotation triennale des cultures, les terres d’un village ou d’un domaine étaient divisées en 3 soles de surface égale. Deux étaient cultivées, une était laissée en jachère, c’està-dire livrée à elle-même, le temps que le sol se régénère. Dans ce système, chaque sole était consacrée à un type de culture, souvent l’une aux produits d’été, l’autre aux produits d’hiver, et la troisième à la jachère. Cette exclusivité ne durait cependant qu’une année. Avant que la rotation des cultures dans Certaines plantes vivaces et pérennes ne doivent pas être intégrées à la rotation. C’est notamment le cas des artichauts et des asperges. Il faut donc leur trouver un endroit dédié dans le potager. 52 l’EssentielduJardin Conseil de jardinier 90 - Jardin magazine n°38 ces 3 soles ne s’effectue. À l’époque, on parlait aussi d’assolement biennal, pour une rotation entre 2 terrains. Aujourd’hui, qu’en est-il ? La rotation des cultures, ou assolement, est toujours définie ainsi : « Succession et répartition de cultures sur une même terre ». Ce qui correspond à l’esprit du Moyen Âge. La technique s’est cependant améliorée et il est aujourd’hui question de diviser le potager en 3 à 5 parties, pour une rotation pouvant parfois durer 5 années, et non 3 comme initialement. Aujourd’hui, par ailleurs, la jachère n’est plus systématiquement prise en compte dans la rotation. Le choix des cultures en rotation permet de combler le rôle régénérant de la jachère. Les vertus de la méthode À quoi sert cette rotation des cultures ? Tout simplement, le fait de cultiver plusieurs années de suite la même plante au même endroit épuise le sol, puisque cette plante lui demande toujours les mêmes éléments nutritifs. Certes, quelques légumes, rangés dans la catégorie pérenne (artichauts, rhubarbes, poireaux...), apprécient la sédentarité, mais ils sont rares. En revanche, le fait de faire tourner les cultures évite d’épuiser les ressources du sol. Mieux : ce principe permet de Et la jachère ? En utilisant les propriétés nutritives des différentes familles de légumes pour l’assolement, le recours à la jachère s’est petit à petit effacé. Il est cependant possible d’y faire encore appel, pour reposer la terre pendant 1 an. Optez alors pour un cycle « standard », avec légumes-feuilles, légumes-racines puis légumesgraines, avant de laisser la parcelle au repos en y plantant des engrais verts, comme la moutarde par exemple. Pour un cycle global de 4 ans. régénérer la terre si le choix de rotation est fait intelligemment, puisque si les légumes consomment certains éléments nutritifs, ils restituent aussi souvent des éléments fertilisants dans le sol, ceux-ci pouvant être utiles à d’autres types de plantation par la suite. Encore mieux : la rotation rompt l’installation durable de mauvaises herbes, de maladies et de nuisibles, qui n’ont pas le temps de s’habituer à un type de plante en particulier. Quelles familles ? Reste à définir l’ordre de rotation, la clé d’un assolement réussi. Il faut savoir qu’il existe différentes classifications. La plus communément utilisée est le tryptique légumes-feuilles, légumes-racines et légumineuses. Ces dernières, parmi lesquels le haricot, la fève ou les pois, aussi appelés légumes-grains, enrichissent le sol en azote. Bonne nouvelle : les légumesfeuilles, comme le poireau, l’aubergine, les pommes de terre, la salade, la tomate, le concombre ou le chou, ont besoin d’un sol riche en azote... La complémentarité de ces 2 premières
familles parle donc d’elle-même. Reste les légumes-racines qui, eux, vont chercher leurs nutriments en profondeur, ce qui en fait des plantes très demandeuses pour le sol, à l’image de l’ail, des échalotes, des carottes, de la betterave, des oignons ou des radis. Sachez tout de même que d’autres catégories complètent parfois cette classification avec les légumes fruits (melons, courges, citrouilles...), qui présentent des propriétés similaires aux légumes-grains ou légumineuses. L’ordre de rotation Établissez ensuite consciencieusement le plan pluriannuel de votre jardin. Un cycle « standard » utilise la rotation des 3 principales familles présentées plus tôt. Dans l’ordre suivant : légumes-feuilles la 1 ère année, légumes-racines la 2 ème, puis légumineuses la 3 ème. Ainsi, les légumesgrains, qui enrichissent le sol, précèdent les légumes-feuilles, très gourmands, puis les légumes-racines, qui, eux, vont chercher leurs nutriments en profondeur, pouvant donc sans problème passer après des plantations gourmandes... qui ont épuisé le sol, mais principalement dans la terre proche de la surface. Le cycle peut se complexifier, selon vos possibilités. Ainsi, les légumesfruits, aux propriétés semblables aux légumes-feuilles, peuvent se placer en 2nde position dans un cycle sur 4 ans, après les feuilles et avant les racines. Sur 5 ans, vous pouvez placer les pommes de terre en 1 ère position. Pour du bio ? L’assolement réalisé dans les règles de l’art fait partie non seulement des techniques agricoles biologiques mais aussi biodynamiques. En effet, ce système utilise les propriétés des plantes pour remplacer les pesticides notamment. Ainsi, certaines plantes produisent de l’azote, d’autres font fuir maladies et insectes. Et cela dans le respect total de la nature. Le calendrier Dernier conseil : pour éviter toute confusion, l’assolement demande d’établir un croquis schématique du jardin, à côté duquel vous annotez clairement quel légume pousse où et en quelle année. Cela vous permet aussi de constater les associations les plus fructueuses sur votre sol, afin d’améliorer année après année votre rotation des cultures. l’EssentielduJardin 53 Jardin magazine n°38 - 91



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 1Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 2-3Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 4-5Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 6-7Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 8-9Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 10-11Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 12-13Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 14-15Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 16-17Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 18-19Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 20-21Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 22-23Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 24-25Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 26-27Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 28-29Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 30-31Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 32-33Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 34-35Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 36-37Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 38-39Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 40-41Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 42-43Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 44-45Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 46-47Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 48-49Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 50-51Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 52-53Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 54-55Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 56-57Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 58-59Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 60-61Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 62-63Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 64-65Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 66-67Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 68-69Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 70-71Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 72-73Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 74-75Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 76-77Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 78-79Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 80-81Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 82-83Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 84-85Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 86-87Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 88-89Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 90-91Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 92-93Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 94-95Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 96-97Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 98-99Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 100-101Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 102-103Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 104-105Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 106-107Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 108-109Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 110-111Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 112-113Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 114-115Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 116-117Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 118-119Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 120-121Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 122-123Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 124-125Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 126-127Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 128-129Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 130-131Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 132