Jardin Magazine n°38 nov-déc 11/jan 2012
Jardin Magazine n°38 nov-déc 11/jan 2012
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°38 de nov-déc 11/jan 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 40,3 Mo

  • Dans ce numéro : un magnifique jardin d'hiver.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
Recycler Recycler Fabriquer son compost Résultat d’un procédé de conversion, par fermentation, des déchets organiques en terreau riche en composé humide, c’est l’engrais naturel et écologique idéal. Stéphanie Muller I l faut souvent donner un petit coup de pouce à la nature pour qu’elle donne le meilleur d’ellemême. Jardinier écolo, vous rechignez à l’usage d’engrais chimiques ? Compostez vos déchets ! Vous obtiendrez un terreau fertile pour enrichir votre terre. Où trouver un bac à compost ? Dans les jardineries bien évidemment, mais aussi, quasi gratuitement, Résultat ultrarapide Obtenez un engrais naturel prêt à l’emploi sans effort et en 2 semaines seulement grâce au composteur rotatif ! Une fois les déchets organiques déposés dans le recipient, 10 tours de manivelle par jour permettent d’accélérer le travail des bactéries en aérant efficacement le compost et en répartissant la chaleur. Kbane, composteur rotatif, 100 € environ. 50 l’EssentielduJardin 40 - Jardin magazine n°38 par le biais des municipalités. La méthode économique est encore d’en fabriquer un soi-même : réalisez un bac en bois en laissant un jour de 2 à 3 cmentre chaque planche pour permettre la fermentation. Réalisez enfin une ouverture frontale qui vous permet de récupérer le terreau fermenté par le bas. Renforcez le tout : avec les années, la construction risque de bouger un peu. Installez votre récipient sur un emplacement abrité des vents dominants et ombragé par des arbustes. Édifiez-le sur la terre nue. Celle-ci fait démarrer la fermentation. Que mettre dans le bac ? Il est possible de composter des matériaux très divers : résidus de récoltes, mauvaises herbes, tontes de gazon, feuilles mortes, sciures, copeaux de bois... Les déchets animaux et même le papier et le carton peuvent être utilisés, à l’exception de tous les matériaux non dégradables comme le plastique, le verre ou le métal. Oubliez votre haine des mauvaises herbes : une fois dans le bac, elles contribuent à la bonne fermentation. En revanche, évitez de jeter dans votre bac à compost les variétés chargées de graines, parfois résistantes à la fermentation. Une fois achevé, le compost réintègre le sol du jardin comme engrais ou amendement. Opération fermentation Montez le tas par couches successives et, pour amorcer la fermentation, ajoutez un activateur permettant d’améliorer et d’accélérer le processus de maturation du substrat. Ce produit naturel est souvent à base de bactéries, de levures et d’enzymes. Rapidement, le tas dégage de la chaleur, signe de fermentation. Celui-ci doit rester humide, mais sans excès. Entre la 2 ème et la 3 ème semaine, retournez-le pour que toutes les matières soient mêlées et achèvent leur décomposition. Si possible, recommencez l’opération 6 semaines plus tard. En 4 à 5 mois, vous obtenez un terreau noir friable reconnaissable à son odeur de sous-bois. Ensuite, prélevez le compost au fur et à mesure de vos besoins à la base du bac où se trouvent les substances les plus décomposées. À noter : la décomposition peut être activée tout simplement avec une couche de terre.
Pour réduire l’utilisation des pesticides et jardiner bio, avez-vous pensé à ces sentinelles naturelles et souvent gratuites ? Olivia Calbo Toute une armée Tour à tour défenseurs de vos légumes ou pollinisateurs de vos rosiers, les insectes et autres petits animaux du jardin ne sont pas toujours les ennemis que l’on croit. Si les coccinelles sont bien connues pour être de véritables dévoreuses de pucerons, on connaît moins les vertus de la chauvesouris qui se nourrit de papillons, du crapaud qui mange limaces et larves ou des guêpes qui raffolent des chenilles. Gros mangeurs La lutte biologique, qui consiste à utiliser les prédateurs naturels (auxiliaires) des indésirables (ravageurs) pour les éliminer ou du moins réduire leur nombre, est enfin à la portée des particuliers. Les coccinelles, par exemple, sont livrées dans un flacon d’une centaine de larves (adalia bipunctata) mélangées avec des graines de sarrasin. Il suffit de verser le contenu du flacon sur le feuillage à proximité des pucerons. 125 larves peuvent consommer au total 5.000 à 10.000 pucerons ! On peut acheter des coccinelles sur Internet et même d’autres prédateurs comme le cryptobug contre les chenilles, le larvanem contre les otiorhynques, les nématodes contre les larves d’otiorhynques et de hannetons dans le sol ou encore le spidex contre les acariens ravageurs. Pour plus d’informations, allez sur www.lamaisondesinsectes.fr. Pratique Du bon usage des insectes Animaux sauvages Chez nos amis les oiseaux, le merle, la grive, le geai et la pie s’attaquent aux vers et aux mollusques tandis que les hiboux débusquent les rongeurs pour en faire leur repas. Le hérisson s’occupe des chenilles et la taupe, elle, mange chaque jour son poids en courtilières, limaces, vers gris et larves en tout genre. Maison d’hôtes Vous trouverez dans les jardineries des abris pour coccinelles. Ils servent de maisons d’hivernage pendant les grands froids et de garde-manger au printemps. Vous pouvez y mettre des fleurs de noisetier ou de fruitiers à leur réveil, dès que la température dépasse 10°C. Comptez une vingtaine d’euros. Pollinisateurs Les insectes pollinisateurs sont nécessaires pour le jardin. En effet, pour le potager et les fruitiers, les papillons, coléoptères, abeilles et bourdons font un travail remarquable. Sans eux, la production serait réduite, voire inexistante. Ne tentez pas de les éloigner, ces petits jardiniers sont utiles et complémentaires ! Saviezvous que certaines fleurs sont interdites aux abeilles ? Par exemple, les solanées (la tomate surtout), dont la corolle d’étamines soudées ne peut être fécondée que par un insecte vibreur tel que le bourdon. l’EssentielduJardin 51 Jardin magazine n°38 - 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 1Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 2-3Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 4-5Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 6-7Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 8-9Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 10-11Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 12-13Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 14-15Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 16-17Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 18-19Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 20-21Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 22-23Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 24-25Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 26-27Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 28-29Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 30-31Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 32-33Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 34-35Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 36-37Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 38-39Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 40-41Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 42-43Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 44-45Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 46-47Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 48-49Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 50-51Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 52-53Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 54-55Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 56-57Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 58-59Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 60-61Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 62-63Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 64-65Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 66-67Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 68-69Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 70-71Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 72-73Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 74-75Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 76-77Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 78-79Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 80-81Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 82-83Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 84-85Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 86-87Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 88-89Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 90-91Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 92-93Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 94-95Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 96-97Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 98-99Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 100-101Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 102-103Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 104-105Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 106-107Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 108-109Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 110-111Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 112-113Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 114-115Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 116-117Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 118-119Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 120-121Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 122-123Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 124-125Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 126-127Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 128-129Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 130-131Jardin Magazine numéro 38 nov-déc 11/jan 2012 Page 132