Jardin Magazine n°37 aoû/sep/oct 2011
Jardin Magazine n°37 aoû/sep/oct 2011
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°37 de aoû/sep/oct 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 57,9 Mo

  • Dans ce numéro : 50 astuces pour réussir son jardin.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Aménager blancs du milieu de l'été suivent. Enfin, le jardin s'éteint en douceur avec les ocres des graminées d'automne. es végétaux aquatiques La meilleure technique pour donner un aspect naturel à un étang est encore d'aménager à même le fond du bassin divers paliers de hauteurs différentes, comme s'il s'agissait des marches d'un escalier. Vous pourrez ainsi planter les végétaux aquatiques soit en pleine terre, soit en panier, selon le type de plante choisi.• Plantation en paliers. Cette méthode consiste en l'aménagement de "tablettes sous-marines" qui permettent de planter dans le bassin même des végétaux qui ne sont ni flottants ni submergés, à la profondeur exacte qui leur convient. Il existe pour cela deux techniques : la plantation en paniers, qui permet de contrôler la multiplication des plantes et en facilite la division ; la plantation en pleine terre, dans un sol argileux, qui produit un effet plus sauvage.• Plantes submergées. Essentielles à la pureté de l'eau, les plantes submergées se plantent au fond du bassin, en pleine terre ou en paniers. Toutes les parties de la plante vivent sous la surface de l'eau. Dans cette catégorie, vous trouvez l'élodée du Canada (Eiodea canadensis), la cornille nageante (Ceratophyllum demersum), le myriophylle de Sibérie (Myriophyllum exalbescens) et la vallisnerie (Vallisneria americana).• Plantes à feuilles flottantes. Plantées en paniers déposés au fond du bassin, à 60 cm sous la surface de l'eau, ces plantes possèdent de longues tiges qui permettent à leur feuillage de flotter. Les plus connues sont les nymphéas (Nymphaea) à la floraison quasi continue, les lotus (Nelumbo) et les nénuphars (Nuphar).• Plantes flottantes. Il s'agit de plantes dont toutes les parties flottent, feuillage, fleurs et racines. Ces dernières se nourrissent d'ailleurs des minéraux en suspension dans l'eau. Les variétés les plus intéressantes : lentille d'eau (Lemna minor), laitue d'eau (Pistia stratiotes), jacinthe d'eau (Eichhornia crassipes), aloès d'eau (Stratiotes aloides). Ces plantes étant des annuelles, vous devrez les remplacer chaque année. » Pour les Grecs anciens, ils étaient la représentation des nymphes et des esprits des eaux, d'01/leur nom. Cette plante aquatique offre une belle et abondante d'avril à octobre. Un pied couvre en moyenne lm'. Les fleurs s'ouvrent dans la matinée et se referment en fin d'aprèsmidi. Leur durée de vie n'est que de trois à cinq jours mais la producti01r est abondante et sans cesse renouvelée. Sachant que la floraison dépend de la température, il est bon que les nénuphars bénéficient d'un minimum de 5 heures de soleil parjow : La plupart des variétés de nénuphars peut étre plantée entre 40 et 60 cm de profondew : Le plus pratique est de les mettre en pots : cela permet de réduire la colonisation et de placer les bacs à la hauteur souhaitée. La terre doit être rie/re en matières organiques. L'entretien est simple et consiste à retirer régulièrement les feuilles jaunies et les fleurs fanées afin d'éviter l'envasement du bassin par la décomposition de trop de végétmLt Enfin, sac/rez que les variétés 111stiques résistent bien mtr hivers rigourezLr, à condition qu'il y ait une profondeur d'eau sziffisante pour garder les pieds bien isolés. 26 ● Jardin magazine n°37 Jardin magazine n°21 ● 43
Aménager » • Plantes des lieux humides. Ces plantes se trouvent généralement en bordure de l'étang. Elles se subdivisent en trois catégories. Les plantes palustres, qui ont besoin de 5 à 30 cm d'eau au-dessus du collet. Parmi elles citons le butome à ombelles (Butomusumbellatus), le plantain d'eau (Aiisma plantage), la pontédérie cordée (Pontederia cordata) et le calla des marais (Galla palustris). Elles peuvent être plantées en pleine terre en bordure de l'étang ou dans des pots immergés posés sur des tablettes dans le bassin. Les plantes de bordures, qui aiment l'humidité mais sont capables de s'adapter à un milieu plus sec, notamment l'iris de Sibérie (Iris sibirica) et la lysimaque nummulaire (Lysimachia punctata). Enfin, les plantes hydrophytes, qui préfèrent les sols humides mais ne tolèrent pas les sols inondés, comme la quenouille miniature (Typha minima). Attention, certaines plantes appartiennent à plusieurs catégories en même temps. Il est donc important de se renseigner au moment de l'achat...,. Cette réalisation mêle avec bonheur aménagement naturel et sophistiqué, avec une terrasse sur l'un des côtés. Un marais filtrant Opter pour un marais filtrant permet d'obtenir une eau plus pure. Ainsi, pour assurer une meilleure oxygénation et épurer l'eau du bassin, les professionnels conseillent d'ajouter un marais filtrant à l'aménagement d'un étang. Le principe est simple. Une canalisation amène l'eau qui surgit au fond du marais. Une fois filtrée et bien oxygénée par les plantes qui s'y trouvent, elle retourne au bassin principal. Le marais filtrant peut prendre la lorme d'un second petit plan d'eau relié au premier par une décharge ou par une section du bassin principal ayant l'apparence d'une plate-bande imbibée d'eau en permanence. Il se compose d'un lit de gravier recouvert d'un grillage, de terre et de sable dans lequel on plante certains végétaux dont le système racinaire profond filtre les polluants, contrôle la multiplication des algues et oxygène l'eau, notamment la quenouille (Thypha), le jonc (Scirpus), l'iris versicolore (Iris versicolor) et la majorité des plantes des lieux humides. 44 ● Jardin magazine n°21 Jardin magazine n°37 ● 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 1Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 2-3Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 4-5Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 6-7Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 8-9Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 10-11Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 12-13Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 14-15Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 16-17Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 18-19Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 20-21Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 22-23Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 24-25Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 26-27Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 28-29Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 30-31Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 32-33Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 34-35Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 36-37Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 38-39Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 40-41Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 42-43Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 44-45Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 46-47Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 48-49Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 50-51Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 52-53Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 54-55Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 56-57Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 58-59Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 60-61Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 62-63Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 64-65Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 66-67Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 68-69Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 70-71Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 72-73Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 74-75Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 76-77Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 78-79Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 80-81Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 82-83Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 84-85Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 86-87Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 88-89Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 90-91Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 92-93Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 94-95Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 96-97Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 98-99Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 100-101Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 102-103Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 104-105Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 106-107Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 108-109Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 110-111Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 112-113Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 114-115Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 116-117Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 118-119Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 120-121Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 122-123Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 124-125Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 126-127Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 128-129Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 130-131Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 132