Jardin Magazine n°37 aoû/sep/oct 2011
Jardin Magazine n°37 aoû/sep/oct 2011
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°37 de aoû/sep/oct 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 57,9 Mo

  • Dans ce numéro : 50 astuces pour réussir son jardin.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Aménager Les dalles de cooleurs claires, en grès ou pavé véritable se recouvrent aisément d'helxine mousseuse, de fteurs des elfes blanches et de touches de bruyère bleuté. » jaune d'or, garnissent et regarnissent le jardin sans votre aide. Mais parfois, trop, c'est trop ! Le plus simple est de supprimer les fleurs fanées avant qu'elles ne forment des graines. Vous pouvez aussi, repérer les jeunes plants, les rempoter et faire le bonheur de vos amis. Quoi qu'il en soit, rassurez-vous, côté look, la formation de larges ondulations de plantes couvre-sol rend toujours mieux que des plantes isolées de-ci, de-là. Belles et rebelles Le millepertuis ou Hypericum Mimulus, les mimulus produisent tout l'été des fleurs semblables à des gueules-deloup, souvent tachetées. Traditionnellement associés aux terrains marécageux, ils ont donné naissance à des variétés de plantes à massif très faciles à cultiver. Attendez la fin du printemps pour les planter. En automne, divisez et replantez les plantes les plus robustes. Avec elles, la concurrence est mise à rude épreuve. Mieux vaut aimer leur esprit décoratif, à elles et rien qu'à elles ! Les fleurs vives et lumineuses de la famille des mimulus ont un effet saisissant. Elles se plaisent dans un sol riche, frais, légèrement acide, au soleil ou sous une ombre légère. Elles fleurissent en été. Parce ce que l'on peut être belle sans être une peste, et efficace sans tout casser sur son passage, les pervenches Vinca, rampantes vigoureuses, le prouvent. Elles poussent à l'ombre et font merveille aux pieds des arbres et des arbustes. Peu difficiles, elles aiment 24 ● Jardin magazine n°37 40 ● Jardin magazine n°21 tous les sols, pas trop secs et bien drainés. Elles fleurissent au printemps et en été, et ne nécessitent aucune taille. Faciles à cultiver, ne nécessitant aucune taille, elles couvrent largement le sol, prospèrent au soleil comme à l'ombre et produisent de jolies fleurs dans des tons de bleu, de pourpre et de blanc. Leur secret ? Le marcottage, leurs rameaux rampants s'enracinent très profondément, avant de se séparer de la plante mère pour se multiplier. Jouez des contrastes et des harmonies de vos plants de traçantes et de tapissantes, en tenant compte des couleurs, des textures, des dimensions et des périodes de floraison. Plantez ces petites vivaces par 3 ou 5 pour étudier leur comportement et voir si elles vous plaisent. Lorsqu'une association ne vous satisfait pas ou qu'une petite plante semble se faire étouffer par une plus vigoureuse, il suffit tout simplement de les déplacer. Belles oui, et pas si rebelles que cela ! Couleur bruyère et lit de fougères Pour un jardin sans souci, une diversité de tailles, de couleurs, de fleurs, bruyères d'hiver ou bruyère d'été, c'est comme vous aimez. Pour favoriser la repousse des espèces à floraison estivale, rabattez-les au milieu du printemps, en les taillant à la base des fleurs. Pour les bruyères qui fleurissent en hiver, ôtez simplement les pousses dispersées pour ne conserver qu'une belle silhouette. Les deux variétés préfèrent les sols acides, pas trop La bruyère'Myretoun Auby" ne craint rien ni personne. Elle fait jaillir ses épis mauves dans leurs écrins de verdure. calcaires, avec ce qu'il faut de soleil. Leurs fleurs ont la forme de clochettes de couleur blanche, rose, lilas, cramoisie, pourpre, tandis que leur feuillage affiche des tons de vert, de jaune, de rouge, d'orange et de bronze. Certaines pratiquent l'art d'étouffer les mauvaises herbes. Les variétés d'Erica x darleyensis telles quel" Arthur Johnson" ou "Kramer's Rote" sont de précieuses alliées. Les formes compactes, de petite taille couvrent l'avant d'un massif et s'immiscent entre les arbustes ou dans une rocaille. Sur une étendue plus vaste, elles créent un effet de patchwork en mélangeant teintes, hauteurs et périodes de floraison. Elles se plantent en toute saison à distance des arbres caducs, dont les feuilles mortes risquent de provoquer des pourritures. Quant à leurs consœurs fougères, elles improvisent dans les petits espaces, des scènes de feuillages. Constituez votre petite collection et mettez-la en valeur dans un coin ombragé du jardin. Plantez les fougères et le décor, disposez quelques grosses pierres, tirez parti des vieilles souches d'arbres ou des racines tortueuses. Leur feuillage allant du rouge, rose au vert, jaune et argent, votre tapis de verdure garde ses couleurs même en hiver. Misez sur les petites mais non moins résistantes Dryopteris erythrosora aux teintes rosées et cuivrées, la Polypodium vulgare ou la Dryopteris affinis qui ne mesurent pas plus de 60 cm. Par temps sec, arrosez-les régulièrement. En général, il suffit de terreau et de feuilles pour leur faire plaisir. Virginie Legourd
Aménager Etang, suspends ton vo Lorsque l'espace disponible au jardin s'y prête, l'aménagement d'un étang s'envisage avec intérêt. Avec lui, la végétation prend une nouvelle dimension, s'appuyant notamment sur la musicalité de l'eau. Un aménagement qui se réfléchit pour une composition sans fausse note. Entre la simple fontaine et le grand bassin, l'étang s'impose comme un point d'eau totalement "naturel", même lorsqu'il est créé de toute pièce par l'homme. Grâce à lui, le jardin prend une dimension nouvelle, dans laquelle la musicalité de l'eau n'est pas étrangère. Cependant, pour un aménagement réussi, il y a plusieurs points essentiels à prendre en compte. Le bassin et ses abords Pour un étang naturel, préférez un bassin aux formes simples, légèrement sinueuses, dont les bords ondulent à peine en hauteur. Ces formes permettent de donner un certain mouvement sans pour autant obstruer la vue sur le plan d'eau. Ce bassin doit naturellement être enterré, de manière à s'intégrer le plus possible dans l'environnement. Vous devez également consacrer le tiers de l'espace aux matériaux inertes, les pierres par exemple, et les deux tiers restants aux végétaux. De même, n'oubliez pas d'aménager un accès entre le jardin et l'étang. Pour les abords et avant de procéder à la sélection des plantes, les professionnels conseillent de déterminer l'emplacement des masses les plus grosses et les plus hautes, notamment les arbustes ou les plantes à feuillage, qui doivent servir de toile de fond. Ce n'est qu'une fois ces emplacements déterminés que vous pourrez placer judicieusement les plantes à fleurs. Pour les plantes d'arrière-plan, faites une T Pour les abords et avant de procéder à la sélection des plantes, les professionnels conseillent de déterminer l'emplacement des masses les plus grosses et les plus hautes, notamment les arbustes ou les plantes à feuillage, qui doivent servir de toile de fond. large place aux graminées et autres plantes à feuillage effilé car elles donnent un aspect des plus naturels à un étang. Vous pouvez planter notamment des calamagrostides "stricta" (Calamagrostis acutiflora "Stricta") et de la glycérie aquatique (Giyceria aquatica). Lors de la sélection des plantes à fleurs, n'oubliez pas que leurs coloris doivent être mis en valeur par les plantes d'arrière-plan. D'ailleurs, pour donner plus d'intérêt à l'aménagement, échelonnez les floraisons. Vous pouvez ainsi privilégier une succession de tableaux de différentes teintes qui évoluent au fil des saisons. Le printemps et le début de l'été donnent lieu à une explosion chaleureuse de jaunes et de rouges. Puis, après le bleu des iris de Sibérie (Iris sibirica), les roses et les T A ne surtout pas oublier... les nénuphars ! 42 ● Jardin magazine n°21 Jardin magazine n°37 ● 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 1Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 2-3Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 4-5Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 6-7Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 8-9Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 10-11Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 12-13Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 14-15Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 16-17Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 18-19Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 20-21Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 22-23Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 24-25Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 26-27Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 28-29Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 30-31Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 32-33Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 34-35Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 36-37Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 38-39Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 40-41Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 42-43Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 44-45Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 46-47Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 48-49Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 50-51Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 52-53Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 54-55Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 56-57Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 58-59Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 60-61Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 62-63Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 64-65Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 66-67Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 68-69Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 70-71Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 72-73Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 74-75Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 76-77Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 78-79Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 80-81Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 82-83Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 84-85Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 86-87Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 88-89Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 90-91Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 92-93Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 94-95Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 96-97Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 98-99Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 100-101Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 102-103Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 104-105Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 106-107Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 108-109Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 110-111Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 112-113Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 114-115Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 116-117Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 118-119Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 120-121Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 122-123Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 124-125Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 126-127Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 128-129Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 130-131Jardin Magazine numéro 37 aoû/sep/oct 2011 Page 132